Sortie de Tryton 6.4

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Maxime Richez et Xavier Teyssier. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
16
2
juil.
2022
Bureautique

Le 7 mai, Tryton, le progiciel de gestion intégré (ERP), a sorti la version 6.4.
Cette nouvelle version supportée un an apporte son lot de correctifs et intègre pas moins de neuf nouveaux modules dont la gestion des taxes non-déductibles, l'allocation des coûts de livraison par poids et des règles sur les quantités minimales d'achat ou de vente.
Comme d’habitude, la migration depuis les versions précédentes est prise en charge.

Cette version s'accompagne d'un tutoriel pour les développeurs désireux de créer leur premier module avec Tryton.

Tryton

Tryton est un progiciel de gestion intégré — communément appelés PGI ou ERP — modulaire basé sur une architecture trois tiers écrite en Python3 (et un peu de ECMAScript version 6) avec PostgreSQL comme base de données. Il vient avec un ensemble de plus de cent quatre-vingt cinq modules couvrant la majorité des besoins d’une entreprise (achats, ventes, gestion de stock et de production, facturation et suivi, comptabilité, etc.). Il est accessible via un client Web, une application native ou bien une ligne de commande en Python. Le projet est supervisé par la fondation privée Tryton qui garantit la pérennité du statut de logiciel libre.
Le projet publie des versions majeures à date fixe tous les six mois.

Voici une liste non-exhaustive des nouveautés qu’apporte cette version 6.4 (voir l’annonce officielle pour une liste plus complète):

Le module de connexion avec Shopify supporte maintenant l'édition d'ordre. Pour se faire, il utilise le module d'amendement pour mettre à jour les expéditions et les factures liées.
Les webhook Shopify sont maintenant supportés pour une synchronisation plus rapide.

Il est maintenant possible d'afficher des messages de notification à l'utilisateur pendant qu'il remplit les formulaires. Cette fonctionnalité est par exemple utilisée pour afficher un warning, lorsqu'il n'y a pas assez de stock d'un produit vendu, dès que l'utilisateur a sélectionné un produit ou changé la quantité.
Warning de quantité sur une vente

L'utilisateur peut maintenant choisir d'afficher ou pas des colonnes optionnelles sur les listes et arbres. Tous les modules ont été revus pour ajouter ou définir les colonnes les plus pertinentes comme optionnelles sur toutes les vues. Par exemple, la colonne "société" est optionnelle et cachée par défaut car elle n'est utile que si l'utilisateur travaille sur plusieurs sociétés en même temps.
Sélection de colonnes optionnelles sur la liste des ventes

Tryton peut maintenant déduire et enregistrer la banque liée à un compte bancaire IBAN. Il vérifie aussi que le lien existant entre la banque BIC et le compte IBAN est valide. Ceci est possible grâce à la librairie schwifty.

Il est maintenant possible de définir la devise à utiliser par défaut pour chaque fournisseur et client. Si aucune n'est définie, Tryton utilisera la dernière devise la plus utilisée pour le fournisseur et la devise de la société pour les clients.

Aller plus loin

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.