Les technologies utilisées par les grands sites Web

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Brice Favre.
Étiquettes : aucune
0
22
août
2002
Internet
Extrait de l'article:

"En analysant les technologies (serveurs web et systèmes d'exploitation) qui sous-tendent les 25 premiers du classement Nielsen//Netratings des sites web les plus visités (en termes de visiteurs uniques) dans le monde, on s'aperçoit d'une part que Microsoft (via IIS et Windows NT/2000) occupe qualitativement (taux de présence dans les premiers rangs, notamment) la place la plus enviable (bien aidé en cela par les positions hautes de sites comme MSN ou Microsoft.com), mais que, d'autre part, les serveurs et OS libres sont, sur l'ensemble du classement, plus nombreux que les produits du géant de Redmond."

Aller plus loin

  • # Les dix premiers.

    Posté par  . Évalué à 10.

    Bon. J'ai pris mes petites mains, je suis allé sur Netcraft, et j'ai tapé les adresses desdites sociétés. Voilà les résultats (Nom, Serveur Web et OS):

    Yahoo ? FreeBSD
    MSN IIS5 Windows 2000
    AOL AOLServer Solaris
    Microsoft IIS6 ? (sisi pour www.microsoft.com)
    Lycos IIS5 Windows2000
    Google GWS Linux
    Amazon StrongHold 2.4.2 (Apache 1.3.16) Linux
    Primedia Apache 1.3.19 FreeBSD
    eBay IIS4 Windows NT/98
    cnet Apache 1.3.6.3 Solaris

    Voilà donc pour les dix premiers. Pour les quinze autres, je vous les laisse.

    De là à dire que Microsoft a la position la plus enviable, d'autres sont là aussi.

    p.s. Pourquoi il met une ligne vide entre chaque ligne? J'ai entouré le truc avec des pre, ça marche , mais je comprends pas pour les lignes vides.
    • [^] # Re: Les dix premiers.

      Posté par  . Évalué à 6.

      Et puis dans "occupe qualitativement (taux de présence dans les premiers rangs, notamment) la place la plus enviable", le terme quantitativement serait plus judicieux je pense.
    • [^] # Re: Les dix premiers.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      MSN et AOL, deux sites sur lesquels je ne suis absolument jamais allé. Ya quoi à voir dessus ? Ou alors c'est juste que c'est la page d'accueil par défaut de millions de personnes, et qu'ils y vont tous les jours dessus sans le vouloir ?
      • [^] # Re: Les dix premiers.

        Posté par  . Évalué à 7.

        Pour MSN, c'est un portail d'infos, moteur de recherche, un truc du genre my netscape je crois.

        Pour AOL, c'est un truc pour les abonnés comme pour les non abonnés, pages de recherche de personnes (enfin, faut aller voir quoi), et puis pour que les abonnés puissent lire leurs mails par exemple.

        C'est sur que les portails du genre doivent certainement intéresser certaines personnes, et comme je suppose que ce sont les pages d'accueil de certains navigateurs (pour AOL c'est quasiment sûr), et que les infos y sont concentrées, pourquoi aller chercher ailleur?

        Je prend l'exemple de Wanadoo qui, dans le kit, installe un IE avec la page d'accueil Wanadoo. Beaucoup la laisse car c'est pour eux le point d'entrée sur internet pour eux.

        Maintenant, ça se change, mais si beaucoup ne le font pas, c'est que ça leur suffit. De là à dire que c'est bien...
        • [^] # Re: Les dix premiers.

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

          Maintenant, ça se change, mais si beaucoup ne le font pas, c'est que ça leur suffit. De là à dire que c'est bien...

          Enfin personnellement je connais pas mal de gens qui étaient surpris quand je leur disais qu'ils pouvaient changer leur page d'accueil.

          Pour moi ces chiffres sont donc assez "artificiels"...

          -- Seb
  • # Pour aller un peu plus loin

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    ou l'histoire de comment Red Hat et Amazon sont devenus super pote et c'est Amzon qui fait la pub pour Red Hat par le bouche à oreille :

    http://www.linuxplanet.com/linuxplanet/reports/4387/1/(...)

    Comme quoi quand on fait un produit de qualité, c'est le bouche à oreille marche toujours aussi bien.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.