Revue de presse de l’April pour la semaine 7 de l’année 2020

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
22
18
fév.
2020
Internet

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

[Les Numériques] Crypto AG : la CIA et la NSA vendaient du chiffrement “troué” au monde entier depuis 50 ans

✍ Corentin Béchade, le vendredi 14 février 2020.

« Depuis un demi‑siècle environ, les services de renseignement des États‑Unis vendaient des solutions de chiffrement obsolètes à des gouvernements étrangers pour écouter paisiblement les conversations du monde entier. »

[Écran Mobile] Gaël Duval : « /e/ est une alternative éthique et souveraine aux géants américains et chinois du smartphone »

Le jeudi 13 février 2020.

« Créateur de la distribution Mandrake Linux, co‑fondateur de MandrakeSoft, puis d’Ulteo, Gaël Duval est désormais aux commandes de E.foundation, un ambitieux projet consistant à créer des smartphones réellement indépendants des géants de la publicité. »

[ICTjournal] GitHub archive son code open source dans l’Arctique

✍ Steven Wagner, le jeudi 13 février 2020.

« La plate‑forme de collaboration et d’hébergement de code GitHub a débuté la production de son projet Arctic Code Vault, dont l’ambition est d’archiver les logiciels libres et open source dans l’Arctique pendant 1 000 ans. »

[Futura] Les satellites pourraient‑ils être piratés et transformés en armes ?

✍ Louis Neveu, le jeudi 13 février 2020.

« Avec le lancement de vastes flottes de satellites de télécommunication, la problématique de la cybersécurité se pose. Faute d’une réglementation commune, les satellites ne sont pas sécurisés et pourraient être piratés pour modifier leur orbite ou les détruire. Explications. »

[Next INpact] On vous explique les nombreuses mesures de la loi « anti‑gaspillage » (¤)

✍ Xavier Berne, le jeudi 13 février 2020.

« Après des mois de débat, la loi “anti‑gaspillage” a définitivement été adoptée par le Parlement puis publiée au Journal officiel, mardi 11 février. L’occasion de revenir en détails sur ce que va changer ce texte, notamment dans le domaine du Numérique et plus largement des appareils électroniques qui peuplent notre quotidien. »

[Capital.fr] VLC, l’histoire extraordinaire du logiciel français le plus téléchargé au monde

✍ Éric Wattez, le lundi 10 février 2020.

« Reconnaissable à son logo en forme de cône de chantier, ce logiciel permet de lire tous les formats vidéo. Bien qu’il compte 400 millions d’utilisateurs dans le monde, ses créateurs en ont tiré très peu profit. »

Aller plus loin

  • # Futura : piratage de satellites

    Posté par  . Évalué à 4.

    Résumé de l'article : si un jour certains satellites sont transformés en arme, ce sera de la faute du matériel et des programmes utilisés dans ces derniers.

    Pour couronner le tout, les logiciels employés reposent généralement sur de l'open source.

    C'est triste son avis sur l'open source :-/

    • [^] # Re: Futura : piratage de satellites

      Posté par  . Évalué à 4.

      Pour couronner le tout, les logiciels employés reposent généralement sur de l'open source.

      C'est triste son avis sur l'open source :-/

      Surtout que juste avant, il parle de plusieurs cas de hacking de satellite (en fait, de stations au sol), sans préciser s'il s'agissait de faille liées à du propriétaire ou du libre…

      Dans l'ensemble cet "article" est très approximatif, mélange un peu tout, bref, c'est un article pas terrible !

    • [^] # Re: Futura : piratage de satellites

      Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 21/02/20 à 13:26.

      il pourrait être possible de modifier l'orbite pour créer volontairement des collisions avec d'autres satellites et pourquoi pas l’ISS.

      J'ai envie de dire que ce mec s'est peu renseigné sur ce qu'est un satellite, sur les orbites qui sont plus ou moins "réglementées", sur celle de l'ISS ainsi que sur l'énergie et le carburant qu'il faudrait à un satellite pour en arriver là… Il a sans doute trop regardé Gravity, peut-être en boucle.

      Du beau sensationnalisme en tout cas!

      • [^] # Re: Futura : piratage de satellites

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

        Ben, c'est Futura, pas forcément le meilleur site de vulgarisation scientifique.

        OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: Futura : piratage de satellites

          Posté par  . Évalué à 3.

          Ben, c'est Futura, pas forcément le meilleur site de vulgarisation scientifique.

          On est bien d'accord! Ça sentirait même plutôt le troll que le vulgarisateur.

  • # Toute cette pub autour de /e/ me dépasse vraiment..

    Posté par  . Évalué à -1.

    Leur objectif reste quand même de remplacer le cloud de Google/Apple par leur propre cloud, même si un poil plus respectueux de la vie privée (et encore).

    De plus quand tu vois l'attitude de la boite vis a vis des logiciels qu'ils utilisent (e.g. https://news.ycombinator.com/item?id=22402662 pour détails), lorsque tu vois que tous ces articles ne mentionnent jamais pinephone/librem, y a de quoi se demander si ces journalistes sont juste payé par la boite pour faire leur PR ou autre.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.