Revue de presse de l’April pour la semaine 8 de l’année 2019

Posté par (page perso) . Édité par Yvan Munoz, Davy Defaud et ZeroHeure. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa.
22
25
fév.
2019
Internet

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

[LeMagIT] Comment la MAIF est devenue un contributeur de l’Open Source
✍ Alain Clapaud, le jeudi 21 février 2019.

« Comme dans beaucoup d’entreprises françaises, l’open source s’est taillé une place de choix dans le système d’information, mais la MAIF est allée plus loin. Celle‐ci publie désormais ses propres projets au format ouvert. »

[ZDNet France] La bataille entre vrai open source et faux open source s’intensifie
✍ Steven J. Vaughan‐Nichols, le jeudi 21 février 2019.

« L’open source tel que nous l’avons connu est‐il désormais obsolète ? Faut‐il le remplacer ? Certaines entreprises affirment que oui, alors que d’autres dénoncent un non‐sens ! »

[Developpez.com] Les États membres de l’UE approuvent la version finale de la directive Copyright
✍ Michael Guilloux, le jeudi 21 février 2019.

« Le Conseil de l’UE, qui représente les gouvernements des États membres, a adopté hier la version finale de la réforme sur le droit d’auteur. Le projet, qui a connu un long parcours après avoir été proposé par la Commission européenne en 2016, arrive donc de manière imminente à son terme, avec de grandes chances d’être érigé en loi. »

Et aussi :

Voir aussi :

[01net.] Adoptez un Chatons et offrez‐vous le cloud que vous méritez
✍ Marion Simon‐Rainaud, le mardi 19 février 2019.

« Grand zélateur du logiciel libre en France, l’association Framasoft est à l’origine d’un “Collectif d’Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires”, les Chatons, qui se déploie sur tout le territoire. »

[Programmez !] Le ministre de l’Éducation nationale dit non à la priorité au logiciel libre pour l’enseignement scolaire
✍ Frédéric Mazue, le mardi 19 février 2019.

« En ce moment nos instances gouvernantes discutent du projet de loi dit “pour une école de la confiance”. »

Et aussi :

[Contrepoints] Si un logiciel est financé avec des fonds publics, son code source devrait être ouvert
✍ Glyn Moody, le lundi 18 février 2019.

« Si nous payons pour le développement de logiciels libres, nous devons pouvoir nous en servir. »

Aller plus loin

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 0 (+0/-0). Dernière modification le 01/03/19 à 21:27.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.