Revue de presse de l’April pour la semaine 12 de l’année 2020

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Ysabeau. Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa.
17
23
mar.
2020
Internet

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

[Le Monde Informatique] Télétravail : pourquoi ne pas s’inspirer de l’Open Source

✍ Matt Asay, le jeudi 19 mars 2020.

« Si des équipes distribuées pouvaient construire quelque chose d’aussi génial que Linux, alors il est peut‑être temps de vraiment encourager le télétravail. »

Et aussi :

[ZDNet France] Comment l’open source fait face à la crise du COVID‑19

✍ Steven J. Vaughan‑Nichols, le mercredi 18 mars 2020.

« De nombreux projets open source relèvent le défi du COVID‑19 et proposent des initiatives pour soutenir la lutte contre le nouveau virus. »

Et aussi :

[Le Monde Informatique] Les failles des logiciels open source bondissent en 2019

✍ Jacques Cheminat, le mardi 17 mars 2020.

« Selon une étude, les vulnérabilités dans les projets open source ont bondi de près de 50 % en 2019. Mauvaise nouvelle ? Au contraire, la sécurité de ces initiatives est de plus en plus prise en compte. »

Et aussi :

[korii.] Wikipédia gagne la guerre contre la désinformation sur le Covid‑19

✍ Antoine Hasday, le mardi 17 mars 2020.

« Des spécialistes de la santé veillent au grain. Les GAFAM pourraient prendre exemple. »

[Heidi.news] Les biohackers se mobilisent contre le coronavirus

✍ Fabrice Delaye, le lundi 16 mars 2020.

« En 13 jours, l’OpenCovid19 Initiative, lancée par des militants de l’open science est parvenue à fédérer plus de mille partenaires tels que des biohackers (des biologistes travaillant en dehors des institutions) mais aussi des académiques, des start‑ups et des laboratoires communautaires autour d’un projet de science citoyenne contre l’épidémie. Porté par la plate‑forme en ligne Just One Giant Lab (JOGL), le projet vise à développer des protocoles de diagnostic de Covid‑19 en open source afin que les pays pauvres et les petits laboratoires puissent y avoir accès. Il s’accompagne d’un projet de science participative (ouvert à tous) destiné à suivre la propagation du virus dans l’environnement. »

Aller plus loin

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.