• # Où est le code ?

    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

    J'ai cherché à comprendre où cette limitation à 512 caractères était implémentée dans le code. Je n'ai pas trouvé pour l'instant, la seule chose qui s'en rapproche c'est une possible troncation à 500 caractères dans app/models/board.rb. Cette limitation a été implémentée par Bruno Michel en 2010 dans 127c5a799802c2c7c74666ac61bc795c6607b4ff, mais je ne comprends pas si c'est vraiment une troncation à 500 caractères (ça ne semble pas être le cas pour le message que j'ai vu, puisqu'il a gardé ses 512 premières caractères).

    • [^] # Re: Où est le code ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

      Il tronque bien à 500 caractères dans app/models/board.rb . Les deux commentaires en question font 500 caractères mais 512 et 511 octets, en raison de caractères Unicode multi-octets.

      Les parties manquantes tirées des logs :

      Pour l'instant le plan ne me paraît pas vraiment ressembler à une dépêche. Tu as-une idée de l'information que tu veux couvrir (une présentation d'une liste d'outils utilisables en OCaml) mais quelle est l'histoire que tu veux raconter ? J'ai l'impression qu'il faudrait soit trouver une histoire claire et restreindre la portée de la dépêche (en jetant du contenu), soit reconnaître que ce n'est pas une dépêche et en faire un document en ligne ou un journal. Un document dans quel but ? Correspond-il a un document qui existe déjà sur le web anglophone (auquel cas une traduction serait envisageable), ou à un besoin différent ?

      et

      Le pourtant bien dans l'introduction. Si pour l'instant ça ressemble plus à une longue liste c'est que je ne sais pas choisir sans connaître ce qui est disponible. Pour l'instant c'est encore brouillon, mais ça semble se diriger vers une première partie qui présente les outils disponibles et une deuxième qui permet de démarrer le plus simplement mais surtout avec tout le confort possible. Je ne suis pas contre élaguer les outils qui ne sont pas pertinents pour des débutants. Mais un débutant en OCaml n'est pas forcement un développeur débutant.

      • [^] # Re: Où est le code ?

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 22/12/16 à 17:36.

        Ah, l'unicode et wc -c. Je me suis fait avoir.

        On peut enlever cette limite arbitraire, non ? Si le but est de protéger du flood, on peut mettre une limite beaucoup plus haute (par exemple 215 au lieu de 29). que les gens ne rencontre pas naturellement en écrivant un message.

        P.S.: Merci pour cette réponse rapide et informative.

      • [^] # Re: Où est le code ?

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        • [^] # Re: Où est le code ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

          Je n'ai pas répondu sur les raisons de la limite car je n'en sais rien, je laisse Bruno répondre.

          Par contre la pull request indique que 65536 caractères font un max de ~100Kio. Alors que 65536 caractères UTF-8 font au max 4 octets chacun, soit 4*64 Kio = 256 Kio (ce qui ne change pas fondamentalement la donne).

          (*) quand tous les bugs seront corrigés sur le site, cf autre pull request https://github.com/linuxfrorg/linuxfr.org/pull/206 sur le sujet

          • [^] # Re: Où est le code ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

            Je n'ai pas répondu sur les raisons de la limite car je n'en sais rien, je laisse Bruno répondre.

            Va falloir s'adresser aux grands anciens. La limite était déjà dans le code de LinuxFr.org en templeet :

            ~set('message',~strictize(~cuthtml(~getpost('message'),500,0,,'b,u,i,s,a',1)))

            On va dire que cette limite n'a pu lieu d'être.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.