Journal Race to Linux

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
22
sept.
2005
Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant que le célèbre site CodeProject (spécialisé dans les technologies .NET et Microsoft, partenaire officiel MSDN & co) propose une opération nommée "Race to Linux".

Le but : porter des applications web ASP.NET prédéfinie (la première, "Issue Tracker Starter Kit", un bugtracker) pour les faire tourner sur un serveur Linux. Les participants ont le choix entre 4 outils :



  • Grasshoper, un plugin pour Visual Studio .NET qui produit du bytecode Java à la compilation.


  • Mono, implémentation libre du framework .NET de Microsoft (je sens venir le troll).


  • le PHP : grosse réécriture du code en perspective.


  • produits Macromedia (sic) : Coldfusion ou Flash...




Détail savoureux, les gagnants se verront remettre... une XBox 360. Cette opération est (censée être ?) motivée par "a growing interest in cross-platform Linux development" (un intérêt croissant pour le développement Linux multiplate-forme, traduction approximative).
Par ailleurs, les divers sondage du site se sont généralement prononcés en faveur de l'Open Source (pour les développeurs en tout cas), comme par exemple le récent http://www.codeproject.com/script/survey/detail.asp?survey=501(...)

Au delà de l'aspect peut-être un peu provocateur, j'aimerais avoir des réactions. Est-ce une vrai ouverture à votre avis ? Une réelle révolution des moeurs, ou une évolution relativement naturelle ?

J'allais oublier : http://www.codeproject.com/RaceToLinux/(...)
  • # Autrhograf

    Posté par  . Évalué à 4.

    Premier commentaire, je m'auto-corrige :

    s/prédéfinie/prédéfinies/g
    s/sondage/sondages/g

    Quelle honte.
  • # mon avis

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Vu les 2 sponsors du concours (à savoir MainSoft et IBM), je penses que c'est un gros coup de pub : Mainsoft vient de sortir Grasshoper dont une version gratuite. La façon de présenter cette solution (en gros : appuyez sur F5 sous Visual Studio et Pouf ! ca marche) me fait clairement dire que Mainsoft veut tester la compatibilité technique et la popularité de son produit. Ce produit converti une appli .NET sur J2EE. IBM y trouve donc son compte.

    De plus le concours se limite aux applis ASP.NET, et ne prend pas en compte les appli Desktop par exemple : comme par hasard Grasshoper se fait une spécialité de ASP.NET en offrant un support limité de toute ce qui touche les clients lourds...

    Bref, pas vraiment un signe d'ouverture, mais un concours sponsorisé par des entreprises qui y trouvent leurs comptes. Pourquoi pas, de toute façon Mainsoft contribue activement à Mono puisqu'ils utilisent massivement le compilateur et les bibliothèque de Mono. Donc au final le libre y gagnera également :)
    • [^] # Re: mon avis

      Posté par  . Évalué à 6.

      De plus, j'avais oublié de préciser que :

      "In addition, contestants using Grasshopper will also qualify to win an Xbox 360 game of their choice. Limit one Xbox 360 and one game per participant."

      Hum...
    • [^] # Re: mon avis

      Posté par  . Évalué à 3.

      Bref, pas vraiment un signe d'ouverture, mais un concours sponsorisé par des entreprises qui y trouvent leurs comptes.

      Tu habites sur quelle planète ? Tu as déjà une entreprise qui fait quelque chose comme ça, sans intêrets ?

      Bien sûr que l'on peut dire que telle entreprise à un intêret à faire telle opération, mais ce n'est pas pour cela que l'action n'est pas louable.
      • [^] # Re: mon avis

        Posté par  . Évalué à 2.

        >ce n'est pas pour cela que l'action n'est pas louable

        Il n'a pas dit que l'action n'était pas louable :

        "Donc au final le libre y gagnera également :)"
        • [^] # Re: mon avis

          Posté par  . Évalué à 2.

          Il ne l'a pas dit, mais vu la tournure de ses propos j'en ai l'impression, mais je peux me tromper.
          • [^] # Re: mon avis

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Vi tu te trompes :) La tournure voulait dire "bof, rien de spécial, un concours sponsorisé", bref aucun signe d'ouverture particulier d'une communauté envers Linux comme se demandait l'auteur du journal.
  • # Le PHP

    Posté par  . Évalué à 1.

    Une nouvelle extension, pas une réécriture partielle du code.

    http://www.php.net/~sterling/mono/(...)

    CYA
    • [^] # Re: Le PHP

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je ne pense pas qu'ils parlent de cette extension à PHP.

      "Rewrite using PHP. PHP is a widely-used general-purpose scripting language that is especially suited for Web development and can be embedded into HTML. PHP is free and available for many different platforms. If you're comfortable with PHP and like rewriting code then this could be the challenge you've been looking for."

      Mais l'information est intéressante.
  • # Race to Linux

    Posté par  . Évalué à 5.

    > Au delà de l'aspect peut-être un peu provocateur, j'aimerais avoir des réactions. Est-ce une vrai ouverture à votre avis ? Une réelle révolution des moeurs, ou une évolution relativement naturelle ?

    C'est surtout de la promotion de la plateforme .Net en surfant sur la vague médiatique Linux plus qu'une reconnaissance de Linux : « Développeurs, viendez tous sur la plateforme .Net, regardez comme c'est portable, ça tourne même sous Linux, regardez ! ».

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

    • [^] # Re: Race to Linux

      Posté par  . Évalué à 1.

      SI c'est une ouverture on ferait rentrer le loup dans la bergerie, c'est un cheval de Troie ce concours ;-)

      Pour ma part, je ne vois aucune raison de participer à ce concours... Et puis d'après MS, linux c'est pas bien, c'est cher, c'est pas sûr, alors travailler et transpirer pour leur permettre de nous envahir ==> NON !
      • [^] # Re: Race to Linux

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

        Chaque portage sous Linux réussi est une publicité pour Linux, une possibilité d'attirer le décideur, de présenter les solutions "libres", bref d'offrir une alternative.
        Faudrait m'expliquer en quoi cela serait négatif pour Linux que des applications se mettent à tourner sous Linux plutôt que sous Windows.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.