Tester votre chaîne Hi-Fi avec Qloud

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Lucas Bonnet, Florent Zara et Xavier Claude. Modéré par Lucas Bonnet.
Tags :
14
26
jan.
2012
Son

On en a déjà parlé en 2006 sur LinuxFr.org : Sortie de Qloud 0.1. Qloud est un logiciel sous licence GPLv2, aujourd'hui en version 0.30, qui vous permet très simplement de tester votre système de reproduction haute-fidélité (ou basse). Il joue sur les haut-parleurs des fréquences sonores et compare le résultat obtenu avec le microphone.

NdM : merci à José JORGE pour son journal.

Il faut pour cela câbler les fils virtuels avec l'excellent Qjackctl, sous licence GPL.

Connexion de Jack-it! pour Qloud

Cela permet d'obtenir un joli graphique de courbe de réponse en fréquences, en comparant les haut-parleurs internes d'un portable à des enceintes à 10 k€ vous saurez s'il fallait investir ou pas.

Exemple de réponse de 10 Hz à 22 kHz :
Réponse de 10 Hz à 22 kHz avec les enceintes de 1975 fabriquées par mon papounet

Voici un paquet pour Mageia 1 : RPM x86_64. Sinon, si vous voulez compiler, les dépendances sont Qt4, Qwt, JACK, sndfile, et fftw.

  • # Qualité du micro

    Posté par . Évalué à 4.

    Intéressant... Je le testerais bien sur mon installation.

    Encore faut-il avoir un micro de qualité un peu (ou très ?) supérieur au système de reproduction, sur tout le spectre de mesure, ce qui n'est pas mon cas.

    • [^] # Re: Qualité du micro

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Un bon microphone à condensateur c'est de l'ordre de 2000€ mais ce n'est pas le plus cher : il faut trouver le local (chambre sourde) où faire les mesures. Il reste la possibilité de faire les mesures en plein air, dans un lieu sans vent et sans bruit (circulation, cigales, oiseaux...). C'est ainsi que fonctionnent les audiophiles.

      Une autre façon de d'appréhender le sujet est de considérer la pièce où l'on écoute à l'endroit où l'on écoute. Des résonances de plancher par exemple, peuvent améliorer ou détériorer le rendu d'un haut-parleur selon la position du haut parleur dans la pièce et de son lien avec le plancher. Je préfère cette approche, beaucoup plus réaliste et ce logiciel peut être une aide appréciable.

      • [^] # Re: Qualité du micro

        Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 26/01/12 à 15:28.

        Inutile de choisir un micro hors de prix, ça ne servira pas à grand chose - ces micros ne sont pas forcément les plus complets niveau spectre, leur but est de restituer tel ou tel instrument, ou voix, ou prise globale d'une manière fidéle et/ou chaleureuse, et ils ont souvent une couleur particulière, c'est ce qui fait leur intérêt.

        L'idéal serait d'utiliser un micro de mesure, qui à défaut d'être utilisable pour l'enregistrement, arrive en général à capter l'ensemble du spectre d'une manière la plus égale possible.
        Il faut bien sûr éviter les premier prix et marques bas de gamme (comme Behringer...).
        Nous on utilise un Audix dans notre studio pour calibrer les enceintes et c'est assez impressionnant une fois le son corrigé ce qu'on arrive à rattraper comme problèmes (venant des enceintes, de la pièce, etc.).
        Une petite liste : http://www.thomann.de/fr/microphones_mesure.html

        Après, même avec un premier prix, je reste persuadé que l'on obtient une courbe plus réaliste avec un micro de mesure à 40€ qu'avec un Neumann à 2000€, peu importe la qualité des enceintes :)

        En tous les cas, appli très intéressante, que je vais m'empresser de tester !

        • [^] # Re: Qualité du micro

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Après, même avec un premier prix, je reste persuadé que l'on obtient une courbe plus réaliste avec un micro de mesure à 40€ qu'avec un Neumann à 2000€

          Faux. J'ai une longue expérience de la prise de son et de bonnes notions de physique. Les microphones à condensateur et à ruban sont des modèles professionnels, leur courbe de réponse est plate. Ils sont livrés avec leur étalonnage et leur courbe de réponse très large permet même d'enregistrer des ultra-sons¹.
          Avec un microphone à 40€, on peut avoir quelque chose d'assez parlant, mais avec un microphone professionnel de prise de son, ce seront de vraies mesures.

          Les audiophiles sont très souvent des gens qui racontent n'importe quoi. Il ne faut pas les écouter. Leur discours est du domaine des patasciences.

          ¹ Les premiers CD étaient qualifiés de "durs" car on ne filtrait pas au delà de 20kHz. Le repliement de spectre ramenait les ultrasons dans le domaine audible de façon inharmonique.

      • [^] # Re: Qualité du micro

        Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 26/01/12 à 15:27.

        Pour ce type d'usage, il faut surtout utiliser un micro de mesure plutôt qu'un "bon micro à condensateur". Ce sera déjà nettement moins cher et plus fiable.

        Un micro de prise de son est conçu pour avoir un rendu le plus "musical" possible, un micro de test pour avoir un rendu le plus neutre et linéaire possible. Et ce sont deux choses très différentes.

        EDIT: grillé

    • [^] # Re: Qualité du micro

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je proposais de comparer plusieurs sources sonores avec le même micro. Comme ça, la différence devrait venir essentiellement des sources et pas du micro ;-)

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

      • [^] # Re: Qualité du micro

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mais si ton micro ne capte pas bien certaines fréquence où certaines enceinte se débrouille bien mieux que les autres, ça ne se verra pas forcément.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

        • [^] # Re: Qualité du micro

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ben si : tu auras le courbe encore plus basse pour l'un que pour l'autre!

          ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

          • [^] # Re: Qualité du micro

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Pas forcément, ça dépend des limites du micro (s'il a atteint un maximum pour cette fréquence par exemple).

            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: Qualité du micro

      Posté par . Évalué à 1.

      Le problème ne vient pas seulement du micro. Il y a aussi la courbe de réponse de l'ensemble de l'étage d'entrée (pré-ampli micro, filtre antirepliement…). Et il faut également être sûr de la sortie. Il y a quelques années, j'avais fait des tests sur la sortie analogique de la carte son intégrée de mon PC, à l'oscilloscope, il était inutile de faire des mesures de précision pour voir qu'il y avait une grande différence entre ce que j'aurais dû obtenir et ce que j'obtenais. Et n'oublions pas non plus l'ampli.

      Cela permet d'obtenir un joli graphique de courbe de réponse en fréquences, en comparant les haut-parleurs internes d'un portable à des enceintes à 10 k€ vous saurez s'il fallait investir ou pas.

      J'espère pour toi que rien qu'à l'écoute tu entendais déjà la différence, parce que pour des haut-parleurs de portables, même comparés à des enceintes à 100 €‚ il n'est pas nécessaire de faire des mesures pour se rendre compte de la différence ;)
      J'imagine que l'ampli des enceintes à 10 k€ n'est pas le même que celui des haut-parleurs intégrés, du coup il y a deux paramètres qui changent, c'est donc le couple ampli+HP qui est comparé pas juste les HP.

      Ce genre de programme est intéressant, mais à condition de rester conscient de ce que l'on mesure.

      Tient, je me pose une question, est-il possible après mesure (avec ce programme ou un autre), de définir une courbe de correction à appliquer au DSP de la carte son ou à une des couches logicielle qui gère le son, afin d'essayer d'améliorer le rendu du son ?

      • [^] # Re: Qualité du micro

        Posté par . Évalué à 3.

        Tient, je me pose une question, est-il possible après mesure (avec ce programme ou un autre), de définir une courbe de correction à appliquer au DSP de la carte son ou à une des couches logicielle qui gère le son, afin d'essayer d'améliorer le rendu du son ?

        y a un wiki pour ca http://www.duffroomcorrection.com/wiki/Main_Page :)

  • # Quelques pistes complémentaires

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Égalisation

    Si votre chaîne sonore est pourrie, rien de dramatique, une bonne égalisation peut vous transformer une paire d'enceinte minable en quelque chose de potable (cas par exemple des enceintes intégrées d'ordinateurs portables). Bien entendu tout cela reste limité en volume sonore par le rendement acoustique des HP, et ses limites (puissance, débattement mécanique, ...). Quelques pistes (non exhaustif) :

    • Soit sur jackd, à l'aide d'un rack de greffons ladspa : exemples jack-rack ou livemix
    • Soit directement au niveau de ALSA (et donc tout qui tourne au dessus, comme par exemple pulseaudio) avec alsaequal.

    Le but de l’égaliseur est de corriger bande par bande le niveau de sortie vers la carte son, et donc de rapprocher la courbe de réponse en fréquence de votre chaîne audio à ce que vous désirez.

    Attention cependant, cela n'est pas forcément évident, car :

    • Ça dépend de la qualité du micro
    • Ça dépend de la position du micro : l’idéal est de le positionner à un point d'écoute habituel : votre canapé, votre chaise de bureau.. et à la hauteur ou vous avez les oreilles en général (et donc pas posé par terre parce que le câble est trop court).
    • Ça dépend de la pièce, si vous ajoutez des meubles ou rideaux, il faut en théorie recalibrer.

    X-Curve

    Sujet souvent controversé, car dépendant du type de musique, ou si c'est pour des films, il est souvent recommandé pour les reproductions de concerts acoustiques ou pour la projection de films d'appliquer une atténuation ayant une pente de -3dB par décade au delà de 2kHz, au lieu de prolonger à 0dB jusqu'à 20kHz.

    Les aigus, mêmes si appréciables car donnant une impression de détails et de richesse sonore, sont en fin de compte fatigants pour nos oreilles ce qui a pour effets :

    • baisse progressive de l'envie de continuer à écouter durant une session
    • nos oreilles finissent par s'y habituer à long terme, et réclament de plus en plus d'aigus.. on rentre dans un cercle vicieux.

    Quid des basses

    Si vos enceintes sont mauvaises pour produire des basses, pourquoi les faire souffrir avec des signaux puissants qui ne feront que dégrader les performances pour lesquels les hauts-parleurs ont été taillés ?

    Dans le cas des PC portables, il suffit souvent de couper complètement tout ce qui est en dessous de 60-80Hz avec l'égaliseur pour gagner en volume sur tout le reste du spectre.

    Outil alternatif

    J'utilise personnellement JAPA avec jackd pour :

    • Générer du bruit rose
    • Afficher l'entrée micro en temps réel
    • Afficher et stocker les maxima
    • Comparer plusieurs entrées

    Liens

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.