Parution de Alfresco Community 2.0 et passage en GPL

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
23
fév.
2007
Java
Après quelques mois d'efforts Alfresco annonce la sortie de la version Community 2.0, qui apporte son lot de nouveautés :
  • Amélioration de l'interface web avec ajout de composants AJAX
  • Recherche sur des entrepôts Alfresco multiples
  • Ajout du module de Gestion de Contenu Web
  • Gestion de documents multilingues
  • Support de la norme OpenSearch
  • Amélioration des performances
  • Gestionnaire d'extensions
Autre point important, le changement de licence qui passe d'un dérivé de la MPL à la GPL version 2, afin de simplifier l'adoption de la solution, tout en garantissant une plus forte indépendance de la communauté vis à vis de l'éditeur.

Rappelons qu'Alfresco est un projet de Gestion de Contenu D'entreprise (ECM), conçu par une partie de l'ancienne équipe technique de Documentum et, en particulier, son ancien cofondateur.

Alfresco utilise de très nombreux composants de référence : Spring, Hibernate, ACEGI, Rhino, jBPM, OpenOffice.org, Lucene... Le module de gestion de contenu Web qui peut être installé (en option) est basé sur une utilisation massive de XML (le contenu est stocké sous forme de fichiers XML, et non pas en base), avec les capacités suivantes :
  • Assistant de création de sites Web
  • Assistant de création de formulaires
  • Prise en compte de déploiement depuis des serveurs de développement vers des serveurs de production (propagation de jeux de modification)
  • Versionning complet du site (avec capacité de retour en arrière sur tout ou partie du contenu)
  • Workflows de validation du contenu en fonction des rôles (gestionnaire, rédacteur, relecteur...)
  • Possibilité de visualiser le site "dans le contexte", c'est à dire naviguer sur une version virtuelle telle qu'elle sera mise en ligne après validation des modifications.
  • Utilisation du standard XForms qui permet de générer automatiquement les formulaires de saisie à partir de schémas XML puis de générer le(s) rendu(s) en utilisant des feuilles de style XSL, XSL/FO, ou le langage de balises Freemarker.

L'avantage de cette utilisation de XForms est que tout contenu au format XML peut être transformé en une multitude de formats de sortie après transformation (HTML bien sûr, mais aussi PDF, texte...). Évidemment le tout nouveau site Alfresco utilise ce module (site français bientôt).

En ce qui concerne OpenSearch, Alfresco se comporte en serveur ET en client. Cela signifie que l'on peut ajouter un serveur Alfresco comme source dans la barre de recherche Firefox (ou IE7 et autres logiciels compatibles) mais aussi qu'Alfresco sait intégrer des résultats de requêtes sur des sources de données tierces.

Enfin coté performances, on peut noter des installations d'Alfresco avec plus de 50 000 utilisateurs, et plusieurs dizaines de millions de nouveaux documents insérés chaque mois !

Aller plus loin

  • # demo à solution linux

    Posté par . Évalué à 5.

    Pour avoir vu une demo à solution linux, et travailler au quotidien avec un de leur concurrent : Documentum (un des leader du marché), ce produit est superbe.

    le fait de pouvoir simuler le fait d'être en local pour l'utilisateur - contributeur grace au protocole CIFS, tous en profitant du checkin / checkout, du versionning et des workflows est tout simplement génial.

    Ce logiciel est pour moi une alternative très sérieuse à des produits comme documentum (couteux et proprio).
  • # Un commentaire qui sert à rien

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je pense qu'il y a eu un quark lors de la saisie de la news ...

    Rappelons qu'Alfresco est un projet de Gestion de Contenu D'entreprise (ECM), conçu par une partie de l'ancienne équipe technique de Documentum et, en particulier, son ancien confondateur.


    ... et que c'est son ancien cofondateur

    C'est un peu con non ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.