Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

Posté par  . Modéré par Nÿco.
Étiquettes :
0
2
avr.
2003
Linux
Ce sont les pharmaciens qui seront les premiers à pouvoir utiliser un progiciel agréé SESAM-Vitale sous Linux !

Le site ne donne pas beaucoup de précisions (open source ou pas ?) mais ne boudons pas notre plaisir ...

NdM : technos Java/Oracle/Linux

Aller plus loin

  • # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

    Posté par  . Évalué à 10.

    On a pas beaucoup d'informations sur cette news. D'après le site sesam-vitale.fr: Libre et souvent gratuit, le système d'exploitation Linux est depuis quelques années une alternative aux systèmes standard du marché : de nombreux logiciels (de la retouche photo aux bases de données) sont désormais disponibles. Afin de mieux répondre au développement de ce système d'exploitation, le GIE SESAM-VITALE avait développé des composants logiciels (API) utilisables sous Linux. Il ne manquait plus que l'agrément d'un progiciel sous cet environnement... C'est désormais chose faite avec LGPI (de Pharmagest Interactive), destiné aux Pharmaciens, qui devient le premier progiciel de santé sous Linux agréé pour utiliser la carte Vitale. L'API en question: http://www.sesam-vitale.fr/html/editeurs/lirevitale_api.asp
    • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

      Posté par  . Évalué à 1.

      Quand il dit "une alternative aux systèmes standard du marché", il parle de WINDOWS je suppose... Ben je savais pas que Windows était définit comme un standard quelque part ???
    • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

      Posté par  . Évalué à 6.

      Le site de l'éditeur. http://www.pharmagest.com A priori ça n'est pas libre, mais bon déjà un pas... Cela dit dans les logiciels pour pharmacie il y a du boulot mais tout est bien verrouillé entre grossistes/ banques de données etc... et je ne voi s pas grand monde dans tout ça intéressé par le libre...
      • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

        Posté par  . Évalué à 1.

        L'interêt premier c'est la pub sur un site avec du passage. Pas si mal :) Mike
        • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

          Posté par  . Évalué à -2.

          toutes facons les mecs dans les boites de soft pharmaceutiques ils font des trucs en VB .... no comment.
          • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

            Posté par  . Évalué à 2.

            (histoire de montrer le niveau d'intérêt de la généralisation :)
            De toutes façons, les mecs dans les boîtes de logiciels, ils font des trucs en VB... No comment.

            C'est vrai que ce genre de remarque à un réel intérêt... (Ca n'a même pas de valeur trollesque...)
            • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

              Posté par  . Évalué à 3.

              Je me suis mal exprimé sur la question, quant a la valeur trollAIsque de tes commentaires, c'est clair c'est du gourmet 5 etoiles **** -> /dev/null

              Pour ce qui est du Sesame vitale, y'avait un créneau a prendre ... personne n'a sauté le pas dans le libre en 98 lors de l'informatisation massive des prof. libérales... (ou personne n'a pu le faire)... aujourd'hui pourquoi pas, a l'heure ou MickeySoft nous promet des licenses toujours plus chères, abusives, intrusives, avec une sécurité toujours plus gruyèrique... les médecins aurait vite fait de franchir le pas (ils ont déjà le matériel, pourquoi upgrader, Linux n'est pas aussi gourmand que XP).

              j'attend encore qu'on puisse enfin trouver une version pour les médecins et autres professions de santé (libérales... mais enfoncées jusqu'au cou dans les conneries propriétaire, du genre ces idiots du VIDAL, le gros dico rouge des medicaments, qui non seulement distribuent leur version electronique sous forme d'un abonnement (= pognon++), mais encore ne fournissent qu'une version proprio .EXE limitée dans le temps dans un format evidemment pas exploitable sur votre linux préféré sans Wine, surement meme encrypté).

              Pour les logiciels de médecine y'a GnuMed mais c'est pas encore ca pour les truc specifiques a la France :-(
              • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                > personne n'a sauté le pas dans le libre en 98 lors de l'informatisation massive > des prof. libérales...

                Personne n'a pu le faire. Ces enculés (oui oui) ne veulent pas et n'ont pas voulu non plus à l'époque, publier le protocole dans lequel circulent pourtant les informations les plus personnelles qui soient. Des demandes ont été faites en 98, je me souviens avoir moi-même fait une telle démarche, réponse NADA.

                On aimerait bien savoir ce qu'ils trafficotent exactement, quelles sont les informations "réellement" stockées et par qui elles sont lisibles et/ou modifiables. Malheureusement, les malades étant trop cons pour pouvoir comprendre leur propre maladie, l'obligation d'informer le malade étant pour le moins récente et pour le moins controversée, les citoyens sont également trop cons pour comprendre ce qu'on fait de leurs informations personnelles.

                A bas le GIE Sesame-Vitale, vive la CNIL !
                • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  Bon, je vais passer sur le ton grossier, et me dire que c'est parce que tes frites étaient servies froides ce midi que tu parles de cette manière :-)

                  Dans cette carte, il n'y a rien d'autre que ce qu'il y avait sur la carte en papier. Il n'y a rien concernant les maladies, rien d'autres que des informations administratives.
                  Avant il suffisait d'une paire d'yeux pour lire la carte en papier mauve. Personne ne s'en offusquait.

                  Je suis le premier à regretter que le code ne soit pas diffusé. Rendez-vous compte que j'ai appris par hasard qu'enfin un premier progiciel était agréé sous Linux !

                  NB : Je parle en mon nom personnel, et en aucun cas au nom de la boite qui m'emploie (je vous laisse deviner laquelle ...)
                  • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    C'est peut être quelque chose qui est clairement connu et diffusé maintenant, mais ce n'était pas le cas à l'époque, époque à laquelle je me suis d'ailleurs désintéressé de la question.

                    D'autre part, tu dis ce que contient la carte, je veux bien te croire toi personnellement puisque tu travailles là-dessus et que tu semble être parfaitement au courant du sujet qui nous préoccupe (logiciels libres), mais en aucun cas je ne croirais une société (gie, mutuelle, sécu, etc...) qui me dit cela, sans me le prouver (ex: code source). De la même manière je ne croirais jamais une machine à voter numérique dont le code source n'est pas diffusé (et comme je ne crois pas non plus les hommes politiques, je ne vote de toutes façons pas).

                    PS1 : je sais, je ne crois pas à grand chose.
                    PS2 : c'est vrai qu'à midi la bouffe n'était pas super...
                    • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      Désolé mais j'avais fait mon mémoire de com' à l'époque justement sur cette carte Sésame, en récoltant une bonne partie des docs accessibles aux médecins à l'époque. Le contenu des cartes était clairement expliqué (d'ailleurs aujourd'hui vous allez a votre mutuelle pour les étudiants, ou a votre CPAM pour les autres et on peut vous faire un papier d'attestation qui contient les données dispos sur la carte vitale).

                      Le gros probleme c'est pas exemple cégétel qui faisait la solution de télétransmission paslibre ou alors les lecteurs de cartes bien sur du matériel par exemple signé dassaut paslibre non plus. (sans driver koi)
                      y'a aussi le probleme de se faire certifier un logiciel de télétransmission, ça, de martine aubry aux divers acteurs du Gie, ils sont tous responsables d'avoir fermé la porte au libre.

                      D'ailleurs une carte sésame vitale 2 était prévue à l'origine, celle là contenait le dossier médical du patient... mais ne pouvait être consultable que par un médecin.
              • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

                Posté par  . Évalué à 1.

                Ce que je disais, c'est que je ne vois pas en quoi ton commentaire était fondé...
                Tu a conu (probablement) un ou plusieurs éditeurs du domaine médico-social, et celui(ceux)-ci développe(nt) en VB ? Bien, mais en quoi cela te donne-t-il le droit de généraliser ? (Bref, on va pas y passer la nuit... C'est pas un drame, mais bon.)

                Quand au problème des logiciels libres pour les professions du secteur médico-social, et bien les professionnels eux-mêmes commencent à se bouger. J'ai été récemment contacté par un groupe d'environ 200 médecins parce qu'ils voulaient un avis sur les solutions techniques qu'ils envisageaient.
                Bien sûr, ce groupe n'en est qu'à ses balbutiements, mais je trouve cela encourageant...
              • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                et surtout le vidal est commercial ; il faut PAYER pour être dedans et donc il n'est même pas complet...

                Regarde plutôt la banque Claude Bernard, ils sont plus honnêtes je crois (exhaustif + accès partiel pour le grand public en ligne il me semble)
      • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        ça peu être libre, en tout cas tout sauf la couche SESAM-Vitale car l'api fournie par la cpam est et restera propriétaire (pour l'avoir il faut être une société et que chaque développeur signe une obligation de confidentialité). Entre vous et moi, leur api est merdique à mettre en place, ils sont plein de redéfinitions de pointeurs. Cette API traite toutes les communications avec le lecteur de carte ainsi que les télétransmission(sauf les connexions réseau). J'ai bossé pendant un bon moment dessus, sur une application pour les radiologues en php/mysql open sources pour l'interface utilisateur et une petite appli closed sources en ligne de commande pour les SSV. http://www.medicae.com
        • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

          Posté par  . Évalué à 10.

          J'ai bossé sur les protocoles bas niveau et jeu d'instruction coté lecteur, ben c'est un joli chateau de cartes qu'ils ont bati... Quand on espionne les couches basse, on est affolé par la redondance des primitives, style 3 commandes successives de test présence carte imbriquées dans des commandes de mise sous tension... globalement l'enfer.
        • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

          Posté par  . Évalué à 3.

          ça peu être libre, en tout cas tout sauf la couche SESAM-Vitale car l'api fournie par la cpam est et restera propriétaire (pour l'avoir il faut être une société et que chaque développeur signe une obligation de confidentialité).

          Je trouve ca plutot scandaleux comme position ! Il faudrait contacter l'aful et voir quelle genre d'action pourrait etre menée... La facon dont est traitée et transite nos données de santé doit etre ouverte !
          • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

            Posté par  . Évalué à 2.

            Tout comme les bases de médicaments devraient l'être, malheureusement, l'assurance maladie a commencé à mettre en ligne une base sur les génériques (GET, donc je ne retrouve plus le lien sur le site ameli.fr), mais rien pour le reste....
        • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          «car l'api fournie par la cpam est et restera propriétaire»

          C'est du n'importe quoi ou du foutage de gueule ? Une API, comme tout protocole d'interface DOIT être publique. Par contre les clefs de cryptage doivent l'être. Quand je lis une telle ineptie, je devine l'incompétence des "décideurs".
    • [^] # Re: Premier progiciel Linux agréé SESAM-Vitale

      Posté par  . Évalué à 2.

      [Private ON]
      Oh, un zombie :-)
      [Private OFF]

      Ah, j'ai prévenu : Le site ne donne pas beaucoup de précisions ...

      Bon, le GIE SESAM-Vitale fournit seulement les API de dialogue progiciel <-> lecteur, et n'est pas l'organisme d'agrément. Mais je vais me renseigner, pour savoir au moins si ce soft tourne sous toutes les distributions (fourniture en .deb. .rpm, .tgz), ou seulement sur une en particulier.

      Comme il s'agit d'un agrément, il y a de grandes chances qu'ils se soient limités à deux ou trois distributions dans les plus répandues.

      Huit ans que j'attendais ça !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.