Oracle et Linux, nouvelle histoire d'amour ?

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
18
juil.
2002
Commercial
Depuis quelques temps on savait qu'Oracle s'impliquait dans le monde Linux. Et bien ils continuent, marketing à l'appui cette fois !
Une campagne « unbreakable Linux » a été lancée et les logiciels phare de l'éditeur sont disponibles sous Linux. Chose amusante : les versions Linux sont souvent prêtes plusieurs mois avant les versions Win32 !
A noter la tendance suivante... Oracle supporte officiellement RedHat, mais aussi SUSE.

Aller plus loin

  • # combattre le mal par le mal.

    Posté par . Évalué à 10.

    Même si mon humble avis personnel risque de froisser certaines susceptibilités, je pense que le fait qu'un acteur primordial de l'informatique d'entreprise intégre Linux en premier lieu dans sa stratégie est une excellente nouvelle, d'autant qu'Oracle s'y est associé avec Dell. Pourquoi? : les gentils représentants du peuple américains qui_sont_tellement_forts_qu'on_ne _manque_jamais_de_faire_pareil eviteront peu être de penser qu'il n'y a QUE Microsoft et ses sbires (HP/Compaq, Adobe...) qui existe dans le secteur informatique. Et par extension qu'il n'y a pas que les boites qui gonflent leur fond de pension qui doivent être prises en compte et que ces boites ont parfois des stratégies divergentes de celles de Microsoft.
    Encore que pour le coup leur fond de pension ont du prendre une sacré décalquée hahaha.
    Parce que bon entre les brevets débiles (le jpeg (la nouvelle date de pas plus tard qu'aujourd'hui) est revendiqué sous forme de royalties par une boite à la con), leur loi du bien contre le terrorisme et TCPA on s'enfonce lentement mais surement dans un remake de 1984.
    • [^] # Re: combattre le mal par le mal.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Un brevet sur le jpeg ? Tu as des liens ?
      ça me surprend un peu, il me semblait que c'était une norme de compression qui a été définie par un groupe du même nom, et qui a mis le format correspondant dans le domaine public (http://www.jpeg.org/public/jpeghomepage.htm(...) )
      Difficile de le breveter dans ces conditions...
      • [^] # Hop, un brevet sur le JPEG....

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ce n'est pas parce que cela a été standardisé qu'une boîte ne peut pas venir dire "Ah ?! ben tiens, au fait, votre format là, il utilise des brevets qu'on a nous..."

        sur le site de la boîte en question, le communiqué de presse (merci cafzone.net) : http://ir.forgent.com/ireye/ir_site.zhtml?ticker=FORG&script=41(...)

        si seulement, cela pouvait mettre du plomb dans la tête de certain...
      • [^] # Re: combattre le mal par le mal.

        Posté par . Évalué à 10.

        Je l'ai vu sur Cafzone.net, la boite s'appelle Forgent Networks http://www.forgentnetworks.com(...) et affirme detenir les droits sur ce format, dans ce communiqué de presse http://ir.forgent.com/ireye/ir_site.zhtml?ticker=FORG&script=41(...) .
        "Richard Snyder, chairman and chief executive officer, a déclaré : « Nous voulions nous assurer que la communauté des investisseurs et le public sont tout à faits conscients au sujet des termes de notre technologie de compression JPEG, l'une des nombreuses que nous possédons dans notre portfolio de brevets. Nous sommes en pourparlers avec d'autres fabricants d'appareils photo numériques, d'imprimantes, de scanners et d'autres produits qui utilisent la technologie JPEG, pour leur offrir des opportunités de licences ». "
        C'est ti pas bo tout çà?
      • [^] # Re: combattre le mal par le mal.

        Posté par . Évalué à 2.

        y'a un article interreseant sur ./ a ce sujet
        http://slashdot.org/articles/02/07/18/2318243.shtml?tid=167(...)

        On y apprend égalment qu'il y a des alternatives libres a ces formats qui existe :
        http://djvu.sourceforge.net/(...)
      • [^] # Brevet sur le jpeg

        Posté par . Évalué à 3.

        Sur le site de cette brillante compagnie on peut lire : "Intellectual Property : Our intellectual horsepower sets us apart from the competition. With 32 patents designed to improve the quality of video communications, Forgent continues to lead the industry in technological innovation."
        Je me demande en quoi s'approprier le jpeg constitue une avancée technologique dans le domaine de la video numérique. Espérons qu'ils n'ont pas AUSSI breveté le DivX tant qu'ils y étaient.
        • [^] # Re: Brevet sur le jpeg

          Posté par . Évalué à 4.

          Le brevet date quand même de 1984 (date de dépot)
          • [^] # Re: Brevet sur le jpeg

            Posté par . Évalué à 4.

            Ah, je comprends qu'ils se dépèchent pour réclamer des Royalties... il va expirer l'année prochaine !

            (euh, enfin, j'espère, c'est bien 20 ans un brevet, non ? même logiciel ? passque déjà que 20 ans c'est absurdement long en informatique mais alors si c'est plus...)
            • [^] # Re: Brevet sur le jpeg

              Posté par . Évalué à 4.

              D'après ce qui se dit sur /. c'est bien 20 ans... donc oui, ils se dépêchent...
            • [^] # Re: Brevet sur le jpeg

              Posté par . Évalué à 3.

              euh, enfin, j'espère, c'est bien 20 ans un brevet, non ? même logiciel ?

              Aux Etats-Unis (rappelons-le, il n'y a pas de brevets logiciels hors des EU et du Japon), un brevet logiciel dure 17 ou 20 ans.
              Il me semblait que c'était 17 ans car le brevet RSA (sur l'algorithme de chiffrement qui porte son nom) a échoué en 2000 ou 2001 et je me souviens d'avoir lu que c'était 17 ans après son dépot. Apparemment c'est 20 ans, vu le commentaire qui suit.
              Quelqu'un pour confirmer/infirmer l'histoire du RSA ?
        • [^] # Brevet sur le DivX

          Posté par . Évalué à 5.

          Le DivX est dérivé du MPEG4, donc il y a de fortes chances qu'il tombe sous le coup du brevet correspondant. C'est pas pour rien que Xiph veut faire Ogg Tarkin (format de compression video libre, comme Vorbis pour l'audio).

          "Why you should care" : http://www.xiph.org/about.html(...)
  • # Precedence

    Posté par . Évalué à 4.

    Je n'en mettrais pas ma main a couper (pas fou), mais il me semble qu'Oracle a d'abord supporte Suse avant RH, non ?
  • # c'est assez normal

    Posté par . Évalué à 10.

    En general une machine qui fait sgbd , elle ne fait que ca et rien d'autre. De plus les sgbd tapent directement sur les disques ( en raw) sans passer par les systemes de fichiers et ont leur propre methodes pour profiter des multipro et/ou des clusters. C'est tres interessant pour un fournisseur de sgbd d'avoir un OS qu'il peut customiser comme il veut sans dependre des evolutions de Solaris, Aix, HP, Windows,... qui s'ils ont besoin de satisfaire oracle ont quand meme aussi d'autres objectifs.

    Je trouve que c'est tres logique que Oracle mise a fond sur linux. Sybase aussi appuie fort sur linux , mais ils sont plus discrets.
    • [^] # Re: c'est assez normal

      Posté par . Évalué à -1.

      Sybase aussi appuie fort sur linux

      Aïeeeeuuh ! mais pas si fort ! ça fait mal !!

      (-1, heureusement que ce soir je suis en vacances, j'ai besoin de repos....)
    • [^] # Re: c'est assez normal

      Posté par . Évalué à 2.

      ouais d'ailleurs ils ont un groupe de pression sur les développeurs du noyo :-)

      Sur lwn.net dans la page kernel, on entend souvent parler d'eux (async io par ex.).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.