RMLL 2007 : ce sera Amiens

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Thomas Petazzoni.
0
28
juin
2006
RMLL/LSM
Le comité des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre est chargé de choisir le lieu et l'équipe organisatrice des prochaines RMLL, parmi les candidats déclarés (voir l'appel à candidatures). Sa composition, son fonctionnement et la liste des critères de choix sont décrits sur la page du comité.

Cette année, deux équipes s'étaient déclarées candidates : Linux-Arverne à Clermont-Ferrand et EPPLUG+CLX à Amiens.

Après examen des dossiers et diverses discussions avec les deux candidats, et prenant en compte la participation du GULL EPPLUG dans les Rencontres passées et son implication dans celles de cette année, le comité a désigné EPPLUG+CLX/Amiens pour l'organisation des RMLL 2007.

En attendant l'année prochaine, l'édition 2006 aura lieu à Vandoeuvre-lès-Nancy la semaine prochaine. Après un débat interne et un vote, le comité a par ailleurs proposé l'organisation des RMLL 2008 à Linux-Arverne, qui a décliné cette possibilité par manque de visibilité dans l'immédiat.

Le comité avait souhaité bénéficier de cette double candidature pour permettre, les années suivantes, la désignation de l'organisateur de l'année N+2 plutôt que de l'année N+1. En effet, monter un dossier de candidature, prendre tous les contacts et obtenir des engagements sont des tâches très lourdes, pour lesquelles disposer de deux ans serait un avantage appréciable pour l'équipe organisatrice. Le comité espère donc, si l'occasion d'une candidature multiple se représente, pouvoir reconsidérer cette éventualité et la proposer à l'une des équipes non retenues pour l'année suivante.

Par ailleurs le comité insiste sur l'importance pour les candidats à l'organisation des RMLL de s'engager à participer à l'organisation des RMLL de l'année qui précède. Le comité considère ce point comme un critère essentiel.

Enfin le comité remercie tous les candidats pour le travail accompli, dans le travail préparatoire des contacts pour l'organisation et dans l'élaboration des dossiers de candidature.

Aller plus loin

  • # Amiens ?

    Posté par  . Évalué à 7.

    c'est aussi le tiens !
  • # Des regrets

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Les deux dossiers étaient très bons. Les points forts et faibles des deux projets étaient sensiblement équilibrés. L'argument de la participation aux RMLL précedentes a été décisive. Pour avoir créé puis organisé plusieurs fois cet énorme évènement, je regrette que Linux-Arverne ne puisse s'engager dès maintenant pour 2008 car il faut environ 18 mois pour monter les demandes de subventions auprès des collectivités territoriales.

    En attendant une réponse favorable de Linux-Arverne, tous mes encouragements vont à Nancy 2006 et Amiens 2007.
    • [^] # Commentaire d'un Clermontois.

      Posté par  . Évalué à 1.

      Pour ma part je pense que Clermont-Ferrand (ses collectivités et son LUG) n'est pas prêt pour les RMLL. Sans vouloir jeter la pierre, ça manque d'expérience et de dynamisme sur les LL à Clermont.

      Je ne voulais pas décourager les bonnes volontés mais à mon avis Clermont aurait mieux fait de postuler pour 2008 ou 2009 afin de se donner le temps de se préparer correctement.

      En tout cas l'initiative était bonne et il faut espérer que nous pourrons accueillir bientôt les RMLL.
      • [^] # Re: Commentaire d'un Clermontois.

        Posté par  . Évalué à 3.

        Qu'est-ce qui te permet de dire cela?

        Que sais-tu de notre préparation et de celle des collectivités et de tous les partenaires impliqués?

        Que sais-tu de nos initiatives, de notre expérience ou dynamisme? Tu sembles ignorer Lycée+ par exemple.

        De plus on ne t'a jamais vu aux réunions hebdomadaires et pourtant ouvertes à tous de notre Lug.
        • [^] # Re: Commentaire d'un Clermontois.

          Posté par  . Évalué à 1.

          Une réponse simple (sans vouloir lancer un débat ou une bagarre :)) :

          Selon votre site, Linux Arverne a [i]"fédéré les efforts de rédaction du dossier de candidature" "dès septembre 2005"[/i].

          A mon avis un dossier de candidature à une manifestation aussi importante se prépare au moins un an à l'avance.

          De même vous annoncez une (une ?) lettre de soutien d'une collectivité en mars 2006. Là aussi je pense qu'il aurait fallu avoir le soutien de[b]s[/b] collectivité[b]s[/b] auvergnate[b]s[/b] bien avant. Si l'Auvergne avait été séléctionnée auriez-vous pu impliquer la Mairie, la Région et autres en 16 mois (d'avril 2006 à juillet 2007) ? Les collectivités publiques ne sont pas si réactives ! Il leur faut le temps de discuter, "digérer", "budgetter", ... sachant que les budgets se votent en fin d'année, les projets s'adoptent peu après la rentrée.

          C'est pour cela que je disait que l'Auvergne aurait dû candidater pour 2008 ou 2009.

          Cela dit je sais qu'un tel dossier n'est pas simple à monter et qu'il faut du temps et des bonnes volontés (des vraies pas des gens qui sont là pour se vendre).

          P.S. : Je connais les initiatives de Linux Arverne comme Lycée + et autres. ;)
    • [^] # Re: Des regrets

      Posté par  . Évalué à 2.

      Est-il prévu un retour à Bordeaux ?
      • [^] # Re: Des regrets

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Nous allons sans doute candidater pour les 10 ans des RMLL en 2009, enfin c'est ce que l'on a décider en AG de l'ABUL....
        • [^] # Re: Des regrets

          Posté par  . Évalué à 2.

          C'est ce que j'avais aussi entendu. Et ce sera avec joie que je participerai à cette joyeuse aventure.

          Les RMLL 2004 avaient été vraiment agréables du moins pour ce qui est de l'ambiance au sein de l'équipe d'accueil/réseau :-)
  • # au fait...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Pourquoi ça s'appelle Rencontres MONDIALES du Logiciel Libre et pas Rencontres Françaises du Logiciels Libre ?
    • [^] # Re: au fait...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Parce qu'il y'a pas que des Français qui viennent. Chaque année il y a de nombreux allemands, espagnols, hollandais ou belges qui viennent. Et même si on trouve généralement très majoritairement des européens de l'ouest, il y a des participants et des intervenants d'Asie, d'Amérique et d'Afrique à chaque fois.

      En fait, en anglais c'est simplement Libre Software Meeting. Je pense que l'évenement est en France parce que c'est des Français qui se bougent pour le faire, mais on pourrait imaginer que ca se fasse ailleurs un jour. Donc oui, comme c'est en France y'a une majorité de Français, mais c'est un truc à vocation européenne, voire internationale. Tu noteras d'ailleurs que cette année l'événement est à Nancy, endroit très proche du Luxembourg, de la Belgique, de la Suisse et de l'Allemagne.
      • [^] # Re: au fait...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        En 2001, Richard Stallman a envoyé Bradley Kuhn aux 2èmes RMLL en lui disant :

        "Six months ago, Richard Stallman told me that it was essential for me to
        attend LSM, because it is the best (and more-or-less only) conference
        friendly to the Free Software Movement. For a long time, the FSF has
        wanted to organize a conference like LSM, but we have been unable to do
        it due to lack of resources. It's great that Pierre has made it happen,
        and it would be a shame to see it end."


        Ceci est copié du message que m'a envoyé Bradley M. Kuhn quand j'e lui ai demandé de m'écrire ce qu'il m'avait dit oralement.
        C'est un compliments que l'on aprrécie. C'était un défi que l'ABUL a su relever.

        Pour le nom anglais, j'avais d'abord proposé "Libre World 1" car la traduction de RMLL en anglais n'était pas très évidente. Très vite il y a eu "Libre World Meeting" puis "Libre Software Meeting" qui s'est imposé.
    • [^] # Re: au fait...

      Posté par  . Évalué à 0.

      J'ai toujours trouvé cette appellation un peu présomptueuse, sans doute l'esprit français de croire qu'on a un rayonnement mondial... Surtout qu'il existe pas très loin de chez nous, dans un "petit" pays qu'on appelle la Belgique, un truc à peu près similaire qui pour le coup attire chaque année des "stars" internationale du libre : le FOSDEM. Et pourtant eux ne se prétendent qu'européen (en plus, remarquez que l'endroit où est organisé le FOSDEM est le symbole de l'Europe).

      Enfin voilà, c'est pas pour cracher sur les RMLL, j'ai eu l'occasion d'y assister l'année dernière, c'est très bien et très intéressant. C'est juste pour dire qu'enlever le M (on aurait alors une parfaite correspondance entre le nom français et anglais), ça serait plus modeste et certainement plus réaliste. En tout cas, longue vie au LSM...
      • [^] # Re: au fait...

        Posté par  . Évalué à 4.

        Les objectifs du FOSDEM et des RMLL sont un peu différents : le FOSDEM est essentiellement focalisé sur le côté développeur du libre, avec beaucoup de présentations techniques.

        Les RMLL ont un contenu plus ouvert au public, avec des présentations non techniques ou plus ouvertes vers l'extérieur (par exemple, il y a tout un thème sur l'utilisation du libre dans l'enseignement, qui n'abordent aucun point technique car ce n'est pas l'essentiel).

        Je trouve personnellement la diversité des thèmes abordés aux RMLL beaucoup plus intéressante, et cela permet de rencontrer des gens de tous bords, par rapport au FOSDEM où, sans vouloir caricaturer, la population est quasi uniquement composée de hackers et de geeks.
        • [^] # Re: au fait...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Le Fosdem a été créé après les RMLL qui ont servi de modèle.

          Il y a une particularité à laquelle je tiens particulièrement pour les RMLL : ce sont les ateliers. Certains sont organisés comme le "Printing summit", la première rencontre entre débianistes ou Cooker de Mandriva. D'autres, et ce sont les plus nombreux sont improvisés au hasard des rencontres.
          C'est souvent longtemps après que l'on apprend fortuitement que de grandes choses y sont arrivées.
          • [^] # Re: au fait...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Oui, ces ateliers très pointus donnent souvent la vraie dimension internationale à l'évennement. Nos amis d'Amiens devraient se pencher dès maintenant sur cet aspect des rencontres.
  • # Pourquoi l'annoncer maintenant

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Et pas officiellement lors de la cloture des RMLL 2006 dans quelques jours ?

    Ça m'aurait semblé plus cohérent... et puis cela aurait entretenu le suspense...
  • # ViVe Amiens

    Posté par  . Évalué à 3.

    Si vous avez vu ma tête quand j'ai vu cet article .. J'habite Amiens depuis ma naissance c'est tellement rare de voir ce genre de rencontre organisé dans notre bonne vieille capital Picarde. Si vous avez besoin d'un coup de mains je suis là , et bonne chance !!



    En espérant que l'esprit du nord va ravi tout le monde d'avance ...

    -------- Picardia Independzia------------
    • [^] # Re: ViVe Amiens

      Posté par  . Évalué à 4.

      Si tu as envie de filer un coup de main, n'éhsite pas à prendre contact avec nous : bureau(at)epplug.org ou sur le canal irc de l'asso : #epplug sur irc.freenode.net

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.