Journal Des liens indirects entre Facebook et la CIA ?

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
2
déc.
2007
Hier en regardant une émission de france 5, "revu & corrigé", présenté par Paul Amar, je suis tombé de mon canapé (non je n'étais pas en train d'essayer d'imiter le chien lorsqu'il se lêche les cou.....), en voyant une animation flash présentée lors du débat "Pour ou contre Facebook". Cette animation montre des liens indirects entre Facebook et la CIA.

Bon cela m'étonne à peine dans le fond, Internet a été sponsorisé à l'origine par des militaires étatsuniens, donc historiquement le réseau n'est pas une oeuvre sociale et humanitaire...

Il n'y a que peu de frontières sur Internet, plus besoin d'envoyer James Bond pour récupérer des documents ou remonter un réseau de personnes...Facebook est là, Google stock et indexe amoureusement vos documents, Microsoft et Apple font en sorte que l'utilisation de l'informatique fasse de moins en mois appel à l'intelligence...
Les Etats-unis on peut être gagné déjà gagné cette guerre là. Le réseau est il à eux ?

L'émission de France 5
http://www.france5.fr/revuetcorrige/index-fr.php?page=emissi(...)

L'animation Flash montrant les liens entre Facebook et la CIA
http://albumoftheday.com/facebook/
  • # Ils ont eu la tribune libre.....

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    .... mais elle renaîtra toujours de ses cendres dans un autre coin du web !

    Moule un jour, moule toujours ! _o/

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Le datamining sur Internet…

    Posté par  . Évalué à 5.

    … je n’y crois pas un seul instant !
    • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

      Posté par  . Évalué à 10.

      Tu as tord. La CIA attend que Ben Laden et ses potes s'inscrivent sur Facebook.
      • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

        Posté par  . Évalué à 4.

        Parce-qu'en chaque terroriste sommeille un consommateur exigeant dont les penchants pour l'AK-47, M-16 ou autre nitroglycérine, ne laissent pas indifférents les publicitaires de Facebook désireux de répondre au mieux aux attentes de chaque internaute, sans ségrégation aucune. En apprenant la nouvelle Halliburton a salué l'initiative et rappelé au passage qu'elle cherche toujours à écouler 200 000 plateaux repas Halal lyophilisés commandés par erreur par l'US Army en mars 2003, et prête à faire un geste commercial en vue de l'ouverture de ce nouveau marché.
    • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

      Posté par  . Évalué à 4.

      Késako le datamining?
    • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

      Posté par  . Évalué à 10.

      Bon pour avoir travailler dans un projet qui travaille dans le data mining voilà ce que j'en pense.

      Le but du data mining est de filtrer et travailler l'information pour pouvoir en sortir les infos importantes.

      Maintenant ce que la fille dit c'est que lorsque vous créez un compte facebook et que, pour montrer à vos potes ce que vous aimez faire, vous donnez accès à toutes sortes de compagnies à ces informations.

      En attendant c'est le modèle économique de Facebook; être capable de vous apporter ce que vous ou vos amis aimez.

      Le data mining lorsqu'on regarde la structure du site ça me semble super facile. La preuve est les infos que le site vous montre sur vous. Je donne quelques exemples.

      FriendWheel. Crée une roue qui vous permet de visualiser votre réseau de connaissance.

      Il y a une option pour vous montrer ce que vous avez fait ces temps-ci (cela se base sur comment vous avez connu les gens).

      iLike, vous écoutez de la musique, vous dites ce que vous aimez et on vous donne de la musique du même genre.

      J'en passe...

      En bref, Facebook ne se cache pas du tout de vouloir tout savoir sur vous et de le revendre aux publicitaires.

      Bon maintenant c'est sûr que ça fait tout de suite plus peur si on parle de la CIA. Mais j'aimerais bien en quoi je devrais avoir plus peur de la CIA que de Walmart ou bien un autre grand groupe.
      Je ne sais pas pour vous mais les grands groupes ont beaucoup plus tendance à rentrer dans ma vie privé et à essayer de m'obliger à faire des trucs. La CIA elle elle fait ça qu'à ceux dont la tête ne revient pas :)

      Plus sérieusement, la question de la protection des données est un vrai problème sur ce site. Mais en même temps ils ne volent rien. Facebook ne va pas chercher des infos, c'est vous qui leur donnez des infos tout gentillement.
      Mais entre nous, chaque réseau social a le même problème. Les gentils commes les méchants peuvent savoir des choses sur vous.

      Donc refléchissez ce que vous marquez sur internet...
      • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

        Posté par  . Évalué à -3.

        Facebook => onglet Privacy => Applications => Other Applications => Facebook does not sell your information.
        • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

          Posté par  . Évalué à 10.

          et tu crois aussi au Père Noel, je suppose ?
          • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

            Posté par  . Évalué à 6.

            Et puis bon, c'est pas parce que qu'il ne les vendent pas qu'ils ne les donnent pas non plus.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

              Posté par  . Évalué à 6.

              Et puis, imaginons qu'une fois qu'ils ont donné leurs informations, quelqu'un veut leur faire un don, cela serait vraiment dommage de refuser.
          • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

            Posté par  . Évalué à 1.

            Facebook est une entreprise aux États-Unis, là bas la morale est différente. Si ils te disent qu'ils ne vendent pas leurs données, c'est qu'ils ne vendent pas leurs données. En France, ça fait bizarre, je l'admet.
            • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

              Posté par  . Évalué à 4.

              ouach. tu crois VRAIMENT au Père Noël alors. naïf, presque. SCO t'a dit qu'ils avaient les droits d'Unix et que Linux a tout copié, c'est que c'était vrai !

              cet argument "là bas ils tiennent leurs engagements" me fait assez halluciner, vraiment.

              là-bas aussi il y a des entreprises toutes pourrites (Enron est un grand classique, les frasques de Microsoft et de diverses autres entreprises (maisons de disques, pétrole, industrie pharmaceutique, alimentation "junk food", industrie du tabac, prestataires en Irak...) sont bien connues aussi).

              et quand elles ne sont pas toutes pourrites, elles sont juste souvent complètement incompétentes : exemple, la boulette de AOL avec les termes entrés sur son moteur de recherche :

              http://en.wikipedia.org/wiki/AOL_search_data_scandal

              ah, aussi, l'affaire récente du "Beacon" n'est pas faite pour me rassurer, tu vois. "oops, on a mal calculé notre coup, on s'excuse. officiellement. pour de vrai. allez, vous faites plus la gueule, s'il vous plait ?"

              d'ailleurs ce genre de déclarations gentillettes "we will not sell your information" saute souvent quand la boite est rachetée ou change de propriétaire : c'est souvent ce gros tas de données qui donne de la valeur à ce genre de compagnies, le vendeur n'est plus lié par ses promesses, et l'acheteur ne promet rien par rapport à ça. c'est déjà arrivé plein de fois depuis 10 ans, hein. et ça va continuer. on voit parfois passer un article sur CNET ou autre site du genre qui cite des anciens utilisateurs furibonds et... c'est tout, oublié dès le lendemain.

              > En France, ça fait bizarre, je l'admet.

              en France je pourrais encore coller un procès à une boite qui ferait quelque chose de débile qui m'impacte directement, que ça soit par exprès ou par incompétence. pour aller coller un procès à une boite aux États-Unis, je sens que je vais devoir me lever tôt
      • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

        Posté par  . Évalué à 4.

        "Bon maintenant c'est sûr que ça fait tout de suite plus peur si on parle de la CIA. Mais j'aimerais bien en quoi je devrais avoir plus peur de la CIA que de Walmart ou bien un autre grand groupe."

        Ben si tu es inscrit au groupe facebook des adorateurs de falafels, t'as du soucis à te faire

        http://cqpolitics.com/wmspage.cfm?parm1=5&docID=hsnews-0(...)
      • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Alors en ce qui concerne le "push"...iLike...la musique que j'aime...je suis carrément persuadé, pour avoir essayer ce mode de fonctionnement sur d'autres sites, que ça ne marche pas.
        Alors qu'un petit disquaire va te conseiller des groupes parfois plus en activité, qui n'ont plus d'actualités, mais cultissimes et indispensables, les sites comme Facebook t'orientent invariablement vers l'actualité, vers ce que l'industrie de la musique veut vendre à un moment donné.

        En ce qui concerne la récup d'infos par des organisations gouvernementales, bien que je n'ai rien à cacher, mais je considère cette éventualité comme dangereuse...à l'heure ou le monde est dirigé par des Bush et des Poutine, je crois qu'on doit s'en inquiéter.
        • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

          Posté par  . Évalué à 3.

          tu as oublié nicolas :).
          • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

            Je sais pas pourquoi mais il m'inquiète moins...peut être une illusion d'optique ;-)
            • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

              Posté par  . Évalué à 4.

              Je veux revenir un peu sur la question de la CIA et de ce qu'ils vont faire de nos données.

              J'avais lu un article dernièrement qui parlait justement de plusieurs problèmes de base qu'il voyait dans le modèle Facebook et le comparait à Second Life par exemple.

              La question à se poser est toujours que peuvent-ils faire de ses infos.

              Revenons un instant sur un service de renseignement lambda que l'on va appeler SR (parce qu'on va pas me faire croire que la CIA est la seule agence à construire des réseaux d'informations sur les réseaux sociaux).

              SR a pour but d'identifier les menaces et d'agir en conséquence. De plus, SR foncitonne par rapport à plein d'autres paramètres politiques comme on a pu le voir aux USA avec la CIA qui a créer des preuves pour des choses qui n'existent pas.

              Donc SR ne veut qu'une chose, avoir le plus d'info possible pour pouvoir s'assurer de pouvoir identifier le plus facilement possible qui doit être suivi et qui non. Parce que bon, le gouvernement a de l'argent mais vivant dans une démocratie, tu n'as pas le droit de bafouer les droits de tout le monde tout le temps. Ils doivent se concentrer sur certaines personnes pour être 1. plus efficace et 2. moins voyant.

              Maintenant si SR s'amuse à mettre sous écoute chaque personne qui est dans le groupe :"j'aime le Maroc", ils ne vont pas s'en sortir, aussi raciste soient leurs concepts.
              Pour la CIA, l'idée est de ficher les gens qui seront dans des groupes comme "mort à l'occident" ou bien "Hitler avait raison" parce que bon si tu es dans ce groupe ou que tu défends ce genre de cause, tu es un danger potentiel.

              Maintenant le jeu reste toujours le même. Pour des groupes terroristes ou criminels (parce que bon ils existent qmeme), les réseaux comme Facebook c'est une aubaine incroyable. Imaginez qu'ils puissent mettre en ligne de manière simple et rapide énormément d'information et espérer être noyer dans la masse.
              De l'autre côté, nos amis de chez SR essaie de créer des systèmes qui savent reconnaître les noms de groupes suspects et "marquer" les gens. Maintenant ils ont plusieurs problèmes devant eux.
              1.Fiabilité de l'information. Imaginez que je ne vous aime pas, je crée un compte facebook a votre nom et je vous fais rentrer dans des groupes affreux.
              2.La masse d'informations. Ils ont beau être beaucoup, ils sont noyés sous les infos.
              C'est pas pour rien qu'ils essaient de centraliser tout ça et d'y mettre un peu d'ordre.

              J'aimerais maintenant revenir aux grandes entreprises. Parce que Facebook est intéressé par eux et non par la CIA ou autre DGSE. Et là ça m'inquiète beaucoup plus. ça m'inquiète de savoir que je risque d'être fiché pour TOUTES mes transactions et pour TOUTES mes actions sur la plate forme. C'est très problématique parce que pour le citoyen moyen, il y a beaucoup plus de chances d'être embarrassé par un achat que tout le monde peut voir plutôt que d'avoir à faire avec les services secrets.

              C'est tout le problème du modèle de Facebook. Il semble être bien trop envahissant et personnellement je doute qu'il prenne comme ils espèrent.

              Et puis bon, c'est un effet de mode aussi. Facebook n'est pas le plus grand réseau social. MySpace est bien plus grand et sur la francophonie, skyblog et msn je ne sais plus quoi sont bien plus développés.

              Donc Facebook c'est sympa pour tout ceux qui sont à l'étranger et veulent garder contact facilement avec plein de gens. Facebook c'est sympa pour avoir plein de news sur tout le monde. Mais Facebook risque d'être victime de son succès et de se prendre un grand coup. Surtout que Microsoft a trop souvent tendance à s'émanciper sur leurs modèles économiques et ne pensent pas assez à l'utilisateur.
              Et puis bon, vous pouvez tjs aller sur Orkut de Google ;)

              Je finirais comme ça. On pose le problème de Facebook comme si c'était un problème spécifique alors que c'est un problème plus général. Aujourd'hui, on essaie de plus en plus d'organiser l'information pour la trouver plus facilement. Ce qui est très bonne chose soit dit en passant. Une autre tendance et de faire en sorte que l'organisation ne soit pas automatique mais faite par un être humain. On espère de cette manière avoir du travail mieux fait et ainsi minimiser les bruits (vous savez, ces sites dont vous n'avez rien à faire quand vous cherchez sur google).
              Alors bien sûr c'est plus facile pour nous de trouver quelque chose, ça l'est aussi pour les organisations gouvernementales et les entreprises. Donc oui ça fait peur mais non c'est pas Facebook les méchants.
            • [^] # Re: Le datamining sur Internet…

              Posté par  . Évalué à 2.

              Pourtant il est pote avec Poutine et Bush...
  • # Bof

    Posté par  . Évalué à 4.

    Ouais ben l'anim faut avoir un sacré bon niveau en anglais oral pour capter quelquechose. Moi j'ai rien compris.

    La vidéo pas mieux: ca se lit pas, je clique sur le bouton aide et là ca calme dès la première ligne:

    L'emplacement de la vidéo reste vide (le player n'apparait pas)

    * Vous devez d'abord vous assurer que vous avez installé Windows Media Player.


    Ok merci les gars on repassera dans 10 ans...
    • [^] # Re: Bof

      Posté par  . Évalué à 1.

      On peut récupérer l'adresse du flux avec unplug, extension firefox. Également en analysant un peu le code.

      Ensuite avec vlc pas de problème.
      • [^] # Re: Bof

        Posté par  . Évalué à 4.

        ubuntu 7.10 64bits, + VLC et le plugin mozilla vlc

        ca marche
      • [^] # Re: Bof

        Posté par  . Évalué à 4.

        Ouais mais bon c pas trop linux-user friendly quand même. Ca passe comme ca:

        mplayer -cache 100 mms://a988.v101995.c10199.e.vm.akamaistream.net/7/988/10199/3f97c7e6/ftvigrp.download.akamai.com/10199/horsgv/regions/siege/france5/revu-et-corrige/revuetcorrige_20071201.wmv
    • [^] # Re: Bof

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Pas de problèmes pour moi. Le lecteur multimedia se lance, la video est lisible mais bloque un peu alors je fais un click-droit sur l'image et je demande "ouvrir dans le lecteur multimédia"...Totem prend la relève. J'utilise une Ubuntu Feisty Fawn, que j'ai surchargée avec un gros tas de codecs récupérés sur medibuntu ou les dépots multiverse. Sur mon système, Firefox semble ne pas avoir de problèmes avec cette video.

      Pour ce qui est de l'animation Flash, bien que tout soit intéressant, le passage relatif à la CIA est facile à comprendre, car on voit un schéma indiquant les liens, entre certaines personnes ayant travaillé avec la CIA, et Facebook.
  • # Le net vu par la télé

    Posté par  . Évalué à 10.

    J'ai été assez consterné par la manière dont ces gens dans la télé voient internet.

    Première approche: une séquence 'le buzz internet de la semaine'. On y voit principalement des vidéos débiles dignes de Vidéogag. J'ai été choqué de voir ca dans une émission de débats sérieuse: qu'est ce que ca fout là?

    Ensuite le débat sur Facebook: l'histoire de la cia, bon. Ensuite une fille de ministre qui s'est fait piquer les photos de son anniversaire par un journal qui les a publiées. Suite de lieux communs, la question des licenses/conditions d'utilisation n'est même pas évoquée.

    Lors du débat ils avaient invité un poweruser de Facebook. Les participants ont passé leur temps à se foutre de sa gueule tout en ramenant leur science. Or ceux à qui on a donné la parole, hommes politiques et éditorialistes célèbres, ne touchent jamais une souris.

    L'impression que j'en ai retiré est que le net est présenté comme un truc pas sérieux, juste bon pour faire mumuse. Autant d'inconsistance m'a choqué, mais c'est peut-être dû au fait de mon manque de contact permanent avec le flux médiatique dominant, n'ayant pas la télé.
    • [^] # Re: Le net vu par la télé

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      Ton impression je la partage...je crois qu'on banalise un peu vite ce qui se passe sur Internet...comme on banalise trop d'autres choses. C'est une manière de maitriser les émotions et de contrôler les masses, les cerveaux...enfin ce qu'il en reste après une semaine d'audience de TF1 ou de M6.

      Alors bon...la CIA derrière Facebook ? Finalement est ce que ce n'est pas déjà banal ?

      Voilà c'est ça qui m'inquiète...on banalise, on minimise, et cela permet de faire n'importe quoi, même le pire, sans que personne ne moufte.

      Tu as raison, c'est presque passé comme un truc drôle...la CIA dans facebook ! "PTDR trop lol !!!!!"

      La NSA Key dans windows 95 (ou 98 je sais plus), le sony rootkit, le Iphone mouchard...lol aussi ? Sur certains truc il y a ue des recommandations, Skype et le blackberry par exemple. Mais est ce que cette émission de France 5 déclenchera une étude approfondie de facebook et sur des recommandations ?
    • [^] # Re: Le net vu par la télé

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      Sans compter leur couplet nauséeux sur la nouvelle affaire wikipédia. Des gens voient des propos calomnieux sur leur page wikipédia, demandent à les retirer (ce que fait wikipédia), puis demandent l'identité des fautifs. Wikipédia refuse, et c'est la seule info donnée à la télé (sous entendu c'est des salauds, on a traité un homme politique de pédophile alors que c'est même pas vrai et ils ne veulent pas dire qui a écrit ça). Cavada, bien sûr, explique qu'il faut augmenter la responsabilité pénale des sites web. Super. Il a bien fait de se séparer du Mouvement démocrate, lui.

      Bien évidemment, personne ne dit que pour respecter la vie privée, wikipédia n'a pas à fournir ces données tant qu'un juge ne l'a pas demandé ! C'est la procédure légale. Chaque auteur sur wikipédia est responsable de ses propos. Mais non, c'est plus facile de taper sur la wikipédia pour qu'ils soient responsables de tout ce que des cons peuvent écrire dessus.

      On sentait bien que les gars ne comprenaient rien à ce monde là. C'est clair qu'ils ont pas arrêté de se foutre du "candidat à la présidence de facebook" (bon, il était un peu zarb, ok). Mais on était plus près de la désinformation que de l'information là. Si la partie sur la CIA était intéressante, ils n'ont même pas évoqué les droits d'auteur et le droit à l'image pour la fille de gérard longuet qui avait retrouvé les photos de son anniversaire dans un journal. Bref, une émission faite par des journaleux trou-du-cul-iste incapables d'avoir des invités qui connaissent le domaine en question.
  • # hmm

    Posté par  . Évalué à 0.

    Je pense que toi (et peut-etre France 5, je sais) ne comprennent pas que Google, Facebook et les autres n'en ont rien a foutre (mais alors vraiment rien) de l'hegemonie des Etats-Unis sur le reste du monde. Ils n'ont absolument aucune raison de chercher à favoriser la CIA ou l'armee americaine.

    Si tu viens dans la Silicon Valley, (d'abord viens prendre un cafe a Red Rock a Mountain View) mais ensuite regarde un peu la population qui y habite. C'est tres cosmopolite, il y a des immigrés et des étrangers partout. Ensuite la Bay Area est la zone la plus à gauche des États-Unis. C'est à San Francisco que sont nés les Hippies, et aujourd'hui il y a pas mal de Toyota Prius sur l'autoroute 101. Il y a plus d'écolos chez les geeks qu'ailleurs.

    Ce que recherchent les habitants de la Silicon Valley, c'est le succès pour leur boite. Rien à foutre de l'hégémonie du pays : ce qui compte c'est de faire mieux que le concurrent... qui bien souvent est à quelques blocs de chez toi.

    Alors bien sûr on s'entend bien entre employés d'entreprises différentes (pas plus tard que ce midi j'ai déjeuné avec un copain de... Facebook tiens :) mais pas au point d'aller comploter ensemble pour que les USA aient un contrôle encore plus fort sur le monde (encore une fois : on s'en fout !).

    Bien sûr, pas mal de boites rassemblent des infos personnelles. Généralement, elles n'en font pas grand chose, a part les utiliser pour montrer des pubs cibles. Ben oui, faut les comprendre : espionner les citoyens pour le compte de la CIA ca rapporte pas enorme, d'autant plus que la CIA n'est pas forcement interesse par le fait que je suis fan de John Lennon et que je recommande le ptit restau francais de San Carlos. A chacun d'etre prudent sur le niveau des infos qu'il veut partager avec Facebook, ou Google, ou autre.

    Alors bon... Tu peux enlever ton chapeau en papier alu.
    • [^] # Re: hmm

      Posté par  . Évalué à 0.

      >C'est à San Francisco que sont nés les Hippies,
      >et aujourd'hui il y a pas mal de Toyota Prius sur l'autoroute 101

      Des toyota prius wow ... ça c'est de la contestation.
      • [^] # Re: hmm

        Posté par  . Évalué à 1.

        Aux états-unis ou la norme c'est le pick-up, oui, c'est de la contestation une Prius !
    • [^] # Re: hmm

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      TU n'en a rien a faire tant mieux pour toi.

      Et lorsque tu dis "à chacun d'être prudent sur le niveau des infos qu'il veut partager avec Facebook, ou Google, ou autre." je crois que tu oublis tes amis ou ceux qui ne peuvent pas te sentir et qui peuvent soit par inadvertance soit dans un but volontairement mauvais poster des informations sur TOI dans le réseau surveillé...
      Genre...

      Toi tu ne va pas forcément poster ce genre d'informations sur Internet...mais d'autres que toi connaissent ces informations te concernant...et ils sont peut être sur FaceBook en train de les poster "Hé tu te souviens en 86 on était dans les jeunesses (ajouter un truc en "iste") avec bidule (<c'est toi) ?"... Paf le "bidule" !

      Dans les réseaux sociaux tu peux indirectement et sans le savoir être rattaché des groupes...parceque tes potes sont dans ces groupes...

      Alors ? Toujours même pas peur ? Bin c'est cool pour toi...ton futur patron qui allait te proposer THE poste de ta vie ne trouvera rien de facheux te concernant sur le net, tu ne sera pas non plus ficher par une police-politique ou anti-terroristes, ta boulangère continuera à te vendre du pain...
  • # La régie pub de Facebook

    Posté par  . Évalué à 5.

    Je suis tombé via [ http://standblog.org/blog/post/2007/12/03/Cest-la-fete-a-Fac(...) ] sur un article en anglais d'un gars qui a testé les données envoyées entre sites partenaires de la régie pub de FB:

    http://community.ca.com/blogs/securityadvisor/archive/2007/1(...)

    Il a utilisé des sites à lui et adhéré au programme Beacon, nom de code de la très intrusive régie pub FB. Il s'agit d'un innocent javascript que les sites partenaires doivent placer sur leur pages. Ce sympathique bout de code envoie à Facebook à chaque chargement de page de site partenaire les infos suivantes:

    - L'url de la page visitée, incluant les paramètres passés en get
    - Le referer de la page courante
    - Si l'utilisateur a utilisé ce browser pour se logguer à FB ca envoie aussi un cookie FB. Et ce même s'il s'est délogué entre temps.
    - Si l'utilisateur est loggué sur FB ca envoie aussi son login id FB.

    Un prompt js apparait demandant si l'utilisateur veut sauver cette action dans son feed (mettons qu'il a acheté un truc ou autre). Là où ca craint c'est que même s'il choisit "non" les informations ci-dessus sont envoyées à FB. Et ce même si l'utilisateur a effectué un opt-out dans l'interface de FB, demandant explicitement de ne pas utiliser ses données. Autrement dit les informations de navigation provenant des sites partenaires sont recues par FB quel que soit le status de l'utilisateur: loggué, non loggué, ayant explicitement fait l'opt-out FB. Conclusion de l'auteur: ces infos combinées à celles très personelles de leur graphe social rends possible un niveau d'analyse et de ciblage publicitaire sans précédent:

    Despite the fact that I was not logged in, Facebook just received enough information to tie the activity I took on their affiliate to my individual account, which combined with the social data they already have, such as circles of friends, level of education, , communication patterns, and geographic locations, would allow them to profile individual consumer behavior on a nearly unprecedented level of detail.

    Note perso: penser à remonter "tester l'extension NoScript [ https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/722 ]" vers le haut dans ma todolist...
    • [^] # Re: La régie pub de Facebook

      Posté par  . Évalué à 0.

      Bon c'est vrai que leur Beacon c'est un peu discutable... Mais techniquement, comment tu ferais à leur place pour implémenter cette fonctionnalité ? (que je trouve très sympa, en ce qui me concerne).

      Le principe, ce n'est pas "tu cliques non => les infos sont envoyées". Mais elles sont envoyées avant, justement pour pouvoir te montrer la boite de dialogue.

      Quand quelqu'un fait une "action", comme acheter un livre sur Amazon :
      * Il faut savoir si tu utilises Facebook ou pas
      * Il faut te demander si tu veux publier l'action ou pas
      Et à moins de déplacer une bonne partie de la logique sur Amazon, je ne vois pas comment faire. Mais si tu déplaces la logique sur Amazon, quelque part il faudrait qu'Amazon puisse identifier le cookie Facebook (c'est limite) et ensuite il faudrait que Facebook fasse confiance à Amazon (ou tout autre site) quand Amazon dit "oui oui, cet utilisateur a dit oui pour publier ça" (encore plus limite).
      • [^] # Re: La régie pub de Facebook

        Posté par  . Évalué à 3.

        Si ca ne te dérange pas que la régie pub de FB analyse ta navigation et la recoupe avec ton profil social pour en tirer un niveau de précision dans le ciblage publicitaire jusqu'ici inégalé, c'est ton choix. Ce qui me gène c'est le caractère systématique de la collecte d'informations personnelles, sans opt-out fonctionnel possible.

        Je ne fréquente pas FB. La lecture de cet article m'a juste fait installer l'extension NoScript dans mon FF.
        • [^] # Re: La régie pub de Facebook

          Posté par  . Évalué à 1.

          En l'occurrence, il n'analysent pas ma navigation. Il peuvent le faire s'ils analysent leurs logs http concernant Beacon, mais je sais qu'ils ne le font pas. Les craintes liés à Beacon sont tout-à-fait fondées; parce si j'ai de bonnes raisons de croire qu'ils ne rassemblent pas d'infos sur les personnes qui cliquent "non", rien ne le prouve. J'espère pour eux qu'ils vont corriger ça rapidement, par exemple en permettant de désactiver complètement Beacon pour les utilisateurs qui le veulent.

          Concernant les infos que je donne à Facebook, en remplissant mon profile : non, ça ne me dérange pas qu'ils ciblent leurs publicités.

          Ce qui se passe c'est que quand un vendeur de lecteurs MP3 dit a Facebook qu'ils veulent cibler les hommes de 25 à 30 ans qui ont dans leur profile des mots-clés qui se rapportent à des gadgets technologiques ("iPod", "Wii", "PS3", "Blackberry") il y a des chances pour que la pub arrive sur mon profile. Par contre, quand un vendeur de produits pour faire disparaître les boutons d'acné veut cibler les jeunes de 13 à 20 ans, je suis sûr de ne pas voir la pub. Et bien ça, non, franchement ça ne me dérange pas... D'autant plus qu'Adblock existe quand les pubs deviennent trop envahissantes.

          À part ça, utilise NoScript si tu veux, mais si tu n'utilises pas Facebook tu n'as rien à craindre de Beacon.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.