"Nom de code : LINUX", projection-débat

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
20
nov.
2005
Cinema
La commission Logiciels Libres d’ATTAC Toulouse vous invite à la projection du film « Nom de code : LINUX » le lundi 28 novembre 2005 à 20h00 au cinéma Utopia de Tournefeuille, en banlieue Toulousaine.

Cette rencontre sera l'occasion de poursuivre par un débat sur les enjeux politiques, économiques, sociaux voire sociétaux de l’irruption du logiciel libre dans la sphère publique. Nous parlerons aussi de brevet logiciel et d'art libre.

Venez nombreux !

Tarif unique : 3,50 ¤ (pour payer les droits de diffusion à Arte et les frais du cinéma ;-)

Aller plus loin

  • # Ho!

    Posté par . Évalué à -6.

    On dit GNU/LINUX!!!!
    • [^] # Re: Ho!

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Non, on dit GNU/Linux.

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

      • [^] # Re: Ho!

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui, tout le monde le sait. Mais le titre du film est : "Nom de code : LINUX". C'est l'auteur qui l'a nommé ainsi !
      • [^] # Re: Ho!

        Posté par . Évalué à 2.

        oui enfin l'expression "GNU/Linux" est pénible à prononcer et visuellement
        laide. A ce sujet j'avais lu un article interessant qui indiquait pourquoi cette
        expression était particulièrement mal choisie sur le plan de la promotion d'un "concept/service/produit" en partant de principes connus depuis longtemps.
        En ce qui me concerne je préfère "Linux" n'en déplaise à Stallman que je respecte par ailleurs.
        • [^] # Re: Ho!

          Posté par . Évalué à 3.

          « oui enfin l'expression "GNU/Linux" est pénible à prononcer et visuellement laide. »

          Je serai vraiment trés intéressé que tu me montre en quoi GNU/Linux est une « expression visuellement laide », et quels sont tes critères de beauté visuel à propos des noms et acronymes.
        • [^] # Re: Ho!

          Posté par . Évalué à -1.

          Gnu/Linux victime du marketing, on aura tout vu
  • # Nom de code Linux ...

    Posté par . Évalué à 1.

    Ou peut-on se procurer ce film "Nom de code Linux" ?
  • # Un rapport ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Un rapport avec l'emission d'arte Nom de code: Linux qui date de 2002 ???

    J'ai un divx de l'emission, et c'est quand meme un peut dépassé aujourd'hui =)
    • [^] # Re: Un rapport ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Il faut savoir lire le post jusqu'au bout:
      Tarif unique : 3,50 ¤ (pour payer les droits de diffusion à Arte et les frais du cinéma ;-)
    • [^] # Re: Un rapport ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je ne suis pas d'accord. Ce film a été très bien fait et ne se démodera pas de sitôt car il est essentiellement historique : il décrit la naissance des logiciels libres et explique leur raison d'être.
  • # Open-source et politique

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Moi, je n'aime pas la récupération politique d'un mouvement qui n'a pas grand chose à voir avec les idées d'ATTAC.

    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: Open-source et politique

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Où est la récupération politique? ATTAC n'est pas un parti politique. Et même si cela était, pourquoi ça te dérange que ATTAC organise la diffusion d'un documentaire et organise un débat?

      Le débat sur le mouvement du Logiciel Libre devrait-il être réservé aux membres de ce mouvement du LL? C'est absurde.

      Et sinon, tu reproches quoi aux idées d'ATTAC sur le Logiciel Libre?
      • [^] # Re: Open-source et politique

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Qu'ATTAC soit un parti politique ou pas, c'est hors sujet. ATTAC diffuse ses idées politiques, que ça rentre dans la définition de parti ou pas, je m'en fous un peu.
        Ce dont j'ai peur, c'est qu'ATTAC prête à la communauté du libre des idées et des intentions qu'elle n'a pas forcément.
        En fait, vouloir prêter des intentions politiques aux LL est tout simplement une erreur. Peut-être que ce n'est pas l'intention d'ATTAC, mais alors pourquoi font-ils un débat ? ATTAC a-t-elle déjà fait un débat sur un sujet non politique ("quelle est la plus jolie fleur ?", etc.) ?

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

        • [^] # Re: Open-source et politique

          Posté par . Évalué à 9.

          Pourtant Richard Stallman lui même affirme (et défend) que le logiciel libre a un but politique.
          Si n'y a pas de but politique derrière le "free software" (partage de connaissances, entre-aide, liberté, ...) autant faire du proprio.

          (En plus c'est bien connu que Linux c'est un truc de communistes barbus ->[-])
          • [^] # Re: Open-source et politique

            Posté par (page perso) . Évalué à -5.

            Pardon, mais pour moi, la politique, c'est l'utilisation du pouvoir pour arriver à ses fins. Planter des fleurs, ce n'est pas politique, obliger ou inciter ("allocation florale" ;) ...) à planter des fleurs, c'est politique.

            DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

            • [^] # Re: Open-source et politique

              Posté par . Évalué à 7.

              « Planter des fleurs, ce n'est pas politique, obliger ou inciter ("allocation florale" ;) ...) à planter des fleurs, c'est politique. »

              Justement la GPL a été écrite pour inciter à faire du Libre (Licence "gauchisseuse" de droit, "contaminante"). Elle n'est pas juste pratique, elle a clairement un but idéologique.
            • [^] # Re: Open-source et politique

              Posté par . Évalué à 4.

              Ah oui, quel gros mot la politique...

              Sinon ta définition là, pour moi c'est plutôt le totalitarisme (obliger), ou même la publicité (inciter), ou tout autre chose encore, mais la politique c'est pas ça non...

              Toi même tu fais de la politique, tu préfères surement voir une conception libérale du LL. Même si c'est pas incompatible (tant mieux), ça m'étonnerait beaucoup que ce soit dans l'objectif initial de Stallman et de la FSF, mais à la limite oui je sais, c'est pas dieu, on s'en fout de RMS, etc...
              à moins que l'initiateur même du concept n'ai rien avoir lui même avec le "mouvement"...

              Bon bref, je vois pas en quoi ça n'a rien à voir avec les idées d'ATTAC.

              Pour commencer tu parles d'open-source, et là ça parle de logiciel libre. De toute façon ya pas de "mouvement" unifié à proprement parlé. Chacun voit midi à sa porte, et tant mieux, mais pas de faux procès. Merci.
          • [^] # Re: Open-source et politique

            Posté par . Évalué à 1.

            Peut-être que Richard Stallman le dit, n'empêche, si pankkake pense que ce n'est pas politique, c'est son droit, et il a même le droit de le penser même si Dieu, Allah, John Smith ou GW Bush disent le contraire...
            • [^] # Re: Open-source et politique

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Il a le droit de penser des inepties, en France.

              Politique signifie : qui a trait à la gestion de la cité, de la polis (cité en grec). De fait, le logiciel libre est de nature à influer sur les choix de sociétés que nous ferons. Donc sur la politique.

              Maintenant, il est libre de donner au terme politique un autre sens (politicien, en l'occurrence) ; mais à ce compte là on ne parle plus la même langue.
        • [^] # Re: Open-source et politique

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Ce dont j'ai peur, c'est qu'ATTAC prête à la communauté du libre des idées et des intentions qu'elle n'a pas forcément.
          En fait, vouloir prêter des intentions politiques aux LL est tout simplement une erreur. Peut-être que ce n'est pas l'intention d'ATTAC, mais alors pourquoi font-ils un débat ?


          Je suis très heureux qu'ATTAC en parle. Je suis aussi très heureux de parler Logiciels Libres avec des gens du PC, PS, UDF,....,FN. Chacun peut y trouver des choses qui lui conviennent selon sa sensibilité et ses centres d'intérêt.
          En réalité, les logiciels libres ne sont pas sur le même plan que les partis politiques qui vont de la droite à la gauche (ou inversement). Ils représentent des valeurs universelles et fédératrices.
          • [^] # Re: Open-source et politique

            Posté par . Évalué à 1.

            « En réalité, les logiciels libres ne sont pas sur le même plan que les partis politiques qui vont de la droite à la gauche (ou inversement). Ils représentent des valeurs universelles et fédératrices. »

            Plutôt d'accord avec toi, cependant, les parties qui font leur fond de commerce avec la discrimination peuvent avoir des incompatibilitées avec les logiciels libres:

            Par example, Debian insiste sur le faite que les licences ne doivent présenter aucune discrimination à l'encontre des personnes ou groupes de personnes. (Point 5 du Contrat Social, DFSG)
            http://www.debian.org/social_contract.html#guidelines

            Une licence qui aurai une clause de préférence national serait considérée comme non-libre. C'est clairement dit, il y a même des exemples similaires dans la FAQ (point 13)
            http://people.debian.org/~bap/dfsg-faq.html
            • [^] # Re: Open-source et politique

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Mais la préférence nationale n'a rien à faire dans une licence !

              La préférence nationale, terme honteusement galvaudé par le Front National (qui ne parle pas de préfèrence nationale, mais de préférence pour les blancs, ce qu est très différent), consiste à avoir au coeur de sa politique pour priorité les intérêts de la Nation. C'est à vrai dire une évidence même sur un plan théorique. Un élu est là pour représenter un peuple, nécessairement il se doit se placer comme prioritaire les intérêts de son peuple.

              Mais un logiciel est outil, qui peut s'inscrire dans un politique, qui peut être le reflet d'un choix politique, mais ce n'est pas un instrument politique en soi. Tout dépend de ce qu'on en fait.
    • [^] # Re: Open-source et politique

      Posté par . Évalué à 3.

      Peut-être ne connais-tu pas bien ATTAC et les idées qu'ATTAC défend ?

      - le slogan d'ATTAC est "le monde n'est pas une marchandise", et le partage du savoir induit par les logiciels libres est compatible avec la non-marchandisation du savoir que prone ATTAC

      - ATTAC est altermondialiste, et les Logiciels Libres représentent une alternative à la pensée dominante

      - ATTAC est un représentant de l'économie sociale et solidaire, et les Logiciels Libres véhiculent les valeurs de l'ESS.

      - ATTAC défend l'idée qu'un autre monde est possible, et les Logiciels Libres aussi.

      Alors si, absolument, le mouvement des Logiciels Libres correspond tout-à-fait aux idées d'ATTAC.

      Et il ne s'agit pas d'une récupération politique mais d'une contribution à la cause.
      Car sans être acteur actif du Libre, ATTAC est légitime d'en parler quand même, pour diffuser le message, faire connaitre à plus de gens et promouvoir le mouvement. Tout autant que les développeurs de LL car la communauté est composée non seulement de développeurs, mais aussi de béta-testeurs, de traducteurs, d'utilisateurs, de bug-reporteurs, de diffuseurs, de promoteurs, de SSLL, etc...
      Alors, vraiment, pourquoi ne pas laisser la liberté à ATTAC de s'exprimer ? Se serait dans l'esprit du sujet, non ?

      Mais si tu n'es pas d'accord avec cela, n'hésite pas ! Viens en discuter le 28 nov, le débat est ouvert...

      A bientôt,
  • # Réalisateur du film

    Posté par . Évalué à 1.

    Salut a tous, j'ai trouvé le site officiel du réalisateur du documentaire pour ceux a qui sa interesse :

    http://www.code.linux.fi/index.html

    aparamment il est sorti en DVD mais vu que le réalisateur est finlandais sa dois pas etre la version française :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.