Le LibreGraphicsMeeting 2021 à Rennes et en ligne

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Ysabeau, Benoît Sibaud et Pierre Jarillon. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC By‑SA.
18
22
mai
2021
Graphisme/photo

On sait que les rencontres sont un formidable outil de motivation et on sait aussi que le graphisme l’est aussi. C’est pour joindre ces deux ambitions que le LGM se tiendra cette année du 27 au 30 mai à Rennes, chez Activdesign en jauge limitée comme on dit, et en ligne, le LibreGraphicsMeeting.

Logo de LibreGraphicsMeetin

Le but du LGM est multiple :

  • permettre aux contributeurs de se rencontrer pour faire le point sur les stratégies à adopter ;
  • rencontrer des développeurs d’autres projets pour trouver des points de collaborations entre projet ;
  • permettre aux utilisateurs et aux développeurs d’aborder les sujets positifs et fâcheux dans une bonne ambiance ;
  • découvrir de nouveaux projets sympas, utiles ou originaux ;
  • faciliter l’inclusion de nouveaux contributeurs…

Initié à Lyon sous la proposition de membres de l’équipe de Gimp comme extension de leur propre meeting annuel, la formule du LGM a tout de suite plu. L’événement s’est déplacé annuellement, avec des éditions remarquables à Wrocław (en Pologne) et Bruxelles (en Belgique), entre autres. Ces dernières années ont été plus difficiles, mais les projets continuent à plébisciter cette rencontre. Cette année devait être celle du Sri-Lanka, et aurait été la première en Orient, mais les conditions sanitaires internationales en ont décidés autrement. Cela n’est que partie remise.

Il est mis en place cette année par l’équipe Activdesign, Activstudio (représenté par Elisa de Castro Guerra et Cédric Gémy : Scribus, Inkscape, Peril en Daiza, Upstage, Webtoonize…) et Timothée et Aish Giet (Gcompris, Krita).

De fait, cette année, la panoplie des présentations est vaste : LibreOffice comme outil de création 3D (Blender n’a qu’à bien se tenir), l’édition vidéo avec Kdenlive, la VR avec l’éternel expérimentateur Tom Lechner, les points éternels de gros projets comme Krita, Inkscape, Gmic, ou la création graphique en codant en CSS ou avec terminedia, ou des choses plus simples et orientés comme webtoonize (outil pour des webtoon interactif basé sur Godot d’activstudio), Upstage de l’équipe de HV Jamieson une plateforme de cyberformance mobilise-demobilise, et bien d’autres.

Nous vous invitons à parcourir le programme 2021 pour vous faire une meilleure idée des différentes propositions. La formule sera simple : présentation en temps réel, et questions à la suite de la présentation.

Aller plus loin

  • # Typo

    Posté par  . Évalué à 3.

    s/Wroklaw/Wrocław/g

    Si vous avez l'occasion de visiter, je recommande, c'est une très belle ville. Certains connaissent peut-être la ville par son nom allemand Breslau. Wikipédia mentionne la version francisée Vratislavie mais je ne l'ai jamais entendue,

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.