La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
1
sept.
2003
Microsoft
Suite à la récente prolifération de virus visant Windows, les gouvernements de la Chine, de la Corée du Sud et du Japon sont sur le point de signer un accord pour développer conjointement un système d'exploitation OpenSource qui constituerait une alternative au Windows de Microsoft. Eric Boulat ajoute :
Le futur OS devra être fiable, bon marché et ouvert comme Linux comme le dit l'article. Bien sur ça ne sont que des voeux pieux, mais les gouvernements cités pourraient ensuite utiliser cet OS pour leur administration pour se garantir plus de sécurité !

Ce qui me surprend c'est pourquoi créer un nouvel OS ? Il n'y a qu'à migrer sous Linux ! Ça serait bien moins cher et bien plus logique surtout si c'est pour faire un autre OS libre ou même seulement open source (entre tous les bsd, linux, le hurd et plein d'autres moins connus, il n'y a que l'embarras du choix !)

Aller plus loin

  • # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

    Posté par . Évalué à 3.

    Ce qui me surprends c'est pourquoi créer un nouvel os ? Il n'y a qu'à migrer sous linux !

    Je ne sais pas pourquoi, ils doivent avoir leurs raisons, mais ça ne me dérange pas du tout. Un nouvel OS open source soutenu par la chine, la corée du sud et le japon, ça rox !!

    tout alternative open source qui vise à casser le monopole de MS ne peut être que bénéfique pour les utilisateurs, pour le libre et même pour linux, qui souffre plus à mon avis de la puissance de MS que de sa relativement faible part de marché

    de plus c'est bon pour les logiciels libres car j'imagine que cet OS utilisera les grandes pointures du style OOo et Mozilla
    • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

      Posté par . Évalué à 2.

      la chine a peut être des rétissences, mais je pense pas que ça durera: creer un nouvel OS, c'est du boulot, ça représente de longues périodes de tests. à moins que ça soit la seul façon que la chine ait trouvée pour faire de l'emploi publique.
      cela dit j'en sais rien, aussi bien les coréens ont une divinité qui s'incarne dans un pingouin et Linux a donc un caractère blasphématoire.

      mais s'ils s'entetent, ça sera interessant de voir quel genre d'OS ils vont faire: Unix-like ? OS entièrement avec interface graphique?
      • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        cela dit j'en sais rien, aussi bien les coréens ont une divinité qui s'incarne dans un pingouin et Linux a donc un caractère blasphématoire
        Ben tant que ce n'est pas un manchot ça va.
      • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

        Posté par . Évalué à 10.


          cela dit j'en sais rien, aussi bien les coréens ont une divinité qui s'incarne dans un pingouin et Linux a donc un caractère blasphématoire.

        C'est pour ca que je ne n'utilise pas windows ; personnelement moi je vénère les linteaux croisés et les gonds à charnières.
      • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        La Chine a une initiative de Linux chinois, baptisée Red Flag (ils ont un certain humour...) : http://www.redflag-linux.com/eindex.html.(...) De mémoire, j'avais lu en son temps que c'était le fils du président chinois qui était à la tête de la société. Il semble donc qu'il y ait accordé une certaine importance.
        • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

          Posté par . Évalué à 1.

          Cette initiative n'etant pas confidentielle, je pense que les autres gouvernements suivent de près les mouvement de la Chine au niveau informatique étant donné le poid de leurs voisin.

          Stratégiquement, la Chine pourrait demander l'alliance de ses voisins pour participer à la création d'un OS libre, et suite aux futures études de faisabilité proposer de participer au développement de RedFlag (quitte à le renommer, pour faire plaisir aux décisionnaires du projet).

          Par contre, s'il s'agît de créer un nouvel OS qui serait seulement source-compatible, ca serait indispensable de savoir pourquoi. Pourquoi GNU/Linux ne satisferait pas à leurs critères ? De peur de voir des virus se propager sous Linux ? Si ils font un nouvel OS libre, les étudiants de ces pays apprendront et utiliseront cet OS et le seul enjeu que j'imagine serait cette imperméabilité binaire entre Linux et leur OS, afin de limiter les dégats de vers et autres virus possibles (et ne me dites pas que vers et virus sous linux, c'est un mythe, le premier vers de l'histoire était sous UNIX et à fait de sacré dégats). Il ne s'agirait que d'un défi de plus pour les hackers, mais beaucoup de temps et d'énergie déplacés pour rien.

          Enfin comme dit plus haut, ils utiliseront certainement Mozilla, OOo etc., mais j'imagine qu'ils vont aussi developper des applications professionnelles à leur usage et libres de surcroit. C'est l'Allemagne qui devrait être intéressée...
    • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      > tout alternative open source qui vise à casser le monopole de MS ne peut être que bénéfique pour les utilisateurs,

      Non : toute alternative OpenSource ou plutôt _Libre_ aux logiciels propriétaires ne peut être que bénéfique pour les utilisateurs,

      > de plus c'est bon pour les logiciels libres car j'imagine que cet OS utilisera les grandes pointures du style OOo et Mozilla

      Encore faudra-t-il les porter si l'OS n'est pas un Unix-like (ou Windows-like...)
      • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

        Posté par . Évalué à 4.

        Non : toute alternative OpenSource ou plutôt _Libre_ aux logiciels propriétaires ne peut être que bénéfique pour les utilisateurs,

        tu as raison, mais je pense que je suis aussi dans le vrai
        ok, le propriétaire, sai mal, et je partage cette opinion à 100%,
        mais pour moi il y a encore pire : le monopole d'un unique produit propriétaire
    • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne pense pas que ça soit si bon que ça. En fait je pense qu'un trop grand nombre de projets pour répondre au même problème finissent par ne plus paraître crédible. Je pense que si l'on dissémine tout les développeurs trop de projets aucun d'entre-eux n'avancera et de toutes manières les éventuels utilisateurs seront perdus et rejetteront tout en bloc.
      Enfin d'aprés certains il semblerait qu'il reprendront une bonne part de linux et des programmes open source. Il me semble que la chine avait développé une distribution spéciale la red flag il me semble !
      Qui sait s'ils ne vont pas racheter BeOs ;-)
    • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

      Posté par . Évalué à 1.

      Franchement un Os developpé par 3 gouvernements, dont un particulierement ( la chine ) champion des dérapages dans le domaine des droits de l'homme, ca fait froid dans le dos ... Imaginez un Os developpé par Washington ... Je vous vais un dessin ?


      Cet Os ne passera pas pas moi :/

      Big Brother Is Watching You ...
  • # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

    Posté par . Évalué à 8.

    un OS "libre" avec la Chine ... j'y crois pas trop, étant donné que c'est un des gouvernements le plus fermé au monde ... c'est un peu paradoxal tout ca ... :-)
    • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

      Posté par . Évalué à 4.

      oui, mais on se rappelle qu'ils avaient refusé un marché à Microsoft car ne pouvant accéder au code source de Windows ils ne pouvaient être totalement sûr de son comportement. Si ils développent leur produit conjointement avec 2 autres pays,
      1) ils éxigeront à coup sûr l'ouverture du code
      2) la fermeture du code n'a plus de sens car d'autres pays le possèdent
    • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

      Posté par . Évalué à 2.

      Perdu...ils ont déjà leur distro Linux, ça s'appel Red Flag et bien sur ça respect les licenses des packages embarqués.

      Voir mon post plus bas...j'ai préféré faire un autre post, pour que le lien sur le site Red Flag soit plus visible...en tête de thread.
    • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      C'est clair moi je n'y crois absolument pas, leur but étant justement d'avoir un système propre, donc plus dur a casser par les pirates du reste du monde. Je rapelle que les chinois on perdu vs les américain la dernière guéguérre du piratage, et que depuis ils ont décidés d'abandonner M$
  • # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

    Posté par . Évalué à 2.

    bon en fait ça a pas l'air sur que ce sera pas basé sur linux :

    To develop a Windows replacement, the partners will make improvements to Linux or other open-source programs, using their basic designs, and develop their own unique application software programs, including those for word processing and spreadsheets.
  • # Précisions

    Posté par . Évalué à 5.

    L'article du Asahi Shimbun donne quelque sprécisions, ainsi il s'agit de partir sur des bases Open Sources existantes, non pas de tout refaire.
    Ensuite : "have agreed to develop new operating system (OS) software for the next generation of ``smart'' devices." Il semble qu'il s'agisse plus particulièrement d'adapter un système d'exploitation à de l'embarqué. Et d'ajouter:
    "The proposed venture has these devices firmly in its sights, as well as the lucrative servers that are at the heart of any business computer network." Dans un deuxième temps on s'attaque aux Unix en gros.
    Donc il ne s'agit pas de dévelloper par exemple un suite bureautique ou de réinventer la roue avec un nouvel OS sortit du soleil levant.
    • [^] # Re: Précisions

      Posté par . Évalué à 3.

      ça contredit ma citation ci-dessus, tirée d'Australian IT

      bref, à mon avis ils défrichent pour l'instant, et c'est normal que ce soit pas encore carré
      • [^] # Re: Précisions

        Posté par . Évalué à 3.

        En tout cas le Asahi Shimbun est le journal de reference au Japon (<=> Le Monde) donc sur un sujet local je leur fait plus confiance qu'a un site australien.
        • [^] # Re: Précisions

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est le deuxième tirage mondial (et japonais) pour un quotidien ! Et une véritable référence au niveau journalistique, autant que le New York Times (avant scandale, evidly !)
  • # Pourquoi pas compatible avec les binaires win32 ?

    Posté par . Évalué à 2.

    L'heure de ReactOs est-elle venue ?
    - Open source
    - Compatible avec les binaires win32 NT (wine)
    - Noyau linux

    Ca permettrait aux utilisateurs de ne pas être trop déboussolé.

    http://www.reactos.com(...)
  • # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

    Posté par . Évalué à -1.

    j' espère qu' ils partiront de MultideskOS comme base de travail!
    En plus MultideskOS est déjà 100% Unicode-powered.

    Et puis en plus, Jayce sera réquisitionné par les chinois du FBI pour travailler là-bas.
  • # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

    Posté par . Évalué à 6.

    un système d'exploitation

    pourquoi ça excluerait linux ? ils parlent de système, pas de noyau.

    Ils peuvent faire leur propre système qui tourne sous linux mais qui n'utilise pas le reste des logiciels habituels (GNU/BSD).
    Ils peuvent aussi faire leur propre distribution avec les logiciels suscités.
    Ils peuvent aussi partir d'une distribution existante et la spécialiser.

    m'enfin bref c'est le vieux débat « linux n'est pas un os, c'est un noyau. » :-)
    • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

      Posté par . Évalué à 10.

      c'est le vieux débat « linux n'est pas un os, c'est un noyau. » :-)

      avec la vieille blague : et windows, des pépins ;-)
    • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

      Posté par . Évalué à 1.

      Une des premières choses que je m'etais dit en lisant la news c'est que la Chine, le Japon et la Corée sont 3 pays entre lesquels il existe une très forte rivalité ... mais qui ont en commun d'utiliser les idéogrammes chinois dans leur écriture (uniquement dans les noms propres pour le Coréen me semble t'il) .. idéogrammes dont l'utilisation est nettement plus simple, pratique, et intuitive sous certains OS propriétaires que sous gnu/linux.

      Donc peut être qu'ils ont l'intention de forker ou développer un certains nombre progs, de localiser de A à Z, de développer les outils type correcteurs orthographiques pour rendre l'utilisation des langues orientales plus agréables sous linux?

      En même temps cela necessiterait il tant de ressources qu'il faudrait 3 grands pays pour le développer? Ou c'est peut être histoire de se se mettre d'accord et définir de nouveaux standards?

      Bref wait & see en attendant qu'ils sortent quelquechose
      • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

        Posté par . Évalué à 0.

        Tu as vu ça où les idéogrammes chinois? Les idéogrammes oui, et encore mais chinois...
      • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui, moi aussi le CJK (Chinese, Japanese, Korean) m'a fait tilter. Il faut bien le dire, écrire en permanence en idéogrammes sous linux, c pas la panacée... Donc, je sens bien une spécialisation des « input method » de Linux et autres *nix moi. C'est à dire un truc pour remplacer agréablement le serveur canna (ou wnn) + kinput2 qui est très loin d'être vraiment pratique. Et ma foi si tout ce travail pouvait retomber dans Linux en général, ça serait vraiment agréable ^^

        Enfin, y'a toujours IIIMF qui a l'air bien plus pratique, mais c en cours de développement, et perso j'ai toujours pas réussi à écrire en Japonais avec...

        http://www.openi18n.org/subgroups/im/IIIMF/(...)
        http://www.momonga-linux.org/~famao/iiimf-skk/en/(...)
      • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

        Posté par . Évalué à 2.

        idéogrammes dont l'utilisation est nettement plus simple, pratique, et intuitive sous certains OS propriétaires que sous gnu/linux.

        Non, c'est tres bien gere sous Linux, surtout depuis Gnome 2. Le seul probleme c'est que les IM (input method) libres (FreeWnn et Canna) sont un peu merdique, et qu'il faut mettre Atok qui est proprietaire pour avoir un truc decent. Ca fait alors un meilleur systeme que Windows.

        Petit pinaillage: les caracteres chinois ne sont pas tous des ideogrammes, c'est un melange d'ideogrammes, de pictogrammes, et de caracteres purement phonetiques... En gros, il vaut mieux parler de "caracteres" qui est un mot generique.
        • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

          Posté par . Évalué à 1.

          <Gros HS et question purement informative>
          Tiens, c'est quoi la différence entre ideogramme et pictogramme ?
          <\Gros HS et question purement informative>
          • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

            Posté par . Évalué à 1.

            Un pictogramme est un petit dessin.
            Exemples: 山 (montagne) 木 (arbre) 火 (feu) 女 (femme) 口 (bouche)

            Un ideogramme fait reference a un objet ou une idee par un dessin abstrait
            Exemples: 出 (sortie) 入 (entrée) 四 (quatre) 力 (force)

            Mais la majorite sont des composés de pictogrammes et d'idéogrammes
            Exemples: 森 (forêt) 妙 (étrange) 鯨 (baleine) 愛 (amour)
        • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          C'est effectivemment un des problèmes majeurs des solutions libres acteullement (dans l'optique de ces pays là; bien sûr le français moyen s'en fiche largement); l'infrastructure d'input de XFree86 est excessivemment lourde, du coup les mérthodes d'input le sont également, et sont aussi largemment anciennes (pour ne pas dire antédiluviennes), personne ne trouvant le courage de repoartir de zero.
          Gtk2 permets de definir, beaucoup plus simplement, ses propres méthodes d'input, et effectivemment les méthodes pour gtk2 ont fleuri.
          Le problème c'est qu'on à alors un éclatement de methodes differentes selon le toolkit; c'est pire qu'avant.

          Les méthodes d'input CJK sont aussi quelque chose qui pourrait beneficier beaucoup de systèmes d'intelligence artificielle; puisque la determination du contexte est importante pour savoir quel caractère choisir.

          Et ce serait bien aussi de pouvoir, de la même façon, acceder à 'entièreté du repertoire des idéogrammes Han. actuellement on est limité a des sous-ensembles dependent de la langue.
          C'est un réel problème pour ceux qui doivent travailler avec deux langues CJK en même temps (traducteurs par exemple).
        • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

          Posté par . Évalué à 1.

          Non, c'est tres bien gere sous Linux, surtout depuis Gnome 2. Le seul probleme c'est que les IM (input method) libres (FreeWnn et Canna) sont un peu merdique, et qu'il faut mettre Atok qui est proprietaire pour avoir un truc decent.

          Pour moi, l'entrée des caractères cjk fait partie de leur utilisation, c'est pour ça que je disais que c'etait plus agréable sous windows (2000 et plus récents) par ex

          Je n'ai pas essayé les nouveaux IM basés sur Gnome2 mais il me semble qu'ils ne résolvent pas vraiment le probleme: quid de la console, de KDE, Openoffice etc?

          Est il seulement possible de taper des caractères cjk en console avec des outils libres? Pas évident de faire vim mon_fichier_avec_des _caracteres_cjk le jour ou X démarre plus
  • # Ils ont déjà Red flag Linux pourtant ?!

    Posté par . Évalué à 5.

    Ceci pour indiquer que la Chine dispose de SA distribution Linux, donc d'un OS Open-source ( comme quoi le gouvernement Chinois est au moins ouvert à l'Open Source...pour répondre à un précédent commentaire)

    http://www.redflag-linux.com/eindex.html(...)

    Red Flag Software Co., Ltd. (Red Flag Software) was co-founded by Software Research Institute of the Chinese Academy of Sciences and NewMargin Venture Capital in June 2000, and got investment from CCID Capital incorporated under the Ministry of Information Industry in March 2001.

    Il vont peut être faire un fork de leur propre distro, localiser des packages qui ne le sont pas encore, dans les différentes dialectes asiatiques etc.
  • # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

    Posté par . Évalué à 10.

    tiens, ils ne précisent pas si ils vont faire la localisation en tibétain


    []<=== (eh oui on peut y aller dans ce sens)
    • [^] # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      ça arrivera sûrement.

      Il y a déjà une équipe de traduction pour KDE en tibetain (pour l'instant il n'y a rien bien sûr, mais dès que Qt 3.2 sera utilisé ça va sans doute changer).

      Il y a une barrière psychologique à franchir au préalable: n'ayant jamais vu un ordinateur s'afficher dans leur langue, beaucoup pensent que ce n'est pas possible, ou tout simplmenent n'y pensent pas.
      Il fut un temps où beaucoup ne voyaient pas non plus l'utilité de traduire les programmes en français.
  • # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est une très bonne initiative. Cependant, Linux est déjà là, pourquoi s'embêter ...
  • # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

    Posté par . Évalué à 2.

    je les vois mal sous hurd quand meme ...
  • # Re: La Chine, la Corée du Sud et le Japon étudient une alternative à Windows

    Posté par . Évalué à 1.

    L'habituelle réaction de Microsoft qui, comme d'habitude, en appelle à la libre concurrence,
    comme si son monopole pouvait en être écorné

    http://fr.news.yahoo.com/030908/85/3dwm1.html(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.