Les Triplettes de Belleville

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
11
juin
2003
Cinema
Hier, faisant fi de la grève de transports en commun, je suis allé voir, à l’occasion d’une avant première, le film tant attendu par les fans de l’animation (au vu des commentaires de la news sur Kaena) : Les Triplettes de Belleville de Sylvain Chaumet.

Ce film c’est l’histoire de la passion de Madame Souza pour son petit-fils, et de la passion de celui ci pour le vélo. Son amour du vélo conduira ce dernier à participer au Tour de France. Malheureusement, il attire aussi l’attention de la Mafia française, qui le kidnappe.
S’ensuit alors pour Madame Souza et le chien Bruno une véritable course-poursuite qui la mènera à Belleville, sorte de New-York à la française, où elle croisera trois vieilles bonnes femmes déjantées formant un trio musical : Les Triplettes.

Le style de l’animation tranche avec le réalisme dont tendent à faire preuve toutes les réalisations actuelles. De plus, bien que sans paroles de la part des personnages ou presque, le film sait ménager un rythme assez sympathique.
Véritable caricature des temps passés et de la société en général, vous ne regretterez pas d’aller voir les Triplettes de Belleville ! Que dire de plus que ce petit film international (il a été réalisé un peu partout, entre la France, la Belgique et le Canada), sans grande prétention, est une véritable réussite.

Bien sur, ce n’est pas une comédie hilarante où l’on éclate de rire toutes les dix minutes, mais devant la galerie de personnages présentés, on ne peut que sourire durant tout le film.

L’absence de paroles permet d’ailleurs d’éviter un tel écueil puisqu’il n’y a pas d’humour lourd (enfin ! ! !).

Petit regret tout de même, je m’étais attendu à un film plus ‘musical’, mais le résultat n’est vraiment pas mal.
Le mélange entre la 2D et la 3D se fait bien, avec quelques petites coupures assez amusantes.

On entre sans grand problème dans l’univers décalé du réalisateur, et franchement, le film passe trop vite !

Aller plus loin

  • # Re: Les Triplettes de Belleville

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    La fiche allociné indique :

    Active Server Pages error 'ASP 0113'

    Script timed out

    /film/fichefilm.html

    The maximum amount of time for a script to execute was exceeded. You can change this limit by specifying a new value for the property Server.ScriptTimeout or by changing the value in the IIS administration tools.


    Quelqu'un a un autre lien ?
  • # Re: Les Triplettes de Belleville

    Posté par . Évalué à 0.

    belleville, new york :P

    non, pas tellement ^^ (dans un autre sens je ne suis jamais allé a new york :)
    • [^] # Re: Les Triplettes de Belleville

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est bizarre je suis plutot d'accord avec jr lamoule. Ca ressemble quand meme a new york. Ou en tout cas de l'idee qu'on peut s'en faire ; la statue de la liberte, les buildings, l'espece de folie qu'il y regne ...
      Enfin ceci dit c'est peut-etre une interpretation personnelle.
  • # Re: Les Triplettes de Belleville

    Posté par . Évalué à 5.

    Vous pouvez entendre le réalisateur de ce très agréable film dans "Les matin" de France Culture.
    Celui de ce matin :)
    En l'écoutant on a presque envie de se mettre à l'animation.
  • # Re: Les Triplettes de Belleville

    Posté par . Évalué à 2.

    J'en sors juste !


    J'ai beaucoup apprecié... Les personnages sont tres attachants, un comique de repetition aérien (c'est la base le comique de repetition, mais c'est dur de faire en sorte que ce ne soit pas lourd...)

    Bref beaucoup de charme dans ce petit film et la chanson principale est tres rigolote.


    Ne vous privez pas, comme on dit (betement) : 'vous pouvez y aller les yeux fermés'





    ---


    Oui, oui laissez les fermés... Juste pour ceux qui l'ont vu, je trouve dommage que la scene finale, de poursuite, soit un peu baclée...

    Voila.
    • [^] # Re: Les Triplettes de Belleville

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      La scène finale était un pari difficile à tenir : faire une course poursuite à l'américaine, ou tous les poursuivants se font éliminer au fur et à mesure des folles manoeuvres des pilotes héroïques et téméraires, une course poursuite oui, mais... lente, très lente (vu le véhicule des fuyards, c'est déjà pas mal fort d'aller "lentement"). Pari difficile donc, et pas complètement tenu, c'est pas facile d'accrocher (à propos d'accrocher, j'éclatais de rire à chaque virage, si ceux qui l'ont vu voient ce que je veux dire...). Mais l'idée de base était bonne, le reste du film excellent, donc j'ai pardonné. Au fait, il y a un petit bonus pour ceux qui restent jusqu'à la fin du générique.
  • # Re: Les Triplettes de Belleville

    Posté par . Évalué à 2.

    Enfin une "superprod" francophone!!!
    Pourquoi ne pas intégrer un système de vote des films de la rubrique ciné? (j'ai aimé|j'ai pas aimé)

    Fabien?...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.