Revue de presse de l’April pour la semaine 52 de l’année 2019

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
15
31
déc.
2019
Internet

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

[L’Usine Nouvelle] Comment la SNCF et la MAIF misent sur l’open source pour innover

✍ Nathan Mann, le vendredi 27 décembre 2019.

« À l’image de la Maif et de la SNCF, certaines grandes entreprises se digitalisent et innovent en open source, convaincues par les gains de maîtrise et d’efficacité qu’apportent ces solutions. »

Et aussi :

[Le Monde.fr] Pour lutter contre les GAFA, Framasoft veut aller plus loin dans la décentralisation du Web

✍ Bastien Lion, le vendredi 27 décembre 2019.

« Après avoir promu de nombreux outils pour “sortir de Google”, l’association française de défense du logiciel libre se concentre maintenant sur des plates‑formes décentralisées. »

[L’Alterpresse68] Dossier machines à voter : comment les municipalités cassent encore les urnes aux citoyens de Mulhouse et Riedisheim

✍ Camille Dumeunier, le mardi 24 décembre 2019.

« Le vote électronique est un système de vote dématérialisé, à comptage automatisé, notamment des scrutins, à l’aide de systèmes informatiques. »

[Le Monde Informatique] Recap 2019 open source : Trouver le bon modèle économique reste difficile

✍ Maryse Gros, le mardi 24 décembre 2019.

« Toujours aussi bouillonnant, le monde de l’open source prospère et voit progresser le chiffre d’affaires généré autour de ses technologies. Pourtant, dans bien des cas, l’équilibre n’est pas satisfaisant entre ceux qui développent les projets et ceux qui en tirent profit. »

Aller plus loin

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.