Journal La FSF acuse micrososft de l'avoir censurée

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
29
nov.
2005
D'après ZDnet (décidement...)
La Free Software Foundation accuse Microsoft de l'avoir censuré dans un texte présenté lors du SMSI de Tunis. Des passages de son intervention sur l'influence des logiciels libres sur le marché auraient été supprimés.
http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39290(...)
Les gens de la FSF affirment ne même pas avoir eu vent des modification, ce que dément microsoft.

Passage clef du texte :
La suppression du passage a été demandée par Thomas Lutz, responsable des affaires publiques de Microsoft Autriche. La section en question «présentait une seule perspective de l'industrie TIC», indique-t-il «Le but des logiciels libres n'est pas de créer une activité florissante, mais plutôt d'empêcher les logiciels commerciaux de générer des revenus».
Ces commentaires ont été déposés fin septembre sur le blog du comité de rédaction. Pourtant, Georg Greve, le président de la FSFE, qui participait à la conférence initiale, soutient qu'il n'a eu connaissance de ce blog que la semaine dernière. Selon lui, il s'agit d'un acte de «propagande».


On peut aussi y lire que
Microsoft a aussi réclamé la suppression d'une référence à Linux, car «c'est une spécificité - anticommerciale - très particulière du paysage de l'open source».


On dirais que la lutte de microsoft s'intensifie. Ça fait un peu mal à leur tentative de se construire une allure de partisans d'une "ouverture modérée" (en fait volonté de bâtir une comunauté).
  • # gandhi...

    Posté par . Évalué à 4.

    Marrant les commentaires sur ZDnet, relance la fameuse phrase de gandhi...

    J'attends avec un impatience la phase suivante :)

    "La première sécurité est la liberté"

  • # guide du routard

    Posté par . Évalué à 4.

    Ca me rappelle le guide du routard, au début, quand l'entrepreneur explique que les plans de construction de l'autoroute étaient disponibles depuis des années à la mairie.
    Avec internet et les blog, c'est encore plus efficace, ils peuvent appeler ça un "processus démocratique" et en plus il peuvent accuser google si on le trouve pas.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.