Sésamath sort un nouveau manuel libre

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
4
avr.
2007
Éducation
Après les cahiers MathEnPoche (MEP) 6ème, le manuel Sésamath et les cahiers MEP 5ème, l'association Sésamath est fière de vous annoncer la naissance de son petit dernier : le manuel Sésamath 4ème. Ce manuel s'adresse, comme son nom l'indique, aux élèves de 4ème des collèges français.

Sous licence GNU FDL comme les précédents, il intègre de très nombreuses activités liées aux logiciels libres MathenPoche, TracenPoche et Casenpoche.

Rédigé par plus de 70 enseignants sous OpenOffice.org, ce manuel s'adresse aux élèves et aux enseignants. Entièrement disponible en téléchargement, il sera vendu au prix de 11 euros (pour la version papier évidemment). Pour mémoire, le manuel de 5ème a connu un certain succès (ou succès certain) en se vendant à plus de 70 000 exemplaires (soit 10% du marché) en 2005-2006. Rappelons le fonctionnement : Sésamath conçoit et rédige le manuel bénévolement (les enseignants qui travaillent dessus ne sont pas payés). La société Génération 5 édite le manuel et reverse 1 euro à Sésamath par livre vendu. Chacun y trouve son compte et c'est très bien ainsi. Une façon de montrer, s'il en était encore besoin, que la publication d'ouvrages libres et l'économie de marché ne sont pas antinomiques.

Nous pourrions lister la multitude d'avantages que possède ce manuel par rapport à ses concurrents. Citons-en deux :
  1. les professeurs ont un cours déjà saisi : ils n'ont plus (mais c'est le plus gros du travail) qu'à l'adapter à leur pédagogie et à leurs besoins. Ils se concentrent donc sur le contenu et non la technique.
  2. Sésamath 4ème facilite grandement l'utilisation du tableau blanc interactif (TBI) : cours et exercices sont tous en ligne. Le professeur les récupère et les affiche directement sur le TBI. Inutile de recopier les énoncés et l'excuse du livre oublié n'est plus valable. TOUT est disponible pour l'enseignant.
Vous pouvez enfin jeter un oeil sur l'interview de Sébastien Hache sur l'inévitable Framasoft.

Les manuels de 4ème seront renouvelés pour la rentrée prochaine dans tous les collèges : les éditeurs commencent à envoyer leurs spécimens dans les établissements. N'hésitez donc pas à parler du manuel Sésamath autour de vous : nous n'avons pas les mêmes moyens financiers que les gros éditeurs. Le bouche à oreille reste notre meilleure arme.

Les enseignants peuvent commander gratuitement un spécimen dans la limite d'un par établissement.

Aller plus loin

  • # Collaboration avec Wikibooks ou Wikiversity

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bonjour. Peut-être est-il possible de collaborer avec http://fr.wikibooks.org ou http://fr.wikiversity.org
    • [^] # Re: Collaboration avec Wikibooks ou Wikiversity

      Posté par . Évalué à 4.

      Bonsoir.

      J'ai personnellement beaucoup d'admiration pour le travail de l'association Wikimédia. Je pense que Sésamath est ouverte à une telle collaboration. Encore faut-il savoir de quel ordre elle serait.
      La licence du manuel (GNU-FDL) est compatible avec Wikibooks et Wikiversité. Le contenu peut donc sans souci y être repris.

      Cordialement,
      Noël Debarle
      membre de l'équipe de rédaction du manuel
  • # Juste un grand

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    B-R-A-V-O !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • # De l'utilisation du TBI...............

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Pour être un essayeur de TBI depuis près de 1 an et demi dans le département où j'exerce, j'ai un avis plus que défavorable sur 'lutilisation d'un TBI. (je ne parle pas des éventuelles tablettes ou outils de prise en main à distance de l'ordinateur (wiimote ;)))) )

    Je parle d'un tableau a 3-4000 euros, qui ne sert que dans une classe (un peu trop cher pour etre déplacé tout le tps), qui ne sert finalement qu'à assurer un cours magistral (qui a dit enseignement pyramidal ).

    Pour moi c'est un mauvais outil. Par contre, les tablettes, elles, permettent une vraie immersion de l'élève et une démonstation simple.

    De plus... 1 wiimote et 2 bougies... 50 euros, et le tour est joué. :)))))

    COLLEGES/LYCEES : achetez des wiimotes !!!!
  • # téléchargement gratuit, oui mais...

    Posté par . Évalué à 4.

    regardez un peu comment on propose de télécharger le manuel... c'est pratiquement du "page par page".
    ils auraient pu compiler tous les fichiers en un seul, dès fois que certains aimeraient télécharger l'entièreté du manuel...
    à moins que ça soit voulu spécialement pour décourager le téléchargement et encourager l'achat?
    bah c'est de bonne guerre :)
    • [^] # Re: téléchargement gratuit, oui mais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Si t'es vicieux, ou informaticien au choix, tu peux attraper tous les PDFs d'un coup de script sur la page et les joindre d'un coup de ligen de commande ensuite.

      Tu héberges le gros PDF sur ton site et tu nous colles un lien juste en dessous, d'accord?
    • [^] # Re: téléchargement gratuit, oui mais...

      Posté par . Évalué à 5.

      Bonsoir Mikemowgli.

      Je ne comprends pas bien l'objection.
      D'une part, chaque chapitre peut se télécharger intégralement.
      Un chapitre fait entre 10 et 20 pages.
      Il y a 12 chapitres. Je ne vois pas ce qu'il y a de décourageant de devoir faire 12 étapes pour télécharger intégralement le manuel.
      D'autant que dans la pratique, à un instant t, l'enseignant va s'intéresser à un chapitre en particulier et pas aux autres.
      Nous avons estimé que le téléchargement par chapitre était le plus pratique.

      Aucune objection de mon point de vue de proposer un pdf intégral.
      Je vais en parler à l'équipe.

      En ce qui concerne le fait d'encourager l'achat, il est de toute façon plus rentable pour un enseignant de commander un spécimen à 5 euros que d'imprimer intégralement le manuel.

      Cordialement,
      Noël Debarle,
      membre de l'équipe de rédaction du manuel

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.