Les images ISO de la Mandrakelinux 10.1 sont dispo en téléchargement pour tous !

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
6
déc.
2004
Mandriva
Via torrents ou FTP, vous pouvez tous dès à présent récupérer la Mandrakelinux 10.1 sous forme d'images ISO.

Les trois CD (ou le DVD) contiennent une sélection de 1600 paquets et quelques, dont le noyau 2.6.8.1, KDE 3.2.3, Gnome 2.6, Mozilla 1.7.2, Openoffice.org 1.1.3. Les principaux développements ont concerné le support réseau et des portables, ce n'est pas encore le nirvana, mais le support matériel reste une jungle hostile et sauvage. Le support réseau est toutefois meilleur, notamment pour le WIFI. Le liens sur les nouveautés vous donnera une liste plus exhaustive, mais, à la louche, utilisation de xorg, magicdev, passage à udev, utilisation (modeste) de dbus, meilleur support des clés USB (il persiste néanmoins des cas où les clés ne sont pas montées automatiquement).

Autre nouveauté pour cette 10.1, la disponibilité d'un DVD, qui regroupe les trois CD classiques, mais surtout d'un CD de 300 MB, qui contient l'installation, le système de base ainsi que de quoi faire une configuration minime, et qui permet, pendant l'installation, de rajouter directement un miroir externe et ainsi faire une configuration complète. Le Mini-CD correspond, en quelque sorte, au dénominateur commun de toutes les installations. Oui, enfin, me direz-vous, certes, ça semble long, après la 10.1 Community, faite le 15 septembre 2004 et disponible le 24 en téléchargement, la 10.1 officielle a été faite le 12 octobre, mise à disposition des membres du club le 27 octobre et pour tous aujourd'hui, le 6 décembre.

Le délai entre la mise à disposition pour les membres du club et le public a toutefois une explication, peut-être critiquable, mais avec un semblant de logique, ce qui est à relever, comme le dirons les mauvaises langues. Bref, ce délai correspond au temps nécessaire pour fabriquer les boîtes et les envoyer, de façon à ce que les premiers clients n'aient pas la 10.1 après tout le monde. Toutefois, l'ensemble de l'arborescence a été mise à disposition sur les miroirs publics dès le 27 octobre, ce n'est peut-être pas la tasse de thé du commun des mortels, mais, fichtre, il y a mkcd après tout ! "Et alors ?" me dirons les mauvaises langues, OK, je m'incline.

La version 10.1 officielle est destinée au grand public, elle est le pendant de la version Community 10.1 qui, beaucoup plus à jour lors de sa sortie, était plutôt destinée à un public non pas téméraire mais somme toute plutôt pressé (sauf pour KDE 3.3 OK, oui bon ça va les mauvaises langues maintenant). D'ailleurs je rappelle que souvent une version Community intermédiaire est mise à dispo environ deux mois après l'officielle avec les versions à jour de plusieurs paquets.

Le Mini CD est une nouveauté, et comme toute nouveauté il peut souffrir de quelques problèmes de jeunesse, il n'avait en effet pas été mis à disposition pour la version Community, car encore trop instable.

J'en profite pour rajouter que dorénavant le seul site pour rapporter les bugs est Bugzilla, la base Anthill de bugs.mandrakelinux.com ayant été mise en commun dans un site unique (je rappelle aussi que bugzilla est un site pour rapporter les bugs, toute question relative au support sera plutôt à rediriger vers mandrakeexpert).

Je termine en précisant à tous que, soit, Mandrakesoft est une société commerciale, qui en plus fait des bénéfices, mais que la distribution Mandrakelinux reste fortement communautaire, plus de la moitié des développeurs sont des contributeurs bénévoles et sans doute plus des trois quarts en incluant les traducteurs et les contributions à la documentation, sans compter les testeurs ou tous nos prescripteurs. En ce sens les choix techniques et les orientations sont grandement influencés par la communauté via les listes de diffusion et le Wiki. Alors, certes, Mandrakesoft reste-t-elle ancrée dans un monde capitaliste, mais elle est aussi un pont vers le monde des logiciels libres, et elle dépend énormément de sa communauté ; en ce sens toute contribution sera la bienvenue, et fortifiera cette communauté qui garantit que la distribution reste libre et disponible pour tous, et si possible pas trop mal.

Aller plus loin

  • # Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

    Posté par . Évalué à -6.

    La news est très bonne.

    > elle dépend énormément de sa communauté ; en ce sens toute contribution sera la bienvenue, et fortifiera cette communauté qui garantit que la distribution reste libre et disponible pour tous

    Sauf là. On dirait du chantage.

    C'est la(les) licence(s) qui garantit que la distribution reste libre et disponible à tous.
    • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      > C'est la(les) licence(s) qui garantit que la distribution reste libre et disponible à tous.

      Non. J'ai un soft GPL sur ma machine, il n'est pas distribué. La license te garantie le droit de redistribuer, pas celui d'obtenir.
      • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

        Posté par . Évalué à -3.

        > Non. J'ai un soft GPL sur ma machine, il n'est pas distribué.

        Alors distribues le !
        Tu compares ce qui n'est pas comparable. Tu compares "toi" qui ne veut pas distribuer un programmes (même sous GPL) à Mandrake qui veut distribuer des programmes.

        Si Windows était sous GPL, il serait libre. Point final (peut-être pas dans les pays qui reconnaissent les brevets).

        La GPL, il n'y a pas mieux comme garantie. Et je suis presque sûr que Warly est d'accord avec moi.
        • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          > Alors distribues le !

          Rien ne m'y oblige. Je vais sans doutes pouvoir le faire mais il me faut l'autorisation de mon employeur. La GPL te garantie que je ne distribuerai pas mon soft sous une license propriétaire, mais pas que je vais le distribuer. Il est fort possible aussi qu'on le distribue (voire qu'on le vende) à une boite qui est intéressée, mais je doute que cette boite ne veuille le distribuer elle même. Donc, ça n'est pas parce qu'il est distribué que toi tu y auras accès. Regardes du coté de RedHat si tu veux une distrib libre qui soit difficilement accessible gratuitement.

          Ce que dit la news, c'est que Mandrake veut distribuer des programmes, mais ne peut le faire que si elle a les sous pour le faire.
          • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

            Posté par . Évalué à 9.

            > Rien ne m'y oblige.

            Normal, c'est libre.

            > il me faut l'autorisation de mon employeur.

            Non. Si c'est GPL tu peux distribuer. Point final. Tu ne veux pas (pour de bonnes ou mauvais raisons) c'est tout.

            > La GPL te garantie que je ne distribuerai pas mon soft sous une license propriétaire, mais pas que je vais le distribuer.

            C'est du libre. Il est évident que la licence ne va pas t'obliger à distribuer le logiciel. Par contre, si j'ai une copie de ton logiciel, je peux te demander les sources et tu dois me les fournir. Et lorsque j'ai le logiciel je peux (si je veux) le distribuer (sans l'autorisation de ton employeur).
            Notes que le fait que le logiciel soit GPL, le rend indépendant des désirs de ton employeur.
            Donc c'est bien la licence qui garantit qu'un logiciel est libre.

            > Regardes du coté de RedHat si tu veux une distrib libre qui soit difficilement accessible gratuitement.

            C'est d'une bêtise...
            Déjà tu mélanges libre et gratuit.
            Red Hat est libre grace à la licence des logiciels et pas car il y aurai ou non des contributions externes.
            Lorsque Mandrake mets le drivers NVidia, le driver n'est pas libre car il n'a pas une licence libre. Point final. C'est la licence qui compte à 99,999%.

            Pour l'ensemble de la distribution (et pas uniquement pour les logiciels GPL), Red Hat suit la GPL :
            - "disponibilité des sources"
            Après chaqu'un est libre de les utilisers, compiler, redistribuer gratuitement ou pas.

            Les sources de la "contreversée" RHEL :
            http://ftp.redhat.com/pub/redhat/linux/enterprise/(...)
            Sources des mises à jours :
            http://updates.redhat.com/enterprise/(...)

            Des forks/repompes de RHEL (qui n'ont pas demandé l'autorisation de Red Hat et qui n'ont pas à le demander...) :
            http://www.whiteboxlinux.org/(...) (et gratuit)
            http://taolinux.org/(...)
            http://www.centos.org/(...)
            http://www-oss.fnal.gov/projects/fermilinux/lts301/index.html(...)

            Mandrake a aussi CS qui n'est pas gratuit (qui de plus n'a pas de fork gratuit).

            Le boulot de Red Hat est accessible car tu trouves plein de boulot de Red Hat dans Mandrake.

            Puisque tu ne penses qu'à l'argent, Red Hat fait Fedora et c'est libre (comme RHEL) et gratuit (ce qui n'est pas toujours le cas de Mandrake) :
            http://fedora.redhat.com/(...)

            Tu y trouveras une distribution AMD64 "dernier cri" gratuite.

            La licence fait tout. Dommage de se faire massivement moinser pour dire cette évidence.
            • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

              Posté par . Évalué à 2.

              Je pertinente, parce que j'ai récemment été sauvé par une Fedora pour AMD64. Pour ceux qui ne le savent pas, Mandrakelinux ne distribue pas gratuitement sa distribution pour AMD64. Lorsque l'on sait que plus des 3/4 des contributeurs de la Mandrake sont extérieurs à Mandrakesoft (sur environ 240 contributeurs, seuls 40 appartiennent à la société Mandrakesoft), je trouve cela lamentable.

              C'est la politique que suit Mandrake depuis quelque temps déjà : rendre captif l'utilisateur et le forcer à prendre un (abonnement au Mandrake Club. Cet abonnement est obligatoire pour bénéficier des nouvelles distributions à l'heure (et pas 1 mois après),il est aussi obligatoire pour bénéficier de mises à jour, etc.

              Bref, on aime ou on n'aime pas, mais il faudrait arrêter d'aller cracher sur la concurrence quand la distribution que l'on utilise ne fait pas mieux !

              Pour ma part, eu égard au fait que d'une part pas mal de services essentiels ne sont pas accessibles gratuitement, et que d'autre part, la qualité Mandrake est en baisse perpétuelle, j'envisage sérieusement de basculer à autre chose (SuSE 9.2, Fedora FC3, DEbian Sarge...).

              Juste une remarque, comme ça, je suis actuellement en Cooker, et Mandrake est toujours infoutue d'intégrer correctement udev et kde 3.2.1, alors qu'ils sont déjà disponibles dans la SuSE 9.2 (sortie avant la Mandrake 10.1, et gratuite) et si je ne me trompe pas, également dans la Fedora FC3 (gratuit également).

              Alors les beaux discours commerciaux du genre "on sort une distrib tous les 6 mois pour coller le mieux possible à notre réputation de distribution le plus à jour", à d'autres ! Et maintenant, on retrouve les irréductibles défenseurs qui nous racontent qu'il vaut mieux un KDE 3.1 patché made-in-Mandrake dans tous les coins qu'un KDE 3.2 corrigé par l'équipe KDE, tout ça pour essayer d'excuser le fait que Mandrake avec 40 dévs, ce n'est plus Mandrake pareil qu'avant.

              Il ne faut pas se méprendre, Mandrake ne sera plus, à mon avis, la distribution d'avant-garde qu'elle était avant (40 dévs chez Mandrake, 400 chez SuSE...), alors un peu de respect pour la communauté !
              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                Posté par . Évalué à 2.

                Sans être aussi vif que toi, c'est vrai que là je suis encore membre payant du club car je voulais les soutenir à l'époque mais là çà va beaucoup mieux pour eux et je n'ai plus trop envie de payer.

                J'envisageai de contribuer un peu (2 ou 3 paquets) pour obtenir un early access aux ISOs mais ils ne sont pas très transparent là dessus. Je ne sais pas si maintenir 2 ou 3 paquets est suffisant pour pouvoir obtenir les ISOs en avance.

                Certes, il y a la possiblité d'installer par FTP (mais toutes les cartes ne sont pas supportées lors de l'install), ou de faire soit même ses ISOs (mais çà n'est pas si évident et tu ne peux pas spécialement répartir facilement les paquets de la même manière quer pour les 3 ISOs officielle).

                Tu as encore la possibilité de choper les ISOs de la dernière RC ou de la Community puis d'évoluer vers la Official, mais bon...

                Ce qui est marrant, c'est que le délai entre la Community club et la Community publique est de 1 semaines (peux être pour donner un accès à des gens voulant faire un peu de debug ultime) mais ensuite il y a plus d'un mois entre la Official club et la Official publique...

                D'ailleurs, le délai était un peu moins long pour la 10.0 et çà a tendance à s'allonger.

                Le pire étant effectivement quelques bugs génant qui sont malgrè tout dans la Official (cf plus bas).

                Pour la Debian Sarge, comme je disais également plus bas, c'est un peu moins lissé qu'une Mandrake mais c'est très accessible, surtout avec la formation d'Alexis Delattre ou le bouquin de Raphaël Hertzog.
              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                Posté par . Évalué à 4.

                > également dans la Fedora FC3

                C'est KDE 3.3.0 et KDE 3.3.1 en update le lendemain de la sortie de la distribution.

                > alors un peu de respect pour la communauté !

                "communauté" est vague mais surtout respect aux développeurs.
                Depuis quelques mois, la caractéristique de Mandrake par rapport au autres importantes distributions est de ne pratiquement pas contribuer en code au logiciel libre.
                Il n'y a rien ou presque. Il font leur distribution et c'est partiquement tout. Mandrake n'est pas de la taille de Red Hat.
                Les attaques répétées de quelques utilisateurs de Mandrake contre Red Hat ou SuSE en disant que Red Hat ou SuSE n'est pas libre ou moins libre ou autres "fumisteries" est totalement décalé avec la réalité. Surtout que Mandrake a un modèle économique proche de Red Hat ou SuSE. Mais Mandrake n'arrive pas à s'imposer sur le lucratif marché des serveurs avec CS.
                90 % du code développé (très important en quantité) par Red Hat ou SuSE/Novell se retrouve dans Mandrake. Donc un peu plus de respect pour Red Hat et SuSE qui apportent énormément au libre (et donc aussi à Mandrake).
                • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                  Posté par . Évalué à 2.

                  la petite difference aussi, c'est que lorsque Alcatel prend SuSE, lorsque les IBM, Sun, ou HP vendent un serveur avec du RH, c'est autre chose que les qq abonnes aux clubs de Mandrake. Conscernant la contribution au libre de Mdk, tu prends KDE, tu croies pas que 90 % des commites de Mdk ne se retrouvent pas ailleurs ?

                  Les utilisateurs de Mdk ne critiquent pas plus les autres distros que les pro SuSE/RH.

                  Heureusement qu'il n'y a pas que les distros qui contribuent au libre.
              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                Posté par . Évalué à 1.

                La suse 9.2 n'est pas sortie sur les ftp ?
                Pour l'instant, seule la version boite est dispo.
              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Je pertinente, parce que j'ai récemment été sauvé par une Fedora pour AMD64. Pour ceux qui ne le savent pas, Mandrakelinux ne distribue pas gratuitement sa distribution pour AMD64. Lorsque l'on sait que plus des 3/4 des contributeurs de la Mandrake sont extérieurs à Mandrakesoft (sur environ 240 contributeurs, seuls 40 appartiennent à la société Mandrakesoft), je trouve cela lamentable.

                Ne distribue pas d'iso, ce qui est différent. C'est déjà suffisamment chiant de ne pas avoir d'iso, heureusement que l'arbre est dispo. Tout à l'heure je ne le trouvais pas, je dois avouer que j'ai eu très peur que ce soit vraiment le début de la fin. Maintenant il faudrait faire pression pour que l'ISO soit dispo (une fois que les boîtes sont dispo, si nécessaire).

                sunsite.uio.no:/pub/linux/Mandrakelinux/official/10.1/x86_64
              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                > Je pertinente, parce que j'ai récemment été sauvé par une Fedora pour
                > AMD64. Pour ceux qui ne le savent pas, Mandrakelinux ne distribue pas
                > gratuitement sa distribution pour AMD64. Lorsque l'on sait que plus des 3/4
                > des contributeurs de la Mandrake sont extérieurs à Mandrakesoft (sur environ
                > 240 contributeurs, seuls 40 appartiennent à la société Mandrakesoft), je
                > trouve cela lamentable.

                Superbe tes chiffres.
                Tu les sorts d'ou ?
                Il y a pas 240 contributeurs, meme avec les chiffres les plus optimistes du monde. Même en comptant les traducteurs qui font un sacré boulot.
                Il y a pas non plus 40 personnes chez mandrake qui bossent sur la distro, on est plus proches des 20, voir moins.
                Arréte sde sortir des trucs de ton chapeau.


                > C'est la politique que suit Mandrake depuis quelque temps déjà : rendre
                > captif l'utilisateur et le forcer à prendre un (abonnement au Mandrake Club.
                > Cet abonnement est obligatoire pour bénéficier des nouvelles distributions à
                > l'heure (et pas 1 mois après),il est aussi obligatoire pour bénéficier de mises
                > à jour, etc.

                Superbe, de plus en plus beau.
                Les mises à jours de sécu ont toujours été gratuites, les softs sous gpl, les srpms disponibles, l'infrastructure ouvertes, et sous le pretexte que tu veut satisfaire une boulimie de nouveauté, tu fait du fud. Vraiment, gerbant.

                > Juste une remarque, comme ça, je suis actuellement en Cooker, et Mandrake
                > est toujours infoutue d'intégrer correctement udev et kde 3.2.1, alors qu'ils
                > sont déjà disponibles dans la SuSE 9.2 (sortie avant la Mandrake 10.1, et
                > gratuite) et si je ne me trompe pas, également dans la Fedora FC3 (gratuit
                > également).

                Mhh, j'ai kde 3.2.2 sur cooker, pas de probléme, et j'ai aussi zero probléme avec udev. Mais tu as surement faitt des rapports de bugs correct au bonne endroit ( car désolé, ici et ce que tu dit, c'est ni un rapport de bugs, ni un rapport correct ). Et quand bien même le bug serait signalé mais ne serait pas corrigé, ça ne veut pas dire que ça vient pas d'un probléme entre la chaise et le clavier.
                • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Superbe tes chiffres.
                  Tu les sorts d'ou ?
                  Il y a pas 240 contributeurs, meme avec les chiffres les plus optimistes du monde. Même en comptant les traducteurs qui font un sacré boulot.
                  Il y a pas non plus 40 personnes chez mandrake qui bossent sur la distro, on est plus proches des 20, voir moins.
                  Arréte sde sortir des trucs de ton chapeau.


                  Mes chiffres viennent d'un commentaire de Warly sur une des ML Mandrake.

                  Donc libre à toi de prendre information directement auprès de la personne intéressée.

                  Merci la prochaine fois de ne pas sortir les chiffres de ton chapeau ! :-)
                  • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    T'as un lien ?
                    Celui a qui tu répond est un contributeur et a fait un stage chez Mandrakesoft donc les chiffres il ne les sort pas de son chapeau.
                    Il n'y a clairement pas 40 développeurs chez Mandrakesoft ni 240 contributeurs.
                    Il y a actuellement 67 personnes maintenant au moins un rpm, en comptant employés et contributeurs...
                    • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Ben je cherche activement depuis un moment, mais comme j'ai fait le ménage dans mes listes de diffusion il y a un moment, c'est le genre de messages qui sont passés à la trappe.

                      J'ai tout de même retrouvé une partie des propos. C'était dans la ML "confirmé" (confirme at linux-mandrake point com) , dans un thread intitulé "Coup de gueule contre Mandrake", initié par D.Pierre si mes souvenirs sont bons, et où Warly, en référence à un commentaire élogieux sur SuSE comparativement à Mandrake répondait :


                      > Et bien nous sommes 60 il sont 400, sur certains points ils sont plus
                      > forts que nous, je le concède.


                      http://marc.theaimsgroup.com/?l=mandrake-confirme&m=10996714921(...)

                      Donc ma mémoire m'a trompée, puisqu'il s'agit de 60 et non 40 contributeurs, et c'est certainement ce qui expliquerait pourquoi j'avais conservé le rapport de 1/4 de contributeurs de Mandrake pour 3/4 de contributeurs externes, puisque Warly, dans un autre message, avait parlé de 240 contributeurs ayant participé à Mandrakelinux 10.1 (incluant dans ce chiffre les employés Mandrakesoft).

                      Je cherche encore pour cette deuxième partie du message, je galère pas mal parce que les ML Mandrake ne sont pas ou très mal archivée, et mes *archives* personnelles sont régulièrement nettoyées de ce genre de threads ;-)
                • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                  Posté par . Évalué à 0.

                  > Superbe tes chiffres.
                  > Tu les sorts d'ou ?

                  Suffit de regarde les chiffres d'affaire.

                  Red Hat a 740 employés :
                  http://www.redhat.com/about/presscenter/presskit/fact_sheet.html(...)

                  Je croix que Mandrake c'est une soixantaine.
            • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              >> il me faut l'autorisation de mon employeur.
              >
              > Non. Si c'est GPL tu peux distribuer. Point final.
              > Tu ne veux pas (pour de bonnes ou mauvais raisons) c'est tout.

              Renseignes toi un peu avant de dire des anneries. Je ne suis pas propriénaire du code que j'écris dans le cadre de mon travail, si je distribue le soft, c'est au nom de mon employeur, pas en mon propre nom.

              > c'est bien la licence qui garantit qu'un logiciel est libre.

              On est d'accord sur ce point, seulement, ce n'est pas ça que j'infirmais. La phrase à laquelle je repondais dit :

              C'est la(les) licence(s) qui garantit que la distribution reste libre et disponible à tous.

              Ce qui est faux. Logiciel libre n'implique pas logiciel disponible, c'est juste souvent le cas.
              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                Posté par . Évalué à 2.

                > Renseignes toi un peu avant de dire des anneries.

                Merci.

                > Je ne suis pas propriénaire du code que j'écris dans le cadre de mon travail, si je distribue le soft, c'est au nom de mon employeur, pas en mon propre nom.

                Il est GPL ou pas ce programme ?
                Si tu ne peux pas le distribuer alors il n'est pas GPL et tu as dit des anneries.
                Trouves où dans la licence GPL il faut l'autorisation de l'auteur pour distribuer le programme.
                Si l'auteur a mis le code sous licence GPL alors c'est l'auteur lui même qui t'a accordé les droits listés dans la GPL (dont le libre usage, copi, distribution, etc).
                Tu devrais lire la licence GPL avant d'en parler.

                > Ce qui est faux. Logiciel libre n'implique pas logiciel disponible, c'est juste souvent le cas.

                Faut un ordinateur, une connexion internet, un CDROM, un serveur pour héberger le programme, un mec qui veut distribuer le programme, etc...
                En pinaillant tu as raison.
                • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > Il est GPL ou pas ce programme ?

                  Le programme de base, probablement oui.

                  Mais je suppute que ce qui pose problème, ce sont les modifications que l'employé y apporte. SI il les distribue, alors ça sera nécessairement sous licence GPL. Mais encore faut-il qu'il en ait le droit. Pour cela, ses modifications doivent être sous une licence :
                  1) compatible avec la GPL (à cause du programme de base sous GPL)
                  2) compatible avec les règlements de son employeur (c'est du travail, pas du développement personnel)

                  Remarque en passant : si les deux sont incompatibles, alors le logiciel modifié n'est pas distribuable. Ce n'est pas spécifique aux logiciels propriétaires : c'est aussi le cas de logiciels composées de briques "libres", mais avec des licences incompatibles entre elles (exemple : Qt et GPL pendant un certain temps il me semble (à vérifier)).

                  Je pense que, lié par un contrat de travail, le code appartient à l'employeur. Ce dernier n'en est pas l'auteur, mais c'est lui qui choisit la licence à utiliser. Et tant qu'il ne le distribue pas, il n'est pas tenu de fournir les sources à qui que ce soit.

                  Reste pour les jusristes à définir si "utiliser du code appartenant à une entreprise au sein de cette entreprise" constitue une forme de distribution et permet (sous réserve que le code soit sous licence compatible GPL) aux employés de réclamer les sources pour les rediffuser eux-mêmes. Et là, ça me paraît beaucoup plus délicat à argumenter (et largement au delà de mes compérences)
                  • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                    Posté par . Évalué à 1.

                    > Mais je suppute que ce qui pose problème, ce sont les modifications que l'employé y apporte.

                    Les modifications sont sous GPL. Forcément.

                    > SI il les distribue, alors ça sera nécessairement sous licence GPL.

                    C'est parce que c'est déjà sous GPL que ce sera encore sous GPL.

                    > 2) compatible avec les règlements de son employeur

                    Ce que fait l'employeur doit être compatible avec les licences des programmes qu'il utilise/modifie. Lorsque tu utilises un programme, il y a souvent la licence qui s'affiche et des boutons "j'accepte" "je refuse". L'employeur a accèpté les termes de la licence GPL. Refuser les termes d'une licence n'a aucun sens.

                    De plus :
                    Article 5

                    Ne l'ayant pas signée, Vous n'êtes pas obligé d'accepter cette Licence. Cependant, rien d'autre ne Vous autorise à modifier ou distribuer le Programme ou quelque travaux dérivés : la loi l'interdit tant que Vous n'acceptez pas les termes de cette Licence. En conséquence, en modifiant ou en distribuant le Programme (ou tout travail basé sur lui), Vous acceptez implicitement tous les termes et conditions de cette Licence.


                    L'employeur s'il modifie un programme GPL a accepté la licence et doit la respecter.

                    > Remarque en passant : si les deux sont incompatibles, alors le logiciel modifié n'est pas distribuable.

                    Ce type de programme n'a pas lieu d'être !
                    Il est GPL et s'il n'est plus distribuable alors tu violes la GPL et c'est interdit.

                    > Qt et GPL pendant un certain temps il me semble (à vérifier)

                    Certains ont joué avec le feu et n'ont pas perdu :-)

                    > Je pense que, lié par un contrat de travail, le code appartient à l'employeur.

                    Oui.

                    > Ce dernier n'en est pas l'auteur, mais c'est lui qui choisit la licence à utiliser.

                    Or si le logiciel est déjà GPL, la licence est forcément GPL.

                    Article 4

                    Vous ne pouvez pas copier, modifier, céder, déposer ou distribuer le Programme d'une autre manière que l'autorise la Licence Publique Générale.


                    > Et tant qu'il ne le distribue pas, il n'est pas tenu de fournir les sources à qui que ce soit.

                    Oui. Mais toute personne qui a accès au programme a le droit de le copier/diffuser. Cette personne, peut être un employer.
                    • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                      Posté par . Évalué à 1.

                      > Oui. Mais toute personne qui a accès au programme a le droit de le copier/diffuser. Cette personne, peut être un employer.

                      D'abord, non. Ce n'est pas parce qu'on a accès à quelque chose qu'on peut le copier/diffuser. C'est, dans le cas qui nous occupe, parce qu'on a reçu (et accepté) une licence (GPL) qui nous authorise à le faire. Si on refuse la licence ou si cette licence ne nous est pas proposée, on ne peut pas copier/diffuser.

                      Dans ce cas présent, comme dis en détail dans d'autres contributions, c'est l'entreprise qui a la licence GPL sur le programme (modifié ou non). Évidemment, si le programme non modifié est distribué librement, alors il est facile à n'importe qui d'acquérir une licence GPL (avec tous les droits et devoirs que cela comporte).

                      Mais, lorsque le programme (ou ses modifications faites dans l'entreprise) ne sont pas distribuées, alors un employé ne peut pas distribuer ce code. Tout simplement parce qu'il n'a pas la licence qui lui permet de le faire. Seule l'entreprise qui a la licence GPL sur ce code peut distribuer ce code si elle le désire.

                      Maintenant, un juriste pourrait peut-être argumenter que l'entreprise a effectivement distribué le logiciel à ses employés, les rendant libre (par la GPL) de le rediffuser. Mais ça ne me semble pas vraiment tenable. Comme dit dans d'autres posts, une entreprise n'a pas à (voire même ne peut pas) re/sous licencier les logiciels pour lesquels elle a aquis une licence (fut-elle GPL ou propriétaire).
                      • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                        Posté par . Évalué à 1.

                        > D'abord, non. Ce n'est pas parce qu'on a accès à quelque chose qu'on peut le copier/diffuser. C'est, dans le cas qui nous occupe, parce qu'on a reçu

                        T'as reçu Linux ?

                        Moi je suis allez le downloadé car j'y ai accès. C'est tout.
                        J'ai une licence GPL pour utiliser Linux ?
                        Oui ou non ?
                        Il me faut obligatoirement la label "employeur" pour bénéfier de la GPL ?

                        > c'est l'entreprise qui a la licence GPL sur le programme (modifié ou non).

                        La licence est pour l'utilisateur. Que l'utilisateur soit l'entreprise ou un employé ne change rien.

                        > Tout simplement parce qu'il n'a pas la licence qui lui permet de le faire. Seule l'entreprise qui a la licence GPL sur ce code peut distribuer ce code si elle le désire.

                        La licence est pour l'utilisateur. En fait, t'as pas besoin d'utiliser. Il suffit d'avoir accès.
                        Sinon tu pourrais :
                        - "je n'ai pas le droit de downloader (donc copier) Linux car je n'utilise pas Linux et donc la GPL ne s'applique pas."

                        Reconnais que c'est ridicule.

                        > Seule l'entreprise qui a la licence GPL sur ce code peut distribuer ce code si elle le désire.

                        Tu expliques ?
                        Qu'a fait l'entreprise de particulier pour "mérité" la GPL et alors qu'un "simple" employé ne "mérite" pas la GPL.
                        Sur quoi tu te base pour affirmer cette discrimination.
                        Quelle sont les conditions de la GPL pour en mérité ?
                        Faut être un employeur ?
                        Où tu as vu ça dans la licence ?
                        Cite le texte de la GPL.

                        Je te mets juste de début :
                        Préambule

                        Les licences d'utilisation de la plupart des programmes sont définies pour limiter ou supprimer toute liberté à l'utilisateur. À l'inverse, la Licence Publique Générale (General Public License) est destinée à vous garantir la liberté de partager et de modifier les logiciels libres, et de s'assurer que ces logiciels sont effectivement accessibles à tout utilisateur.


                        C'est bien écrit "à tout utilisateur" et pas "à quelques utilisateurs et plus particuliairement les employeurs".
                        • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Ça devient lassant de répéter la même chose sans que tu lises ce qu'on écrit. C'est mon dernier essai (surtout que pas mal d'autres ont déjà dit la même chose).

                          > Moi je suis allez le downloadé car j'y ai accès. C'est tout.
                          > J'ai une licence GPL pour utiliser Linux ?
                          > Oui ou non ?

                          Oui

                          > Il me faut obligatoirement la label "employeur" pour bénéfier de la GPL ?

                          Non

                          > > Seule l'entreprise qui a la licence GPL sur ce code peut distribuer ce code si elle le désire.

                          > Tu expliques ?

                          Elle l'a reçu (par accord, achat, téléchargement ou tout autre méthode qui te vient à l'esprit) de quelqu'un (entité physique ou morale) qui avait possédait ce logiciel avec cette licence (GPL) et donc avait le droit de donner/vendre ce logiciel sous cette licence.

                          N'importe quel utilisateur (employé ou pas) recevant ce logiciel sous licence GPL de quelqu'un en possédant déjà une licence GPL peut le redistribuer. MAIS il faut qu'il recoive cette licence.

                          Ici, ce n'est pas parce que l'entreprise a obtenu une licence (GPL) de son fournisseur que l'employé aussi. De même, ce n'est pas parce que le code ajouté est aussi sous licence GPL que l'employé a reçu une licence (GPL) pour utiliser (et redistribuer) ce code.

                          Ce que je veux dire, et que tu ne sembles pas comprendre, c'est qu'utiliser un logiciel (GPL ou non) de la part d'un employé ni signifie pas que cet employé possède une licence de ce logiciel, seulement que son entreprise en a une. Et sans licence, l'employé ne peut pas décider de diffuser ce logiciel (de quel droit le ferait-il ?). Ceci reste vrai quelque soit ce qu'il y a dans la licence accordée à l'entreprise.

                          Sinon, c'est que tu considères que l'employé a acquis une licence GPL sur le logiciel (qui lui donne le droit de le redistribuer). D'où provient alors cette licence ?
                          Si tu considères qu'elle provient du fait que son employeur lui a fournit ce logiciel, alors je comprends ta position, mais je ne la partage pas (ça me semble évident en considérant d'autres licences qui interdisent justement de sous licencier : un employé peut quand même utiliser les logiciels de sa boîte sans en avoir une licence personnellement).
                          Si tu considères qu'elle vient de l'utilisation du logiciel lui-même, c'est faux. Juridiquement, une licence est nécessairement cédée/vendue/donnée... par quelqu'un qui a le droit de le faire.
                          Si tu considères qu'elle vient d'ailleurs, dit moi d'où.

                          > - "je n'ai pas le droit de downloader (donc copier) Linux car je n'utilise pas Linux et donc la GPL ne s'applique pas."
                          >
                          > Reconnais que c'est ridicule.

                          Oui, ton arguement est ridicule. Linus (et les autres contributeurs) ont mis leur code en GPL ET ils le diffusent sur leur site (www.kernel.org ?). Ils sont les auteurs, ils peuvent diffuser comme bon leur semble.
                          Les propriétaires des serveurs FTP l'ont mis sur leur site parce qu'ils ont récupéré les sources avec une licence GPL donnée par les auteurs (ou un autre intermédiaire comme eux) leur permettant de les redistribuer (avec la même licence).
                          Par contre, les modifications, sous licence GPL, du noyau faites par une entreprise X, personne n'aura le droit de les diffuser tant que X ne les aura pas diffusées lui-même. Un pirate qui volerait les sources sur le réseau de l'entreprise ne possèderait pas pour autant la licence GPL les accompagnant. Une licence (GPL ou pas) est un contrat entre deux personnes (au moins). Voler, espionner, ... ne te permet pas de t'approprier ce contrat et de te servir de lui pour justifier d'autres actions (diffuser le code volé/intercepté).

                          Tu ne peux acquérir une licence d'utilisation d'un logiciel GPL qu'auprès d'une personne possédant une telle licence et acceptant de t'en vendre/donner une (par exemple auprès d'un mainteneur de site ftp en téléchargeant le logiciel proposé). Une fois que tu l'auras, tu pourras la céder comme bon te semble, mais il faut l'avoir avant. Et si une entreprise l'a, un employé ne l'a pas nécessairement même s'il utilise le logiciel.
                          • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                            Posté par . Évalué à 1.

                            > MAIS il faut qu'il recoive cette licence.

                            Tu n' as pas lu la GPL.

                            C'est le permier article :
                            Article 1

                            Vous pouvez copier et distribuer des copies conformes du code source du Programme, tel que Vous l'avez reçu, sur n'importe quel support, à condition de placer sur chaque copie un copyright approprié et une restriction de garantie, de ne pas modifier ou omettre toutes les stipulations se référant à la présente Licence et à la limitation de garantie, et de fournir avec toute copie du Programme un exemplaire de la Licence.


                            > Ici, ce n'est pas parce que l'entreprise a obtenu une licence (GPL) de son fournisseur que l'employé aussi

                            Mon fournisseur de logiciel est Fedora et Fedora n'est pas un fournisseur de Licence GPL. D'où Fedora aurai obtenu ça ? Le logiciel fourni la licence GPL. Il n'y a pas chipoter durant 110 ans pour prendre concience ça.
                            Nul besoin de "fournisseur". Nul besoin d'être l'"élu" qui resoit la licence et autres fumisteries.

                            D'où tu as ta licence GPL pour Linux ?
                            D'un distributeur ?
                            Ce distributeur d'où tient-il le privilège de fournir des licences GPL ?
                            Où tu as vu dans la GPL une référence à des fournisseur de GPL ?

                            > Ce que je veux dire, et que tu ne sembles pas comprendre, c'est qu'utiliser un logiciel (GPL ou non) de la part d'un employé ni signifie pas que cet employé possède une licence de ce logiciel, seulement que son entreprise en a une.

                            Relire l'Article 1.
                            De plus, l'Article 1 ne peut être ignoré si le logiciel est redistribué ou modifié. C'est l'article 5 :
                            Article 5

                            Ne l'ayant pas signée, Vous n'êtes pas obligé d'accepter cette Licence. Cependant, rien d'autre ne Vous autorise à modifier ou distribuer le Programme ou quelque travaux dérivés : la loi l'interdit tant que Vous n'acceptez pas les termes de cette Licence. En conséquence, en modifiant ou en distribuant le Programme (ou tout travail basé sur lui), Vous acceptez implicitement tous les termes et conditions de cette Licence.


                            > un employé peut quand même utiliser les logiciels de sa boîte sans en avoir une licence personnellement).

                            Tu peux me montrer ta licence personnellement pour utiliser linux chez toi ?
                            Ou tu as "piraté" Linux ? (Ça m'éclate de rire ce truc).

                            > Ils sont les auteurs, ils peuvent diffuser comme bon leur semble.

                            Non.

                            Article 4

                            Vous ne pouvez pas copier, modifier, céder, déposer ou distribuer le Programme d'une autre manière que l'autorise la Licence Publique Générale. Toute tentative de ce type annule immédiatement vos droits d'utilisation du Programme sous cette Licence.


                            Linus et autre ne peut pas empêcher la pleine application de la GPL.

                            > Les propriétaires des serveurs FTP l'ont mis sur leur site parce qu'ils ont récupéré les sources avec une licence GPL donnée par les auteurs (ou un autre intermédiaire comme eux) leur permettant de les redistribuer (avec la même licence).

                            Donc, si je fais un mirroir de programme GPL sans rien demander à personne, les programmes ne sont pas GPL. C'est MS qui va être content car MS a horreur de la GPL.

                            > Un pirate qui volerait les sources sur le réseau de l'entreprise ne possèderait pas pour autant la licence GPL les accompagnant.

                            Encore faux. Revoir l'Article 5. Si tu fais des modifications alors tu as accèpté la licence et donc tu as respectes la licence qui dit :
                            - toute modification (piraté ou non) est GPL.

                            > Voler, espionner, ... ne te permet pas de t'approprier ce contrat et de te servir de lui pour justifier d'autres actions (diffuser le code volé/intercepté).

                            De très très haut niveau. T'as inventé le vole et le piratage de logiciel libre. Applaudissement.

                            > Tu ne peux acquérir une licence d'utilisation d'un logiciel GPL qu'auprès d'une personne possédant une telle licence

                            Qui sont-elles et comment fait-on pour avoir ce privilège ?

                            > et acceptant de t'en vendre/donner une

                            Donc, c'est pas libre ...

                            > Une fois que tu l'auras, tu pourras la céder comme bon te semble, mais il faut l'avoir avant.

                            C'est dramatique. J'utilise linux depuis de nombreux année en voyou. J'amais personne m'a donné une licence GPL.
                            S'il te plait, tu peux me donner l'adresse d'un fournisseur de licence GPL ?
                            Un vrai avec un certificat pour contrôler. Histoire que je me fasse pas avoir et retourne dans le droit chemin. Le piratage de logiciel libre c'est mal.


                            Ça devient n'importe ce thread. C'est de la science fiction post-moderne à ce niveau. Downloader Linux est du vole, on a maintenant inventer le monopole de fournisseur de licence GPL pour Linux, la licence GPL à géométrie variable, etc....




                            Pourquoi personne lit la GPL ?
                            • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Eh, ben! Faut s'accrocher!

                              J'aurait deux remarques et j'essayerai de ne pas dire d'ânerie :
                              1) > Voler, espionner, ... ne te permet pas de t'approprier ce contrat et de te servir de lui pour justifier d'autres actions (diffuser le code volé/intercepté).


                              De très très haut niveau. T'as inventé le vole et le piratage de logiciel libre. Applaudissement.


                              Remet les choses dans leur contexte, il a dit : " Un pirate qui volerait les sources sur le réseau de l'entreprise"
                              Il a sans doute partiellement raison, et ça n'a rien à voir avec la GPL :
                              Concerneant le vol, je n'en sait rien. La situation est un peu "étrange" : ça equivaudrait à "voler" des échantillons gratuits, alors qu'il suffit de les demander à la dame...

                              Celà dit, s'introduire indûment chez quelqu'un pour prendre quelque chose est tout à fait illégal, quelque soit par ailleurs les modalité sous lequelle la personne distribue d'habitude ce qu l'on est venu chercher.
                              Je vais utiliser une image pour être plus clair : Mettons que tous les jours et dans la mesure de tes capacités, tu distribues la recette du pain à tous ceux qui te le demandent à condition que ceux-ci, si on la leur demande, soit contraints de la redistribuer, etc.
                              Tu le fais aux heures d'ouverture, dans ton kisoque, et, la nui,t tu fermes ton kiosque et tu rente chez toi.
                              Quiconque s'introduirait chez toi la nuit pour pour se servir dans la piles de tes recettes de pain, même s'il te donnait 100 balles, serait dans l'illégalité, parce qu'il n'avait pas à rentrer dans ton kiosque, la nuit, quand celui-ci était fermé. C'est illégal, c'est une effraction!
                              L'effraction a lieu, même si tes recettes de pain sont en GPL.

                              Si je me trompe, dis-moi.


                              2) < Hors sujet >

                              Je m'interroge sur la distribution de quoi que ce soit sous quelle que licence que ce soit (la GPL, par exemple.).
                              La GPL a été crée par sont son Très Saint Créateur, Dieu benisse son nom, afin de servir de modèle de licence de distribution libre, si je ne me trompe.
                              Quand tu distribues un logiciel, tu la distribue sous licence GPL, ou bien sous licence conforme à la GPL.
                              Ma question n'est pas rhétorique, et la différence est de taille : dans le premier cas, le référent, ou critère de validité, est "l'esprit" de la GPL, ou ce qu'elle veut dire, dans le second, la conformité à la lettre de la GPL.

                              < /Hors Sujet >

                              Bon, je vais me coucher...

                              Mes deux cacahuètes.

                              Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

                              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                Posté par . Évalué à 1.

                                > Si je me trompe, dis-moi.

                                Non, tu as raison. Je mal lu.
                                Je m'en excuse.

                                > Quand tu distribues un logiciel, tu la distribue sous licence GPL, ou bien sous licence conforme à la GPL.

                                Désolé, mais mon cerveau est en panne actuellement. Le pointeur sur la FAQ qu'a donné Matthieu Moy m'a fait consommer beaucoup de ressources et maintenant je suis un peu out.

                                Pour ce que je peux en penser actuellement, "conforme GPL" est au minimum avec tous les droits et exigences de la GPL.
                                Donc, mais j'avoue qu'il faudrait creuser plus la question, en première approche on peut dire que "conforme GPL" respecte l'esprit de la GPL.
                              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                Posté par . Évalué à 1.

                                > C'est illégal, c'est une effraction!
                                > L'effraction a lieu, même si tes recettes de pain sont en GPL.

                                Oui tu as raison, mais puisque tu diffuses la recettes tu dois la fournir à ceux qui la demande. Ça ne change pas grand chose. Mais effectivement c'est au minimum indélicat de se procurer ta recette lorsque ce n'est pas "les heures d'ouvert".
                                C'est déjà cool de mettre la recette sous GPL :-) ...
                                On va pas en plus autoriser les gens à rentrer chez toi la nuit.
                                La GPL n'est pas un passe-droit pour les "voyoux".

                                Bonne nuit.
                            • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                              Posté par . Évalué à 3.

                              > > MAIS il faut qu'il recoive cette licence.
                              >
                              > Tu n' as pas lu la GPL.
                              >
                              > C'est le permier article :
                              > Article 1

                              Tu es toujours à côté de la plaque. Comme l'on dit pas mal de personne, il faut absolument que tu reviennes à la définition juridique d'une licence. C'est un contrat entre 2 personnes, régissant l'utilisation/diffusion/... d'un programme. Pas un texte attaché ad nihilo à un programme.
                              On parle souvent par abus de langage de programme GPL pour dire programme dont on peut acquérir une licence GPL en le téléchargeant sur un site publique.

                              > > Tu ne peux acquérir une licence d'utilisation d'un logiciel GPL qu'auprès d'une personne possédant une telle licence
                              >
                              > Qui sont-elles et comment fait-on pour avoir ce privilège ?

                              Soit c'est l'auteur : il peut fournir son code sous la licence qu'il veut, y compris la GPL.
                              Soit c'est une personne ayant une licence GPL qui le redistribue. Dans ce cas, du fait de la licence GPL elle-même, cette personne fournit automatiquement une licence GPL à toute personne à qui elle redistribue le logiciel. Si tu ne possèdes qu'une licence GPL (et pas d'autres licences) sur un logiciel, toute distribution s'accompagne automatiquement d'une licence GPL.

                              > > Une fois que tu l'auras, tu pourras la céder comme bon te semble, mais il faut l'avoir avant.
                              >
                              > C'est dramatique. J'utilise linux depuis de nombreux année en voyou. J'amais personne m'a donné une licence GPL.

                              Si, si. C'est juste que tu ne t'en es pas rendu compte. Heureusement, parce que sinon rien ne t'authoriserait à utiliser tous tes programmes

                              > S'il te plait, tu peux me donner l'adresse d'un fournisseur de licence GPL ?

                              Toute personne fournissant publiquement le code.
                • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  > Trouves où dans la licence GPL il faut l'autorisation de l'auteur pour distribuer le programme.

                  Tu ne comprends pas le problème. Il y a une nuance entre ce que j'ai le droit de faire a titre personnel et ce que j'ai le droit de faire a titre professionnel.

                  A titre personnel, si j'ai acces a ce logiciel, j'ai le droit de le redistribuer, oui, mais ce n'est pas le cas. A titre professionnel, je represente la boite qui m'emploie. Je suis la boite qui m'emploie. C'est ma boite qui a développé ce soft, et c'est a elle de décider si elle souhaite le distribuer (En l'occurence, une version modifiée de GCC plus de la bidouille pour parser du SystemC).

                  > Tu devrais lire la licence GPL avant d'en parler.

                  Tu pourrais te douter que si je me pose les questions dont je parle, c'est que je suis en contact avec le service juridique de ma boite. Ahem. J'ai comme l'impression qu'ils sont plus competants que moi pour savoir a qui appartient le code que je produit ...
                  • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                    Posté par . Évalué à 0.

                    > En l'occurence, une version modifiée de GCC plus de la bidouille pour parser du SystemC

                    Tu peux diffuser le programme.
                    Par contre, je comprends parfaitement que tu ne le fasses pas car tu n'as pas envis d'être mal vu par ton employeur. C'est normal et je respecte parfaitement ça.
                    • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Bon, ça devient lourd, la ... Tu peux lire ça avant d'aller plus loin ?

                      http://www.gnu.org/licenses/gpl-faq.html#InternalDistribution(...)


                      Is making and using multiple copies within one organization or company "distribution"?
                      No, in that case the organization is just making the copies for itself. As a consequence, a company or other organization can develop a modified version and install that version through its own facilities, without giving the staff permission to release that modified version to outsiders.

                      However, when the organization transfers copies to other organizations or individuals, that is distribution. In particular, providing copies to contractors for use off-site is distribution.
                      • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                        Posté par . Évalué à 1.

                        J'ai lu et relu et relu et relu et relu encore la licence, je ne trouve pas ça.
                        Plus particuliairement, je ne trouve pas le "without giving the staff permission to release that modified version to outsiders" (sans donner à l'équipe la permission de fournir la version modifier à l'extérieur). Si c'était "sans que l'équipe ait l'obligation de fournir la version modifier à l'extérieur (solicité ou non)", je serais daccord.

                        Là je suis dubitatif. Si quelqu'un peut me faire une explication de texte de la licence et dire ce que j'ai raté, je le remercie d'avance.
                        J'ai toujours pris la traduction française et peut-être je devrais m'attarder longuement sur la version anglaise.

                        Il y a une autre entrée dans la faq qui répond presque à la même question :
                        http://www.gnu.org/licenses/gpl-faq.html#CanIDemandACopy(...)
                        If I know someone has a copy of a GPL-covered program, can I demand he give me a copy?

                        No. The GPL gives him permission to make and redistribute copies of the program if he chooses to do so. He also has the right not to redistribute the program, if that is what he chooses.


                        Avec ça, je suis d'accord. Mais lire qu'on peut être interdire de copier/diffuser un programme sous GPL me parait bizarre surtout qu'en on connait tous les gardes fou de la GPL.

                        Mais j'ai aussi trouvé dans la FAQ, qu'il n'y a pas d'autorité qui fourni des licences GPL (heureusement) :
                        http://www.gnu.org/licenses/gpl-faq.html#HowIGetCopyright(...)
                        How do I get a copyright on my program in order to release it under the GPL?

                        Under the Berne Convention, everything written is automatically copyrighted from whenever it is put in fixed form. So you don't have to do anything to "get" the copyright on what you write--as long as nobody else can claim to own your work.




                        Bon, il faut que je m'attarde longuement sur la version anglaise...
                        Peut-être un question a poser à la fsf-france tellement j'ai du mal à voir un début d'embryon de piste pour arriver à la conclusion de la FAQ.
                        • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          > J'ai lu et relu et relu et relu et relu encore la licence,

                          C'est bien le problème ;-) Tu ne cherches pas au bon endroit, la license n'a rien a voir là dedans :

                          Une license, c'est un accord entre deux personnes, physiques ou morales, concernant la distribution d'un logiciel dans le cas qui nous intéresse. Sans license, la personne qui recoit le logiciel n'a rien le droit de faire avec, donc, a partir du moment ou su utilise le logiciel et que tu cherches à le distribuer, c'est implicitement que tu as accepté la license. Dans le cas des logiciels que tu télécharges comme le noyau Linux, les développeurs t'accordent implicitement cette license en diffusant publiquement une version de Linux avec la GPL dans les fichiers sources. Tu n'as pas signé un papier avec les développeurs du noyau, mais il y a un accord implicite entre toi et eux.

                          SCO a dit qu'ils n'acceptaient pas la GPL, ce a quoi les devs de nmap, par exemple, ont répondu « OK, mais vous n'avez plus le droit d'utiliser nmap alors ».

                          Maintenant, entre mon employeur et moi, il n'y a jamais eu de distribution, donc jamais eu de license. De la même façon, j'utilise a titre professionnel des logiciels pour lesquels ma boite a acheté une license qui ne leur permet pas la redistribution. J'ai le droit de les utiliser a titre professionnel, mais pas personnel.

                          (il y a probablement quelques imprecisions mais c'est l'idée)
                          • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                            Posté par . Évalué à 1.

                            > Sans license, la personne qui recoit le logiciel n'a rien le droit de faire avec

                            C'est ça que je ne comprend pas. Avec un logiciel sous GPL, il y a toujours une licence et ça ne peut-être que la GPL. Je ne vais pas remettre des bouts de texte de la GPL (que j'ai déjà répendu dans 50 coins de la news) pour appuyer mon avis sur ce point.
                            Je vois nul part dans la GPL il y a :
                            - le logiciel est GPL mais il peut changer pour autre chose et même pour "pas de licence du tout".

                            Comme dit la FAQ, pour avoir la licence, il suffit d'avoir le logiciel. T'as GCC, donc t'as une licence GPL. T'as un version modifiée de GCC, cette version est sous GPL (pour faire la modification, tu ne peux le faire qu'avec la licence et la licence t'impose ... de ne pas changer de licence) et la GPL te décrit tes droits.

                            J'ai jamais vu un cas de programme sous GPL qui "d'un coup" n'était plus sous Licence GPL. Jamais. Sauf lorsqu'il y a l'accord de tous les contributeurs à fois comme c'est arrivé avec GFS par exemple. Mais avec GCC c'est impossible. Le GCC modifié que tu utilises dans ta boîte est sous GPL. Il n'est pas "sans licence" (ou droit d'auteur) et il ne peut pas changer de licence.
                            D'accord avec ça ?

                            Que tu n'ais pas l'obligation de diffuser ta version modifier de GCC (ou la version modifier de ta boîte), je suis tout à fait d'accord avec ça et j'ai jamais dit le contraire. Qu'on t'*interdise* de diffuser un programme manifestement sous GPL (et donc libre) => là je bloque.

                            Juste un petit exemple simple pour montrer comme c'est "bloquant". Je bosse sur une version modifiée et privée de Linux. Personne n'est au courrant de cette version. Je meurs (youpi ! diront certains). On découvre après ma mort c'est version modifiée qui est absolument géniale (désolé pour ce moment de mégalomanie). Quelle est la licence de ma version modifiée ?
                            Selon tes dires, il n'y a pas de licence. Mais ce n'est pas dans domaine public non plus car il faut encore attendre 50 ans...

                            Alors ? Et le tout en sachant que je n'ai pas le droit de changer la licence.
                            Pas facile de répondre avec tes arguments/raisonnements. Selon moi, c'est simple, c'est sous GPL.
                            • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              > C'est ça que je ne comprend pas. Avec un logiciel sous GPL,
                              > il y a toujours une licence et ça ne peut-être que la GPL.

                              Il y a license a partir du moment ou il y a distribution, ce qui n'est pas le cas ici.

                              quand j'ai téléchargé le GCC original au nom de mon employeur, la GPL m'a donné entre autres trois droits en échange d'un devoir : Le droit d'utiliser et de modifier que ma boite, à travers moi, a utilisé, et celui de distribuer, que nous n'avons pas encore utilisé. Le devoir en échange, c'est que si redistribution il y a, ca sera forcement sous GPL.

                              Si tu t'introduit illegalement dans ma boite et que tu récupères une version du soft, tu ne pourras pas pour autant le redistribuer légalement. Si je distribue en mon nom la propriété intellectuelle de ma boite, je fais une faute professionnelle, c'est pareil.

                              > Je meurs [...] Quelle est la licence de ma version modifiée ?

                              Sauf erreur de ma part, tes heritiers deviennent propriétaires de tes modifications et peuvent choisir de distribuer ou non cette version modifiée. Si ils le font, c'est forcement sous GPL.
                              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                Posté par . Évalué à 1.

                                > Si tu t'introduit illegalement dans ma boite et que tu récupères une version du soft

                                J'ai jamais parlé de ce cas.
                                Tu as dit :
                                - "Non. J'ai un soft GPL sur ma machine, il n'est pas distribué."
                                moi :
                                - "Alors distribues le !"
                                toi :
                                - "Je vais sans doutes pouvoir le faire mais il me faut l'autorisation de mon employeur."

                                C'est là que ça bloque et tu n'expliques pas ce point.
                                Comment fait ton employeur pour t'interdire de distribuer le logiciel si tu veux le distribuer ?
                                Ce point "dur" est là. Comment est-il possible d'interdire la distribution d'un logiciel qui "semble" libre et sous GPL.

                                En fait, maintenant que crois que j'ai compris. C'est subtil, je devrais encore y réflechir à tête reposée.

                                La clef semble être dans l'article 4 :
                                Article 4

                                Vous ne pouvez pas copier, modifier, céder, déposer ou distribuer le Programme d'une autre manière que l'autorise la Licence Publique Générale. Toute tentative de ce type annule immédiatement vos droits d'utilisation du Programme sous cette Licence.


                                Avec l'Article 4, tu peux annuler la licence GPL en ne la respectant pas. Ne pas respecter la licence, est facile. Par exemple il suffit de copier le logiciel sur les postes des utilisateurs mais sans fournir la licence GPL. Ces postes ne jouissent donc plus de la GPL. Et si tu n'as pas de licence, tu ne peux pas copier/distribuer le logiciel (c'est comme ça à chaque foi qu'il n'y a pas de licence). Par contre, lorsque tu veux distribuer le logiciel tu dois être conforme à la GPL pour le faire. L'article 5 est explicite sur ce point.

                                Notons que la GPL n'exige pas la présence permanente de la licence par exemple. La GPL exigence la présence de la licence pour quelque cas.

                                Si l'entreprise ne fait que copier (et pas distribuer ou vendre) et que de plus elles ne respecte pas l'Article 4 (pour faire sauter la licence et donc ses droits) alors c'est "jouable" et affectivement, il t'est interdit de diffuser le logiciel. Ou alors il te faut respecter toute la GPL ce qui implique quantité de détail comme avoir le source de base, l'historique des modifications, etc. Si tu n'as pas tout ça, tu ne peux pas distribuer.

                                Tu noteras que tes phrases qui ont déclenchée ce thread énorme (auquel j'ai massivement participé) ont des erreurs :
                                - "Non. J'ai un soft GPL sur ma machine, il n'est pas distribué."
                                Pas sûr s'il a été modifié pour faire "sauter" la licence en utilisant l'Article 4 ce qui du coup annule la GPL et ce n'est donc plus un soft GPL.

                                - "Je vais sans doutes pouvoir le faire mais il me faut l'autorisation de mon employeur."

                                Si le logiciel n'est pas sous GPL, l'employeur n'a pas de droit de distributer ou non ni même le droit de t'interdire de distribuer le logiciel. T'as pas de licence, donc tu n'as pas le droit de distribuer.
                                Rassures toi, je n'ai pas vu ces erreurs au début.


                                > Sauf erreur de ma part, tes heritiers deviennent propriétaires de tes modifications et peuvent choisir de distribuer ou non cette version modifiée. Si ils le font, c'est forcement sous GPL.

                                Très juste.
                                • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                  Posté par . Évalué à 0.

                                  Le pb vient ne vient pas de la GPL car c'est un problème juridique, ce que fait l'employé dans le cadre de son travail et ce qu'il apporte à l'entreprise.... Comme on l'a vu tu as de très bonne connaissance dans la GPL (en tout cas plus que moi) mais t'es nul en droit...

                                  La licence n'est pas donné à un logiciel mais à une personne, ici une personne morale : l'entreprise
                                  L'entreprise est un tout et pour distribuer le logiciel, il faut que cette personne morale (ou son représentant, car il faut quand même une personne physique... et ce n'est pas l'employé qui est représentant legal de l'entreprise...) veille le distribuer... Martin n'a donc pas le liberté de prendre cette décision. Tu ne peux dissocier Martin de son entreprise... tu ne peux tirer un élément distinctif d'un ensemble.

                                  J'ai juste une tite image qui me parait juste est claire... :

                                  C'est ta main droite (si t'es droitier) qui a cliclé sur "J'accepte la licence GPL" donc ta main droite peut s'il elle le veut distribuer le logiciel ?.... non non non il faut l'accord de tout ton corps, ou du moins de ta tête.... (elle est mimi cette image non ?)

                                  ben là c'est le même problème, il faut que l'entreprise soit d'accord pour distribuer le logiciel, pas uniquement son bras... et cela quelle que soit la licence...
                                  • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    > mais t'es nul en droit...

                                    J'ai jamais prédendu est fort en droit.
                                    J'aime la GPL car c'est un élément très très important du libre.
                                    Je me casse les pieds à la connaitre et a éviter le FUD.
                                    Reconnais qu'il y a beaucoup de FUD dans ce thread.

                                    Il est malheureux, que toi qui connaisse si bien le droit, intervienne si tard.
                                    Laisser propager des conneries est toujours mauvais.

                                    > C'est ta main droite (si t'es droitier) qui a cliclé sur "J'accepte la licence GPL

                                    Et pas l'entreprise...
                                    L'entreprise n'a pas de contrat avec GCC (par exemple).
                                    Tu as la licence du moment que tu as acces au logiciel. C'est dit dans la FAQ de la GPL.

                                    Si tu peux m'expliquer ça...
                                    Si possible mets un pointeur vers des lois.
                                    • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      >> C'est ta main droite (si t'es droitier) qui a cliclé sur "J'accepte la licence GPL
                                      >
                                      > Et pas l'entreprise...

                                      Si justement ! l'entreprise est une personne morale, elle n'existe que par ses employés. Ce que font les employée a titre professionnel est fait par l'entreprise. Si mon entreprise refuse la GPL, je n'ai pas le droit d'utiliser le logiciel professionnelement.
                                      • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        > Si mon entreprise refuse la GPL, je n'ai pas le droit d'utiliser le logiciel professionnelement.

                                        Merde, j'utilise Linux dans ma boîte et je n'ai pas demander l'avis du PDG.
                                        Je vais être mis en prison.

                                        Adieu vaux, vaches, cochon, linuxfr.
                                        • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          C'est fou d'être têtu comme ca... surtout quand tu dis que tu n'es pas bon en droit... vu que c'est plus un pb de droit en entreprise que de licence...

                                          C'est bizarre que tu es le droit d'administrer ton poste de travail dans une entreprise... c'est pas très sécurisé tout ca...

                                          bon normalement un service info d'une entreprise (s'il est bien fait) doit controler les logiciels qui sont installé sur les postes, pour être sûr que l'entreprise n'est pas en fraude...

                                          " Merde, j'utilise Linux dans ma boîte et je n'ai pas demander l'avis du PDG.
                                          Je vais être mis en prison. "


                                          Non non non, rassure toi, tu ne vas pas être mis en prison car tu as installé linux... il est gratuit et ne mets pas ta boite en fraude par contre si tu avais mis ta licence personnelle de windows tu auris mis dans boite dans l'illegalité puisque cette licence t'a été accordé à toi et non à ton entreprise...

                                          Maintenant il faut arrêter d'être borné et aller relire son contrat de travail pour comprendre ce que tu fait dans l'entreprise... ou pour plus d'information le droit du travail (la flème de chercher les liens pour toi...)
                                          • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                            Posté par . Évalué à 0.

                                            > relire son contrat de travail

                                            Qui ne dit pas que tous mes actions doivent être validées par un supérieur.
                                            Si j'ai besoin (ou envis) d'installer linux, j'ai pas à demander d'autorisation. La FAQ de la gpl le dit, si j'ai accès au logiciel alors j'ai la licence.

                                            Toi aussi, ne sois pas têtu. Je me base sur des infos, la faq de la GPL et la GPL. Toi tu te poses, t'insultes les gens, ne donnes aucune référence et faut qu'on disent amen à tes paroles.

                                            Ben non.
                                            • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                              > Qui ne dit pas que tous mes actions doivent être validées par un supérieur.

                                              Qui dit grosso modo que tu représentes l'entreprise. C'est à toi de savoir si l'entreprise t'a délégué certains droits de décision/action, si ils te demandent une validation ou si d'accord implicite tu as une certaine marge de manoeuvre.
                                              Le sûr c'est que par défaut tu n'as pas à prendre une décision du type "on diffuse le logiciel X" si ce n'est pas une décision de l'entreprise. Et le sûr aussi c'est que si tu fais quelque chose que l'entreprise ne veut pas sans avoir eu son autorisation, non seulement ça n'a aucune valeur mais en plus tu peux être inquiété coté justice.

                                              > Je me base sur des infos, la faq de la GPL

                                              ah ? http://www.gnu.org/licenses/gpl-faq.html(...)
                                              """
                                              Is making and using multiple copies within one organization or company "distribution"?
                                              No, in that case the organization is just making the copies for itself. As a consequence, a company or other organization can develop a modified version and install that version through its own facilities, without giving the staff permission to release that modified version to outsiders.
                                              """

                                              Ca dit explitement le contraire de ce que tu racontes depuis le début. Alors non, ne dis pas que tu te bases sur la GPL. Pour info la traduction est :
                                              """
                                              Est-ce que l'utilisation à l'intérieur d'une organisation ou d'une société est une «distribution» ?
                                              Non, dans ce cas la société fait juste des copies pour elle-même. Par conséquent, une société ou une organisation peut développer une version modifiée et l'installer dans ces locaux, sans donner la permission au personnel de publier la version modifiée à l'extérieur.
                                              """

                                              Il y a un moment où tu devrais admettre que tu te trompes tout de même.
                                              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                                Posté par . Évalué à 1.

                                                Ce n'est pas toi qui a donnée cette info (faudrait lire les threads avant d'intervenir) et j'ai dit que je ne comprenais pas ce point de la FAQ et demandé des explications.
                                                Tu ne donnes pas d'explication.
                                        • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                          Si il y a un reglement interne dans ta boite qui interdit d'installer des softs GPL, par exemple, tu n'as effectivement pas le droit. (Il y a des tas de boites ou la charte informatique interdit d'installer quoi que ce soit sans autorisation)

                                          Par exemple, la GPL t'autorise a lire le code, mais chez MS par exemple, les employés n'ont pas le droit de le faire (pour éviter qu'ils s'en inspirent dans des produits MS). (enfin dans ce cas précis, je ne sais pas si c'est une interdiction formelle ou une recommandation)
            • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              > Non. Si c'est GPL tu peux distribuer. Point final. Tu ne veux pas (pour de bonnes
              > ou mauvais raisons) c'est tout.

              Non, pas forcément. Si c'est sa boite qui a obtenu une licence ou qui a créé le logiciel, lui en tant que personne indépendante n'a potentiellement aucun droit sur le soft.

              > C'est du libre. Il est évident que la licence ne va pas t'obliger à distribuer le
              > logiciel. Par contre, si j'ai une copie de ton logiciel, je peux te demander les
              > sources et tu dois me les fournir.

              Hum ...
              Si tu as otenu une licence du logiciel (et pas le bête code binaire du logiciel), c'est une nuance importante. Normalement l'un ne va pas sans l'autre, mais comme tu peux le voir au dessus, ça peut arriver (tu as entre les mains le code binaire parce que ta boite à une licence, mais toi personnellement tu n'as aucune licence qui te permet de redistribuer).

              De plus il ne doit te les fournir que si c'est lui qui t'a donné la licence, ou que quelqu'un à qui il a donné la licence t'a redistribué le soft verbatim en te donnant le droit qu'il a eu d'obtenir les sources. Si tu l'as eu par une autre source ou trop indirectement (quelqu'un a fait une modif même minime et donc a endosser son devoir de fournir les sources) il n'a aucun devoir envers toi.

              > Notes que le fait que le logiciel soit GPL, le rend indépendant des désirs de
              > ton employeur.

              Oui, mais il reste dépendant de la volonté de tous les gens (indépendament) qui ont eu une licence. Si c'est un logiciel d'entreprise et pas un logiciel grand public, il y a de très grandes chances que la liberté du logiciel ne te concerne jamais.
              La liberté c'est une liberté totale de jouissance pour celui qui a le soft. Les autres n'ont rien à demander ni à réclamer. Le logiciel libre n'a rien à voir sur le principe de base avec la notion du "je lègue ça à la communauté".
              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                Posté par . Évalué à 0.

                > Non, pas forcément. Si c'est sa boite qui a obtenu une licence ou qui a créé le logiciel, lui en tant que personne indépendante n'a potentiellement aucun droit sur le soft.

                Arrêtez ce FUD et lisez la GPL :
                http://phpcodeur.net/wascripts/GPL(...)
                Liberté des logiciels ne signifie pas nécessairement gratuité. Notre Licence est conçue pour vous assurer la liberté de distribuer des copies des programmes, gratuitement ou non, de recevoir le code source ou de pouvoir l'obtenir, de modifier les programmes ou d'en utiliser des éléments dans de nouveaux programmes libres, en sachant que vous y êtes autorisé.

                Afin de garantir ces droits, nous avons dû introduire des restrictions interdisant à quiconque de vous les refuser ou de vous demander d'y renoncer. Ces restrictions vous imposent en retour certaines obligations si vous distribuez ou modifiez des copies de programmes protégés par la Licence. En d'autre termes, il vous incombera en ce cas de :

                * transmettre aux destinataires tous les droits que vous possédez
                * expédier aux destinataires le code source ou bien tenir celui-ci à leur disposition
                * leur remettre cette Licence afin qu'ils prennent connaissance de leurs droits


                L'auteur d'un logiciel qui met du code sous GPL donne ces droits à l'utilisateur du logiciel. Point final.

                > Si tu as otenu une licence du logiciel (et pas le bête code binaire du logiciel), c'est une nuance importante.

                Si le logiciel est sous GPL, la GPL impose d'indiquer que le programme est sous GPL. Relis la GPL.

                > tu as entre les mains le code binaire parce que ta boite à une licence, mais toi personnellement tu n'as aucune licence qui te permet de redistribuer

                On parle de programme sous GPL et pas sous "on ne sait pas".

                > Si c'est un logiciel d'entreprise et pas un logiciel grand public, il y a de très grandes chances que la liberté du logiciel ne te concerne jamais.

                Si le logiciel est sous GPL et si je l'utilise, même si je n'ai que le binaire la GPL impose :
                - d'imformer que le programme est sous GPL
                - de fournir les sources si je les demande
                - de ne pas restreindre les droits donnés par la GPL

                La GPL est une formidable licence.

                > il y a de très grandes chances que la liberté du logiciel ne te concerne jamais.

                Si je ne n'utilise pas le logiciel c'est vrai. Mais dans ce cas, je m'en fous.

                > La liberté c'est une liberté totale de jouissance pour celui qui a le soft. Les autres n'ont rien à demander ni à réclamer.

                C'est vrai.
                Mais Matthieu Moy dit qu'il ne peut pas distribuer un logiciel sous GPL et ça c'est totalement faux. Sauf s'il y a des brevets, etc... et dans ce cas c'est pays par pays mais l'employeur n'a rien à voir là-dedans. Le code est sous GPL => il est donc distribuable car la GPL, choisi par l'auteur du logiciel, te donne ce droit. Point final.

                Je n'ai pas dit que Matthieu Moy avait obligation de distribuer le logiciel. Il n'est pas obligé.
                Mais dire qu'il ne peut pas est faux. Ou alors il y a d'autres raisons qu'il ne donne pas ici. Par exemple son employeur ne veut pas et il ne veut pas être mal vu de son employeur, etc.
                • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  transmettre aux destinataires tous les droits que vous possédez

                  Tout le problème est là. La boite a ses droits mais peut les refuser à celui qui code sans violer la GPL.
                  Si j'édite un logiciel GPL, il m'appartient. Si le codeur a signé un contrat stipulant que le code appartient au patron (ici moi) , alors le code m'appartient et j'en fait ce que je veux. Le codeur ne peux pas le redistribuer sans l'accord du patron, il ne posséde aucun droits. Mais je ne vois pas en quoi cela viole la GPL.
                  Par contre, je ne pourrais empécher les clients de me réclamer les sources ni de rediffuser quoique ce soit (et eux à leur tour ne pourront pas empécher ni...)

                  Bref, c'est bien beau de citer la GPL, mais la comprendre c'est mieux non?
                  • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                    Posté par . Évalué à 2.

                    C'est affligeant. A ce demander si on est sur linuxfr.

                    > Si j'édite un logiciel GPL, il m'appartient.

                    Non.

                    > Le codeur ne peux pas le redistribuer sans l'accord du patron

                    Alors ce n'est pas un code sous GPL. Et s'il était sous GPL, toi et ton patron violé la GPL.

                    > Mais je ne vois pas en quoi cela viole la GPL.

                    Tu ne connais pas la GPL. United linux s'était fait

                    > alors le code m'appartient et j'en fait ce que je veux.

                    Certain en rève (même avec beaucoup de pognon) :
                    http://lwn.net/Articles/106353/(...)

                    Microsoft en rêve. Copier toutes les bonnes idée des programmes GPL sans "subir" les exigences de la GPL.

                    Exemple qu'on ne fait pas ce que l'on veut avec la GPL :
                    http://lwn.net/Articles/10257/(...) United Linux épinglé par la FSF :
                    As you know, distribution of any type is still distribution under copyright law, and thus requires that you properly comply with terms of GPL and LGPL. Of course, it is your prerogative to distribute only to those parties you wish to receive a copy, but you may not restrict those parties' rights under GNU GPL and LGPL.

                    > Bref, c'est bien beau de citer la GPL, mais la comprendre c'est mieux non?

                    Tu ne la comprends et tu ne la sûrement jamais lue.
                    • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      Non
                      Si. Dans le cas contraire, il n'appartient à personne et je peux en faire ce que je veux, y compris l'inclure dans du dévellopement proprio.

                      Alors ce n'est pas un code sous GPL. Et s'il était sous GPL, toi et ton patron violé la GPL.
                      Pourquoi? Pour ne pas vouloir diffuser mon code? Je fait ce que je veux non? J'ai un petit bout de code en GPL sur ma machine mais je refuse de le donner. En quoi est-ce que je viole la GPL?

                      Si j'écris quelque chose, il m'appartient encore même si je l'édite en GPL. Je ne peux pas m'opposer à ce que ceux à qui je l'ai donné/vendu le rediffusent ou l'utilise. Mais si quelqu'un ne respectent pas la licence, je peux l'emmerder.

                      Tu ne la comprends et tu ne la sûrement jamais lue.
                      Dire que je comprend ses implications à 100% serait faux. Mais je l'ai lu.

                      Question subsidiaire: tu trolles ou tu es con?
                      • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                        Posté par . Évalué à -1.

                        > Question subsidiaire: tu trolles ou tu es con?

                        Je suis con et toi t'es hypra-con.
                        La principale différence entre toi et moi, c'est que moi je connais la GPL car je l'ai étudié. Et je l'ai étudié "en profondeur" car mon boss me l'a demandé. Il voulait utiliser et peut-être modifier des logiciels sous GPL. Les "conclusions" de mon rapport (qui n'est pas sous GPL) n'ont pas été remise en cause et j'ai clairement indiqué qu'on ne pouvait pas limiter les droits donnés par la GPL et qu'on ne peut pas changer la licence d'un logiciel sous GPL. Seul l'auteur (ou les auteurs si il y en a plusieurs et si is sont tous d'accord) du code peut le faire. Et il ne peut le faire que pour une version suivante du logiciel.
                        Il est maintenant impossible de changer la licence de Linux même pour les versions suivantes (sauf pour une licence GPL suivante).
                        Ça a été prouvé :
                        http://lwn.net/Articles/106353/(...)
                        For all that some people like to compare certain distributors with Microsoft, those distributors will never get into a position where they are shipping proprietary Linux kernels.

                        Pourquoi tu pratiques le FUD. Tu veux concurrencer Microsoft ou tu bosses pour Microsoft ?
                        • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                          Tu confonds les logiciels que tu écrits et ceux écrit par les autres?
                          Tu confonds écrire un logiciel et le posséder (pBpG ne possédent pas le code qu'il a écrit pour microsoft je suppose)?
                          Ou tu réponds à des posts sans les avoir lus?
                          Ton rapport doit être beau, tiens...

                          Je suis con et toi t'es hypra-con.
                          Donc tu ne trollais pas? Pourtant à répondre à côté de la plaque, c'est un troll magnifique.
                          • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                            Posté par . Évalué à -1.

                            > Tu confonds les logiciels que tu écrits et ceux écrit par les autres?

                            On parle de logiciels sous GPL !
                            T'as vu une autre license citée ? Pas moi.

                            Je me fous complètement des développements proprio de pBpG chez microsoft.
                            Mais si microsoft sort un produit avec Linux, je fais demander les sources et MS sera obligé de les fournir.

                            > Ton rapport doit être beau, tiens...

                            Tu ne le connais pas comme tu ne connais pas la GPL. Donc sur ce point, ferme ta gueule.
                            • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Mais si microsoft est dans l'impossibilité materielle de fournir le code source ?

                              Si je suis un petit developpeur independant avec une ligne 56K et pas de graveur, et si d'un seul coup des milliers de personnes me demande les sources comment puis je faire ? suis je obligé de diffuser ou est ce que je n'ai pas juste la possibilité de diffuser ?
                              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                Posté par . Évalué à 1.

                                > et si d'un seul coup des milliers de personnes me demande les sources comment puis je faire ?

                                Mouaifff.
                                Dans ce cas tu n'auras pas de problème pour trouver un hébergeur.
                                Tu connais un développeurs qui se plaint d'avoir du succès ?
                                Tu vois beaucoup d'hébergeur qui n'accèpte d'héberger que les binaires ?
                                En général il y a les binaires et les sources.
                                Sur ta petite ligne 56k, mets les sources et les binaires. Les deux seront comme autant (in)accessiblent.

                                > suis je obligé de diffuser

                                Si c'est GPL et qu'un utilisateur te demande les sources => OUI.
                                Deux possibilités :
                                1- Tu donnes les sources à chaques personnes qui le demande.
                                2- Tu mets les sources sur un serveur et indiques dans le paquet où trouver les sources

                                La méthode 2 est la préférée. Tu peux aussi vendre le service de fournir les sources si le prix que tu fixes ne dépasse pas le coût réel. Ça ne doit pas être un moyen pour faire de l'argent même si tu peux rémunérer une personne pour faire ça.

                                Libre n'implique pas gratuit.
                            • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              On parle de logiciels sous GPL !

                              Parce que je n'ai pas le droit d'écrire des logiciels sous GPL? Ou parce que je n'ai pas le droit de refuser de donner ce que j'écrit/édite[1] mais préfére que l'on me paye?
                              Tu t'écartes du sujet.

                              Je me fous complètement des développements proprio de pBpG chez microsoft.
                              Le probléme est le même: le code que tu écrits ne t'appartient pas forcément qu'il soit libre ou pas.

                              Tu ne le connais pas
                              Tu ne me permet pas de le juger sur piéces.

                              [1] oui, je fais la différence. Ton contrat te permets peut-être de balancer à qui tu veux ce que tu écrits sous GPL, voire t'en donne la propriété, mais ce n'est pas le cas de tout le monde.
                              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                Posté par . Évalué à 1.

                                T'es propriétaire de Linux ? ou gcc ?
                                Non.

                                Peut-tu appliquer pleinement la licence GPL à Linux et gcc même si tu n'es propriétaire d'aucun code ?
                                Oui.

                                Qui quelqu'un contribue à un projet GPL, sa contribution est sous licence GPL.
                                Vas-tu discuter ce point?
                                La contribution est sous GPL que le code soit distribué ou non.
                                • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  T'es propriétaire de Linux ? ou gcc ? Non
                                  Je parlais du code que j'ai écrit tout seul à partir de rien (ce qui exclus Linux et GCC auquels je n'ai jamais participé)

                                  La contribution est sous GPL que le code soit distribué ou non.
                                  Tu te contredit, c'est ce que je te dit depuis hier.
                • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  > L'auteur d'un logiciel qui met du code sous GPL donne ces droits à l'utilisateur
                  > du logiciel. Point final.

                  Sauf que quand tu es dans ton entreprise, personne ne t'a accordé de licence à toi personne, la licence elle est affecté à l'entreprise dans son ensemble. Or oui, l'utilisateur (la société) peut redistribuer, elle en a le droit. Mais non, ce droit ce n'est pas à toi de savoir/décider si la société dans son ensemble veut l'utiliser.

                  Quand tu travailles dans une société, tout ce que tu fais/produit/utilises tu le fais en tant que "la société". Si tu utilises un logiciel pendant tes heures de travail avec une licence de ta société, toi une fois sorti de la boite tu n'as aucun droit dessus, même s'il est libre. C'est un peu comme si tu étais une autre personne : l'utilisateur ce n'est pas toi.

                  > Mais Matthieu Moy dit qu'il ne peut pas distribuer un logiciel sous GPL et ça
                  > c'est totalement faux.

                  Parce que Matthieu Moy (de ce que j'ai compris) n'est pas utilisateur du logiciel en son nom. C'est la société (par son travail il est vrai) qui a une licence ou les droits du soft, dont le droit de redistribuer.

                  En fait on peut faire la démonstration à l'aide des licences propriétaires :
                  Si pour que Matthieu utilises le soft lors de son boulot il faut que l'entreprise lui donne une licence, ça voudrait dire que les logiciels propriétaires sont interdit en entreprises (parce que l'entreprise n'aurait aucun droit de sous licencier).
                  Si inversement (et c'est ce cas qui est le réel) l'entrerise n'a pas à donner de licence à matthieu (parce que pendant son travail Matthieu *est* l'entreprise), alors matthieu une fois sorti du travail n'a plus aucun droit sur le logiciel et ne peut pas te le donner (c'est l'entreprise qui a la licence, il n'*est* plus l'entreprise et lui personnellement n'a recu aucune licence, aucun droit).
                  • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                    Posté par . Évalué à 0.

                    > Si inversement (et c'est ce cas qui est le réel) l'entrerise n'a pas à donner de licence à matthieu

                    On dit que le logiciel est sous GPL !
                    Il a les droits accordés par la licence GPL ! Pas la licence de la boîte au_fond_du_trou_cul_du_monde.
                    J'arrête, vos arguments c'est du n'importe quoi.
                    • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Ben le pb a été clairement expliqué plus haut, il ne possède pas la licence GPL, c'est son entreprise.

                      S'il a dit qu'il était en accord avec la licence GPL s'était au nom de l'entreprise... (tout ce qui est fait dans l'entreprise est fait au nom de l'entreprise et appartient à l'entreprise) donc du coup il ne peut décider seul de l'avenir du logiciel (distribution ou pas), c'est à l'entreprise de le decider, généralement grâce à son représentant : le directeur.
                      • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                        Posté par . Évalué à 1.

                        ...

                        Il a dit :
                        > J'ai un soft GPL sur ma machine, il n'est pas distribué.

                        Si maintenant le soft n'est plus sous GPL.... mais sous license tartenpion et que c'est sa boîte qui a tous les droits car elle a tout développé...

                        Bref, on ne parle pas de la même chose.
                        • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Une licence c'est un accord entre deux personnes/entites. Typiquement entre l'editeur/mainteneur et le client/utilisateur. Donc tant que le programme est sur la machine, pas distribue, parler de sa licence c'est con.
                        • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                          Posté par . Évalué à 3.

                          D'accord avec toi (sauf quand tu insultes). Si un soft est en GPL, il est en GPL pour tout le monde. Rien ne peut t'empêcher de le redistribuer si tu le détiens pour une raison ou pour une autre, par exemple parce que tu y as accès pendant ton travail.

                          Si l'entreprise qui t'emploie veut te sanctionner parce que tu as distribué un logiciel écrit sous licence GPL dans ta boîte sans le consentement de celle-ci, le problème commence à devenir intéressant. Mon avis est que si l'on prend comme hypothèse la validité de la GPL sous tous les aspects qu'elle revendique, une telle interdiction de la part d'une entreprise doit être frappée de nullité.
                          • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                            Posté par . Évalué à 1.

                            > sauf quand tu insultes

                            Je ne réponds pas au insultes pas un bouquet de fleur. Désolé.
                          • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            > Rien ne peut t'empêcher de le redistribuer si tu le détiens pour une raison ou
                            > pour une autre

                            Tu prend la chose par le mauvais bout. Par défaut tu n'as le droit de rien faire, que le logiciel soit GPL ou pas. Pour avoir le droit de faire quelque chose il faut que quelqu'un t'ai accordé de plein droit une licence.
                            La question principale est donc "quelqu'un m'a t'il accordé personnellement une licence ?". Si tu répond non tu n'as aucun droit de redistribution. C'est aussi bête que ça.

                            Le sujet tourne grosso modo autour de la question de savoir si l'utilisation d'un soft de l'entreprise par un employé constitue une redistribution qui oblige l'employeur à donner une licence. Perso ça m'étonnerait (sinon on serait en violation de toutes les licences proprio dans toutes les entreprises).
                        • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          houla !!!
                          Bon, je vais tenter d'éclaircir tout ça ;o)

                          X développe un logiciel sous licence GPL et le distribu
                          l'entreprise Z qui emploie Y, récupère le logiciel et demande à Y de le modifier. Le logiciel modifié est sous GPL. Le logiciel modifié N'EST PAS distribué, il est seulement utilisé en interne dans l'entreprise Z. Donc, Y n'a pas le droit de distribuer ses modifications car il n'est pas propriétaire de ces modifications (là, il aurait pu faire ce qu'il voulait) et il n'est pas client/utilisateur de ce logiciel donc ne peux pas demander les sources (qu'il a déjà vu que c'est lui qui l'a modifié).

                          Le problème n'est pas GPL ou non, le problème c'est que Y travaille au nom de Z, donc c'est Z qui décide. Si Z décide de vendre/donner ce logiciel, il sera obliger de respecter la GPL en fournissant un moyen de récuperer les sources. Tant que Z ne distribu pas le logiciel, il n'est pas tenu de fournir les sources.
                          • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                            Posté par . Évalué à 1.

                            > Donc, Y n'a pas le droit de distribuer ses modifications car il n'est pas propriétaire de ces modifications (là, il aurait pu faire ce qu'il voulait) et il n'est pas client/utilisateur de ce logiciel donc ne peux pas demander les sources (qu'il a déjà vu que c'est lui qui l'a modifié).

                            Ça n'a pas de sens !
                            Tu dis que si tu bosses dans une entreprise tu ne peux pas redistribuer ton travail même s'il est sous GPL.
                            Tu crois que chez Mandrake, ou l'éducation national ou ... le développeur demande l'autorisation avant de copier le source qui est forcément sous GPL !
                            Certe, c'est ton travail et il y a ton ou le copyright de l'employeur. Mais ça reste géré par la licence GPL. Tu ne peux pas changer la licence (ou alors il faut contacter tous les contributeurs, etc...).

                            Le point "obscure" est lorsqu'il y a certaine clause dans ton contrat de travail par exemple.
                            S'il y a une clause de non-concurrence, donner les sources peut-être en contradiction avec ta clause de non-concurrence. Mais ça c'est un élément externe au droit d'auteur/licence. Il y a le même problème avec les brevets ou les clauses de non divulgation. Ce sont des éléments qui s'ajoutent mais qui ne font pas parti du droit d'auteur.
                            • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Tu dis que si tu bosses dans une entreprise tu ne peux pas redistribuer ton travail même s'il est sous GPL.
                              Tout à fait, c'est franchement génant et bizare, mais c'est comme ça.

                              Tu crois que chez Mandrake, ou l'éducation national ou ... le développeur demande l'autorisation avant de copier le source qui est forcément sous GPL !
                              Oui, quand je travaillais chez FT (quand c'était encore publique) j'ai du faire trois demande pour sortir du code et le donner à mon IUT, ne pas le faire est une faute professionnelle.

                              Le point "obscure" est lorsqu'il y a certaine clause dans ton contrat de travail par exemple.
                              pas vraiment dans ton contrat de travail, le vrai point obscure vient du fait que le développement est concidéré comme une activité scientifique et non comme de l'art/esprit. Donc l'entreprise est propriétaire de ton code s'il est fait sur des machines de l'entreprise. Ca me gène mais bon. Le seul point sur lequel tu peux agir est sur l'aspect moral, ce qui est peu.
                              • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                Posté par . Évalué à 1.

                                > Oui, quand je travaillais chez FT (quand c'était encore publique) j'ai du faire trois demande pour sortir du code et le donner à mon IUT, ne pas le faire est une faute professionnelle.

                                Le code était sous GPL ?
                                Dans ce thread on parle de code sous GPL. C'est juste un rappel.

                                > Donc l'entreprise est propriétaire de ton code s'il est fait sur des machines de l'entreprise.

                                Mais le code reste sous licence GPL.
                                Lorsque l'entreprise à choisi la licence GPL ou choisi de travailler sur un programme déjà sous GPL elle se doit de respecter la GPL (donc de ne pas interdir à quiconque de faire une copie).
                                • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  le code était sous GPL, oui

                                  la GPL n'interdit pas d' "interdir à quiconque de faire une copie"
                                  la GPL oblige de fournir un moyen de récuperer les sources si on les demande. Donc un logiciel GPL, modifié en interne, peut être interdit de difusion vu que c'est le "propriétaire" des modifications qui le veut ...

                                  Bien sur, si l'entreprise le difuse, elle même, elle doit permettre d'accéder aux sources, mais si elle refuse de le diffuser, elle n'est obligé à rien ... et là, tout le problème vient qu'elle refuse de le diffuser donc toi, en tant qu'employé et donc faisant partie de l'entreprise, tu ne peux pas aller contre toi-même (l'entreprise).

                                  Sinon, ça voudrait dire que la GPL t'oblige à difuser toutes modifications de code ... ce qui n'est pas le cas
                                  • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Il me semble que l'entreprise qui aura vu du code GPL lui appartenant diffusé sans son autorisation, si elle peut éventuellement sanctionner celui qui l'a diffusé, ne peut par contre rien contre le fait qu'il soit désormais diffusé, et donc rediffusable, modifiable, etc. Quelqu'un a-t-il un avis motivé là-dessus ?
                                    • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                      La question n'est pas de savoir si l'entreprise interdit mais si elle donne droit.

                                      La GPL n'autorise pas tout le monde à diffuser le logiciel si ils en ont la possibilité. Elle n'autorise que les gens qui ont reçu de plein droit une licence. Les autres n'ont aucun droit (même si le soft est GPL).

                                      L'unique question est de savoir si l'entreprise a besoin de donner une licence à ses employés en tant qu'individu ou pas.
                                      * Si oui alors l'individu peut effectivement faire ce qu'il veut théoriquement. Si l'entrerise lui interdit la redistribution on se retrouve dans un cas classique de violation de la GPL par l'employeur (la question de savoir si suite à une violation le destinataire peut de lui même ne pas respecter ses engagements et ne respecter que la GPL est une question à part entière qui sort à mon avis du débat vu que c'est de toutes façon s'exposer à des problèmes).
                                      * Si non (et je pense sérieusement qu'on est dans ce cas), les employés en tant que personne n'ont aucun droit (on ne leur en a accordé aucun), c'est aussi bête que ça.


                                      La GPL n'a *rien* d'automatique. Ce n'est pas "j'ai le logiciel donc j'ai le droit". C'est "j'ai obtenu une licence donc j'ai le droit". Certes si quelqu'un diffuseil doit te donner une licence, mais reste à qualifier le concept de "diffusion" quand on est interne à l'entreprise (vu que c'est une même personne morale)
                                  • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Je comprend ton raisonnement.
                                    Lorsque je suis dans une entreprise, suis-je moi ou l'entreprise ?
                                    Mes droits (donnés par la GPL) sont-il supérieurs à mes engagements envers mon employeur ?
                                    etc...
                                    Je trouve que c'est tout de même nier profondément l'individu.

                                    Je ne suis pas juriste mais je pense avoir encore raison.
                                    Je donne un autre exemple. L'entreprise Tartenpion achetes des licences Windows.
                                    Si je veux faire un poème avec un client en utilisant une des licences de l'entreprise, j'ai le droit si on ne tient compte que des droits d'auteur et licence. Certe, le patron ne me paye pas pour ça et je peux être viré si je passe mes journée à faire des poémes. Mais la licence me l'autorise. La licence m'a donnée des droits.
                                    D'accord ?
                                    Tout comme un licence peut aussi m'interdire certaine chose. Par exemple il est interdit d'utiliser webpage (j'ai oublié le nom du produit MS pour éditer des pages html) pour critiquer Microsoft (c'est écrit dans la licence !). Mon employeur peut passer outre cette "limitation" et moi non ? ou inversement ?

                                    Évidement, s'il y a une clause dans les licences Windows qui m'interdit d'écrire des poèmes, si mon contrat de travail interdit les poèmes, si je suis dans un pays qui interdit les poème, si, si, si...
                                    Mais indéniable, que je bosse pour mon employeur ou pas, la licence défini clairement les droits d'utilisations.

                                    C'est la même chose pour les programmes GPL.
                                    Là, tu dis que l'employeur peut "grignoter" tes droits car (en simplifiant) c'est l'employeur il te paye et tu es à ses ordres.
                                    Je trouve que c'est aller bien vite en besogne.
                                    J'ai des droits, par exemple la libertée d'expression, et mon employeur n'a pas à décider de m'interdir un droit. Si mon employeur ne veut pas que j'insulte ses clients car c'est mauvais pour son business, je comprends parfaitement ça. Mais si j'utilise mon droit d'expression pour insulter son plus gros client, mon employeur ne va pas me virer car j'ai utilisé mon droit d'expression sans son autorisation. Par contre il va peut-être me virer car j'ai plombé ses affaires. Mais ça c'est une autre histoire.
                                    • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                      > La licence m'a donnée des droits.
                                      > D'accord ?

                                      Non, la licence n'a donné les droits qu'à l'entreprise (vu que c'est l'entreprise qui a acheté la licence). Toi tu n'as pas de licence (c'est l'entreprise qui l'a acheté et à priori elle n'en a pas transféré la prorpiété et n'a pas le droit de relicencier un Windows))

                                      > Là, tu dis que l'employeur peut "grignoter" tes droits car (en simplifiant) c'est
                                      > l'employeur il te paye et tu es à ses ordres.

                                      Non, je ne pense pas qu'il grignote ou te retire quoi que ce soit. D'ailleurs comme tu le dis, l'entreprise n'en aurait pas le droit (parce que c'est contraire à la GPL).
                                      C'est plutot qu'il ne t'a rien donné. Ce n'est pas toi qui utilise le logiciel, c'est l'entreprise. Toi tu n'as jamais eu aucun droit en ton nom sur le soft.

                                      > Lorsque je suis dans une entreprise, suis-je moi ou l'entreprise ?

                                      AMHA tu es l'entreprise, ou plutot tu es toi mais tout ce que tu fais tu le fais en tant que "entreprise", y compris utiliser le logiciel.

                                      > Mes droits (donnés par la GPL) sont-il supérieurs à mes engagements envers
                                      > mon employeur ?

                                      Je ne me pose même pas la question puisque si je répond juste avant que c'est l'entreprise qui utilise le logiciel et non toi en ton nom, tu n'as eu personnellement aucun droit accordé par la GPL. Tu n'as pas personnellement reçu le logiciel et sa licence.



                                      Au pire on pourrait même arguer que tu utilises les ressources de l'entreprise (le logiciel) à ton profit/intérêt personne (la redistribution).
                                      • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        > Non, je ne pense pas qu'il grignote ou te retire quoi que ce soit. D'ailleurs comme tu le dis, l'entreprise n'en aurait pas le droit (parce que c'est contraire à la GPL).

                                        Faudrait savoir...

                                        > Toi tu n'as jamais eu aucun droit en ton nom sur le soft.

                                        La licence donne des droits à l'utilisateur. Je suis l'utilisateur, donc j'ai des droits. Je, en tant que entreprise, suis l'utilisateur, donc j'ai les droits.
                                        Si tu n'es pas d'accord avec ça, alors tu dois reconnaitre que l'employeur grignote mes droits. Puisque si je suis aussi l'entreprise, si l'entreprise grignote ses droits, elle grignote aussi les miens.

                                        La GPL est claire :
                                        Article 4

                                        Vous ne pouvez pas copier, modifier, céder, déposer ou distribuer le Programme d'une autre manière que l'autorise la Licence Publique Générale.


                                        et
                                        Article 5

                                        Ne l'ayant pas signée, Vous n'êtes pas obligé d'accepter cette Licence. Cependant, rien d'autre ne Vous autorise à modifier ou distribuer le Programme ou quelque travaux dérivés : la loi l'interdit tant que Vous n'acceptez pas les termes de cette Licence. En conséquence, en modifiant ou en distribuant le Programme (ou tout travail basé sur lui), Vous acceptez implicitement tous les termes et conditions de cette Licence.


                                        Le "vous", c'est l'employeur ou c'est moi. Comme tu veux mais ça ne change rien.

                                        > Au pire on pourrait même arguer que tu utilises les ressources de l'entreprise (le logiciel) à ton profit/intérêt personne (la redistribution).

                                        C'est pas spécifique au logiciel ou au droit d'autre. Si tu ne fais pas ton boulot et abuse des ressources de l'entreprise, tu te fais descendre.
                                        Si t'es viré, ce n'ai pas pour avoir utilisé les droits de la GPL mais pour ne pas avoir fait ton boulot. La GPL ne te donne pas le droit de ne rien foutre au boulot. Dommage...
                                        • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          le "vous" c'est ici l'entreprise et pas toi. et ça change tout.
                                          • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            L'employeur à la monopole des droits de la GPL.
                                            C'est fou de lire ça.
                                            Personne n'a lu la GPL ici ?
                                            • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                                              Posté par . Évalué à 3.

                                              > L'employeur à la monopole des droits de la GPL.
                                              > C'est fou de lire ça.
                                              > Personne n'a lu la GPL ici ?

                                              L'employeur a aquis une licence GPL. Pas l'employé. Du moins, pas par son travail. S'il aquiert une licence par un autre moyen (téléchargement sur un site ftp publique, ...), libre à lui de rediffuser son travail.

                                              La licence GPL est une licence avant tout. On ne peut pas l'aquérir différemment des autres licences, c'est-à-dire de quelqu'un qui a le droit de nous la céder.
                    • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Oui et ? la GPL *est* une licence. Pour bénéficier des droits qu'il y a marqué sur la licence il faut que quelqu'un te donne un exemplaire de cette licence avec le soft.

                      La GPL est une licence comme une autre. La différence tient aux droits accordés aux licenciés ... mais il reste la barrière de base : il faut être licencié, avoir obtenu la licence. Si l'entreprise n'en a pas alloué à Matthieu, Matthieu n'en a pas.
      • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

        Posté par . Évalué à 7.

        J'ai un soft GPL sur ma machine, il n'est pas distribué

        Peut-on alors vraiment dire qu'il est GPL ? Une licence est une attribution de droits et de limitations d'utilisation d'un logiciel a des tiers.

        Si le logiciel n'est pas distribué, peut-on parler de licence ?
        • [^] # Re: Fichtre, je ne sais que mettre comme titre

          Posté par . Évalué à 6.

          Si le logiciel n'est pas distribué, peut-on parler de licence ?

          Oui si le logiciel n´est pas le tien !
          Exemple : je pique emacs, je modifie le source pour l´améliorer (ie : je mets des bindings VIM), je garde les modifications pour moi. PAF pour RMS qui m´a permis de faire ca dans sa licence.
  • # MD5 SUMS

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Avant que quelqu'un le demande:

    7833f17c3fbe95581c48cf3848792d21 Mandrakelinux-10.1-Official-Download-CD1.i586.iso
    5850545e8fa3f63323a90b1403ec5064 Mandrakelinux-10.1-Official-Download-CD2.i586.iso
    029f660c78e29427f775a54284fb7085 Mandrakelinux-10.1-Official-Download-CD3.i586.iso
    32bfb2294ce18651e4d5fd7ef1a31f47 Mandrakelinux-10.1-Official-Download-CD4.i586.iso
    424a444dd27dfd0b3c104dcc4b763b15 Mandrakelinux-10.1-Official-DVD.i586.iso
    • [^] # Re: MD5 SUMS

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      5f09b941c03d0511862fcdf60f1526c4 Mandrakelinux-10.1-Official-Download-DVD.i586.iso
      3e0e5d31ff6c29914adeef1b4d9a1952 Mandrakelinux-10.1-Official-Mini.i586.iso
    • [^] # Re: MD5 SUMS

      Posté par . Évalué à 0.

      J'ai fait deux fois le download des CD1 et 2 et le checksum ne correspond pas. Pas de problème pour CD3.
      • [^] # Re: MD5 SUMS

        Posté par . Évalué à 3.

        Un troisième essai fût le bon... Pas de problème donc
  • # Clef USB

    Posté par . Évalué à 7.

    Avec la Mdk 10.0, je montais mon appareil photo numérique et ma clef USB de la même manière.

    Petite regression avec la Mdk 10.1, mon APN n'apparait plus comme un /dev/sda et je ne peux donc plus le monter. Contrairement à ma clef USB qui fonctionne toujours.

    Pour moi le "meilleur support des clés USB" c'est pas bien ça encore...
    • [^] # Re: Clef USB

      Posté par . Évalué à 4.

      Apparemment il y a des problemes avec udev, qui varient selon les chipsets.
      Il faut attendre une update du noyau pour corriger ce probleme.
      • [^] # Re: Clef USB

        Posté par . Évalué à 1.

        Super !!!

        Parce que ma clef SanDisk MiniCruzer, c'est même pas ça du tout !!!

        Que ce soit avec mon Maxdata "certified" by MandrakeSoft ou avec mes deux PC de bureaux ( Chipset NForce 2 et Via ), cette clef ne peut être "montée" correctement, même sous root et même après reformatage en Fat16 ou Fat32.....

        Pénible....
        • [^] # Re: Clef USB

          Posté par . Évalué à 1.

          Salut,

          T'as installé le package qui permet de lire le FAT ?
          Il est installé si tu as déjà une partition FAT (ou ntfs) sur ton disque dur.

          @+
          • [^] # Re: Clef USB

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Package ? Pas besoin de package. Pour monter/lire une partition (v)fat il faut quelques modules noyaux qui sont fournis par défaut avec le noyau, rien besoin d'installer donc. En sus, grâce à kmod, un simple mount avec pour type vfat déclenche le chargement des modules sus-mentionnés.

            Donc, vraiment rien de spécial à faire.
        • [^] # Re: Clef USB

          Posté par . Évalué à 1.

          En gros HAL à un gros problème avec les devices en USB2
          J'ai un portable avec troi port et pas moyen de monter ma clef
          le seul moyen que j'ai trouvé est de passer par un hub en USB1.1

          Pour ce qui est de HAL un bug est dispo sur le bugzilla de redhat (j'utilise une Fedora Core 3 qui a le même problème)
        • [^] # Re: Clef USB

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Les Cruzer ont toujours eu d'énormes problèmes sous Linux.

          Je suppute fortement que les Cruzer ce soit de la merde.
      • [^] # Re: Clef USB

        Posté par . Évalué à 1.

        Apparemment il y a des problemes avec udev, qui varient selon les chipsets.


        J'aimerai bien que l'on arrête de colporter n'importe quoi.

        Udev fonctionne très bien sur SuSE. Par contre ça merde abominablement chez Mandrake, et cela depuis des mois maintenant. Moults rapports de bugs à ce sujet sont restés sans réponse de la part de Mandrake, totalement ignorés par le Staff, et il y a eu pas mal de gueulantes de la part de contributeurs à ce sujets : Mandrake se repose trop sur la communauté et ne renvoit pas assez l'ascenseur. Des rapports de bug de 6 mois sans un seul commentaire de Mandrake, et sans solution, c'est légion en ce moment...

        Faudra pas s'étonner si la communauté se désintéresse de Mandrake (d'ailleurs, c'est moi où sur le bugzilla Cooker y a presque plus de contributions ?)
        • [^] # Re: Clef USB

          Posté par . Évalué à 1.

          > Udev fonctionne très bien sur SuSE.

          Et Fedora.
          Il y a quelque cas qui posent problèmes (voir en bas) :
          http://fedora.redhat.com/docs/udev/(...)
          Mais c'est peu.
        • [^] # Re: Clef USB

          Posté par . Évalué à 2.

          > Moults rapports de bugs

          Faire des rapports de bugs c'est indiscutablement bien. Mais il faut essayer, dans la mesure de ses compétences, de corriger le bug ou d'indiquer précisément d'où vient le bug. Seulement indiquer précisément d'où vient un bug peut être très difficile mais c'est aussi très instructif.

          > Faudra pas s'étonner si la communauté se désintéresse de Mandrake

          Il y a plusieurs communautés.
          Fedora veut la communauté des développeurs/admins. Et Fedora y réussi correctement même si ça pourrait être encore beaucoup mieu (voir Debian et surtout Gentoo par exemple). La réussite de Fedora sur ce point est surtout dû à l'image de Red Hat. Contrairement à ce qui est répandu, Red Hat a une très très bonne image auprès des développeurs du libre et beaucoup de respect.

          Le système de build "public" de fedora (qui sait se faire attendre...) devrait encore aider à ça. Il était prévu pour FC2, puis FC3 ...
          Fedora.us est actuellement en "freeze" (rien dans FC3 mais heureusement les paquets FC2 marchent sous FC3) car fedora.us avec Red Hat bossent sur le nouveau système de build. Donc normalement ça ne serait être très long.
          Espérons que ça soit à la mesure de l'attente : énorme :-)

          Mandrake a toujours une grosse communauté mais de moins en moins de développeurs/experts (ce que semble indiquer la fin de la news).

          Dans les contributeurs, il faut faire des distinctions. Fedora a un nombre faible de contributeurs/intervenants et ce nombre est sûrement moins élevé que Mandrake. Mais Fedora sait attirer des développeurs/experts de haut niveau entre autre car Red Hat (Fedora) a de nombleux interlocuteurs de haut niveau.
          Avoir une grosse communauté qui ne fait que rapporter des bugs ne vaut pas une petite communauté qui sait les corriger :-)
          • [^] # Re: Clef USB

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            As-tu quelques liens concernants le système de build public dont tu parles ?

            En quoi cela consiste-t-il exactement ?

            Je m'étonnais de voir les repositories de fedora.us complètement vides (en ce qui concerne FC3) et ce dont tu parles semble en être la raison :)...
            • [^] # Re: Clef USB

              Posté par . Évalué à 1.

              Un mail de Warren Togami (responsable fedora.us) dans ma boite :

              De: Warren Togami <wtogami@redhat.com>
              Répondre à: Development discussions related to Fedora Core <fedora-devel-list@redhat.com>
              À: Development discussions related to Fedora Core <fedora-devel-list@redhat.com>
              Objet: fedora.us and Extras FC3 Status
              Date: Tue, 23 Nov 2004 17:25:04 -1000 (mer, 04:25 CET)

              Enough people were confused about the situation, so I am making this
              interim anouncement.

              download.fedora.us for FC3 will only replicate from
              download.fedora.redhat.com for convenience of apt users. yum users
              should use official download.fedora.redhat.com mirrors which are twice
              as plentiful.

              Currently the RPMS.extras directory is empty, because redhat's
              infrastructure for the Extras relaunch is not done yet. We're *really*
              close now with build servers in the rack and CVS in configuration and
              heavy testing. Lots of tweaking and labor still pending. Don't ask
              for ETA. If we have to answer questions, it will slow us down further.

              Extras when built will be simultaneously available for i386 and x86_64
              (both supported FC3 archs) and distributed in
              download.fedora.redhat.com. fedora.us will automatically replicate from
              those directories for apt users.

              Details about CVS, contribution legal forms, governance, and development
              process & policies will be revealed when this relaunch happens.

              Warren Togami
              wtogami@redhat.com
            • [^] # Re: Clef USB

              Posté par . Évalué à 1.

              > As-tu quelques liens concernants le système de build public dont tu parles ?

              Il sera "semi-public". Avec le système actuel, il n'y a que les employés Red Hat qui peuvent l'utiliser. Avec le nouveau système, des personnes externes à Red Hat, mais sérieusement "sélectionnées" pourront y écrire. Par exemple, le mainteneur de yum pourra directement ajouter une nouvelle version ou un patch. Actuellement il doit faire la demande à Red Hat.
              Celà sera vrai pour la branche "developpement" et "Fedora Extra". Les branches stables seront encore "contrôlées" par Red Hat (comme la branche RHEL qui va aussi utiliser ce système).
              Voilà pour ce que je peux en dire et il y a très peu d'information.
              Attendons l'annonce.
              • [^] # Re: Clef USB

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Semi public ?

                Joli façon de dire que les résultat sont envoyés sur une liste de diffusion public.
                Et tout ça aprés ... un an de travail et d'attente.
                Debian, Gentoo et d'autres n'avancent pas plus vite en mise en place d'infrastructures, mais ils ne font pas d'annonces tonitruantes sur des distros libres sans avoir mis un minimum de choses en place.
                • [^] # Re: Clef USB

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > Debian, Gentoo et d'autres n'avancent pas plus vite en mise en place d'infrastructures, mais ils ne font pas d'annonces tonitruantes sur des distros libres sans avoir mis un minimum de choses en place.

                  Ça tombe bien, il n'y a pas d'annonces et encore moins d'"annonce tonitruante".
                  D'ailleur il n'y a *jamais* eu d'annonce relative au système de build.
                  Ou alors trouves les.
                  • [^] # Re: Clef USB

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Pour le moment, les conséquence de l'annonce du merge de fedora :

                    http://www.redhat.com/archives/fedora-devel-list/2003-September/msg(...)
                    http://linux.slashdot.org/article.pl?sid=03/09/22/1712227&tid=1(...)

                    ça se résume surtout à :
                    fedora donne son nom à redhat, warren togami est employé par redhat, et tout marche comme avant ( ou alors, avant personne n'avait le droit de suggérer quoi que ce soit sur les listes rh, ce qui en effet aurait réalisé un gros progrés, mais je sais que ce n'était pas moins ouvert ).
                    La seule chose qui a changé, c'est le nom des maillings listes. Et peut être le niveau des trolls proprio vs logiciel libre, sujet que je trouve récurent, preue de l'etat qui régne sur cette liste avec des ingénieurs de si haut niveau.

                    Maintenant, c'est sur que j'interpréte surement mal les mots "community-supported open source project",
                    je pensais pas que ça voulait dire que seul redhat a un pouvoir décisionnel même sur le plus petit paquet.
                    D'ailleurs, tout le monde n'est pas d'accord avec ça, cf le fait que de nombreux projets n'ont toujours pas voulu se rallier à fedora ( alex thime, dag wiers, etc ).
                    • [^] # Re: Clef USB

                      Posté par . Évalué à 1.

                      > http://www.redhat.com/archives/fedora-devel-list/2003-September/msg(...)
                      C'est pas une annonce. Les annonces sont dans
                      http://www.redhat.com/mailman/listinfo/fedora-announce-list(...) .

                      > http://linux.slashdot.org/article.pl?sid=03/09/22/1712227&tid=1(...)

                      On ne parle pas de la même chose. Je parle du system de build et toi tu parles de la distribution/projet Fedora.

                      > Et peut être le niveau des trolls proprio vs logiciel libre

                      C'est stupide.
                      La situation est claire et n'a pas changée. Pas de logiciel proprio.
                      De la home-page et depuis le début :
                      http://fedora.redhat.com/(...)
                      The goal of The Fedora Project is to work with the Linux community to build a complete, general purpose operating system exclusively from free software.

                      > preue de l'etat qui régne sur cette liste avec des ingénieurs de si haut niveau.

                      Tu ne lis pas la mailing apparament. T'es pas obligé, mais ne dit pas de connerie d'un truc que tu ne connais pas.

                      > je pensais pas que ça voulait dire que seul redhat a un pouvoir décisionnel même sur le plus petit paquet.

                      Tu oublies Fedora Extra (actuellement hébergé sur http://fedora.us/(...) ) qui a une politique moins "stricte" que Fedora Core et ou Red Hat n'a pas le dernier mot pour un paquet. Red Hat définit le mode de fonctionnement et c'est tout.

                      > D'ailleurs, tout le monde n'est pas d'accord avec ça, cf le fait que de nombreux projets n'ont toujours pas voulu se rallier à fedora ( alex thime, dag wiers, etc ).

                      Et alors ? Fedora n'est pas un "glouton".
                      http://fedora.redhat.com/about/objectives.html(...)
                      12. Create an environment where third party packages are easy to add and positive encouragement and support exists for third party packaging.

                      Fedora n'a pas pour objectif de "tuer" toutes les initiatives. dag wiers fait des paquets Fedora "dans son coin", ça gène personne, et fait plaisir à beaucoup de monde (dont moi). Idem pour Matthias Saou. Je ne vois pas le problème.
                      Tu notaras que pour mandrake il y a lfp, que pour Debian il y a des dépôts non-officiel (backport) et ça ne dérange personne.


                      AMD64 a été supporté après des efforts non Red Hat :
                      http://www.redhat.com/archives/fedora-announce-list/2004-March/msg0(...)
                      Red Hat and the Fedora Project would like to thank Justin Forbes
                      for his work organizing, coordinating, and developing this release,
                      along with the many other community members who worked to make this
                      release happen.


                      Il y a un portage de Fedora pour PPC (non fait par Red Hat) :
                      http://www.redhat.com/archives/fedora-announce-list/2004-December/m(...)
                      Et si tu lis la mailing devel, les discussions ppc y sont souvent tenues pour que les modifications ne gènent pas le portage de PPC.
                      De mon kernel.rpm qui vient avec Fedora Core :
                      $ rpm -q --changelog kernel | grep -i ppc
                      - PPC64: Store correct backtracking info in ppc64 signal frames
                      - PPC64: Prevent HVSI from oopsing on hangup (#137912)
                      - Fix single-stepping on PPC64
                      - PPC64: HVSI udbg support
                      - PPC64: Make HVSI console survive FSP reset
                      - PPC64: Make PCI hostbridge hotplugging work
                      - PPC64: Fix IBM VSCSI problems (#138124)
                      - Fix PPC NUMA (#130716).
                      - Enable discontigmem for PPC64
                      - Disable a bunch of useless PPC config options
                      - Fix booting on PPC64 by reserving initrd pages.
                      - Enable a bunch more PPC64 config options. (Dave Howells)
                      - Fix up PPC/PPC64 compilation failures due to new binutils. (David Woodhouse)
                      - fix tux for x86-64 and ppc64
                      - 2.6.9-rc1-bk17 ; make ppc32 build
                      - ppc32 embedded updates
                      - Add ppc64 (Mac G5)
                      - add ppc64/iseries, ppc32 (powermac/ibook) and ia64 architectures


                      On ne voyait pas ça avec Red Hat Linux. Donc Fedora a changé les choses.
                      Pour Red Hat Linux, les discussions étaient public à partir des betas. Avant, Red Hat définissait tout dans son coin. Avant les plannings (date de sortie) n'était pas annoncés. Maintenant c'est annoncé.
                      Pour FC3, il ne devait pas y avoir udev. Le dev d'udev (qui bosse chez IBM) est passé sur la mailing et a convaincu Red Hat de passer à udev. Avant ça n'aurait pas pu arriver.
                      Les choses ont changée. Pas assez ? Peut-être et même sûrement. Mais ça a indéniablement changé.
        • [^] # Re: Clef USB

          Posté par . Évalué à 6.

          J'aimerai bien que l'on arrête de colporter n'importe quoi.

          J'aimerais bien que tu n'ecrives pas n'importe quoi.
          Cette news est consacree a Mandrake 10.1 OE. Par consequent, c'etait sous entendu "udev marche mal" sous Mandrake 10.1 OE, avec certaines configs. D'ailleurs Fedora a aussi des problemes, et le plus important est d'avoir des updates. Et le fait que ca marche avec Suse chez toi ne veut pas dire que ca marche partout, d'ailleurs Suse peche a l'installation parfois impossible, encore une fois sur certaines configs.

          C'est quand meme bien dommage que chaque news sur Mandrake devienne maintenant un bordel avec des gens qui pretendent que leur distribution est la meilleure. On est la pour discuter de Mandrake 10.1 OE, ou alors ouvrez un journal. Merci a istimetogo (alias 007, son style et ses attaques sont facilement reconnaissables) de venir spolier le topic en engageant un debat sur la GPL (d'ailleurs je suis de l'avi de istimetogo, mais ce debat n'a pas lieu d'etre ici, la distro Mandrake en version download est 100% libre, c'est d'ailleurs sa definition) et un debat sur Fedora qui est bien mieux, d'accord c'est plus ferme, mais bon. Perso je maintiens quelques paquets de logiciels scientifiques en tant que contributeur et j'apprecie enormement le statut tres ouvert de Mandrake. De plus, dire qu'ils ne font rien pour le LL est n'importe quoi, ils emploient a plein temps un developpeur KDe et participent au patching du noyau.

          Donc si vous avez envie de discuter sur Suse et Fedora, ouvrez un journal, mais arretez de profiter de chaque news Mandrake pour denigrer le travail des autres. D'ailleurs on ne voit jamais ce genre de trolling dans les news de Suse ou Fedor. Il y en a certains qui devraient apprendre la politesse,
          • [^] # Re: Clef USB

            Posté par . Évalué à 2.

            > D'ailleurs Fedora a aussi des problemes

            Certe, mais fouilles les mailing Fedora (devel et testing) et tu veras que peu se plaigne et PERSONNE ne demande la suppression d'udev contrairement à ce que j'ai vu passer sur la mailing cooker.

            > spolier le topic en engageant un debat sur la GPL

            Faut pas pousser.

            C'est la news qui dit :
            - "en ce sens toute contribution sera la bienvenue, et fortifiera cette communauté qui garantit que la distribution reste libre"

            Lorsque je donne mon "sentiment" sur cette phrase, je ne parle pas de la GPL. C'est Matthieu Moy qui en parle juste après. Et moi, je n'aime pas qu'on critique à tord et à travers la GPL. Ça fait parti de mes faiblesses.

            De plus, on pourrait être plus "méchant" sur la news alors que je dis en "préambule" que la news est "très bonne" et nul part ici je critique la distribution (ou alors dit où je le fais au-lieu d'inventer).
            Faut noter que c'est une news d'un employé de Mandrake qui fait sa communication sur linuxfr. C'est normalement interdit pas la ligne éditoriale de linuxfr.
            http://linuxfr.org/moderateurs/moderation.html(...) :
            - Éviter de faire de la publicité gratuite -

            LinuxFr ne doit pas servir à des gens (particuliers ou société) comme
            plateforme de publicité.


            Rappel : Mandrake est une société commericiale.
            Là, je ne me plains pas car c'est une news de qualité et informative. Warly énonce honnètement quelques difficultés de Mandrake (et je ne parle pas des bugs car tout le monde à des bugs ou des passages à vide sur ce point) mais de la difficultée à trouver un bon compremis rentrée entre entrée financière et support de la communauté, et aussi distribution stable mais toujours alléchante pour la communauté.
            Warly fait un "appel à l'aide" que je ne critique pas car Mandrake fait du libre. Mais je n'imagine pas qu'un tel "appel à l'aide" passe pour Red Hat ou SuSE, surtout par la "voie" d'un responsable de la distribution, alors qu'ils font aussi du libre et que SuSE était aussi en difficulté financière.

            Ça annonce que Mandrake 10.1 est en download mais ça n'oublie de mettre à lien sur MandrakeClub.

            Je n'image pas que linuxfr va faire la même chose pour les autres distributions : C'est à dire donner une tribune à un responsable d'une distribution commerciale.

            > De plus, dire qu'ils ne font rien pour le LL est n'importe quoi, ils emploient a plein temps un developpeur KDe

            Formidable. J'ai dit "presque rien" et pas "rien".

            > et participent au patching du noyau

            Lis les changelog de Linux 2.6.
            Tiens, je le fais pour toi :
            [admin@fleur tmp]# ll
            total 4920
            -rw-r----- 1 admin admin 12777 déc 18 2003 ChangeLog-2.6.0
            -rw-r----- 1 admin admin 193569 jan 9 2004 ChangeLog-2.6.1
            -rw-r----- 1 admin admin 293235 fév 4 2004 ChangeLog-2.6.2
            -rw-r----- 1 admin admin 307228 fév 18 2004 ChangeLog-2.6.3
            -rw-r----- 1 admin admin 328793 mar 11 2004 ChangeLog-2.6.4
            -rw-r----- 1 admin admin 366216 avr 4 2004 ChangeLog-2.6.5
            -rw-r----- 1 admin admin 498217 mai 10 2004 ChangeLog-2.6.6
            -rw-r----- 1 admin admin 779078 jun 16 05:50 ChangeLog-2.6.7
            -rw-r----- 1 admin admin 903976 aoû 14 06:02 ChangeLog-2.6.8
            -rw-r----- 1 admin admin 1293529 oct 19 19:44 ChangeLog-2.6.9
            [admin@fleur tmp]# grep -i mandrake * | wc -l
            4
            [admin@fleur tmp]# grep -i redhat * | wc -l
            1550

            Il y a un rapport de 387.
            Pour info, Linux 2.6.0 est sorti il y a presque 1 an...
            • [^] # Re: Clef USB

              Posté par . Évalué à 2.

              Desole, c'est toi qui pousse.
              Comme je l'ai dit plus haut, je suis d'accord avec toi avec la conception du libre et de la GPL que tu as mise au-dessus. C'est tres clean, tres appreciable. Par contre quand ca se transforme en une serie de liens sur la ML de fedora, ou une justification du caractere "semi-ouvert" de Fedora. Je serais ravi de mettre mes paquets de bioinfo sur Fedora, mais je n'ai pas le temps ni l'envie de passer la "selection" alors que mes paquets ont ete acceptes chez Mandrake apres quelques recompilations, correction de mon spec et ils marchent tres bien sous Mandrake. Ils sont pour autant a part, dans les contribs, mais ca me convient parfaitment, ainsi qu'aux contributeurs qui fournissent 7Go de paquets a chaque release, et qui suivent le bon fonctionnement de leur paquet dans cooker.

              Et pour autant j'ai aussi des reproches a faire sur Mandrake, comme le statut des isos de x86_64, encore que cette distro est dispo sur FTP comme toutes les autres.

              En resume c'est dommage de transformer chaque news sur Mandrake en concours de bite. Quand j'ai ecrit plus haut que udev avait des problemes, c'est parti en sucette une fois de plus (la c'etait Cooker, mais tu en as rajoute apres), alors que c'etait evident que je parlais de cette Mandrake. Et finalement, toute assistance va se retrouver noyee par un bruit de fond hors-sujet. Avoue que c'est penible.
              • [^] # Re: Clef USB

                Posté par . Évalué à 1.

                "Par contre quand" -> "Par contre pas quand"
              • [^] # Re: Clef USB

                Posté par . Évalué à 1.

                Reprenons, car tu accuses sans arguments.

                La première fois que je parle de Red Hat (et pas fedora) c'est car quelqu'un à dit :
                - "Regardes du coté de RedHat si tu veux une distrib libre qui soit difficilement accessible gratuitement."

                Donc va lui faire des reproches.
                Voilà pour le premier thread qui ne te convient pas.

                Il y a un second petit thread :
                - "Pour ce qui est de HAL un bug est dispo sur le bugzilla de redhat (j'utilise une Fedora Core 3 qui a le même problème)"

                Que je n'ai pas débuté !
                J'indique en réponse le numéro du bug.

                Pour ces threads ou j'ai introduit Red Hat/Fedora :
                http://linuxfr.org/comments/506848.html#506848(...)
                http://linuxfr.org/comments/506877.html#506877(...)
                je réponds à un message qui parle de SuSE et Mandrake. Donc un message multi-distribution.

                Et notes bien que TOI tu as créé un tread qui parle de Fedora :
                http://linuxfr.org/comments/506984.html#506984(...)

                Alors les discours moralistes c'est bien beau mais faut déjà se les appliquer à soit même.



                Mais continuons ce thread sur Fedora que TU as créé.

                > une justification du caractere "semi-ouvert" de Fedora.

                Ce n'est pas une justification. D'ailleur Fedora n'est pas ouvert actuellement dans le sens ou n'importe qui peut écrire dans le CVS (par contre, c'est possible avec Fedora Extra, c'est comme contrib de Mandrake).
                De plus, et là c'est comme Mandrake, ce n'est pas ouvert dans le sens ou la décision finale est toujours prise par Red Hat (évidement, comme avec Mandrake, si possible en bonne intelligence avec les contributeurs externes).
                Les règles, "leadership" sont définie ici :
                http://fedora.redhat.com/about/leadership.html(...)
                Tu aimes ou tu n'aimes pas, mais au moins on sait où on met les pieds.

                Donc, j'ai nullement envis de justifier un caractère ouvert ou "semi-ouvert" car je ne suis pas un menteur et je ne dis pas des bobard pour flatter le peuple et l'attirer. Il n'y a que Debian qui a un caractère ouvert (et gentoo ?).

                > Je serais ravi de mettre mes paquets de bioinfo sur Fedora

                Je te soutient !
                Vas sur http://fedora.us/(...) , c'est fait pour ça. C'est Fedora Extras, il est en cours de migration vers http://fedora.redhat.com/(...) .
                Pour FC4, la configuration yum par défaut utilisera aussi Fedora Extras et ton paquet aura une super visibilité :-)
                Par contre, il ne sera pas sur les iso officielles Fedora Core.

                > mais je n'ai pas le temps ni l'envie de passer la "selection"

                Plus haut, lorsque je parlais de "sélection", c'était pour Fedora Core et non Fedora Extra. Les règles de Fedora Extras sont précisément indiquée. Lis les et vois si ça te convient. Si le paquet est bien foutu, il sera accèpté.

                > alors que mes paquets ont ete acceptes chez Mandrake apres quelques recompilations

                Tu m'en vois ravis.

                > En resume c'est dommage de transformer chaque news sur Mandrake en concours de bite.

                Comme tu viens de le faire...
                J'ai jamais critiqué la distribution Mandrake ici. Et si je l'ai fait, rapport à udev, c'est car tu sous-entendais que Fedora avait autant de problème que Mandrake avec udev. Ce qui est faut.
                T'as pas fait un concours de bite mais un concours de "la mienne est aussi molle que la tienne".

                > c'est parti en sucette une fois de plus

                Ne lis pas que les news Mandrake. Vas lire les news Fedora/Debian/Slack/SuSE et vois comme ça part aussi en "sucette" avec plein de Mandrake partout. Mandrake n'a pas le rôle du martire. C'est plustot SuSE et parfois Debian les plus mal traités.
                • [^] # Re: Clef USB

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > Si le paquet est bien foutu, il sera accèpté.

                  Petit complément : il faut que ça soit du libre sans brevets, etc.
                  Un plugin mp3 sera refusé par exemple même s'il est sous GLP.
                • [^] # Re: Clef USB

                  Posté par . Évalué à 1.

                  C'est hallucinant de mauvaise foi.
                  Non je n'ai pas cree de thread parlant de Fedora, je mentionnais ton post ou tu disais a Cooker que udev y avait des problemes egalement. D'ailleurs sans jamais comparer la portee de ces problemes, comme tu m'accuses de le "sous-entendre". Ici on parle de la 10.1 OE de Mandrake. J'aurais voulu obtenir des details constructifs permettant de trouver une solution, mais ca a ete une chose impossible a faire ici.
                  Tu joues sur les mots pour te justifier et c'est affligeant. Et si tu veux donner des lecons de sous-entendus, tu es tres mal place ici. Je n'ai jamais eu besoin de me recreer un compte chaque mois sous un autre pseudo pour poster ici. Tu devrais peut-etre parfois te remettre en cause avant d'accuser les autres de "sous-entendus".
                  A bon entendeur...
                  • [^] # Re: Clef USB

                    Posté par . Évalué à 0.

                    > C'est hallucinant de mauvaise foi.

                    T'es de mauvais foi. Tu réponds à Cooker et il ne parle pas de Fedora. J'invite tout le monde à vérifier.

                    > je mentionnais ton post ou tu disais a Cooker que udev y avait des problemes egalement.

                    Ben fallait répondre à mon post et pas à celui de Cooker. Tu t'es trompé, il faut assumer.
                    Dois-je maintenant comprendre que ton post n'étais pas destiné à Cooker ?

                    > Tu joues sur les mots pour te justifier et c'est affligeant.

                    Me justifier de quoi ?
                    De parler de Fedora ?
                    Je parle de Fedora quand je veux et je n'ai pas à me justifier. Par contre tu m'accuses de créer des threads Fedora hors propos pour pourrir les news et j'ai seulement pointé que c'est faux et que tu accuses à tord et sans arguments.
                    Tu m'accuses aussi de vouloir jouer à celui qui a la plus grosse et c'est faux encore une fois. Tu n'as pas pointé un commentaire où je dis que Mandrake est moins bien que Fedora. Il y a le cas où je dis que udev de Mandrake sucks plus que chez Fedora car tu "provoques".

                    Tu insultes sans arguments, sans regarder la réalité et en te posant comme moralisateur et ça c'est très affligeant.

                    > J'aurais voulu obtenir des details constructifs permettant de trouver une solution

                    Une solution à quoi ?
                    J'ai vu aucune description de problème. Dans ces conditions personne va te trouver une solution.
                    • [^] # Re: Clef USB

                      Posté par . Évalué à 1.

                      >J'ai vu aucune description de problème.

                      ??? Le probleme de l'USB. C'est la ou le thread partait. Maintenant, un /var/log/messages aurait ete utile, mais comment suivre un depannage dans ce brouhaha ?

                      >Ben fallait répondre à mon post et pas à celui de Cooker.

                      Ben voyons... Je repondais a Cooker en utilisant les details de ton post, c'est interdit ? Ca n'aurait pas eu de sens de repondre a ton post. D'ailleurs la suite de mes commentaires englobait l'ambiance generale de la news, pas une reponse particuliere a un post. Tu n'es pas le centre du monde.

                      Je prefere arreter la...
                      • [^] # Re: Clef USB

                        Posté par . Évalué à 1.

                        > ??? Le probleme de l'USB.

                        T'as fait un commentaire relative à USB (texte intégral) :
                        Apparemment il y a des problemes avec udev, qui varient selon les chipsets.
                        Il faut attendre une update du noyau pour corriger ce probleme.


                        Normal que personne réponde.
                        Faut une bolle de cristale et la mienne n'est pas terrible.

                        > en voyons... Je repondais a Cooker en utilisant les details de ton post, c'est interdit ?

                        Donc je n'étais pas hors sujet en parlant de Fedora puisque tu as trouvé l'information utile pour répondre à Cooker.
                        Merci.
                  • [^] # Re: Clef USB

                    Posté par . Évalué à -1.

                    > Tu devrais peut-etre parfois te remettre en cause avant d'accuser les autres de "sous-entendus".

                    Donc quand quelqu'un dit :
                    - toto avec tutu sucks beaucoup
                    et que tu réponds
                    - mais avec tata ça sucks
                    Il faut comprendre quoi ? Que l'intervention de tata est sans rapport avec tutu ? Que tu ne fais aucune comparaison ?

                    Tu viens donc de dire que pour ce thread t'as fait intervenir Fedora et sans raison.
                    Maintenant, assume un peu et arrête tes leçons de morale basées sur du vent. En gros, fait un peu plus bosser ton cerveau.
                    • [^] # Re: Clef USB

                      Posté par . Évalué à -1.

                      >En gros, fait un peu plus bosser ton cerveau.

                      Tu es insultant, tu le sais ? Et tu t'etonnes de devoir changer de pseudo tous les 2 mois...
                      • [^] # Re: Clef USB

                        Posté par . Évalué à -1.

                        T'insulte en premier les autres sans avoir le moindre argument, en la accusant de ci et ça, et donc on peut conclure que tu es un peu concon (et j'ai utilisé des arguments pour le "démontrer").
                        • [^] # Re: Clef USB

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Si ca peut te faire plaisir...
                          Mais les batailles de cour de recre (toi le premier, non toi, non toi) n'ont aucun interet ici. On laissera juger les autres... Apprends au moins a t'exprimer sans etre grossier, ce sera deja un plus pour beaucoup de monde ici.
                          • [^] # Re: Clef USB

                            Posté par . Évalué à -2.

                            > Apprends au moins a t'exprimer sans etre grossier, ce sera deja un plus pour beaucoup de monde ici.

                            Merci pour ta nouvelle leçon de morale ... mais là je suis full et j'ai bien peur de tout vomir.
          • [^] # Re: Clef USB

            Posté par . Évalué à 3.

            Suse peche a l'installation parfois impossible, encore une fois sur certaines configs


            C'est bizarre, j'ai 10 PC chez moi, et la distribution qui s'installe le moins bien en reconnaissance de matériel, c'est la Mandrake. D'ailleurs, la Mandrake 64 bits m'a gratifié d'un impressionnant kernel panic dès le début de l'installation, et quand tu as payé ton pack 119 ¤ (ou peut-être 199 ¤, je ne me rappelle plus), tu as un peu les "glandes".

            C'est quand meme bien dommage que chaque news sur Mandrake devienne maintenant un bordel avec des gens qui pretendent que leur distribution est la meilleure.


            Ma distribution principale, c'est Mandrake. Mon poste est sous Cooker, et j'ai 1 Mandrake 10.1 sur le réseau, par exemple. Si les news Mandrake se transforme désormais en un bordel, c'est peut-être que la qualité Mandrake est devenue elle aussi un bordel.

            Donc si vous avez envie de discuter sur Suse et Fedora, ouvrez un journal, mais arretez de profiter de chaque news Mandrake pour denigrer le travail des autres. D'ailleurs on ne voit jamais ce genre de trolling dans les news de Suse ou Fedor.


            Si j'ai bien compris, on n'a même plus le droit de critiquer un logiciel parce qu'il est (soit-disant) libre ? Il ne te vient pas à l'idée que, peut-être, si les news SuSE et Fedora ne sont pas le sujet d'autant de critiques, c'est qu'elle sont meilleures ?


            Je ne vois pas pourquoi on n'aurait pas le droit de critiquer la politique de mise en place d'un marché captif par Mandrakesoft, déjà dénoncée il y a un bon moment par André Salaün.

            Et puis, que je sache, les news Mandrake ne sont pas un publi-communiqué, on a donc peut-être encore le droit d'informer les gens des raisons de son mécontentement ou de critiquer le produit ?

            Alors j'informe ! La Mandrake ne respecte pas autant sa communauté que la Fedora, la Mandrake est moins aboutie qu'une SuSE ou qu'une Fedora, la Mandrake est chère (même plus chère qu'une SuSE), la Mandrake 10.1 est remplie de bugs signalés depuis 6 mois et non corrigés (mais que voulez vous, il faut bien faire rentrer l'argent, alors on sort la 10.1 sans corriger des bugs bloquants), la Mandrake 10.1 a été développée par presque 250 personnes dont seules 40 appartenaient à Mandrakesoft (le reste, c'est donc du bénévolat de la communauté), et pour terminer, Mandrakesoft essaye de se constituer un marché captif avec le MandrakeClub. Quel beau retour d'ascenseur pour le travail bénévole de la communauté, n'est-ce pas ?

            Désolé de briser le rêve de certains, mais c'est la réalité de ce qu'est devenue Mandrakesoft. Alors à moins d'un changement de politique de la part de la société Mandrakesoft, et d'une amélioration notable de leurs produits, je ne vois pas pourquoi je devrais continuer à utiliser/déboguer Mandrakelinux et contribuer au MandrakeClub. Libre à toi d'apprécier Mandrakelinux par contre, moi mon abonnement MandrakeClub vient de se terminer dans la douleur, Mandrake m'ayant assailli de "spams" pour que je le renouvelle, mais non...
            • [^] # Re: Clef USB

              Posté par . Évalué à 1.

              Je repondais a ton "faut pas dire n'importe quoi", c'est tout. Il etait evident que je parlais de mdk10.1OE ici.
              Et pour toute distro, tu trouveras toujours de gens qui disent que X marche mal chez et Y tres bien, et d'autres gens pour te dire exactement l'inverse. Pour chaque distro. Et oui il y a des cas ou la Suse ne s'installe pas (vecu).

              Pour le pack Mandrake64, autant que je sache, il vient avec du support non ? Tu les as contactes ? Est-ce qu'une solution (noapic, nolapic ?) a ete trouvee ?

              >la politique de mise en place d'un marché captif par Mandrakesoft [...]
              >un marché captif avec le MandrakeClub.
              ?? captif avec du logiciel libre ? captif avec le club ? on t'a force ?
              D'ailleurs, j'ai un acces club que j'ai eu gratuitement grace a mes 4 paquets dans contrib. Par rapport a la somme de boulot, je trouve que oui, c'est assez bien recompense.
    • [^] # Re: Clef USB

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Petite regression avec la Mdk 10.1, mon APN n'apparait plus comme un /dev/sda et je ne peux donc plus le monter. Contrairement à ma clef USB qui fonctionne toujours.
      J'ai exactement le même problème.
      Heureusement j'arrive a récuperer mes photo sous digikam en passant l'APN en mode pictbridge, mais je ne peut pas les effacer depuis le pc et pas moyen de récuperer les video.
      • [^] # Re: Clef USB

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oui c'est un problème connu du kernel 2.6.8.1 fourni dans la 10.1 mais je crois qu'il n'y a toujours pas d'update sortie pour le corriger :-(
      • [^] # Re: Clef USB

        Posté par . Évalué à 1.

        Et bien moi c'est exactement le contraire.

        Mon APN , c'est "no problemo", mais ma clef usb : rien à faire.

        Dans le mode d'emploi de ma clef, il est expliqué qu'il existe (dans cette clef ) un système de protection capable de fonctionner uniquement sous XP. Je me demande quand même si il n'y aurait pas un truc qui bloquerait le "montage", contrairement à mes cartes CF de l'APN( de même marque SanDisk !!!) plus standards peut être ?
        • [^] # Re: Clef USB

          Posté par . Évalué à 1.

          Ah oui et ce que je voulais dire aussi :

          Avec Mandrake 9.2, je n'avais AUCUN problème avec la carte Memory Stick de mon Sony Clie NRV70 ( Palm os4.1)

          Depuis que je suis passé à la 10.0 official puis 10.1 official : cette carte a complètement disparue quelque soit mes PC ( seul mon portable n'a pas de partition sous Microsoft)
        • [^] # Re: Clef USB

          Posté par . Évalué à 1.

          Dans le mode d'emploi de ma clef, il est expliqué qu'il existe (dans cette clef ) un système de protection capable de fonctionner uniquement sous XP.

          J'ai eu exactement le même problème avec ma clef USB (une Sony Micro Vault), un formattage en FAT16 (ou FAT32 je ne sais plus) a réglé le problème. Parfois il existe des outils spécifiques (c'est le cas chez Sony) pour bidouiller la clef...
          • [^] # Re: Clef USB

            Posté par . Évalué à 1.

            J'ai fini par regler (partiellement) le problème: cette clef SanDisk mini cruzer se "monte" sans aucun problème sous Gnome !!! mais pas sous Kde.

            Ce doit donc être un bug de kde !

            Surtout que une fois la clef montée sous Gnome, je me déconnecte, je repasse sous kde et ma clef est toujours là. Et fonctionne sans aucun problème.

            C'est ça le miracle de l'informatique !!!

            Enfin si ca peut aider !!!
  • # Téléchargement de la 64bits ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Est-ce que la version 64 bits sera dispo en téléchargement ? Au moins un 1er Cd d'installation minimale, SVP !
    • [^] # Re: Téléchargement de la 64bits ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      A mon avis, le seul moyen de le faire et de démarrer l'install avec le fichier /install/images/boot.iso et d'utiliser une copie d'un répertoire accessible en FTP de la version Mandrake x86_64.

      Sinon, tu peux aussi utiliser une debian ou une Fedora Core.
      • [^] # Re: Téléchargement de la 64bits ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Arf, la réponse détournée.

        => Je veux Mandrake

        => Bah utilises une Debian ou une Fedora plutôt

        Soit dit en passant, j'étais un fervent supporter de Mandrake mais il y a un bug impardonnable dans une version stable je trouve (espérons qu'il ne touche que moi) :

        KDE peux parfois se geler totalement lors du screensaver ou de la veille écran, résultat après une pression sur le touchpad, on revoit le bureau mais impossible d'interragir (sauf le CTRL+ALT+BACKSPACE qui relande X). Certes, il est conseillé de sauver son travail régulièrement mais perdre tous les onglets ouverts dans Firefox + les chats Kopete en cours, ç'est rageant et çà ne se sauvegarde pas (bon pour Firefox, on peux bookmarker un groupe d'onglet mais faire çà pour éviter une perte lors d'un crash...).

        Mandrake reste une très bonne distro mais il est rageant de voir quelques autres bugs plus ou moins génant dans une version stable (dans une testing de Debian, je peux trouver çà normal mais dans une "rock solid") :

        - Screensavers qui ne marchent pas hormis celui de Mdk (bon pas génant celui-là)

        - Screensaver non désactivable malgrè le fait d'avoir cocher la case (j''apprécie moyen surtout lors d'une lecture de DVD)

        - Kaffeine qui galère souvent sur la lecture des DVDs. Bon, on ne peux pas contrôler toutes les configs et tous les softs non plus mais si le bug été détecté, il aurait mieux vallu laisser d'office totem en player par défaut

        Sinon, hormis l'aspect trollesque de "prend autre chose", personnellement :

        - Fedora Core 3 : j'ai remarqué parfois des lenteurs / goulets d'étranglement à la Windows dans KDE 3.3. Il fallait attendre une bonne dizaine ou quinzaine de seconde pour reprendre la main sur le bureau.

        - Debian : Bah précise la Sarge parce que bon la Woody... çà commence à dater. ;o) Cependant, je viens justement de migrer sous Sarge et çà commence à être très très sympathique. Ca ne devrait plus tarder à sortir en stable. Rappelons au passage la sortie d'un excellent bouquin (tout au moins jusque la page 125 ;o) pour la suite je ne sais pas encore) sur Debian Sarge en français. Hop un peu de pub pour l'auteur pour ceux qui reviendrait de Mars : http://www.ouaza.com/livre/admin-debian(...)

        Sinon, pour en revenir à Mandrake, très bonne idée de commencer à faire des ISOs DVD. Ce média commence à prendre de l'ampleur et il est plutôt agréable de voir une ISO officielle concoctée par Mandrake pour la Download Edition.
        • [^] # Re: Téléchargement de la 64bits ?

          Posté par . Évalué à 0.

          Euh petite précision que j'ai omis parce que je vois déjà la réponse "t'as signalé le bug à Mandrake au lieu de te plaindre" ;o))

          Pour le grave bug KDE, j'ai effectivement fait un bug report lors de la Community Edition et rementionné sur la ML que çà me paraissait plutôt grave.

          Bien sûr, si çà ne touche que moi, y'a pas de soucis, mais là on est dans l'ordre du bug grave qui peux faire perdre du taf, çà n'est pas le petit bug innocent, qui nous chatouille, nous titille sans plus ;o)
  • # Que donne le mini-CD?

    Posté par . Évalué à 3.

    Tout est dans le titre... Je voulais juste savoir si quelqu'un avait utilisé le minicd de 300 Mo et ce que cela donnait... Problèmes etc.? Je pensais l'utiliser pour un ami afin de ne télécharger que le nécessaire, les lignes semblant surchargées... Comme c'est une conversion à Linux, j'aimerais que ça se passe bien du 1er coup...
    Bref, si quelqu'un a des retours d'expériences...
    Merci d'avance
    • [^] # Re: Que donne le mini-CD?

      Posté par . Évalué à 0.

      Par torrent ça se passe plutot bien. je le grave et j'essaie.

      http://qa.mandrakesoft.com/torrent/Mandrakelinux-10.1-Official-Mini(...)
      • [^] # Re: Que donne le mini-CD? la nausée

        Posté par . Évalué à -1.

        j'ai testé sur ma machine qui est de la bricole bas de gamme (duron + recup' ) :
        - à l'installation de l'adsl (nécessaire à 90 % du GP pour ce type d'install ) plantage de compilo ou je ne sais pas trop, je continue
        - pour 2eme essai quand il va chercher le ftp , là c'est bien il propose des FTP des HTTP etc, sauf qu'il n'arrive pas à se connecter au serveur (pas du tout à internet je pense)
        - bon j'ai fini l'install en cochant icwm lite seul environnement graphique disponible.
        - le systeme que je n'ai testé qu'en mode graphique : ne contient aucun programme accessible simplement, sauf une console et un changement de theme de icewm.

        conclusion :
        Pour une conversion à linux evites mandrake soft minicd , move aussi , la derniere fois il m'a flingué ma table de partoch' sur HDD usb où je voulais la mettre, et là j'ai rebouté w2k et c'est en mode sans échec.

        C'est triste à dire quand on est actionnaire ou afficionado, mais mandrakesoft l'essayer en ce moment c'est pas vouloir continuer.
        Je pense qu'il y a trop d'ingenieur de haut niveau et pas assez d'utilisateur critique.

        Je m'en vais travailler
        • [^] # Re: Que donne le mini-CD? la nausée

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Le minicd ne propose qu'un environement minimal, c'est prévu pour. Maintenant, minimal à quel point je sais pas. J'ai testé l'install reseau ( boot.iso, qui exiset depuis plus longtemps ) sur mon pc bas de gamme de la fnac, ça a fonctionné.

          Quand à mettre la move sur disque dur usb, c'est pas non plus prévu pour. Vient pas raler si ensuite, ça bousille ton disque dur.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.