Le métro sans contact : Navigo

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
0
10
oct.
2001
Rien à voir
Les Parisiens ont sans doute remarqué depuis quelque temps qu'un système sans contact remplace le bon vieux ticket de métro qui ne possède que 64 bits de mémoire.

Une carte à puce avec une bobine dans la carte le remplace, passez cette dernière au-dessus du lecteur et un champ magnétique alimente la carte par induction, une liaison radio s'instaure.
Le voyageur est ainsi identifié en 2/10e de seconde. Le hic c'est que ce système permet de «personnaliser» les relations avec le voyageur. Il est en effet très facile de connaître ses habitudes de voyage en sachant où il se trouvait à quel moment, et ça peut poser un léger problème dans les libertés de circulation pour ces cartes nominatives.

La première expérimentation à grande échelle (1 million de personnes ayant un abonnement annuel) devrait être progressivement étendue jusqu'au trajet unique.

Source partielle : Science & vie

Aller plus loin

  • # Le hic ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    il est en effet très facile de connaitre ses habitudes de voyages en sachant où il se trouvait à quel moment, et ça peut poser un leger problème dans les libertés de circulations pour ces cartes nominatives.

    Hum, oui bien sur, cela peut poser un problème.
    Mais cela n'existe-t-il déjà pas pour les autoroutes (Télépéage, je crois)?

    On est en face du même type de problème ou je me trompe ?
    Maintenant, on a encore le choix entre le ticket et cette carte.
    Reste a savoir si l'utilisateur de base trouvera ce système plus pratique que le vieux ticket (que l'on doit sortir a chaque fois de sa poche), et si il sera conscient que ce système pourrait poser des problème de liberté individuelle ...
    • [^] # Re: Le hic ...

      Posté par . Évalué à 3.

      Est-ce-que le fichier à fait l'objet d'une déclaration à la CNIL ?
      Je pense qu'il y a pas mal de ménage à faire de ce côté là car la législation en la matière est constament bafouée...par manque de moyen ou de volonté politique, je pose la question ...
      • [^] # Re: Le hic ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il doit faire l'objet d'une déclaration, puisque tout ce système est centralisé et enregistre les passages des personnes en différents points.
        Dans notre université, on a le meme systeme, sur plusieurs campus. Ils peuvent savoir à quelle heure on est rentré au laboratoire et par quelle porte, ainsi que nos heures de sorties
    • [^] # Re: Le hic ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      > Mais cela n'existe-t-il déjà pas pour les autoroutes (Télépéage, je crois)?

      Oui mais c pas une raison pour en deployer d'autres

      > Reste a savoir si l'utilisateur de base trouvera ce système plus pratique que le vieux ticket

      Certe oui

      > si il sera conscient que ce système pourrait poser des problème de liberté individuelle

      Oui mais cela n'est pas 1 raison

      La principale difficulté de l’étape 1 consiste à récupérer auprès des clients une photo (de qualité suffisante pour être exploitée ultérieurement

      Je vois d'ici le plan utilisation de l'image pour suivre certains en combinant la carte navigo et l'utilisation de la reconnaissance video.
      • [^] # Re: Le hic ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Tout ça n'est pas nouveau, ce "flicage" potentiel existe déjà avec l'abonnement annuel actuel (carte intégrale). Chaque abonné a un seul ticket valable 1 an, et est donc suivable partout où il passe par les tourniquets. Et à mon avis, c'est aussi possible avec n'importe quelle carte orange, du moment que l'utilisateur a payé avec sa carte bancaire (qui contient sur sa puce entre autres le nom du détenteur de la CB)...
        • [^] # Re: Le hic ...

          Posté par . Évalué à -1.

          Bah, toutes ces infos, c'est comme pour échellon, seule une infime partie seront traités et seul un infime pourcentage seront exploitable.
          Je pense que la masse d'informations récoltable jouent pour une meilleur discrétion.

          Trop d'infos tuent l'info.

          Je pense qu'il est plus intéressant d'analyser les achats fait à partir de la CB que le ticket de métro puisque ces transactions contiennent plus de matériel intéressant pour établir un profil.
    • [^] # Re: Le hic ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Maintenant, on a encore le choix entre le ticket et cette carte.
      Pas pour longtemps :
      Fin 2002, l'ensemble des 200.000 clients Carte Intégrale aura reçu leur passe NAVIGO.

      Et à la rentrée 2002 les cartes imagine'R seront aussi des passes sans contact...

      De tout e façon, meme en ayant le choix, les gens seront surement heureux que le ticket ne soit plus usé aussi rapidement et je ne sais pas combien se préoccuperont de savoir si la CNIL verifie scrupuleusement l'utilisation qui est faite des informations...
    • [^] # Re: Le hic ...

      Posté par . Évalué à 10.

      Euh... oui mais non ...

      Pour bosser sur le developpement de ce genre de systeme, je peux affirmer quelque chose...

      Hormis le point de vente qui sait faire la liaison entre un numero de carte et un usager (rechargement et suivi du solde oblige), les statistiques sont totalement anonymes, non nominatives, et carrement non associées a un numero de carte !

      Le systeme ne propose pas l'option "flicage" mais seulement "statistiques d'utilisation" ... grosse nuance !

      On identifie donc pas du tout un voyageur ni meme son trajet, contrairement a un systeme carte bleue bien plus transparent.

      Lors de la transaction, on lit le numero de carte pour un seul usage, verifier qu'elle n'est pas declarée volée ou perdue, puis on l'oublie et les traitements se font sans jamais utiliser ou faire remonter des données pouvant identifier une personne.

      Lors des stats, on a le type d'abonnement, la station, l'heure, et basta !

      Cela valait peut etre la peine d'etre precisé :)

      Mike
  • # pourquoi "hic" ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est vrai que la technologie peut faire peur, parce que c'est une entrave à la vie privée.
    Mais pourquoi ne pas voir les bons cotés. L'ordinateur connait vos préférances, vos habitudes, si vous êtes un p'tit en retard pour prendre un métro, il va ralentir la ligne pour vous (on peut toujours rever...) si y'a greve, couplé à un service de votre fournisseur d'acces WAP, il vous indiquera les retards et les solutions de rechange (surtout qu'à paris, y'a moins de greve et plus d'alerte à la bombe...) Il pourra vous indiquer que la ligne que vous utilisez tous les matins a un probleme, mais comme il sait où vous montez et où vous sortez, il vous indiquera tout de suite le meilleur itinéraire.
    En plus, votre femme pourra savoir exactement où vis votre maitresse et aller lui proposer de prendre le thé pour finir la journée par une partie de jambe en l'air à trois...

    Bref, c'est génial la RATP !

    Axel - 584
    • [^] # Re: pourquoi "hic" ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Et ben en fait, c'est pas si stupide que ca ce que tu dis...
      Je suis sur que beaucoup de personne trouveraient ca génial (sauf la partie sur la maitresse ...)
      Et ils seraient meme d'accord a cette entrave a la liberté de déplacement.

      La encore, comme pour la cryptographie, il y aura des gens qui ne verront que l'aspect 'agréable' car ils ne percoivent pas cela comme une limitation de leur liberté.
      En revenant sur la cryptographie, ma mère pense a propos du cryptage d'email : bof, ca sert a rien, je m'en fous si quelqu'un sait que je vais bien et que je dis bonjour a ma fille ... Si ca peux aider la police ....
      Je suis sur qu'elle aura la meme reaction face a ca : oui, mais bon, la j'ai plus a chercher mon ticket, je m'en fiche si quelqu'un sait que j'ai pris le metro pour aller faire mes courses a Barbès (par exemple ...)
    • [^] # Re: pourquoi "hic" ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Plus sérieusement, ce pass pourra permettre de localiser des gens à une date précise.

      Lors d'un procès, vous pourrez alors prouvez que vous étiez bien dans le métro au moment du délit.

      Sauf si quelqu'un d'autre prend votre pass et se balade dans le métro...
      • [^] # Re: pourquoi "hic" ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il me semble qu'on a déjà réussi à attrapé un grand méchant (un dictateur quelconque) grace au systeme de triangularisation des téléphones portables. A partir de 3 bornes antennes d'une compagnie de téléphone et suivant la force du signal capté, on arrive à savoir exactement où se situe un mec qui contient un téléphone portable.
        Cela pourrait aussi marcher avec votre carte orange, si la police vous recherche, on peut savoir exactement où vous êtes.
        Et HEUREUSEMENT !!! Sinon, ça nous priverait de pas mal de films avec Sandra Bullock, Will Smith et j'en passe...

        Axel - 584
        • [^] # Re: pourquoi "hic" ?

          Posté par . Évalué à 0.

          Pour les portables ca s'est « amélioré » :
          Maintenant je peux (a grands coups de wap) avoir une liste d'hotels/garages/resto/bars a putes pres de ma position actuelle. Et ca fonctionne relativement efficacement.
          Aux iouaisses (ou chez les gibis je sais plus) il y a des portables avec GPS intégré qui envoient (ou vons envoyer, on sait jamais avec leurs annonces commerciales a la gomme) leur position lors d'un appel d'urgence. Ca ne marche pas dans les tunnels sombres (la ou on se fait aggresser d'habitude) mais l'idee fait son chemin.
          • [^] # Re: pourquoi "hic" ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Y'en a au Japon depuis un an, des GPS. Ca sert surtout a des services de navigation ou de proximite ("trouve moi les restos ou il y a de la place pres de chez moi") mais ptet aussi pour les appels d'urgence, je ne sait pas.
        • [^] # Re: pourquoi "hic" ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Il me semble qu'on a déjà réussi à attrapé un grand méchant (un dictateur quelconque)
          En fait il ne s'agissait pas d'un dictateur (quoique) mais du chef des forces de resistance tchetchenes et c les russes ki l'on abattu.

          comme quoi certains s'en serve vraimment pour des atteintes aux libertés.
          • [^] # Re: pourquoi "hic" ?

            Posté par . Évalué à 1.

            > mais du chef des forces de resistance tchetchenes et c les russes ki l'on abattu.

            > comme quoi certains s'en serve vraimment pour des atteintes aux libertés.

            Ah. Parce que c'etaient les russes les mechants ?
            Et les tchetchenes les gentils ?
            Pfff... Encore un manicheen.
          • [^] # Re: pourquoi "hic" ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Heuuu ... c'etait pas plutot un gros bonnet de la production/trafic de drogue Colombien ?
      • [^] # Re: pourquoi "hic" ?

        Posté par . Évalué à 0.

        et si quelqu'un fait des modifs sur les donnees te concernant on va te croire ou croire les yeux fermes que le systeme a forcement raison (un peu comme dans traque sur internet)?
        Moi c'est aussi ca qui me fait peur...
    • [^] # Re: pourquoi "hic" ?

      Posté par . Évalué à 0.

      En espérant seulement qu'aucune multinationale sans scrupule spécialisée dans les nouvelles technologie ne dépose un odieux brevet sur le concept, pour s'accaparer les bons cotés de la chose, et les revendre ensuite sous forme de « Service Confort Privilèges », assujetis à une license tellement pernicieuse qu'elle les transformerait en dangereux traquenard pour l'utilisateur.

      Parano ?
    • [^] # Re: pourquoi "hic" ?

      Posté par . Évalué à -2.

      Hum... Ce genre de procédé (identification et personnalisation) devient courant, ca me semble étrange de crier "au hic" et "à la dérive" à chaque fois.

      Qui proteste ou s'inquiète sur le fichier des inscrits à LinuxExpo (voire LinuxFR.org), ou les fichiers du fisc ? Ca me semble pas fondamentalement grave de prendre un carnet de ticket si l'on ne veut vraiment, mais vraiment pas, être dans une base quelconque. Bien penser à prendre un masque, pour éviter les caméras!

      Il ne faut pas tout refuser sous des prétextes d'hypothétiques atteintes aux libertés. La vie en société est faite de contraintes, autant ne pas l'oublier.
  • # Intervention de la police orthographique.

    Posté par . Évalué à 3.

    s/remarqués/remarqué/
    s/quelques temps/quelque temps/
    s/64bits/64 bits/
    s/au dessus/au-dessus/
    s/voyageur, il/voyageur. Il/
    s/connaitre/connaître/
    s/voyages/voyage/
    s/leger/léger/
    s/circulations/circulation/
    s/grande échelle/à grande échelle/
    s/millions/million/
    s/Sciences & vies/Science & vie/

    J'en ai sans doute oublié, il y en a tellement...
  • # La meme chose dans les stations de ski.

    Posté par . Évalué à 1.

    Dans certaines stations de ski, il est possible de faire la meme choses. Mais dans la pratique ce n'est pas fait, car cela ralentit considerablement le traitement de l'information et les donnes serait enorme.
  • # simplifications des remboursements apres une greve RATP/SNCF

    Posté par . Évalué à 1.

    Pour les porteurs de cartes nominatives (j'en serai probablement debut 2002), ca permettra j'espere que quand il y a une greve et qu'il y a des mesures commerciales, les gens genes seront rembourses!

    En avril 2001, y'a eu des greves. Pour mon boulot, y'a 2 moyens de transport: voiture ou SNCF(carte 5 zones). J'ai envoye mon justificatif de lieu de boulot et ils ont mon adresse.
    Reponse: "on n'a pas la preuve que vous avez ete genes par la greve. Vous avez pas droit aux mesures!"
    Si j'ai la carte, c'est pour l'utiliser, pas pour utiliser la voiture, non?
    Bref, si je suis suivi a la trace, ils ne pourront plus me faire ce genre de reponse: j'aime pas qu'on se foute de ma gueule.

    Inconvenient: si a cause des greves je prends une journee de conges ou je fais du teletravail, je reste gene par la greve, mais je n'utilise pas les transports en commun. Donc ils ont la preuve que soit-disant j'ai pas ete gene. Ce qui est faux!!!

    Voila mon avis sur ce point.
    Sinon, je suis pour une telle carte si ca leur permet d'ameliorer le service via les statistiques, et contre s'ils en abusent pour restreindre l'offre et faire payer les voyages exceptionnels.

    Yves
  • # toujours le choix du ticket ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    La question est de savoir si on gardera le choix du ticket.
    C'est bien joli la technologie, mais si ça remplace totalement les "anciennes" méthodes, ça peut etre TRES problematique.
    Je pense aux cas des cartes téléphoniques. Avant, y'avait des cabines à pieces. Maintenant, un chomeur qui veut téléphoner pour trouver un emploi, ou ce genre de chose, devra commencer par payer une carte 40 frs au lieu d'une piece de 1 frs...

    Voilà le probleme...

    Axel - 584
  • # Ben moa je suis pour!

    Posté par . Évalué à 2.

    Ben oui, ca ne parait pas stupide d'utiliser ces données de manière anonyme. Du genre on achete une carte orange comme aujourd'hui: c'est juste un numéro. On y colle un photo chez soi pour eviter que toute la famille se serve de la meme carte orange.
    Alors si un tel systeme à la RATP d'optmiser les fréquences des train pour eviter les cohues comme celles du soir à 20h alors que le traffic commence à diminuer, je suis pour.
    Il savoir aussi utiliser les données de manière intelligente.
    Thoms
  • # Re: Le métro sans contact : Navigo

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Avoir des milliards de données, je vais vous dire, c'est bien, mais comment les traiter ?
    Plus y'en aura, plus ça sera dur, jusqu'au moment ou la moitié d'entre nous travaillerons dans la police de l'information... et à ce moment là...

    Pour ce qui est des grosses entreprises, le moyen de tracer tout le monde sera appliqué SI il est rentable. A nous de prouver qu'il ne le sera pas. Grosso modo les moyens de vendre sont de plus en plus complexes, de plus en plus couteux... et je pense que les gens achete pas de plus en plus dans les même proportions : donc viendra un moment ou ca se calmera.

    Si j'ai pas de téléphone et que je cherche un hotel, j'irai pas dormir sous les ponts pour autant. Ne pouvant consulter et/ou comparer les tarifs, il est fort possible que je paye plus cher... ca m'etonnerai que tout le mondre trouve ce truc super rentable

    Je ne détiens pas la vérité, c'est juste quelques relfexions comme ça.

    En tout cas pour la carte navigo machin, le questionnaire, il est pas intrusif, mais DU TOUT. Genre c'est quoi vot boulot, votre age, etc...
    c'est parfois limite limite, le truc...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.