Sun "libère" 1600 brevets pour les projets sous CDDL

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
26
jan.
2005
Communauté
À l'instar d'IBM, Sun Microsystems vient d'annoncer l'ouverture d'une partie de son portefeuille de brevets pour libre utilisation dans les projets sous licence CDDL (NdRl : cette licence est qualifiée de libre par la FSF).

Il s'agit de brevets portant sur des parties de Solaris, ou plus exactement de sa future version open-source : OpenSolaris.

NdM : merci à Jean-Etienne Poirrier pour avoir également soumis la news. La licence CDDL est celle qui couvrira OpenSolaris.org, et elle est incompatible avec la GPL : un changement de licence pour les travaux dérivés n'est pas autorisé (tout comme avec la GPL). Bruce Perens a confirmé cette incompatibilité (cf lien sur Slashdot).

On peut donc voir dans ce geste un coup marketing plutôt qu'une réelle ouverture : en "ouvrant" ces brevets pour les travaux sous CDDL, Sun évite que les contributeurs potentiels à OpenSolaris ne se retranchent derrière l'argument "nous ne touchons pas à ça, c'est breveté et nous ne voulons pas d'ennuis".

Une phrase vaut le détour dans l'annonce : "In removing the emphasis on intellectual-property rights as an inhibitor to innovation, Sun is leveling the playing field in key emerging markets and helping to revive an innovation system that is straining under a record number of patent filings globally." Même si c'est marketeux, j'aurais tendance à applaudir...

Aller plus loin

  • # pourquoi ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    > On peut donc voir dans ce geste un coup marketing plutôt qu'une
    > réelle ouverture : en "ouvrant" ces brevets pour les travaux sous CDDL

    Pourquoi ? il n'y a ouverture que quand c'est compatible GPL ? la licence est libre, même pour la FSF. Ca devrait suffire. Si les deux sont incompatible c'est autant la faute de la GPL que de la CDDL.
    • [^] # Re: pourquoi ?

      Posté par . Évalué à 10.


      Pourquoi ? il n'y a ouverture que quand c'est compatible GPL ? la licence est libre, même pour la FSF. Ca devrait suffire. Si les deux sont incompatible c'est autant la faute de la GPL que de la CDDL.


      Dans l'absolu, oui.
      Dans les faits, Sun a explicitement voulu pour Solaris une licence incompatible avec la GPL (histoire que des fonctionalités de Solaris ne soient pas aisément portées sous linux). Sous cet angle la, le fautif, c'est uniquement Sun.
      • [^] # Re: pourquoi ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Tout d'abord SUN a toujours contribué avec l'opensource de près ou de loin.
        Secundo leur licence est très bien, c'est un pas en avant.

        La gpl est une licence de type virale et elle n'a pas que des partisans, on pourrait même dire que les partisans farouches de la gpl sont plutôt tendance intégristes libre...
        • [^] # Re: pourquoi ?

          Posté par . Évalué à 3.

          > on pourrait même dire que les partisans farouches de la gpl sont plutôt tendance intégristes libre...

          C'est quoi cette connerie ?

          La majorité des sources d'une distribution GNU/Linux est sous (L)GPL. Tu traites la majorité des développeurs d'"intégristes libre" et plus notament les développeurs de Linux.

          Des sociétés comme Red Hat ou Mandrake ou SuSE (Novell fait aussi du proprio) choisisse la GPL pour leur projet. Ce sont des intégristes du libre ?

          La licence GPL est une superbe licence pour le libre. Si tu préfères autre chose, c'est très bien pour moi. Mais n'insultes pas ceux qui chosissent la GPL et on fait la majorité du code qu'on trouve sous GNU/Linux.
          • [^] # Re: pourquoi ?

            Posté par . Évalué à 4.

            partisan farouche != toute personne faisant du libre
            • [^] # Re: pourquoi ?

              Posté par . Évalué à -1.

              Je pensais que la première réponse serait :
              partisant farouche => donc intégriste

              A ton avis, billy parlait de la GPL ou des partisants farouches en général.
          • [^] # Re: pourquoi ?

            Posté par . Évalué à 2.

            >La majorité des sources d'une distribution GNU/Linux est sous (L)GPL.

            Le (L)GPL en réponse à un poste sur la license GPL me fait tousser: l'ajout du L est loin d'être innocent, la LGPL étant bien moins restrictive que la GPL.
            • [^] # Re: pourquoi ?

              Posté par . Évalué à 0.

              > la LGPL étant bien moins restrictive que la GPL.

              Comme ça "bien moins restrictive" ?

              Moins restrictive je comprend mais "bien moins restrictive" je ne comprend pas.
            • [^] # Re: pourquoi ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je n'aime pas l'utilisation de "restrictive" sans plus de précision. Restrictive pour qui? Ni pour le développeur ni pour l'utilisateur. Seulement pour celui qui voudrait s'approprier le soft.
              • [^] # Re: pourquoi ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Pour exemple si la glibc avait ete GPL plutot que LGPL, tout developpeur voulant faire un soft sur Linux aurait du donner les sources de son soft, c'est une restriction. Restriction legitime au vu de certains, mais c'est une sacree restriction de mon point de vue de developpeur, j'aurais jamais pondu un seul soft pour Linux si ca avait ete le cas(sauf pour des trucs basiques).
                • [^] # Re: pourquoi ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  C'est pour cela, pour des raisons stratégiques, que la FSF a aussi pondu la LGPL.

                  Mais plus précisément, qu'est-ce qui t'empêchait d'utiliser la GPL dans tes projets?
                  • [^] # Re: pourquoi ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Ce qui m'empechait d'utiliser la GPL dans mes projets c'est simplement que je n'avais absolument aucune envie de donner des mois de travail assez intensif comme ca pour que tout le monde le reprenne et en fasse ce qu'il veule sans me demander.

                    Donner des petits softs que j'ai ecrit pour me depanner moi-meme ne me gene pas, mais des mois de travail sur un projet qui me plait et dont je tire une certaine fierte ca m'emm...

                    Les gens qui veulent voir des ameliorations/bug fixes dans mon soft ils me les rapportent et si je les trouves sensees je le fais, sinon tant pis. Ceux a qui cela ne plait pas, ben la licence est claire depuis le debut, donc en acceptant d'utiliser ce soft, ils acceptent les conditions qui viennent avec, si ca ne leur plait pas, ils n'ont qu'a ne pas utiliser le soft.

                    Bref, la GPL ne me convient pas tout simplement car je n'adhere pas a sa philosophie, donc je ne l'utilise pas pour mes projets. Je n'ai rien contre le fait que d'autres la choisissent pour leurs softs, c'est leur choix, mais cela ne me convient pas a moi.
                    • [^] # Re: pourquoi ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      > Ce qui m'empechait d'utiliser la GPL dans mes projets c'est simplement que je n'avais absolument aucune envie de donner des mois de travail assez intensif comme ca pour que tout le monde le reprenne et en fasse ce qu'il veule sans me demander.

                      C'est marrant. D'un côté tu dis que la GPL n'est pas très "libre" car elle empêche certaines choses qu'autorise la BSD par exemple et d'un autre côté tu ne veux pas de la GPL car elle donne trop de liberté.

                      > Donner des petits softs que j'ai ecrit pour me depanner moi-meme ne me gene pas, mais des mois de travail sur un projet qui me plait et dont je tire une certaine fierte ca m'emm...

                      Tu n'es pas du tout dans l'esprit du logiciel libre, de la FSF.

                      > Les gens qui veulent voir des ameliorations/bug fixes dans mon soft ils me les rapportent et si je les trouves sensees je le fais, sinon tant pis.

                      Les utilisateurs sont totalement dépendants de ta "bonne volontée".
                      Tu rèves d'exclusivité (comme les boîtes qui font du proprio). Tu veux que les gens dépendent de toi. Ça te flattes ?
                      • [^] # Re: pourquoi ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        > Tu n'es pas du tout dans l'esprit du logiciel libre, de la FSF.

                        Il le dit lui même, pas de quoi crier au scandale.

                        > C'est marrant. D'un côté tu dis que la GPL n'est pas très "libre" car
                        > elle empêche certaines choses qu'autorise la BSD

                        Parce que justement la BSD n'oblige pas à redistribuer de manière aussi libre ses propres contributions au code. Du coup préférer la BSD à la GPL n'est pas forcément contraire à ce qu'il dit. Je pense que pour ses dev à lui il n'utilise ni l'un ni l'autre.

                        > Les utilisateurs sont totalement dépendants de ta "bonne volontée".

                        De même que les utilisateurs sont dépendants de sa volontés à programmer. Lui n'a rien demandé à personne et il ne doit rien à personne. Les utilisateurs sont libres d'aller voir ailleurs, de programmer eux même (ou payer quelqu'un pour le faire).

                        > Tu rèves d'exclusivité (comme les boîtes qui font du proprio). Tu
                        > veux que les gens dépendent de toi. Ça te flattes ?

                        Tu prêtes là beaucoup d'intentions. Il dit simplement qu'il veut plus de controle sur ce qui est fait avec son code, et que si les gens veulent du libre ça ne le choque pas, mais qu'ils peuvent aller voir ailleurs.
                        Ca me semble sensé tant qu'il n'est pas dans une position proche de MS.
                        • [^] # Re: pourquoi ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          > Il le dit lui même, pas de quoi crier au scandale.

                          Très bien. Donc il n'a pas a être surpris si ceux qui aime le libre ne sont pas d'accord avec lui.
                          S'il trouve bien que Sun utilise la CDDL, il ne doit pas être surpris que les "adeptes du libre" n'apprécie pas ça.

                          > Du coup préférer la BSD à la GPL n'est pas forcément contraire à ce qu'il dit.

                          Toujour très bien. Mais dans ce cas on ne reproche pas à la GPL de ne pas être "assez libre".
                          Ailleur :
                          http://linuxfr.org/comments/528335,1.html(...)
                          Quand a cette histoire de liberte, je suppose que tu le sais deja, mais pour moi la GPL n'a rien a voir avec la liberte.
                          Tiens un exemple, perso je suis libre de creer un soft encapsulant au hasard le composant COM d'IE, et je n'ai pas besoin de devoiler mes sources. De mon point de vue, la licence de MS est plus libre que la GPL !


                          C'est "gonflé" comme avis.

                          > Tu prêtes là beaucoup d'intentions. Il dit simplement qu'il veut plus de controle sur ce qui est fait avec son code,

                          Sous (L)GPL, tu as toujours le contrôle de ton code. Rien ne t'oblige à intégrer les patchs des autres.
                          Tu utilises la protection des marques si tu ne veux pas que les patchs des autres te fassent du tord ou du tord à ton projet. Beaucoup fond ça et aussi avec des projets (L)GPL.
                          Ce que veux pasBill pasGate, c'est diminuer les liberter des utilisateurs.
                          Il en a le droit, ce n'est pas criticable. Mais dans ce cas on le dit clairement et ne parle pas de GPL quand tout qu'il veux c'est diminuer les libertés et faire du propriétaire ou du binaire only.
                          Quand à la préférence de la BSD sur GPL car on n'est pas obligé de distribuer les sources, elle m'a toujours fait sourire.
                          Le but est de prendre du code d'autres personnes (gratuitement, sans contrainte) et surtout ne pas fournir de code. C-à-d que pasBill pasGate aime l'idée que les autres lui fournissent du code pour "jouer" avec. Par contre il n'aime pas l'idée lorsque c'est à lui de fournir le code. Vraiment étrange.

                          > Ca me semble sensé tant qu'il n'est pas dans une position proche de MS.

                          Globalement il est proche de MS. Il ne manque pas une occasion pour critiquer la GPL et faire la promotion de la BSD. Ce que n'aime pas MS dans la GPL (ou la LGPL) c'est que ça les obliges à redistribuer le code.
                          A 95 % il a les même positions que MS.
                          • [^] # Re: pourquoi ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Très bien. Donc il n'a pas a être surpris si ceux qui aime le libre ne sont pas d'accord avec lui.

                            Je n'en suis pas surpris, je suis ici depuis assez longtemps pour savoir qu'on est en desaccord la dessus.

                            Toujour très bien. Mais dans ce cas on ne reproche pas à la GPL de ne pas être "assez libre".

                            Si justement, de _mon_ point de vue, la licence BSD _et_ la licence de MS me donnent plus de liberte pour faire ce que je veux que la GPL.
                            Ces 2 licences me permettent de faire des choses que la GPL ne me permet pas.

                            Sous (L)GPL, tu as toujours le contrôle de ton code. Rien ne t'oblige à intégrer les patchs des autres.
                            Tu utilises la protection des marques si tu ne veux pas que les patchs des autres te fassent du tord ou du tord à ton projet. Beaucoup fond ça et aussi avec des projets (L)GPL.
                            Ce que veux pasBill pasGate, c'est diminuer les liberter des utilisateurs.


                            Je diminue quelle liberte ? C'est mon code et ils n'ont _aucun_ droit dessus a moins que je le leur accorde.
                            Si je ne l'avais pas ecrit ce soft, les utilisateurs n'auraient rien. La liberte ils l'ont : choisir ce soft avec ces conditions ou rester ou ils en sont.
                            Quand a la protection que tu cites, ca n'a rien d'une protection, cela n'empeche pas un gugus de reprendre mon code et de faire un clone de mon soft en y mettant 10x moins de travail.

                            Quand à la préférence de la BSD sur GPL car on n'est pas obligé de distribuer les sources, elle m'a toujours fait sourire.
                            Le but est de prendre du code d'autres personnes (gratuitement, sans contrainte) et surtout ne pas fournir de code. C-à-d que pasBill pasGate aime l'idée que les autres lui fournissent du code pour "jouer" avec. Par contre il n'aime pas l'idée lorsque c'est à lui de fournir le code. Vraiment étrange.


                            Je fournis mon code de la maniere qui me plait, de la meme maniere que les devs qui font du GPL fournissent leur code de la maniere qui leur plait. C'est _ma_ liberte de developpeur et je refuserai totalement de ceder ce droit a qui que ce soit.
                            Je vais etre tres franc : Le soi-disant droit de l'utilisateur a voir les sources du soft, le modifier, etc... pour moi n'en est pas un, c'est un _privilege_, que je n'ai aucune obligation ni legale ni morale de leur accorder.

                            Globalement il est proche de MS. Il ne manque pas une occasion pour critiquer la GPL et faire la promotion de la BSD. Ce que n'aime pas MS dans la GPL (ou la LGPL) c'est que ça les obliges à redistribuer le code.
                            A 95 % il a les même positions que MS.


                            Et ? Parce que MS a la meme position(a qqe differences pres) c'est automatiquement Mal(TM) ? C'est si dur que ca de voir cette position pour ce qu'elle est plutot que l'associer a MS et y mettre une connotation negative ?
                            • [^] # Re: pourquoi ?

                              Posté par . Évalué à 1.

                              > Si justement, de _mon_ point de vue, la licence BSD _et_ la licence de MS me donnent plus de liberte pour faire ce que je veux que la GPL.

                              C'est n'importe quoi de dire ça. Solaris a des programmes BSD dont le serveur X11. Que peux tu faire avec le serveur X11 fournit avec Solaris ? :
                              - l'utiliser : peut-être gratuitement si quelqu'un l'a mis à disposition.
                              - le copier

                              Avec MS :
                              - utiliser : si t'as payé et suivant les conditions définient par MS. Par exemple avec Frontpage tu n'as pas le droit de faire une page web qui critique MS ou les produits MS... C'est "beau".

                              Avec un logiciel (L)GPL :
                              - utiliser
                              - copier
                              - accéder aux sources
                              - modifier
                              - respecter quelques conditions pour garantir les droits/libertés précédentes.

                              Si tu ne choisis pas la (L)GPL, c'est uniquement car tu ne veux pas donner de libertés à l'utilisateur. La BSD ou MS (et t'as la "chance" de bosser chez MS... sinon tu ne peux pas faire grand chose) te donne la """liberté""" de donner moins de droit/liberté à l'utilisateur par rapport à la GPL.
                              De plus, la GPL te permet de faire exactement ce que tu veux tant que tu ne diffuses pas ton logiciel. C'est seulement la diffusion qui te poses problème, c'est seulement lorsque l'utilisateur final est considéré que tu as un problème.
                              Ce qui te préoccupe, ce ne sont pas tes libertés mais les libertés des autres. Et tu n'aimes pas donner des droits/libertés.

                              Par analogie, tu dis : "Les démocraties sont moins libre que les dictatures, car avec les dictatures j'ai la "liberté" de contrôler les médias (supprimer un droit/liberté à une majorité de personne), j'ai la "liberté" truquer les élections (supprimer encore d'autre droit/liberté), etc"

                              Liberté n'est pas synonyme de "je fais ce que je veux" et n'ai surtout pas synonyme de "j'ai la liberté (monopole) de contrôler les libertés des autres".
                              La liberté est en relation étroite avec l'égalité. L'égalité tu t'en fous car tu ne veux pas que les utilisateurs (au sens large, ça peut aussi être des développeurs) aient les même droits/libertés que toi. Donc la liberté tu t'en fous aussi. Tu veux des privilèges/monopoles (c-à-d des droits que d'autres n'auront pas).
                              Parce que la GPL insiste sur l'égalité des droits, elle est profondément libre.

                              SVP : arrêtes de parler de liberté, tu es anti-liberté.

                              > Si je ne l'avais pas ecrit ce soft, les utilisateurs n'auraient rien.

                              Si des gens n'avais pas écrit du code sous BSD, tu n'aurais rien. On le vois avec toi, c'est à sens unique. Tu pompes du BSD et tu donnes rien. C'est ce qu'adore MS dans la BSD et MS fait la promotion de la BSD. C'est ce que n'aime pas une majorité de développeurs du libre dans la BSD.

                              > La liberte ils l'ont : choisir ce soft avec ces conditions ou rester ou ils en sont.

                              Ce n'est pas parce qu'on est dans des sociétés qui autorisent le propriétaire que le propriétaire est un élément qui favorise la liberté ou l'égalité.

                              > Quand a la protection que tu cites, ca n'a rien d'une protection, cela n'empeche pas un gugus de reprendre mon code et de faire un clone de mon soft en y mettant 10x moins de travail.

                              Si tu veux. Selon toi, Mozilla le fait et c'est pour rien, les distributeurs le font et c'est pour rien, etc
                              T'es paranoïaque.

                              > Le soi-disant droit de l'utilisateur a voir les sources du soft, le modifier, etc... pour moi n'en est pas un, c'est un _privilege_

                              Faudrait savoir. Ailleurs tu dis "Je te l'ai deja dit, le cote libre je m'en bats les c**illes.".
                              Je ne me bat pas les couilles d'avoir un "privilège"/droit.

                              > Parce que MS a la meme position(a qqe differences pres) c'est automatiquement Mal(TM) ?

                              Par forcément. Mais avec ta fidélité a être en accord avec MS, c'est Mal(TM) ou au minimum "louche".
                              La longue histoire de MS montre que son avis est articulé principalement autour d'une chose : Faire du profit, empêcher toute concurrence.
                              Comme MS a des situations de quasi-monopole, MS veut assoir encore plus ses monopoles : diminuer la liberté des utilisateurs et les rendre encore plus dépendants.
                              C'est Bien(TM) ?

                              MS a perdu son procès contre l'Europe cette semaine et MS soit splitter Windows, fournir WMP en add-on, fournir les specs de Windows pour que les concurrents de WMP, etc puissent bosser.
                              L'Europe a estimé que les pratiques de MS étaient Mal(TM).
                              Tu en pense quoi ? Que MS était dans le Bien(TM) ?

                              MS est pro-brevet. Es-tu pro-brevet car tu estime que c'est Bien(TM) en tant qu'individu (oublies ton role de porte-parole de MS un moment) ?

                              > C'est si dur que ca de voir cette position pour ce qu'elle est plutot que l'associer a MS et y mettre une connotation negative ?

                              Pour ce qu'elle est, ta position ne me plait pas. Ce n'est pas parce que MS (et Sun, IBM, etc) est pro-brevet que je suis anti-brevet. Je n'ai pas un raisonnement aussi simpliste. Merci d'en prendre note.
                              • [^] # Re: pourquoi ?

                                Posté par . Évalué à 3.

                                mais bordel c'est quoi ce proces d'intention a balle deux?

                                il te dit que pour lui, dans son cas particulier a lui, qui ne concerne que lui et seulement lui, de son libre arbitre, en son soi le plus profond les licences krosoft et bsd lui permettent de faire des choses que la gpl ne permet pas, ya meme pas a discuter ou essayer de lui prouver que non, que la gpl donne des droits a l'utilisateur, faut etre gonfle quand meme pour expliquer la life a un gus que tu connais uniquement via un forum...

                                bon, ensuite, la licence bsd autorise la distribution de binaires sans les sources, pbpg le fait, qui est a blamer?
                                la licence qui le permet ou le mec qui jouit de son plein droit?
                                Le developpeur qui ecrit son code bsd sait tres bien que son code pourra etre pompe dans un projet ferme. C'est un fait qu'il accepte, d'ailleurs, si la licence bsd a ete choisie, c'est surement pour permettre cela non?
                                sinon, pourquoi l'aurait il release sous licence bsd, une gpl like etant bien plus adapte s'il ne veut pas que son code se retrouve dans du proprietaire?
                                les developpeurs savent ce qu'ils font avec leur code, chacun respecte la licence et les cochon seront bien gardes, point.

                                en gros, occupe toi de tes affaires et laisse les autres vivre leur vie...
                                • [^] # Re: pourquoi ?

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Présenté comme ça c'est très bien.

                                  Mais pasBill pasGate parle de liberté (tu ne parles pas de liberté) et dit que la GPL lui donne moins de liberté que MS !
                                  Il utilise la licence qu'il veut mais il devrait nous épargner son FUD qui soit dit en passant vient à 95 % de Microsoft.

                                  Exemple :
                                  - "C'est bien ce que je dis, la GPL est fait expres pour ne pas partager avec xxxBSD et autres."
                                  Non, la GPL défend plus la liberté. Ce que défend la GPL est incompatible avec la BSD (et vice versa).

                                  - "Quand a cette histoire de liberte, je suppose que tu le sais deja, mais pour moi la GPL n'a rien a voir avec la liberte."

                                  - "De mon point de vue, la licence de MS est plus libre que la GPL !"

                                  - "J'en ai rien a battre des divisions du LL"

                                  Ici c'est un site dédié au libre et pas à ceux qui veulent faire du propriétaire et qui s'en foutent du libre ou qui veulent nous expliquer à quel point le propriétaire c'est plus mieux bien que la GPL qui "ne fait qu'embêter ceux qui veulent faire du propriétaire". Les pauvres... (ils n'ont jamais pensé à la réciproque)

                                  http://linuxfr.org/moderateurs/moderation.html(...)
                                  III. Ligne éditoriale

                                  Les thèmes principaux de LinuxFr sont Linux et les logiciels libres.
                                  • [^] # Re: pourquoi ?

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Mais pasBill pasGate parle de liberté (tu ne parles pas de liberté) et dit que la GPL lui donne moins de liberté que MS !
                                    Il utilise la licence qu'il veut mais il devrait nous épargner son FUD qui soit dit en passant vient à 95 % de Microsoft.


                                    Ben oui, un developpeur a lui aussi des libertes, il n'y a pas que les utilisateurs qui ont des libertes en ce bas monde, et je ne vois pas pourquoi la liberte d'un developpeur devrait etre limitee pour faire plaisir aux utilisateurs. Sans le developpeur les utilisateurs ne feraient rien.

                                    Et STP arretes de tout ramener a MS c'est gonflant.

                                    Ici c'est un site dédié au libre et pas à ceux qui veulent faire du propriétaire et qui s'en foutent du libre ou qui veulent nous expliquer à quel point le propriétaire c'est plus mieux bien que la GPL qui "ne fait qu'embêter ceux qui veulent faire du propriétaire".

                                    Ici c'est un site qui parle de Linux et/ou du libre ainsi que bcp d'autre choses genre cinema, MS(bcp trop d'ailleurs), BSD, ...
                                    • [^] # Re: pourquoi ?

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      > Ben oui, un developpeur a lui aussi des libertes, il n'y a pas que les utilisateurs qui ont des libertes en ce bas monde, et je ne vois pas pourquoi la liberte d'un developpeur devrait etre limitee pour faire plaisir aux utilisateurs. Sans le developpeur les utilisateurs ne feraient rien.

                                      Il n'y a que les développeurs qui sont intéressés par les sources ou qui peuvent en faire quelque chose (ou certains utilisateurs qui sont rassuré ou intéressé qu'un développeur puisse vérifier/modifier du code).
                                      Donc le code source ne conserne directement que les développeurs.
                                      Tu ne veux pas privilégier les développeurs, tu veux privilégier _un_ développeur : Toi.
                                      • [^] # Re: pourquoi ?

                                        Posté par . Évalué à 2.

                                        Donc le code source ne conserne directement que les développeurs.
                                        Tu ne veux pas privilégier les développeurs, tu veux privilégier _un_ développeur : Toi.


                                        N'importe qui qui touche a mon soft est un utilisateur de mon point de vue, il utilise ce que j'ai cree.

                                        Quand a privilegier l'auteur du soft vis a vis des utilisateurs du soft, je confirme, _oui_ je consideres qu'il a tous les droits sur son soft et qu'il peut en faire ce qu'il veut, interdire l'utilisation a qui il a envie, restreindre l'utilisation comme il l'entend, ... C'est son droit en tant qu'auteur du soft et les utilisateurs ont le choix entre accepter les restrictions de l'auteur ou aller voir ailleurs.

                                        Raison pour laquelle quand je vois du code GPL je vais voir ailleurs pour mes besoins, je ne suis pas d'accord avec la licence donc je respecte le souhait de l'auteur et je vais voir ailleurs.
                                        • [^] # Re: pourquoi ?

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          un partant du meme principe une entreprise/un commercant peux refuser de vendre a qui il/elle veux.
                                          Et ben je crois que c'est faux : il s'agit d'un refus de vente !
                                          Pourtant d'apres toi il s'agirait de son droit en tant qu'auteur/createur/diffuseur....

                                          J'avoue que je vois mal sur quel notions de droit tu tappuie pour affirmer que tu as tous les droits par rapport a ton logiciel.
                                          Du moment que certaines personnes peuvent en profiter (aux conditions que tu as enonce , si elles sont LEGALES) si quelqu'un d'autre les satisfaient ; meme si elle te plait pas ; tu ne peux pas refuser de ceder une licence d'utilisation de ton logiciel.
                                          Enfin je crois (jamais ete tres doue avec le droit).
                                          • [^] # Re: pourquoi ?

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                            C'est valable pour une entreprise vendant à un particulier et uniquement dans ce cas (personne ne t'oblige à vendre ta maison à ton voisin, même si ton intention est effectivement de la vendre, de même que personne n'oblige une entreprise à vendre à une autre entreprise).
                                            De plus je pense que ça doit être un peu plus compliqué. Les entreprises ne se gênent pas pour mettre des restrictions, l'important étant plus que ces restrictions soient légales et globales.
                              • [^] # Re: pourquoi ?

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Si tu ne choisis pas la (L)GPL, c'est uniquement car tu ne veux pas donner de libertés à l'utilisateur. La BSD ou MS (et t'as la "chance" de bosser chez MS... sinon tu ne peux pas faire grand chose) te donne la """liberté""" de donner moins de droit/liberté à l'utilisateur par rapport à la GPL.

                                C'est la ou on n'est pas d'accord, selon moi les utilisateurs n'ont _aucun_ droit sur mes softs sauf ceux que je leur donne.
                                Pouvoir avoir les sources de mon soft ce n'est pas un droit mais un privilege.
                                Que je bosse chez MS ou pas ne change rien du tout, n'importe qui peut aller ecrire un soft sous Windows qui utilise les dll de Windows sans avoir a refiler les sources de son soft, avec la GPL c'est pas le cas.

                                Liberté n'est pas synonyme de "je fais ce que je veux" et n'ai surtout pas synonyme de "j'ai la liberté (monopole) de contrôler les libertés des autres".
                                La liberté est en relation étroite avec l'égalité. L'égalité tu t'en fous car tu ne veux pas que les utilisateurs (au sens large, ça peut aussi être des développeurs) aient les même droits/libertés que toi. Donc la liberté tu t'en fous aussi. Tu veux des privilèges/monopoles (c-à-d des droits que d'autres n'auront pas).
                                Parce que la GPL insiste sur l'égalité des droits, elle est profondément libre.


                                On a simplement une definition de ce qu'englobe la liberte qui est differente. Je ne considere pas qu'avoir les plans detailles de la voiture que j'achete est un droit et une liberte, c'est un privilege, qui se paie.

                                Si des gens n'avais pas écrit du code sous BSD, tu n'aurais rien. On le vois avec toi, c'est à sens unique. Tu pompes du BSD et tu donnes rien. C'est ce qu'adore MS dans la BSD et MS fait la promotion de la BSD. C'est ce que n'aime pas une majorité de développeurs du libre dans la BSD.

                                Qu'est ce qui te dit que j'ai pris du code BSD ? Tu n'en sais rien.
                                Je vais te le dire d'ailleurs, 100% du code a ete ecrit par moi meme et un pote.
                                La BSD je ne l'ai jamais utilisee, simplement je le trouves plus en accord avec mon point de vue que la GPL.

                                Si tu veux. Selon toi, Mozilla le fait et c'est pour rien, les distributeurs le font et c'est pour rien, etc
                                T'es paranoïaque.


                                Mozilla est libre de faire ce qu'il veut, c'est leur choix.
                                XFree86 a fait ce meme choix, et ils se sont pris un fork.

                                Faudrait savoir. Ailleurs tu dis "Je te l'ai deja dit, le cote libre je m'en bats les c**illes.".
                                Je ne me bat pas les couilles d'avoir un "privilège"/droit.


                                Dans le cas d'un OS que j'utilises, si je m'en bats les c**illes, car que ce soit BSD ou GPL ou proprio, a l'utilisation quasiment rien ne change. Au niveau developpement il y a des differences par contre.

                                Par forcément. Mais avec ta fidélité a être en accord avec MS, c'est Mal(TM) ou au minimum "louche".
                                La longue histoire de MS montre que son avis est articulé principalement autour d'une chose : Faire du profit, empêcher toute concurrence.


                                Ah, et tu crois que je veux assoir un monopole a moi tout seul ? Faut arreter la drogue la...

                                Tu en pense quoi ? Que MS était dans le Bien(TM) ?

                                J'en pense que autant MS avait fait des conneries aux USA qui lui ont valu le proces anti-trust, autant le fait d'avoir un media player dans l'OS n'a absolument rien d'illegal. D'ailleurs on va bien rire quand on verra quel OS(avec ou sans WMP) les constructeurs vont choisir. L'UE n'a pas compris grand-chose selon moi ici.
                                • [^] # Re: pourquoi ?

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  > n'importe qui peut aller ecrire un soft sous Windows qui utilise les dll de Windows sans avoir a refiler les sources de son soft, avec la GPL c'est pas le cas.

                                  C'est faux. Si le code est déjà sous GPL, il doit rester sous GPL (ce qui est normal, non ?).
                                  Tu peux écrire un nouveau programme proprio qui utiliser des programmes GPL (et pas des sources sous GPL), qui utilise des tonnes de librairie LGPL, il n'y a pas de problème.
                                  Si le programme est GPL, tu peux le linker avec des librairies proprios (ça permet aux programmes GPL de tourner sous Windows :-)).
                                  Le seul cas "difficile" est lorsque qu'il y a une librairie GPL. Or ce cas est très rare. Le plus connu est Qt.

                                  > Qu'est ce qui te dit que j'ai pris du code BSD ? Tu n'en sais rien.
                                  > simplement je le trouves plus en accord avec mon point de vue

                                  Alors pourquoi tu parles de la BSD si ton intention est de ne pas fournir les sources ni d'utiliser des sources sous BSD ? Fais ton programme depuis zéro et appliques une licence proprio. Tu n'as pas besoin de la BSD ni de rentrer dans des comparaisons fumeuses entre BSD/GPL/Proprio pour faire ton programme proprio.

                                  > XFree86 a fait ce meme choix, et ils se sont pris un fork.

                                  C'est différent.
                                  http://www.fsf.org/licenses/license-list.fr.html#X11License(...)
                                  Les licences ultérieures de XFree86 sont distribuées sous la licence XFree86 1.1 (qui est incompatible avec la GPL).


                                  La nouvelle licence de XFree86 est incompatible GPL et X.org a été créé pour rester compatible GPL (entre autre).


                                  Ton avis, je le trouve directement sur le site MS :
                                  http://www.microsoft.com/resources/sharedsource/Articles/LicensingO(...)
                                  MS adore la BSD et déteste la (L)GPL.

                                  Pour le FUD sur la GPL c'est ici (attention, c'est de haut niveau):
                                  http://www.microsoft.com/resources/sharedsource/Articles/LicensingB(...)
                                  A faction within the OSS community believes that commercial software is immoral

                                  C'est faux.
                                  and that nobody should hold IP rights in source code.

                                  C'est vrai.
                                  but also imposes three key restrictions

                                  La perspective que ces "restrictions" sont pour garantir la liberté d'utiliser/copié/modifié n'est pas annoncée. Une "restrictions" qui garanti la liberté est-elle une restriction ? Je ne crois pas.
                                  When the licensee distributes GPL code, it may not charge a licensing fee or royalty for the software, but may charge only for the cost of distribution.

                                  Oublie de dire que c'est uniquement si tu as déjà le binaire et l'utilise (donc que tu as accèpté la licence).
                                  Oublie de dire que pour les binaires tu veux vendre au prix que tu veux. Que tu veux vendre au prix que tu veux le binaire avec les sources.
                                  If the licensee includes any amount of GPL code in another program, that entire program becomes subject to the terms of the GPL.

                                  C'est faut car c'est tout simplement illégal. Tu ne peux pas mettre du code GPL dans un projet non compatible GPL. Donc le problème ne se pose pas.
                                  This third restriction often is called a "viral" clause

                                  C'est faux. C'est MS qui a inventé cette dénomination (malheureusement repris ici, ce qui prouve que de son FUD il en reste toujours quelque chose).
                                  because it causes the GPL to "infect" any future software that incorporates GPL code, whether or not the developer intended that result.

                                  pasBill pasGate si t'as un exemple à nous donner d'un projet qui "Ooops" est devenu GPL à l'insu de son plein de grès, on est tous réellement preneur.
                                  This anti-commercial philosophy is rejected by much of the OSS community.

                                  Encore totalement faux, la majorité du libre est anti-propriétaire et pas anti-commercial.
                                  La majorité du logiciel libre est développé sous licence GPL.


                                  Ce passage est hors sujet. C'est pour indiquer qu'il faut se méfier des propos de MS et être d'accord avec MS à propos du logiciel libre n'est pas un bon départ car MS dit beaucoup de conneries sur le logiciel libre.
                                  • [^] # Re: pourquoi ?

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Si le programme est GPL, tu peux le linker avec des librairies proprios (ça permet aux programmes GPL de tourner sous Windows :-)).
                                    Le seul cas "difficile" est lorsque qu'il y a une librairie GPL. Or ce cas est très rare. Le plus connu est Qt.


                                    a) Uniquement les librairies considerees "de base" peuvent etre linkees avec un soft GPL sans donner les sources
                                    b) Je consideres cette exception comme hypocrite, ca revient a dire "on est soi-disant pour le partage, ok on utilise du code proprio, mais on ne redonne rien aux auteurs du proprio qu'ils puissent utiliser selon leurs voeux" (vu que les auteurs de libs proprio ne voudraient probablement pas des clauses de la GPL)

                                    Alors pourquoi tu parles de la BSD si ton intention est de ne pas fournir les sources ni d'utiliser des sources sous BSD ? Fais ton programme depuis zéro et appliques une licence proprio. Tu n'as pas besoin de la BSD ni de rentrer dans des comparaisons fumeuses entre BSD/GPL/Proprio pour faire ton programme proprio.

                                    Je donnes mon avis, et mon avis indique que pour _moi_ la licence BSD est plus _libre_ que la GPL car elle me permet plus de choses. Ca veut pas dire que je l'utilises, ca veut dire que si je devais en choisir une, ca serait la BSD.

                                    La nouvelle licence de XFree86 est incompatible GPL et X.org a été créé pour rester compatible GPL (entre autre).

                                    Justement, la GPL a permis la creation de X.org, c'est elle qui a permis l'existence du fork, et c'est notamment une chose que je veux eviter pour mes softs.

                                    Ce passage est hors sujet. C'est pour indiquer qu'il faut se méfier des propos de MS et être d'accord avec MS à propos du logiciel libre n'est pas un bon départ car MS dit beaucoup de conneries sur le logiciel libre.

                                    Tu continues a faire des associations entre mon avis et MS et c'est gonflant.
                                    Je connais des neo-nazis qui aiment la GPL, tu veux que je t'associes a eux car tu as le meme avis sur un point particulier ? Non, alors evites de faire des associations sur tout et n'importe quoi, il y a qqe trucs specifiques que j'aimes pas dans la GPL, ca veut pas dire que je partages a 100% l'avis de MS que je sache.
                                • [^] # Re: pourquoi ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  > n'importe qui peut aller ecrire un soft sous Windows qui utilise les dll de Windows sans avoir a refiler les sources de son soft, avec la GPL c'est pas le cas.
                                  Avec cette restriction remarquable : tu n'as pas le droit de redistribuer les dll en question. J'ai eu le problème en développant un jeu qui utilise DirectX, tu as le droit d'utiliser DirectX, mais tu ne peux pas redistribuer ton jeu + DirectX (à moins de signer un accord bidule truc machin, évidemment, si tu es prêt à signer des NDA et sortir ton chéquier, avec le logiciel proprio tu es "libre" de faire certaines choses, forcément...).

                                  La situation est-elle meilleure qu'avec une licence LGPL? Non. Effectivement se pose la question des bibliothèques en GPL "pure", mais comme c'est dit ailleurs dans ce thread, ça n'est pas le cas le plus courant. Il suffit de voir le nombre de softs proprios distribués légalement sous Linux pour constater que la GPL n'est pas si virale que ça. Pas plus qu'un NDA signé avec un éditeur de logiciels propriétaires.

                                  > Pouvoir avoir les sources de mon soft ce n'est pas un droit mais un privilege.
                                  Effectivement le point de désaccord est exactement là. Dans le cadre de mon boulot quand un prestataire libre une appli, ce n'est pas un privilège c'est un pré-requis, on a tous les sources, point barre. Simplement la loi protège assez peu le particulier, c'est un fait. Mais il suffirait d'un simple changement de la loi pour que donner le source d'une appli soit de manière générale obligatoire. Après tout on oblige bien les industriels de l'agro-alimentaire à dévoiler les ingrédients principaux de leurs produits. Les lois évoluent. Cette perpétuelle évolution indispensable. Se réfugier derrière un "mais la loi dit ça alors c'est forcément juste" est une vrai mauvaise fausse bonne excuse, rappelons-nous qu'à une époque pas si lointaine que ça, dans le merveilleux pays de la liberté, les noirs n'avaient pas le droit de s'asseoir à l'avant du bus, et c'était la "loi" qui le disait.

                                  Et rappelons que dans le cadre du logiciel proprio, l'utilisation même du logiciel est très souvent soumise à restriction (pas dans un cadre professionnel, pas sur plus de 1 machine, pas pendant plus de X années, etc.). Limitation qui n'apparaît nulle part dans la GPL, aussi virale soit-elle, elle te concède un droit *d'utilisation* illimité et sans restrictions aucune du logiciel.
      • [^] # Re: pourquoi ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Tu as des sources chez Sun pour dire ça ou c'est juste histoire de troller en passant ?
        • [^] # Re: pourquoi ?

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est "seulement" la FSF qui le dit. Sun l'a aussi confirmé dans des interviews.
          • [^] # Re: pourquoi ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Tu demandes des sources de ce que les gens écrivent, par exemple à propos de la CDDL un peu plus bas : https://linuxfr.org/comments/527169.html#527169(...) , et tu n'en donnes pas lors de tes propos, c'est dommage.
            • [^] # Re: pourquoi ?

              Posté par . Évalué à 6.

              > Tu demandes des sources de ce que les gens écrivent

              > et tu n'en donnes pas lors de tes propos, c'est dommage.

              Les liens sont dans le message que j'ai fait plus bas et un lien est donné par mdlh.
              Mais je vais recommencer pour toi.

              Incompatibilité CDDL/GPL par FSF :
              http://www.gnu.org/licenses/license-list.html#CDDL(...)
              it has some complex restrictions that make it incompatible with the GNU GPL.

              Incompatibilité CDDL/GPL indiqué lors d'une interview
              http://news.com.com/Sun+open-source+license+could+mean+Solaris-Linu(...)
              "The CDDL is not expected to be compatible with the GPL, since it contains requirements that are not in the GPL," Claire Giordano of Sun's CDDL team said in its submission. "Thus, it is likely that files released under the CDDL will not be able to be combined with files released under the GPL to create a larger program."

              Tout ça a déjà été dit ici et parfaitement "sourcé".
              • [^] # Re: pourquoi ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Concernant l'incompatibilité GPL/CDDL, je l'avais vu, je n'y faisais pas allusion.
                Et concernant la volonté délibérée de Sun de vouloir empêcher la cohabitation CDDL/GPL, merci d'avoir remis le lien, j'avoue que ton relai de l'information de lwn était un peu gros pour moi en cette heure tardive.
                Merci de cette (re)précision.
    • [^] # Re: pourquoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Le code est ouvert, même si il n'est pas sous GPL (c'est même dit dans l'annonce) donc sur ce point la pas de problème. Par contre, les brevets ne seront pas utilisés contre les utilisations faites pour des logiciels sous licence CDDL. Il n'est donc pas exclu que Sun utilise les brevets contre des logiciels sous GPL, et c'est ce qui ruine la joie qu'aurait du créer l'annonce.
    • [^] # Re: pourquoi ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Pourquoi ? il n'y a ouverture que quand c'est compatible GPL

      Non, mais là on ne peut même pas faire de BSD, LGPL, etc. C'est _CDDL_ou_rien_. Combien y a-t-il de projets sous license CDDL? Ah... bah... juste OpenSolaris. Dommage, hein? Donc ça n'est utilisable nulpart à part dans le-projet-opensource-de-Sun. Totalement inutile.
      • [^] # Re: pourquoi ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Non, mais là on ne peut même pas faire de BSD, LGPL, etc. C'est _CDDL_ou_rien_.
        ...
        Totalement inutile.

        C'est pareil avec la GPL non ? C'est _GPL_ou_rien_ .
        Totalement inutile ...
        • [^] # Re: pourquoi ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Pareil avec le libre non ? C'est _libre_ou_rien_ .

          Faut arrêter.

          Selon lwn.net, CDDL a une incompatibilité "gratuite" avec la GPL.
          C'est volontaire de la part de Sun et Sun sait que la majorité des projets libres sont sous GPL.

          De plus, il y a les brevets Sun qui sont utilisables _uniquement_ avec CDDL.

          Il ne sagit pas de faire un concours de _machin_ou_rien_ mais d'avoir en tête que malgrès les discours de Sun et OpenSolaris, Sun ne veux pas du logiciel libre.
        • [^] # Re: pourquoi ?

          Posté par . Évalué à 0.

          C'est pareil avec la GPL non ? C'est _GPL_ou_rien_ .

          On parle des brevets, ici, pas du code. Cette "libération de brevets" est équivalent à dire "on donne le droit de les utiliser à ceux qui bossent sur notre OS". Je ne vois pas de libération là dedans. A contrario, les brevets libérés par IBM récemment sont utilisables "royalty free" dans tout logiciel open source (au sens de l'OSI).
          • [^] # Re: pourquoi ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Cette "libération de brevets" est équivalent à dire "on donne le droit de les utiliser à ceux qui bossent sur notre OS"

            j'ai du mal a comprendre cet argument...

            la licence CDDL, elle est qualifiee de libre, non?
            les 4 libertes sont respectees, donc ou se trouve le probleme?
            Je ne vois pas quelle est la difference fondamentale

            Les projets GPL ne peuvent pas en profiter, ok, et alors?
            Les projets BSD ne peuvent pas profiter de la GPL, on n'en a pas fait un foin pour autant..
            • [^] # Re: pourquoi ?

              Posté par . Évalué à -1.

              > J'ai du mal a comprendre cet argument...

              Les brevets sont utilisés sous CDDL. Comme sous GNU/Linux c'est principalement du GPL, tu ne peux pas copier les sources sous CDDL (à moins de créer un truc "from-scrach"). Si tu refais la fonctionnalité du brevet et l'implément dans le noyau Linux par exemple, alors Sun peut t'attaquer.

              Donc, t'es autorisé d'utiliser ces 1600 brevets de Sun sous CDDL uniquement mais pas sous GPL (donc pas pour Linux/gcc/glibc/gnome/etc).

              Or, il est très très très dure de changer la licence d'un projet (et encore faut-il que la CDDL soit "intéressante").
              • [^] # Re: pourquoi ?

                Posté par . Évalué à 3.

                ok, ca j'ai bien compris, mais pourquoi "on libere pour ceux qui bossent sous notre OS"?
                qu'est ce qui t'empeche de coder pour linux/windows/macos/bsd (ou meme ton propre os?) en CDDL?
                est ce que les bsdistes font ce genre de remarques a propos du travail fait par rh et autres?
            • [^] # Re: pourquoi ?

              Posté par . Évalué à 4.

              Il n'y a pas de différence fondamentale entre les licences, effectivement, elles sont toutes les deux libres.

              Le problème est au niveau des brevets soit-disant libérés.
              Vous-mêmes mélanhez tout dans ces deux phrases :
              "Les projets GPL ne peuvent pas en profiter, ok, et alors?
              Les projets BSD ne peuvent pas profiter de la GPL, on n'en a pas fait un foin pour autant.."

              Les projets GPL ne peuvent pas profiter des brevets, donc dire que SUN "libère" 1600 brevets pour les projets Open Source est faux. "pour certains" au lieu de "pour les" rend la phrase vraie.
              Rien à voir avec l'offre de IBM en tout cas, bien moins utile en pratique.

              Les projets BSD ne peuvent pas profiter de la GPL ? Quel rapport avec les brevets ? Vous mélangez tout dans votre dernière phrase (on parle de brevet pour SUN, vous ramenez à une licence pour BSD).
              • [^] # Re: pourquoi ?

                Posté par . Évalué à 0.

                ice cream de tous les dieux, l'o toujours po copris..

                cf mon dernier post de 11h08 juste au dessus, c'est pas la titre qui m'a interpelle et honnetement, je m'en cogne comme de l'an 40 du titre de la news.

                le parallele avec BSD etait pour dire que RH par exemple fait la meme chose quand il lachent du code GPL (bon ok, c'est pas un brevet, mais en pratique c'est pareil).

                les brevets SONT liberes (enfin visiblement). Sous une licence qui n'arrange pas grand monde, mais c'est quand meme libre.

                ps: t'as le droit de me tutoyer tu sais, mon lapin... :))
                • [^] # Re: pourquoi ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  La différence avec Red Hat qui utilise la GPL, c'est que la GPL n'est pas une licence faite par Red Hat, pour Red Hat et que seul Red Hat utilise.
                  • [^] # Re: pourquoi ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Je ne vois pas vraiment le rapport, cette licence ne mentionne Sun nulle part.

                    Aujourd'hui elle n'est utilisee que par Sun car elle vient de sortir, qui te dit que dans 6 mois il n'y aura pas de projets externes a Sun l'utilisant ?

                    La GPL a commence de la meme maniere, au debut seul son createur l'utilisait, et elle avait ete cree pour repondre aux desirs de son createur.
                    • [^] # Re: pourquoi ?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      La GPL a commence de la meme maniere

                      Quand la GPL a été créée, l'espace n'était pas encombré par une foultitude de licences, libres et non libres. Ces licences ont pour la plupart été créées par rapport à la GPL. Soit par le fait d'une opinion différente sur le problème (mouvement Open Source, licence BSD), soit dans le but de ne surtout pas rejoindre le corpus des logiciels GPL. Un cloisonnement logiciel propriétaire d'un côté et libre de l'autre, soit selon la logique Open Source, soit selon la logique issue de la GPL qui ne permet pas l'appropriation, pourrait être vu comme logique. La multiplication des licences "libres" dont la CDDL semble plutôt provoquer la confusion.

                      Il ne faut cependant pas trop s'exciter : là il s'agit de permettre l'utilisation de brevets appartenant à Sun, brevets dont on pense en général bien sûr le plus grand bien, dans le cadre de l'utilisation d'une licence particulière, ce qui circonscrit l'espace de leur emploi. Il est permis d'en sourire, mais c'est le point central. Si Sun en tire un intérêt quelconque, tant mieux pour eux.

                      qui te dit que dans 6 mois il n'y aura pas de projets externes a Sun l'utilisant ?

                      En effet. On verra bien. Peut-être bien que oui et peut-être bien que non.

                      Je ne vois pas vraiment le rapport, cette licence ne mentionne Sun nulle part.

                      La GPL ne mentionne expressément rien d'analogue non plus. La CDDL est incontestablement une licence libre, qui a certes la bizarre caractéristique d'être non miscible avec la GPL, mais les goûts et les couleurs... Ce qu'il y a de marrant, je me répète, c'est de permettre l'utilisation de brevets appartenant à Sun, et là le nom de Sun est mentionné, dans le cadre exclusif de cette licence. Je suis de ceux qui espèrent que les brevets logiciels ne pourront pas être mis en oeuvre en Europe.
  • # Faut pas s'emballer

    Posté par . Évalué à 5.

    > licence CDDL (NdRl : cette licence est qualifiée de libre par la FSF).

    Il y a "libre" et "libre". La licence est considéré "Open Source".

    Elle a été "validée" par http://www.opensource.org/(...) (je n'ai pas regardé du côté de la FSF) :
    http://lwn.net/Articles/114840/(...)

    > cette licence est qualifiée de libre par la FSF

    Il serait bien de mettre un lien pour affirmer ça.

    > Sun "libère" 1600 brevets pour les projets Open Source

    NNOONN !!!

    C'est uniquement pour les logiciels sous CDDL (en tout cas, il y a un gros flou). Or cette licence est incompatible avec la GPL :
    http://lwn.net/Articles/114839/(...)
    This license is GPL-like in its intent, but (as Sun acknowledges up front) it is not compatible with the GPL. There are certain extra terms in the CDDL which, while not necessarily objectionable in their own right, conflict with the GPL's "no additional restrictions" terms. This incompatibility came as a surprise to few people; nobody has ever expected Sun to encourage the mixing of Solaris and Linux kernel code.
    (...)
    The CDDL licenses the copyrights in the code for use, distribution, and modification - the usual free software rights. It also contains a patent grant, but here the language is a bit more constrained:

    (b) under Patent Claims infringed by the making, using or selling of Original Software, to make, have made, use, practice, sell, and offer for sale, and/or otherwise dispose of the Original Software (or portions thereof).


    In other words, the CDDL does not license any patents for use in derived products. Other terms in the license suggest that Sun is concerned about patent infringements caused by modifications, but the above exclusion is not restricted to such infringements.

    (...)

    The CDDL contains patent defense language: if you sue a copyright holder for patent infringement, you can lose your rights to use the code under the license. In any patent litigation settlement talks, the value of the patent license granted by the CDDL must be taken into account - essentially, the party initiating the lawsuit loses any patent license granted by the CDDL. There is one other strange term:

    6.4. In the event of termination under Sections 6.1 or 6.2 above, all end user licenses (excluding distributors and resellers) that have been validly granted by You or any distributor hereunder prior to termination (excluding licenses granted to You by any distributor) shall survive termination.


    So if you are a software distributor, and you got the code from somebody who later turns around and sues Sun, you can lose your rights to the software under the license.



    http://news.com.com/Sun+open-source+license+could+mean+Solaris-Linu(...)
    "The CDDL is not expected to be compatible with the GPL, since it contains requirements that are not in the GPL," Claire Giordano of Sun's CDDL team said in its submission. "Thus, it is likely that files released under the CDDL will not be able to be combined with files released under the GPL to create a larger program."



    Je n'ai pas lu la lkml pour savoir si les développeurs Linux ont un avis.

    Pour ma part. Cette annonce et cette licence a peu ou aucun intérêt pour le logiciel libre. Solaris sous CDDL n'est pas du logiciel libre. C'est du logiciel à "source ouverte" et ce n'est pas la même chose.
    M'enfin, c'est mieux que pas de source du tout. Ne boudont pas le geste de Sun mais il faut bien l'évaluer.
    • [^] # Re: Faut pas s'emballer

      Posté par . Évalué à 7.

      > cette licence est qualifiée de libre par la FSF

      Il serait bien de mettre un lien pour affirmer ça.


      Puis:

      Solaris sous CDDL n'est pas du logiciel libre. C'est du logiciel à "source ouverte" et ce n'est pas la même chose.

      Comme tu l'as dit plus haut, tu n'as pas verifie pour FSF. Or c'est bien du logiciel libre selon la FSF et comme indique dans le texte:
      http://www.gnu.org/licenses/license-list.html#GPLIncompatibleLicens(...)

      Plutot que de refuter l'affirmation sans preuve de la News pour dire le contraire, tu aurais pu verifier par toi meme et eviter de pondre une conclusion fausse, ce qui ternie inutilement ton commentaire.
      • [^] # Re: Faut pas s'emballer

        Posté par . Évalué à -3.

        > > Solaris sous CDDL n'est pas du logiciel libre. C'est du logiciel à "source ouverte" et ce n'est pas la même chose.

        Petit précision sur cette phrase qui est vraiment imprecise.
        Je voulais dire qu'actuellement j'ai du mal à voir OpenSolaris (et plus précisément ses logiciels sous CDDL) dans le "mouvement" logiciel libre.

        À cause de la licence CDDL (incompatibilité GPL, brevets), les développeurs du libre vont rechigner à travailler sur ces logiciels.

        Un commentaire d'un employé Sun :
        http://lwn.net/Articles/114031/(...)

        (Posted Dec 4, 2004 3:46 UTC (Sat) by subscriber paulj) (Post reply)

        NB: I am a Sun employee. The below are my personal opinions, based in no small part on opinions held before having become a Sun employee. I dont speak for Sun.

        (...)
        > hoping that the Linux community will donate some code to them

        No, that isnt what Sun hope. Sun hope that those who care to (eg customers, academia) will be able to look, tinker and modify away on Solaris to their hearts content, and maybe do cool stuff, who knows. Indeed, source had always been available to major customers and academia anyway, just not under an "Open Source" licence, so essentially all thats changing is that source will be more widely accessible and under a non-proprietary licence.


        > Comme tu l'as dit plus haut, tu n'as pas verifie pour FSF. Or c'est bien du logiciel libre selon la FSF et comme indique dans le texte:
        > http://www.gnu.org/licenses/license-list.html#GPLIncompatibleLicens(...)

        Merci pour ta contribution.

        > Plutot que de refuter l'affirmation sans preuve de la News pour dire le contraire

        C-à-d ?
        Linux peut utiliser les 1 600 brevets ?
        Actuellement c'est très très très loin d'être sûr.
        Ce qui est sûr c'est que cette licence est incompatible GPL.

        > tu aurais pu verifier par toi meme et eviter de pondre une conclusion fausse, ce qui ternie inutilement ton commentaire.

        linuxfr est un lieu où il ne faut dire que des vérités...
        Ben il y a du boulot.

        Toi qui ne te trompe jamais et ne dit que des vérités, peux-tu affirmer que Linux peut utiliser ces 1 600 brevets. Evidemment, tu ne manqueras pas d'appuyer ton affirmation avec une URL sur une source fiable.
      • [^] # Re: Faut pas s'emballer

        Posté par . Évalué à 0.

        > Plutot que de refuter l'affirmation sans preuve

        J'avais pas lu l'avis de la fsf :
        Sun Common Development and Distribution License (CDDL)

        This is a free software license which is not a strong copyleft; it has some complex restrictions that make it incompatible with the GNU GPL. That is, a module covered by the GPL and a module covered by the CDDL cannot legally be linked together. We urge you not to use the CDDL for this reason.

        Also unfortunate in the CDDL is its use of the term "intellectual property"


        La fsf demande d'éviter cette licence. Il y a "libre" et "libre" comme j'ai dit plus haut. CDDL n'est pas top dans ce domaine même si elle est qualifié/classé de libre.
        • [^] # Re: Faut pas s'emballer

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          > Il y a "libre" et "libre" comme j'ai dit plus haut.

          Oui mais non. Même pour la FSF il y a quatre principes, si tu es dedans tu es libre, sinon tu n'es pas libre.

          Après il y a la notion de copyleft (pas forte dans cette licence) mais ça ne rend pas plus libre (cf GPL Vs BSD).

          Après il y a la notion de compatibilité GPL, mais la CDDL est autant incompatible GPL que la GPL est incompatible CDDL. Si la FSF recommande de ne pas utiliser CDDL c'est que leur propre licence est la GPL et que quitte à en utiliser une ils préfèrent une compatible avec leur propre code? Il n'y a pas de plus ou moins libre, la GPL n'a rien de plus libre que la CDDL.

          > CDDL n'est pas top

          Il n'est nulle part dit qu'elle n'était pas top. La seule chose qu'on peut lui reprocher c'est de ne pas être compatible avec la GPL. Mais bon, c'est aussi un problème de la GPL ces notions de compatibilité (la preuve c'est qu'ils se sentent obligés de préciser avec quelles licences libres ils sont compatibles).
          • [^] # Re: Faut pas s'emballer

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            > la CDDL est autant incompatible GPL que la GPL est incompatible CDDL.

            Même pas. La CDDL permet d'avoir d'autres fichiers sources sous une licence différente dans le même projet, la restriction vient bien de la GPL.

            (ceci dit, je crois sans peine que l'incompatibilité soit délibérée de la part de SUN)
            • [^] # Re: Faut pas s'emballer

              Posté par . Évalué à 0.

              > la restriction vient bien de la GPL.

              Bof.
              http://lwn.net/Articles/114839/(...)
              This license is GPL-like in its intent, but (as Sun acknowledges up front) it is not compatible with the GPL. There are certain extra terms in the CDDL which, while not necessarily objectionable in their own right, conflict with the GPL's "no additional restrictions" terms. This incompatibility came as a surprise to few people; nobody has ever expected Sun to encourage the mixing of Solaris and Linux kernel code.

              > je crois sans peine que l'incompatibilité soit délibérée de la part de SUN

              Si Sun a volontairement créé l'incompatibilité (ce que je crois aussi), comment affirmer que la GPL est la "racine" de l'incompatibilité avec la CDDL ?

              La GPL existe (et depuis longtemps) et elle défend des droits pour l'utilisateur. Si une licence n'est pas compatible avec une nouvelle licence, c'est uniquement de la "faute" de la nouvelle licence.

              La nouvelle licence ne veut pas accorder autant de droits que la GPL, c'est son choix.

              La GPL n'a pas à diminuer les droits qu'elle donne à l'utilisateur uniquement pour ne pas être taxé d'incompatible avec des licences qui ne défendent pas autant les droits de l'utilisateur que la GPL.
              Sinon autant ne pas mettre en BSD V1. Puis le retrouvé dans les produits MS, sans les sources, sans la possibilité de modifier, sans le droit d'utiliser librement, etc...

              Même si la GPL est continuellement critiquée (avec des arguments limite "à la con"), c'est une "bénédiction" pour le logiciel libre.
              • [^] # Re: Faut pas s'emballer

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Tu prend un projet sous GPL. Tu veux ajouter un fichier sous une autre license. Est-ce que tu peux ? Non, l'ensemble doit être distribué sous GPL. Tu peux récupérer du code d'une autre license que si tu as le droit de changer cette license en GPL.

                Tu prend un projet sous CDDL. Tu veux ajouter un fichier sous une autre license. Est-ce que tu peux ? Oui.

                Pour prendre une comparaison douteuse, si je te dis que je me fouetterai avec des orties si tu répond a mon message, et si tu ne m'aimes pas, tu vas répondre a mon message, délibérément. Mais l'obligation vient bien de moi. (nan, t'inquietes, je le ferais pas de toutes façons ;-)

                Si tu n'est pas convaincu, cherches la clause de la CDDL qui t'empêche d'utiliser du code d'une autre license dans ton projet. Cherches ensuite dans la GPL, ça sera moins dur.

                > Même si la GPL est continuellement critiquée (avec des arguments limite "à la con"),
                > c'est une "bénédiction" pour le logiciel libre.

                Pas seulement pour le libre. Petit exemple : Une boite veux un front-end C++. Ah, tiens, y'a ça dans GCC. Ah, license GPL, on utilise des composants proprio d'un autre fournisseur. Et hop, on oublie GCC et on passe a EDG.

                Ben la, tu vois, la GPL, ça a été une bénédiction pour le produit propriétaire qu'est EDG.
    • [^] # Re: Faut pas s'emballer

      Posté par . Évalué à 1.

      > licence CDDL (NdRl : cette licence est qualifiée de libre par la FSF).

      Il y a "libre" et "libre". La licence est considéré "Open Source".


      > Sun "libère" 1600 brevets pour les projets Open Source

      NNOONN !!!

      C'est uniquement pour les logiciels sous CDDL (en tout cas, il y a un gros flou).


      C'est contradictoire tout ça. Je ne comprends pas, c'est Open Source ou pas finalement?
      • [^] # Re: Faut pas s'emballer

        Posté par . Évalué à 5.

        La license est libre et open source.

        Les brevets sont liberes UNIQUEMENT pour une utilisation dans un code dont la license est CDDL, et pas pour une autre license.

        La phrase "Sun "libère" 1600 brevets pour les projets Open Source" devrait etre "Sun "libere" 1600 brevets pour un sous-ensemble de projets Open Source, ceux distribues avec la license CDDL".

        La phrase est plus longue, un peu plus indigeste (mais ca doit venir de moi), mais plus correcte.
      • [^] # Re: Faut pas s'emballer

        Posté par . Évalué à 2.

        open source et libre
        MAIS les brevets ne sont dispos en gros que pour le code issu de sun (vu qu'il y a pratiquement que eux qui utilise cette licence).
        Bonjour on ouvre notre portefeuille de brevet a nous meme :-D
        j'exagere un peu mais...

        pour pousser un poile le bouchin :
        la conference de presse qui dis que ibm "cede" 500 brevets aux logiciels libres :
        http://www-1.ibm.com/press/PressServletForm.wss?MenuChoice=pressrel(...)
        Et il n'y a pas de restrictions de licences !

        Deja quand on commence a mettre des restrictions sur le type de licence utilisee quand elles ont a peu pres le meme but; on peux se demander si le but du libre a ete compris ou pas.
  • # Libre pour qui?

    Posté par . Évalué à 3.

    Bref, ça dit que les developpeurs OpenSolaris sous licence CDDL n'ont rien à craindre des brevets de Sun.

    Et pour les autres licenses libres?
  • # Je ne voulais pas lancer de troll GPL/CDDL !

    Posté par . Évalué à 10.

    Dans les commentaires qui précèdent, le débat tourne presque exclusivement autour de "GPL vs CDDL".

    Alors soyons clairs : la GPL est virale, comme dit plus haut, mais la CDDL aussi : tout code GPL modifié doit être distribué sous GPL, et tout code CDDL modifié doit l'être sous CDDL, c'est d'ailleurs en partie pour ça qu'elles sont incompatibles. Mais elles sont libres toutes les deux, la FSF le dit.

    Le point que je voulais soulever, c'est que Sun autorise l'utilisation des brevets concernés pour les travaux sous CDDL uniquement. Autrement dit, pas pour Linux (à moins qu'ils ne choisissent d'étendre cette autorisation par la suite). Mon avis est donc qu'ils souhaitent surtout enlever un obstacle aux contributions potentielles, mais c'est calculé : lesdites contributions sont espérées pour améliorer leur produit, OpenSolaris.
    • [^] # Re: Je ne voulais pas lancer de troll GPL/CDDL !

      Posté par . Évalué à 1.

      > c'est d'ailleurs en partie pour ça qu'elles sont incompatibles.

      Non.

      > Mais elles sont libres toutes les deux, la FSF le dit.

      Certe. Je vais encore me faire moinser mais cette phrase m'énerve.

      En général lorsqu'un projet et sous une licence libre, j'applaudis.
      Pour CDDL, même si elle est libre, j'ai moyennement envis d'applaudir.
    • [^] # Re: Je ne voulais pas lancer de troll GPL/CDDL !

      Posté par . Évalué à 2.

      Quoique je sois d'accord avec toi sur le fond, j'ai horreur du terme "viral" appliqué à la GPL.
      Ce terme a été inventé par les détracteurs du copyleft pour faire du FUD : si vous faites un produit dérivé d'un code GPL vous serez obligés de le distribuer à tout vent, même si cela peut donner des informations sensibles sur, par exemple, l'organisation interne de votre SI.
      Or c'est faux : tant qu'il n'y a pas redristribution (et un déploiement en interne d'une solution développée aussi en interne n'est pas une distribution), il n'y a pas d'obligation de redistribution du code source (et de toute façon, cette obligation de redistribution ne s'applique qu'envers les personnes à qui l'application a été redistribuée).
    • [^] # Re: Je ne voulais pas lancer de troll GPL/CDDL !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      > tout code GPL modifié doit être distribué sous GPL,

      En général, quand on parle de l'aspect viral de la GPL, ce n'est pas de ça qu'on parle, mais plutot que tout code lié a du code GPL doit, s'il est distribué, être distribué sous GPL. La CDDL n'a pas cette restriction.

      Si tu as un projet de 1 000 000 de lignes de code sous une licence X et que tu veux ajouter une fonction de 30 lignes qui est sous GPL, le million de lignes doit devenir GPL. C'est une des seules licences a avoir cette restriction a ma connaissance.
      • [^] # Re: Je ne voulais pas lancer de troll GPL/CDDL !

        Posté par . Évalué à -1.

        > mais plutot que tout code lié a du code GPL doit, s'il est distribué, être distribué sous GPL. La CDDL n'a pas cette restriction.

        Ce n'est pas tout vrai. Sinon ce qui est sous CDDL pourrait être distribuer sous GPL. Or ce n'est pas le cas.
      • [^] # Re: Je ne voulais pas lancer de troll GPL/CDDL !

        Posté par . Évalué à 1.

        > Si tu as un projet de 1 000 000 de lignes de code sous une licence X et que tu
        > veux ajouter une fonction de 30 lignes qui est sous GPL, le million de lignes doit
        > devenir GPL. C'est une des seules licences a avoir cette restriction a ma connaissance.

        Non! le million de lignes doit juste être compatible avec la GPL. Ce peut être par exemple du BSD, du LGPL...
        • [^] # Re: Je ne voulais pas lancer de troll GPL/CDDL !

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Tu peux me dire où dans la licence il y a la notion de compatibilité ?
          La "compatibilité GPL" c'est justement grosso modo avoir le droit de relicencier en GPL. LGPL et BSD sont compatibles parce qu'on peut passer les projets sous ces licences en GPL.

          La licence dit clairement que si ça contient du GPL le code dans son ensemble doit être distribué sous GPL. Il n'y a pas de notion de compatibilité ou rien. La personne que tu cites à tout à fait raison.

          Après reste à savoir si c'est un bien ou un mal, mais là on est dans l'opinion.
          • [^] # Re: Je ne voulais pas lancer de troll GPL/CDDL !

            Posté par . Évalué à 0.

            > La licence dit clairement que si ça contient du GPL le code dans son ensemble doit être distribué sous GPL.

            Tu le dis : le code dans son ensemble.
            Le fichier toto.c sous BSD dans un projet GPL a les "privilèges" de la GPL. Tu peux copier ce fichier (du projet GPL) et l'utiliser ailleur même si ce "ailleur" ne respecte pas la GPL.

            Par contre, tu ne peux pas mettre un fichier GPL dans un projet BSD. Et je n'irais pas dire "à la vite" que c'est de la faute à la BSD.
            • [^] # Re: Je ne voulais pas lancer de troll GPL/CDDL !

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              > Tu peux copier ce fichier (du projet GPL) et l'utiliser ailleur même si
              > ce "ailleur" ne respecte pas la GPL.

              Seulement si ce fichier est sous double license.

              > Par contre, tu ne peux pas mettre un fichier GPL dans un projet BSD.

              Tu peux, si tu acceptes que tout ton projet devienne GPL. Ce qui n'est en général pas le cas des développeurs de projets BSD.
        • [^] # Re: Je ne voulais pas lancer de troll GPL/CDDL !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pour préciser la réponse d'Éric :

          http://www.gnu.org/copyleft/gpl.html(...)

          2)
          b) You must cause any work that you distribute or publish, that in whole or in part contains or is derived from the Program or any part thereof, to be licensed as a whole at no charge to all third parties under the terms of this License.


          http://www.gnu.org/licenses/gpl-faq.html#WhatDoesCompatMean(...)
          What does it mean to say a license is "compatible with the GPL".
          It means that the other license and the GNU GPL are compatible; you can combine code released under the other license with code released under the GNU GPL in one larger program.

          The GPL permits such a combination provided it is released under the GNU GPL. The other license is compatible with the GPL if it permits this too.
  • # Titre a mon avis tres mal choisi

    Posté par . Évalué à 6.

    Bonjour tt le monde,

    Loin de moi l'envie de chipoter, mais à la lecture des différents articles et des nombreux commentaires il semble relativement simple de comprendre que cette libération de brevet ne servira qu'OpenSolaris.

    En effet, ces brevets étant utilisables uniquement dans des travaux eux même sous CDDL, je ne vois pas en quoi cela pourra aider des projets Open Source "en général". On pourra au pire y glaner quelques idées mais sans plus, sous peine de poursuite pour violation de brevet !

    Donc finalement on pourrait penser que c'est un superbe coup marketing pour Sun. Que c'est également pour eux une tentative de redynamiser un peu leurs OS qui sont en perte de vitesse. Mais que c'est du Sun pour Sun et rien d'autre. A moins que quelqu'un connaisse ou développe un OS sous licence CDDL !? Ce dont je doute fortement.

    Mais peut etre que je vais un peu loin en parlant d'OS ... Vu que la licence CDDL est considéré par la FSF comme "libre". Il est donc imaginable que quelqu'un développe un logiciel / driver / je ne sais quoi sous licence CDDL. Ce projet ne violerai donc pas les brevets de Sun. Donc finalement on pourrait développer un soft avec CDDL depuis OpenSolaris ou Linux d'ailleurs, mais bien sur en n'utilisant aucun code/librairie/soft sous GPL (ou autres licences differentes de CDDL). Et ce soft pourrait donc finalement être utilisé sous Linux comme sous OpenSolaris ... non ? D'après la licence, l'executable pourrait même être distribué sous une autre licence que la CDDL. Je dis peut etre des bêtise, je vous invite donc à me corriger si c'est le cas.

    Tout ce petit argumentaire pour dire que je ne comprends pas le titre de cette news. Je ne pense vraiment pas que cette libération de brevets puisse réellement servir les projets Open Source actuel qui sont majoritèrement sous (L)GPL / BSD ou autres mais pas sous CDDL. Je pense donc que le titre devrait être modifié pour quelque chose comme : Sun "libère" 1600 brevets sous licence CDDL. Car si on s'arrête à la news et qu'on ne lit pas les commentaires ... on peut rester sur une fausse joie !! Hors, cette libération n'est vraiment utile que pour des projets qui ont vu, ou verront, le jour sous licence CDDL.

    Voila, c'était juste mon avis :)
    • [^] # Re: Titre a mon avis tres mal choisi

      Posté par . Évalué à -1.

      > On pourra au pire y glaner quelques idées mais sans plus, sous peine de poursuite pour violation de brevet !

      Pire, cette licence parle de "propriété intellectuelle". Donc théoriquement tu n'as même pas le droit de copier les idées.

      > Tout ce petit argumentaire pour dire que je ne comprends pas le titre de cette news.

      Sur linuxfr, parfois ils corrigent les news parfois ils ne les corrigent pas.
      Là ils ont décidé de ne pas corriger.

      Tout ceux qui lisent rapidement linuxfr vont propager une connerie mais ça linuxfr s'en fout.
      Ça fera aussi plaisir à Sun.

      Ce n'est pas la première ni la dernière fois que linuxfr ne corrige pas ses news.
      • [^] # Re: Titre a mon avis tres mal choisi

        Posté par . Évalué à 1.

        donc si j'ai bien compris si on trouve du code en cddl qui implente in vas dire le double click pour faire plaisir a microsoft, je n'aurais pas le droit d'utiliser le double click? parce que bon comment prouve que l'on a bien recuperer l'idee de chez eux et que l'on ne l'a pas eu tout seul comme un grand??
        et si on edite du code sous double licence cddl et gpl , on peux non?
        donc si on utilise un brevet : comme le code est cddl on peux l'utiliser, et on peux l'utiliser sous gnu vu qu'il est cddl ; ou la gpl/cddl interdis ce genre de situation?
  • # Résumons.

    Posté par . Évalué à 4.

    Sun autorise les projets sous CDDL à utiliser 1600 de ses brevets.

    Pour l'instant, l'ensemble des projets sous CDDL, c'est dtrace ( http://www.opensolaris.org/(...) ), c'est à dire à peu près 10 000 lignes de code.

    D'autre part, la CDDL est faite de telle manière qu'elle ne peut pas être utilisée pour des projets déjà existants ( d'autres licences aussi, ce n'est pas le point ).

    Dans ces conditions, pour l'instant, le seul projet qui peut utiliser les brevets de Sun est dtrace.

    Alors franchement, dire « Sun "libère" 1600 brevets pour les projets Open Source », c'est quand même un peu du foutage de gueule, non ?

    Je vais peut-être paraitre paranoïaque, mais si la CDDL et opensolaris décollent, Sun est en train de se donner les moyens de tuer toute concurence libre.
    • [^] # Re: Résumons.

      Posté par . Évalué à 2.

      Non, c'est pas du foutage de gueule, c'est de l'ironie. J'avais cru qu'employer des guillemets dans le titre et insérer la phrase "On peut donc voir dans ce geste un coup marketing plutôt qu'une réelle ouverture" suffirait à faire comprendre que je ne voyais pas trop ça d'un bon oeil.

      C'est ma première dépêche, je ferai attention la prochaine fois, merci pour tes encouragements.
      • [^] # Re: Résumons.

        Posté par . Évalué à 0.

        Le « foutage de gueule » s'adressait plus à Sun qu'à l'auteur de la dépèche. Désolé si je t'ai froissé.
  • # Public Patent Foundation critique Sun et la CDDL

    Posté par . Évalué à 2.

    Dans un lettre ouverte à Sun :
    http://www.pubpat.org/Sun_Patent_Grant.htm(...)
    Developers need to be very careful about the details here and not be misled into thinking Sun has given them more than it actually has.
  • # Stallman critique aussi ce geste de Sun

    Posté par . Évalué à 1.

    Dans un article de Newsforge, Richard Stallman critique aussi ce geste de Sun en insistant sur le fait que ce n'est pas parce que un certain nombre de brevets sont "libérés" (sous une licence qu'il critique par ailleurs) que le reste des brevets n'est plus une énorme épée de Damoclès au-dessus des développeurs (de logiciels libres comme non-libres).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.