Soutenance de thèse en éco sur le logiciel libre

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
13
juin
2001
GNU
Nicolas Jullien soutiendra sa thèse pour obtenir le titre de "docteur en sciences économiques" le jeudi 28 juin à 14H. Son titre en est "Impact du logiciel libre sur l'industrie informatique" (voir le résumé en fichier attaché).

Cette soutenance est publique.

Elle aura lieu à la faculté de droit, sciences économiques et sciences de gestion de l'Université de Bretagne Occidentale, bâtiment principal (A), amphi 123, à Brest.

De source sûre, la thèse sera disponible en ligne après la soutenance. Résumé
------

Les logiciels libres sont des logiciels librement utilisables, modifiables et
redistribuables. Pour permettre ces modifications, ils sont livrés avec leurs
codes sources, c'est-à-dire la suite des instructions codées dans un langage
accessible à l'homme et qui une fois «traduites» dans un langage compréhensible
par la machine sont exécutées par celle-ci.
Ils sont devenus un thème de recherche pour la science économique pour deux
raisons. La première est que ces logiciels sont de plus en plus utilisés dans
certains domaines de l'informatique et notamment pour tout ce qui touche à
Internet. Cela a amené les économistes et les industriels à s'interroger sur la
façon dont ils étaient produits, sur les motivations des contributeurs. Car, et
c'est la deuxième raison qui explique l'intérêt des chercheurs pour ces
logiciels, la non appropriation de ces logiciels pose un problème de motivation
: il est difficile de comprendre a priori pourquoi des individus, parfois des
entreprises, contribuent à la production de tels logiciels alors qu'ils ne
peuvent attendre aucune rémunération de cette contribution.
Les principales analyses de ce phénomène (Lerner & Tirole [2000], Horn [2000],
Dang Nguyen & Pénard [2000]) l'explique par des logiques essentiellement non
marchandes : il prend sa source dans le milieu de la recherche et procède de
motivations individuelles difficilement reproductibles hors d'un cercle
restreint d'utilisateurs développeurs.

Mais si les logiciels libres sont maintenant connus, c'est parce qu'ils se
sont diffusés hors de ce cercle. On constate que de plus en plus d'entreprises
(utilisatrices et productrices) investissent dans la production et l'utilisation
du libre.
Nous nous sommes intéressés, dans cette thèse, aux raisons économiques qui
poussent ces individus et ces entreprises à produire du libre. Notre objectif
était de savoir si l'organisation libre proposait un modèle économique de
production des logiciel efficace et pérène. Ce travail s'inscrit donc dans une
démarche d'économie industrielle, même si elle a pour objet d'étude un phénomène
de production apparemment non marchand.

Nous avons montré que l'organisation de production du logiciel libre permet
bien de construire une organisation de production et d'échange du logiciel
pérène, que nous avons appellée, à la suite de Genthon [1998], un "régime de
concurrence". L'arrivée des entreprises, des organisations marchandes, loin de
déséquilibrer l'organisation de production non marchande, la renforce et est
même une condition nécessaire de la diffusion des logiciels libres hors de la
sphère des utilisateurs développeurs initiale.
Nous nous sommes alors intéressés à l'efficacité de cette organisation de
production libre, efficacité à produire du logiciel et à le faire mieux que
l'organisation déjà existante (le système des logiciels "propriétaires"). Nous
concluons qu'elle peut sans doute remplacer assez rapidement le système de
production propriétaire pour produire les logiciels techniques et les composants
logiciels. Que pour les logiciels qui sont utilisés par une grande population
d'utilisateurs ne possédant pas de compétences dans les techniques de production
des logiciels (les utilisateurs "naïfs"), elle sera plus longue et ne sera
possible que s'il existe un public d'utilisateurs experts et d'utilisateurs
marchands qui assurent le développement du logiciel libre et sa diffusion. Dans
le cas contraire il nous semble que le système propriétaire restera le système
le plus efficace pour produire les logiciels.

Bien que ce travail soit essentiellement prospectif, il nous semble que
le modèle libre est suffisamment prometteur en ce qui concerne
l'amélioration des relations clients/fournisseurs dans l'informatique
pour représenter une alternative au modèle propriétaire actuel et à ses
imperfections. Ce qui nous a conduit à faire, dans la conclusion, des
propositions sur les politiques
publiques qui permettraient de le soutenir.

Aller plus loin

  • # bon courage

    Posté par . Évalué à 0.

    JE lui souhiate bonne chance et bon courage
  • # Illisible dans Netscape 4.7 :-(

    Posté par . Évalué à -1.

    Info pour les modérateurs : Netscape 4.77 semble refuser d'ouvrir le "resume", il veut le sauver sur le disque... :-(
  • # Le programme est alléchant...

    Posté par . Évalué à 0.

    mais l'auteur de cette these devrait mettre son travail à disposition du public. Une publication sous license FDL serait bienvenue pour un sujet traitant du logiciel libre.
    Si quelqu'un trouve un lien pour telecharger sa these, je suis preneur.
    • [^] # On peut lire ...

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      De source sure, la these sera disponible en ligne après la soutenance.

      Je suis sur qu'une news passera a ce moment là
    • [^] # Re: Le programme est alléchant...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Derniere ligne de la news : De source sure, la these sera disponible en ligne après la soutenance.

      Il suffit d'attendre et d'esperer que leur serveur tiendra la charge :)
      • [^] # Re: Le programme est alléchant...

        Posté par . Évalué à 0.

        Pas besoin de la mettre en FDL ou quoi que ce soit d'autre. Rappelons qu'une thèse en France est publique et que le manuscrit est disponible dès sa soutenance dans l'Université du candidat. Ce document sera donc, comme toutes les thèses, rendu publique et accessible à l'ensemble de la planète et ce sur simple demande.
        S'il veut mettre en ligne sa thèse, ce sera encore mieux. Libre à lui de choisir.
        • [^] # Re: Le programme est alléchant...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ca devrait etre rationnel qu'il la mette libre, sinon je comprends pas bien le sujet de sa soutenance ! ;o)
        • [^] # Re: Le programme est alléchant...

          Posté par . Évalué à 1.

          Avec le Net, les procedures de mise à disposition des thèses sont en train d'être révisées et rien ne me semble très clair actuellement. En particulier, qui détient le copyright et qui pourrait éventuellement fixer une licence?

          Le nouveau dispositif envisagé préconise la diffusion des thèses sur Internet dès lors qu'un certain nombre de conditions sont réunies :
          - autorisation du chef d'établissement, après avis du jury, et autorisation de l'auteur, dans le respect de la réglementation sur la propriété intellectuelle,
          - respect par le doctorant de prescriptions techniques minimales,
          - conversion de la thèse, au moyen de chaînes de traitement automatisées, dans les formats d'archivage et de diffusion adéquats, en vue de son stockage et de sa mise en ligne.
          -- Le ministre de l'éducation nationale

          http://www.education.gouv.fr/bo/2000/34/sup.htm(...)
      • [^] # Re: Le programme est alléchant...

        Posté par . Évalué à 0.

        Si seulement, tout le monde avais la meme attitude

        La connaissance et le savoir devrais etre accessible a tous, librement et gratuitement ...

        Malheureusement, c pas encore le cas partout ...


        From RoX ...
      • [^] # Re: Le programme est alléchant...

        Posté par . Évalué à 0.

        T'inquiete pas pour les serveurs de l'UBO ...
        Et surtout pas pour celui des etudiant, Il tiendra. (de source sure aussi)

        Le reseau aussi (Renater2)
  • # hey modero

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    m'sieur fabien, y'a marqué "Soutenace" dans le titre.
    (comment chu sympa moi qd meme)
    • [^] # Re: hey modero

      Posté par . Évalué à -1.

      ça et les zotres fôtes sont corrigées.
  • # Thèse

    Posté par . Évalué à 0.

    C'est une thèse de docteur ou un mémoire de fin d'études ? (juste pour savoir, parce que si c'est une thèse, alors chapeau bas, sachant qu'il a du commencer à bosse là-dessus il y a 4 ans alors que personne n'en parlait autant que maintenant)
    • [^] # Re: Thèse

      Posté par . Évalué à 1.

      sachant qu'il a du commencer à bosse là-dessus il y a 4 ans alors que personne n'en parlait autant que maintenant

      C'est trois ans une thèse en France. Cela remonte donc à 1998 donc en plein reconnaissance du logiciel libre (arrivée de Netscape notamment).

      PK
      • [^] # Re: Thèse

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est trois ans une thèse en France.
        Ca depend.

        Dans les textes, il est ecrit que ton financement de these est GARANTI pour 2 ans.
        Si tu veux une troisieme annee, il faut la demander ( elle est accordee quasiment automatiquement).
        Si tu veux continuer plus longtemps, personne ne peut t'en empecher, mais il faut que tu arrives a trouver un moyen d'etre paye.
        En socio, les these durent generalement une petite 10aine d'annees.
        En Sciences Dures, c'est rarement plus de 3 ans ( sauf si tu as eu des pb pendant:maladies, enfants,...).
        En bio, ca dure 4-5 ans.

        Il n'y a pas de loi.
        • [^] # Re: Thèse

          Posté par . Évalué à 0.

          T'y vas pas un peu fort: des pb pendant:maladies, enfants,...
          • [^] # Re: Thèse

            Posté par . Évalué à 1.

            OK, mea culpa :-)))

            Cela dit, le resultat est le meme: ca te fait perdre du temps!!!
      • [^] # Re: Thèse

        Posté par . Évalué à 0.

        Les logiciels de Netscape ne sont pas libres même s'ils tournent sur un système d'exploitation libre, GNU/Linux.
        Par ailleurs, je crois que Communicator pour GNU/Linux existait avant 1998.
        • [^] # Re: Thèse

          Posté par . Évalué à 1.

          Le monsieur parlait de la mise sous license opensource de netscapev (donc netscape 5), ce qui était le début de la reconnaissance du logiciel libre comme manière de développer un logiciel.
          • [^] # Re: Thèse

            Posté par . Évalué à 1.

            Exact. Mozilla a été le premier mouvement d'une société vers la 'libération' des sources. Le 15 Janvier 1998 si je me rappelle bien ?
  • # j'ai eu une idee...

    Posté par . Évalué à 0.

    je viens de penser a un truc a propos des licenses...dites-moi si c'est une absurdite ou pas.
    Voila, d'abord, je suis a fond pour le logiciel libre mais force est de constater que ca peut faire peur de laisser les sources de son prog quasiment libre de droit (meme si GPL).
    Pourquoi ne pas baser une license sur les patch: les sources d'un prog sont payantes et on ne peut pas les redistribuer mais elles sont accessibles; en revanche, les patch que quelqu'un aurait cree sont librement distribuables. Cela permet de gerer l'inovation (vu que de toute facon, dans un projet d'envergure, c'est toujours le (ou les) chef de projet qui choisissent les ameliorations, tout en limitant la copie des sources (pas plus de piratage que la copie de win)
    voila, je sais pas ce que ca vaut... :)

    manu
    • [^] # Re: j'ai eu une idee...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Si tu preferes cette solution rien ne t'empeche d'ecrire ta licence pour tes logiciels, mais il est clair que bien que tu sois "a fond pour le logiciel libre" cette licence n'a rien de libre!
      • [^] # Re: j'ai eu une idee...

        Posté par . Évalué à 0.

        certes, mais c'est une alternative ethiquement acceptable pour ceux qui de toute facon n'auraient pas code en LL
        ex sans troll aucun:
        si Microsoft avait un peu d'interet pour l'informatique en general tout en souhaitant se faire de l'argent grace a winxx, ils mettraient leur soft sous cette license et se feraient pirater autant qu'avant (pas de perte d'argent) tout en autorisant les ameliorations (et il en faut)
        non?
    • [^] # Re: j'ai eu une idee...

      Posté par . Évalué à 0.

      >ca peut faire peur de laisser les sources de son prog quasiment libre de droit (meme si GPL).

      Heuuuu, si jeune mabuse, ton soft est protégé en ce qui concerne les droits d'auteur avec la GPL.
    • [^] # Re: j'ai eu une idee...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je fais un diff de ton patch avec un répertoire vide et après je redistribue le patch

      Et hop, patch=tonProg ;)

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.