Le projet OpenGraphics abandonné par Tech Source

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
4
mai
2005
Matériel
Le projet OpenGraphics [1] est un projet qui vise à réaliser une carte graphique "libre" pour nos ordinateurs. Évidemment, le mot "libre" n'a pas le même sens pour du matériel que pour du logiciel : pour savoir ce qui se cache précisément derrière ce terme, je vous invite à consulter [1] et [2]. En très bref, le but du projet est de mettre à disposition de la communauté l'ensemble des spécifications nécessaire à l'implémentation de drivers et autres firmware pour cette carte.

Ce projet a immédiatement suscité beaucoup d'intérêt : le manque de cartes vidéos pouvant être exploitées à leur pleine puissance sans utiliser de drivers propriétaire semble être en besoin de plus en plus présent pour la communauté FOSS. En France, Linux Magazine [3] accordait récemment (avril 2005) un long interview à Timothy Miller, leader du projet.

Jusqu'à présent, ce projet était un projet de la société qui emploie Timothy Miller, "Tech Source" : même si ce dernier était le leader du projet sur le plan du développement et de la communauté, c'était sa société qui amenait le financement et le matériel nécessaire à son développement.

Mais récemment, Tech Source a décidé d'abandonner le projet afin de se consacrer à "d'autres priorités". Le 3 mai, le leader du projet OpenGraphics, Timothy Miller, a publié un long texte sur la mailing-list du projet afin d'expliquer la situation de celui-ci et de ce qui était envisagé pour la suite [4]. Timothy Miller souhaite continuer le projet : il s'est arrangé avec sa société afin de négocier les droits de propriété intellectuelle concernant OpenGraphics et il a décidé de réduire son temps de travail afin de poursuivre le développement de manière intensive.

Cependant, le développement d'un projet matériel n'a pas du tout les mêmes implications que le développement de logiciels. En effet, les prérequis (carte de test, suite de logiciels de développement, etc.) coûtent cher, et Timothy Miller est a la recherche d'un business plan viable qui devra peut-être passer par l'intervention d'une aide de la communauté.

Si vous êtes intéressés par le projet OpenGraphics, que vous connaissez des personnes chez Xilinx ou que vous êtes un gentil mécène (habiter l'Afrique du Sud n'est pas nécessaire), je vous invite à consulter et participer aux discussions actuellement en cours sur la liste de diffusion au sujet de l'avenir d'OpenGraphics [4].

Aller plus loin

  • # C'est dommage !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Hello,

    je dis que c'est dommage ! J'aurais bien aimé avoir une carte graphique avec des specs ouvertes histoire d'être complètement dans le bain de l'opensource.
    Franchement, j'étais même prêt à me passer des performances de ma NVidia Geforce 4600 (qui date un peu mais qui me suffit largement) pour avoir une carte "libre" et même payer plus cher (enfin sauf si matériellement, ça buggue à outrance et ça arrache les yeux).

    Je trouve l'idée du matos libre assez séduisante:
    - on sait comment c'est fait: pas de boîte noire.
    - les gurus du domaine peuvent contribuer et améliorer le concept.

    Bref, pareil que dans le software sauf que, et c'est là la différence majeure à mon avis: ce n'est pas que de la pensée (algos, boucles, traitements, tout ça relève de l'idée) et il faut de quoi réaliser physiquement le projet.

    Mais bon, le projet n'est pas enterré, c'est juste le côté réalisation physique qui est remis à plus tard...

    C'est dommage parce qu'après le matériel électronique libre, on pourrait envisager plein d'autres trucs libres: la bière (c'est déjà en projet), des bagnoles, des appareils de transformation de l'énergie, des êtres humains...
    • [^] # Re: C'est dommage !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est clair que c'est dommage. Perso je me serais aussi passé de mon ati qui merde d'une puissance assez collossale pour certaines applications.
      Ils faut quand même espérer que d'autres initiatives seront prises dans le même sens pour aboutir à quelque chose de bien d'ici peu
      • [^] # Re: C'est dommage !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En fait, le projet n'est pas mort ! Dans son courrier, Timothy Miller explique que le prototype va devoir être repoussé, mais un planing est prévu : http://opengraphics.gitk.com/ogplan.jpg(...)
        Voila son plan d'action :

        "We will develop the board design and minimal IP (PCI controller, etc.), build prototypes (for a few thousand dollars out of our own pockets), and put the product on sale with a minimum delivery time of four weeks, and we will build devices in minimum lot sizes to keep production costs down.
        Revenue from the sale of this product will then be used to attract investors and fund the next stage, production of the ASIC. The NRE alone for the ASIC is about $1 million, which means either we'll need that much in investment money, or we'll need a partner who is willing to foot the bill and share in the revenues. (That partner could be the open source community as a whole, in some
        form or other.)"

        Soit, après traduction rapide (et pas forcément juste hein ;)
        "Nous allons développer le design de la carte ainsi que les IP (NDT: Intellectual Property, en design materiel on peut plus ou moins considérer ça comme des modules) indispensables (controlleur PCI, etc), fabriquer le prototype (pour quelques milliers de dollars mis de notre poche), et mettre le produit en vente avec délai de livraison minimum de 4 semaines, et nous allons fabriquer les cartes par lots de taille minimun afin de garder des coûts de production bas.
        Les bénéfices de ces ventes seront utilisés pour attirer des investisseurs et financer la prochaine étape qui est la production de l'ASIC. Le coût fixe pour une solution à base d'ASIC est d'environ 1 million de dollars, ce qui signifie que soit nous devons trouver cette somme à investir, soit que nous devont trouver un partenaire qui accepte de payer la note et de partager les revenus. (Ce partenaire pourrait être la communauté open source en tant que telle, d'une manière ou d'une autre)."
        • [^] # Re: C'est dommage !

          Posté par . Évalué à 1.

          En fait, le projet n'est pas mort !

          Il m'a l'air complètement mort, au contraire. Même si Timothy Miller est très motivé, il le dit lui-même : Il faut des investissements énormes pour réaliser une carte. Ce qui était formidable, c'était que pour une fois une boite était prête à se lancer et à avancer l'argent nécessaire. Leurs hypothèses de ventes étaient plutot réalistes je sentais que ça pouvait aboutir. Mais maintenant je doute que ça débouche sur quelque chose. Designer une puce, ce n'est pas le plus dur. Il y a de nombreux projets dans ce domaine comme FCPU. Mais pour passer du joli schéma à la puce elle même il faut bien qu'une boite prenne le risque de la produire. FCPU existe depuis longtemps il ne me semble pas que quelque boite que ce soit ait manifesté le moindre intérêt pour ce projet. Bref c'est mort et enterré.
          • [^] # Re: C'est dommage !

            Posté par . Évalué à 4.

            L'intêret de FCPU n'est pas vraiment évident, FCPU voulait offrir une alternative à l'itanium d'intel sans pouvoir seulement proposer une FPU. Itanium avec toutes ses qualités (en théorie, car en pratique, plutôt bof) à fait un flop, alors FCPU...

            >> Il faut des investissements énormes pour réaliser une carte
            Cela dépend de ce que l'on entend par carte. Un ASIC coute trés cher à réaliser, mais très peu en grande série. Un gros FPGA reste d'un coût très faible en matériel et outils de développement mais n'est pas envisageable pour les grande série. Les circuits imprimés sont très peu cher si ils sont réalisé en chine (j'ai demandé des devis pour mon boulot, une grosse carte en quatre couches, les prix sont ridiculement bas pour des quantités moyennes >5000 pièces)
            Il me semble que les plans de Timothy Miller sont de réaliser en premier une carte en logique programmable pour pouvoir convaincre des investisseurs. Evidement, les FPGA sont plus réduit et moins rapide que les ASIC, mais cela peut suffire.
        • [^] # Re: C'est dommage !

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Espérons que ça ne fait que ralentir le projet et que la motivation de Timothy reste intact.
          Tiens je me posais la question, pourquoi il ne met pas en place un service donation (paypal pour ne pas le citer) afin que n'importe qui puisse contribuer financièrement à son projet, je suis sûr qu'il y aurait des candidats pour (et peut-être moi ;)).

          P-S : j'ai rédigé une ébauche dans wikipédia à propos de ce projet, si quelqu'un pouvait continuer/faire quelques corrections -> http://fr.wikipedia.org/wiki/OpenGraphics(...)
          • [^] # Re: C'est dommage !

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce serait bien en effet mais y a un truc qui dérange...

            Tu payes le dev de la carte et ensuite tu achètes la carte, ça fait pas too much, non?
            Après tout, c'est la vente des cartes même qui devrait servir à rentabiliser l'affaire, à moins que tu deviennes actionnaire par dons :)

            Ou on pourrait envisager d'acheter la carte avant même son existance? Je n'en sais rien

            Toutefois je suis très favorable à ce genre de projet (carte gfx libre), car je suis moi même graphiste (aspirant à le devenir officiellement :p.


            ++
    • [^] # Re: C'est dommage !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      on pourrait envisager plein d'autres trucs libres: la bière

      deja fait par des étudiants danois.

      http://www.voresoel.dk/main.php?id=71(...)
  • # 1 correction + 1 question

    Posté par . Évalué à -1.

    La correction :
    Ce n'est pas "Xiling" mais "Xilinx" sans doute, que tu voulais dire.

    La question :
    Il me semble que c'est NVIDIA qui a libéré récemment ses drivers (ca avait fait l'objet d'une news sur LinuxFr). Est-ce que ca n'est pas déjà une bonne piste? peut-être les spécifications matérielles, le design, etc... ne sont pas documentés en dehors de leur entreprise :-/
    • [^] # Re: 1 correction + 1 question

      Posté par . Évalué à 3.

      via?
    • [^] # Re: 1 correction + 1 question

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      NVIDIA libérer ces source t'a vu ça où, je suis interssé ???

      Ce serais pas VIA et SIS non ???
      Parce que si NVIDIA libère effectivement ses sources ou spec (c'est presque pareil), le projet opengraphic en prendrais un coup je pense...
      • [^] # Re: 1 correction + 1 question

        Posté par . Évalué à 2.

        Je crois aussi que c'est VIA et SIS qui ont libéré une partie de leurs sources, c'est déjà pas mal.

        Par contre sur le fait que lorsque tu libères tes sources, tu libères aussi les spécs, c'est en partie vrai. On va dire que ton matériel devient une boite gris clair ;)

        Surtout que les cartes graphiques c'est probablement une partie du matériel la plus complexe qui existe à l'heure actuelle. Avec les chipsets Wi-Fi aussi ;)
        • [^] # Re: 1 correction + 1 question

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          En fait ce serait le cas si tes drivers implémentent toutes les fonctions de ta carte video...

          Si c'est des drivers pourri qui font juste marcher la 2d, ben ça va pas aire avancer le schmimblick...
  • # Évolution...

    Posté par . Évalué à 1.

    A mon avis il est pas mal en avance. En effet, quand le logiciel libre aura atteind un bon niveau de maturité dans quasiment tous les domaines du logiciel, il est tout naturel que l'intelligence aille se recentrer sur le matériel. C'est garder des drivers fermés qui fait que le mouvement est accéléré. Si Matrox refait surface avec une carte 3D pour le gaming qui reprend la tête, NVIDIA et ATI ouvriront probablement leurs drivers. La transparence des noyaux unix libres met en évidence le niveau de cochonerie de pas mal de matos.
    Un exemple, le support ACPI des portables (qui est une catastrophe), pas mal de controlleurs USB qui fonctionnent quand ils ont envie.
    • [^] # Re: Évolution...

      Posté par . Évalué à 3.

      Si Matrox refait surface avec une carte 3D pour le gaming qui reprend la tête

      Et si ma tante en avait... Matrox n'a jamais visé les gamers, mais les professionels de l'imagerie. Ils sont complètement largué en 3D. De plus ils ont cessé de fournir des drivers libres depuis un bon moment (rien après les G400). Maintenant c'est full proprio et en plus ça ne marche même pas avec un noyau 2.6. Bref poubelle.

      NVIDIA et ATI ouvriront probablement leurs drivers

      Ca j'en doute. Ils ne _peuvent_ pas. Ils utilisent du code sous licence qu'ils ont acheté. Ils ne peuvent pas le fournir. La seule solution serait pour eux de redéveloper des drivers à partir de rien. Aucune chance à moins qu'il y ait une forte demande de la part des professionels (encore une fois les gamers tout le monde s'en contrefout dans ce secteur). Et ces derniers se foutent de savoir si c'est libre ou pas. Ils veulent des perfs. Point.

      le support ACPI des portables (qui est une catastrophe)

      Ca dépend lesquels. Intel est nickel sur ce point. Il faut dire qu'ils sont parmis les principaux acteurs de cette norme.
  • # Pas sûr que développer un tel matériel soit compatible avec du libre

    Posté par . Évalué à 3.

    Je ne suis pas trop convaincu par ce genre de projet. Cela pose plusieurs problèmes. Tout d'abord, développer du matériel nécessite des ressources bien plus importantes qu'un simple compilo, mais bon, ce n'est pas incompatible avec l'idée d'un projet libre. Je doute toutefois que ce soit possible sans l'appui constant et définitif d'une boite et là, ça semble déjà mal barré.

    Mais surtout, les logiciels pour programmer les FPGA sont loin d'être libres ! Donc pour pouvoir "améliorer" la bête, il faut sortir des $$$ pour acheter les outils du FPGA. Et pour l'instant, aucune solution VHDL libre n'est satisfaisante, rien ne vaut des trucs comme Modelsim, Leonardo et les outils filés par Xilinx et Altera.

    Pour pousser l'idée jusqu'au bout, il faudrait que le FPGA et son architecture soit également libre. Là, on oublie tout de suite, c'est tellement complexe et le marché se réduit à quelques entreprises qui ne vont pas filer leur propriété intellectuelle comme ça.

    Pour moi, ça revient un peu à utiliser un bout de code acheté à Microsoft dans le noyau de Linux, le FPGA faisant office de bout de code Microsoft (mais sans les mêmes problèmes de license, bien entendu), seulement, ça fait assez boîte noire un FPGA comme le Virtex. Il y a bien quelques descriptions mais pas des spécifications complètes.

    Pour preuve, le format du bitstream est propriétaire et non documenté que ce soit pour Xilinx ou Altera.
    • [^] # Re: Pas sûr que développer un tel matériel soit compatible avec du libre

      Posté par . Évalué à 3.

      pas d'accord avec l'analogie.
      L'analogie serait plutot comme programmer un projet sous gpl sous vc++.
      Si tu respecte bien les standarts ton projet tu peux le recompiler sous gcc ...
      Si tu as le vhdl tu peux faire un asic, et un asic avec le vhdl libre ,c'est libre.

      Enfin ceux qui peuvent contribuer au "code "ne sont pas forcement des codeurs vhdl mais des gens qui s'y connaissent en ogl et autre et qui aide a optimiser les algos utilise (moins de multiplications; plus d'additions etc...).
      • [^] # Re: Pas sûr que développer un tel matériel soit compatible avec du libre

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui mais dans le cas de ce projet, il n'est pas question d'Asic (d'accord avec ton argument) mais de FPGA, justement pour profiter des possibilités de reconfiguration. N'est-ce pas incompatible avec l'idée d'un projet d'hardware libre d'être obligé de passer par des softs payants de Xilinx, Altera ou autres pour pouvoir améliorer son matériel ? A moins de voir un projet similaire à Quartus en libre, je considère cela comme du semi-libre.
        • [^] # Re: Pas sûr que développer un tel matériel soit compatible avec du libre

          Posté par . Évalué à 2.

          On dirait un discours de trolleur sur la mailing list debian-legal...
        • [^] # Re: Pas sûr que développer un tel matériel soit compatible avec du libre

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Non, dans ce projet il n'est pas exclusivement question de FPGA. Le developpement du prototype se fait sur FPGA, car évidemment en terme de souplesse par rapport à un ASIC, y'a pas photo.
          Mais l'idée de OpenGraphics, c'est de produire une carte finale sur ASIC, d'où la nécessité de trouver des fonds en quantité...
        • [^] # Re: Pas sûr que développer un tel matériel soit compatible avec du libre

          Posté par . Évalué à 2.

          oui mais non :-D
          1°) il existe des outils gratuits pour xilinx pour les fpga "inferieur" (c'est pas encore la panacee on est d'accord) donc quand cette serie ne sera plus sur le marche ; les outils deviendront sans doute gratuit. De plus si tu prend la cg avec un 3s1500 (sans 3d je crois) ben tu n'as pas besoin de payer.
          2°) tu as le code donc tu peux l'adapter a un autre fpga equivalent si tu veux(enfin et si tu as les connaissance et le temps pour), suivant ce qui te convient.
          3°) de toute facon si on pars a virer tout ce qui n'est pas libre : pas de bus pci (loin d'etre libre les normes; meme si on peux les avoir assez facilement par des moyens detournes normalement c'est pcisig et pas de petites sommes)
          [mode utopique]
          4°) qui sait peut etre que ca va pousser des gens a ameliorer les compilo vhdl existant (je sais meme pas si c'est un compilo comme j'ai jamais fait de vhdl)
          [/mode]


          donc pour resumer je comprend ce que tu dis; mais pour moi c'est comme un programme gpl concu pour windows . C'est libre meme si ca ne tourne pas en 100% libre on peux essayer apres de le faire tourner en 100% libre ;)

          ps quelqu'un l'a dis plus bas mais je le repete il est prevu; si les fonds recoltes sont suffisant ; de faire une version asic.
    • [^] # Re: Pas sûr que développer un tel matériel soit compatible avec du libre

      Posté par . Évalué à 4.

      De tout manière, avec ton raisonnement, actuellement, ton prog
      préféré à toi 200% GPL, il fonctionne:
      - avec du hard propriétaire (tu as les spécifs complètes de ton
      disque dur, de ta mémoire, de ton alimentation...);
      - avec un bios propriétaire;
      - éventuellement sur un système propriétaire.

      On empile les couches opaques les unes sur les autres.

      Si essayer d'en éclairsir et d'en libérer une est valable (le code
      de ton prog GPL), je ne vois pas pourquoi essayer d'en libérer une
      autre est idiot.
      • [^] # Re: Pas sûr que développer un tel matériel soit compatible avec du libre

        Posté par . Évalué à 1.

        Et pour continuer dans le genre.

        T'es sur que quelqu'un n'a pas un brevet sur l'aliage ou sur le
        plastique dont est fait la boite de ta machine.

        Et puis Si ça se trouve, il y a un mouchard coulé dedans. On ne
        sait jamais, il y en a déjà dans les alims...
      • [^] # Re: Pas sûr que développer un tel matériel soit compatible avec du libre

        Posté par . Évalué à 4.


        - avec du hard propriétaire (tu as les spécifs complètes de ton
        disque dur, de ta mémoire, de ton alimentation...);
        - avec un bios propriétaire;
        - éventuellement sur un système propriétaire.


        S'il y a tant de problèmes de licences et de brevets autour du logiciel, c'est bien à casue de sa nature logicielle, par opposition avec le matériel. Le logiciel (et la musique), c'est quelque chose qui se clone, qui se copie facilement, numériquement. Ça n'est pas palpable, ça n'est pas matériel.

        La mémoire qui est en train d'être utilisée pendant que j'écris ces lignes est palpable. Je la prends, j'ai le droit de la revendre à qui je veux, j'ai le droit de la donner, de l'utiliser dans plusieurs machines, il n'y a pas de licence d'utilisation. Par contre, je ne peux pas la cloner. Avoir les spécifications de la barrette ne servirait pas à grand chose. De toute façon, sans trop m'avancer, je pense qu'il y a des normes qu'il suffit de suivre. Fabriquer des barrettes de mémoire, c'est juste du savoir-faire, de la technique.

        En revanche, pour le BIOS, je suis d'accord. On gagnerait vraiment à avoir un BIOS standardisé et libre. Le BIOS est un concept boulet qu'on se traîne depuis les débuts du PC, ce qui fait 20 ans au moins. Et le BIOS est aussi représentatif du monde des PC, c'est-à-dire de beaux standards sur le papier, mais des implémentations bugguées de partout. Par exemple, l'implémentation de l'ACPI est la plupart du temps bugguée (ce qui d'ailleurs entraîne souvent de problèmes avec Linux, puisqu'on n'a pas la chance d'avoir les drivers du constructeur corrigeant ces bugs). Pareil pour les controlleurs USB, et idem pour le BIOS.
  • # donner de l'argent

    Posté par . Évalué à 0.

    moi cela me dérangerai pas de donner de l'argent pour un projet de carte graphique libre (même si j'en ai pas beaucoup pour l'instant (etudiant que je suis)) surtout que cela doit interresser pas mal de gents d'avoir une carte graphique performante avec des drivers libres (et un firmware aussi) parce que bon la pour le coup les drivers proprio c'est pluto pénalisant pour des projet comme directfb et co. (surtout que je trouve que le serveur X c'est une grosse usine a gaz et qu'on pourai surement s'en passer mais bon ... c'est mon opinion perso) . En plus les drivers nvidia c'est la seule chose non libre que j'ai sur mon système linux et ça me fait un peut ch... enfin voila
    • [^] # Re: donner de l'argent

      Posté par . Évalué à 2.

      [troll]
      pour x <=> usine a gaz
      essaie d'implementer Y alors ;) (si si ca existe )
      [/troll]
      Pour precision ogp n'as pas pour but de concurrencer les x850xt et consors.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.