MafiaBoy condamné

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Val.
Étiquettes :
0
13
sept.
2001
Justice
Le cracker (voire script-kiddy) canadien MafiaBoy (17 ans), auteur de plusieurs denis de service distribués (DDoS) contre des grands sites Internet en février 2000, a été condamné à "une peine de 8 mois de "garde ouverte" à purger dans un centre pour jeunes contrevants, assortie d'une mise à l'épreuve d'un an et de l'obligation de verser 250 dollars canadiens (160 USD) à un organisme de charité."

Aller plus loin

  • # Je ne vais pas pleurer sur son sort!

    Posté par  . Évalué à 0.

    En même temps, il apprendra à se tenir correctement, et à reflechir ce petit garnement.
  • # Des journalistes et de la pluie et du beau temps

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

    Je précise que la faute "contrevants" ne vient pas de moi... C'est Yahoo ou l'AFP, na na nère.

    Ah mais si les journalistes ne se relisent même plus, où va-t-on ma brave dame ? ... euh en fait non j'ai rien dit.
    • [^] # Re: Des journalistes et de la pluie et du beau temps

      Posté par  . Évalué à 0.

      Tu veux dire que c'est du repompé par copié-collé et que tu t'es même pas donné la peine de relire?

      Ou tu l'as laissé tel quel exprès?

      C'est FDL, yahoo? Ah ben non, y'a:*
      Copyright © 2001 Yahoo! France. Tous droits réservés.
      Copyright © 2001 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.
      • [^] # Re: Des journalistes et de la pluie et du beau temps

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Je cite une décision de justice, elle-même citée par Yahoo. Et de toute façon je ne cite qu'un petit extrait donc c'est légal. Enfin j'ai mis en évidence la partie citée (même si j'aurais dû modifier mes "" en << >> pour inclure une citation dans une citation)
      • [^] # Re: Des journalistes et de la pluie et du beau temps

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        C'est FDL, yahoo? Ah ben non

        Je me demande si ca tombe pas dans la meme catégorie que les livres.
        Parce que dans ce cas :
        La loi du 11 mars 1957 n'autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41 [...], que les analyse et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, " toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur [...] est illicite" (alinéa 1 de l'article 40)

        On va dire que c'est un cas d'illustration de ce qui peut arriver a un petit malin qui s'amuse a faire des DDos ...

        Enfin, blague a part, j'aimerai bien savoir si c'est la notice de l'AFP ou la loi précité qui s'applique ...
        • [^] # Re: Des journalistes et de la pluie et du beau temps

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

          Attention à ne pas copier la loi du 11 mars 1957 dans son entièreté :)

          Désolé, -1
        • [^] # Re: Des journalistes et de la pluie et du beau temps

          Posté par  . Évalué à 2.

          Je pense que "courte citation" c'est plus proche que "illustration", mais bon...

          Sinon, quelle loi s'applique ? Bin la moins restrictive je pense. La loi te permet de faire de courtes citations. Le texte peut rien y changer, sauf si tu signes un contrat evidemment. Mais maintenant si le texte t'autorise à faire autre chose, bin t'as le droit :-)

          (euh bon je suis pas juriste hein. C'est juste ce qui me semble logique. C'est peut etre totalement faux ^^)
  • # De la responsabilité des parents

    Posté par  . Évalué à -5.

    L'insécurité va croissante : à chaque coin de routeur, l'on risque de se faire spoofer, sniffer, déborder de requêtes par des script-kiddies.

    C'est pourquoi le dernier ministre a décidé de la mise en application du plan vigihackers.

    glissement de valeurs : les groupes industriels et lobbies appuyés par ces derniers se substituent à l'état, l'état aux parents et les parents aux abonnés absents.
    • [^] # Re: De la responsabilité des parents

      Posté par  . Évalué à 0.

      A quand un couvre-feu sur Internet pour les mineurs?
    • [^] # Re: De la responsabilité des parents

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Dans le temps, on pouvait encore passer son temps à sécuriser les réseaux internes avec des proxies, des firewalls, regarder si les serveurs étaient bien patchés, etc. Maintenant ce n'est plus la peine car ce ne sont plus les serveurs qui sont le plus vulnérables mais les clients : il est beaucoup plus facile de pirater le système d'information d'une entreprise en exploitant les utilisateurs qui ne comprennent pas l'implication de toutes leurs actions.

      En envoyant un virus (ou plutot un cheval de Troie dans bigboobs.jpg.exe) fait maison à une société, les anti-virus ne le détecteront jamais, et notre joli virus enverra les infos qu'on veut en toute discrétion.

      L'ère de l'IP hacking est révolue, les logiciels MS font le boulot à la place des crackers.
      • [^] # Re: De la responsabilité des parents

        Posté par  . Évalué à 4.

        Comment interdire les logiciels qui sont installé d'office avec leur super système d'exploitation.
        Acheter Windows c'est comme acheter une maison ou les fenêtres restes ouverte toute l'année.
  • # ptetre un peu severe ..

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -5.

    8 mois pour un script kiddies.. c'est ptetre un peu severe ..

    enfin c'est mon avis
  • # Ca me va ! :)

    Posté par  . Évalué à 5.

    Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve la sanction "juste" !

    8 mois, ca parait peu mais pour un ado, c'est long quand même. 160 USD (soit un peu plus de 1000 francs), pareil, c'est une peine assez lourde pour un ado, et en plus ca sert à une bonne cause !

    Mais surtout, cela remet les choses à leur place et donne une idée de l'ampleur du "crime" qu'il a commis.


    - Lorsque l'on cambriole une banque ou une maison, il a préjudice fort, vandalisme et dégradation, et perte de biens.

    - Lorsque l'on attaque un serveur, et que dans le pire des cas on formate le disque dur à distance, ben on réinstalle un master, on récupère les sauvegardes, et on restaure le serveur à son état normal ! Dans le cas d'un DDos, le serveur plante même pas. Un ou deux filtres sur des routeurs bien placés et çà suffit déjà à le désengorger. Au pire, si l'attaque a planté le serveur (de mauvaise qualité donc, quelque soit l'éditeur), ben on appuie sur le bouton Reset et on boit un café le temps que ça redémarre (ou, si l'on tourne sous Unix, on tape kill proprement :-) )

    Ce genre d'individus méritent le status d'"emmerdeur", mais pas de "bandit".
    • [^] # Re: Ca me va ! :)

      Posté par  . Évalué à 1.

      > Ce genre d'individus méritent le status d'"emmerdeur", mais pas de "bandit".


      Bien sur, mais comment veux tu que le FBI, la NSA et les autres justifient leurs demandes régulières de budgets "cyberpolice" et autres si c'est juste pour arréter des "cyberemmerdeurs" !!!!

      Comme ca a déjà souvent été dit sur LinuxFr, les mots utilisés ont souvent été soigneusement choisis pour manipuler m'opinion publique..... Ca s'appelle de la politique.
  • # Autre terme

    Posté par  . Évalué à 3.

    Plutôt que script-kiddy, je préfère le terme que j'ai vu utilisé dans une des publications de ITWorld : script-kidiot
    Je trouve que ça résume bien toute la bêtise requise pour ce genre d'action : aller sur un site spécialisé dans le piratage, télécharger un script et lancer au petit bonheur la chance. Pas besoin d'être un as, contrairement à ce qu'essaye de faire croire l'avocat (il cherche simplement à lui trouver du travail pour après, vous ne pensez pas ?)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.