Journal Une idée pour le libre et a politique

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
-1
30
sept.
2006
Comme d'habitude, je me baladais sur linuxfr et un idée m'est venue. Le libre est de plus en plus mélé à la politique, que ce soit sur des projets de lois tels que d'ADVSI ou les brevets logiciels, mais aussi sur les migration Windows vers linux ou autres. Dans toutes ces histoire un point récurent le contact avec les hommes ou femmes politiques. Dans la majorités des cas, on se mobilise et on envoie chacun sa petite lettre au député au autre du coin, et il est vrai que cela à un certain impact comme on pus le voir notament pour le brevet logiciels en Europe.

Un problème à mon avis est que, de nombreuse lettres de personnes isolée on un impact, mais cet impact est inferrieur bien souvent à celui d'un lobby qui se présente comme représentant une très grosse quantité de personnes.

Je vais surement dire une connerie, mais les association du libre que je connais ne permettent pas d'adhérer en disant de manière claire "je vous demande de me représenter pour un pan d'action pour la promotion du libre dans la politique". L'idée serai de soit de créer une association nouvelle, soit de profiter d'une association déjà existante où il seraît possible d'adhérer, moyenant une éventuelle cotisation, pour que cette structure puisse agir en notre nom au niveau politique.

Si une telle structure existait, je serait un des premier à adhérer, tout comme à un éventuel lobby du libre, afin d'avoir une vrai structure qui me défende aussi bien au niveau français que au niveau européen. Mais surtout disposer d'une structure, qui lorsqu'elle contact des personnages politique puisse dire : "je vous contacte au nom de 200.00 personnes pour vous dire que..."

Cela ne m'empecherais de prendre un peu de temps pour écrire ma lettre personnelle, mais savoir que en plus de mon action personnelle, une action collective, pouvant réèllement se proclamer comme résultant de ... personnes à lieu, me semble beaucoup plus efficace.

Ce genre de structure existe peut-être déjà, et dans ce cas n'hésiter pas à me lyncher, mais demandez vous aussi comment la promouvoir. Je fais partis du mon du libre, de façon plus ou moins active suivant les moments, depuis plus de dix ans et jamais je n'ai encore entendu parler d'une structure officielle qui puisse dire je représente telle quantité de personnes. Et on pourra dire ce que l'on voudra, les chiffre ça impressionne toujours un peu si ils ont suffisament de zéros et on un point certains d'un point de vue politique.
Quelles sont vos réfléxions sur ce sujet ?
  • # L'idée en elle meme est bonne

    Posté par . Évalué à 6.

    Mais (oui parce que il y a souvent un mais), il y a beaucoup de divergence dans le libre. Tout le monde n'a pas la même idée de ce que doit etre le libre.
    Je donne un exemple basique : Pour certains, c'est pas grave d'inclure des pilotes proprio dans une distribution alors que d'autre trouve ça un peu normal quand il y a que ça.

    Alors il risque d'y avoir des problèmes de "representation". S'il s'agit de sujet large en generale, je parle du b.a.ba du libre (reconnaissance de la gpl ou ce gende de chose), je pense qu'on est a peut pres tous d'accord (et encore, regardez ESR), par contre, s'il s'agit de sujet plus prècis, alors la il va y avoir conflit assurement.
    • [^] # Re: L'idée en elle meme est bonne

      Posté par . Évalué à 2.

      très bonne même, il est vrai que l'impact d'un avis isolé est limité, quant tu adhères au libre et que tu utilises les softs qui en découlent tu permets à cette "fédération" d'exister et de prendre son essor.
      Que les conséquences de cet intérêt pour le Libre aient des répercussions jusqu'à l'assemblée nationale: c'est une avancée logique, qui s'enracine et qui ne s'arrêtera pas de si tôt.
    • [^] # Re: L'idée en elle meme est bonne

      Posté par . Évalué à 7.

      Ton exemple n'est pas franchement pertinent, ce n'est qu'un point de détaille et pas une divergence de font ( ça expliqué ce genre de chose a un politique ). Je ne crois pas qu'en 2006 il y ait encore beaucoup de discutions pour savoir comment l'on définie le logiciel libre, si celui-ci a un intérêt etc etc ... Il y a bien plus de chose qui rapproche les partisans du libre qu'il n'y en a qui les divises. Si il y a bien une scission assez nette au sains du mouvement open source entre les défenseurs du logiciel libre et les autres, je ne crois pas qu'il ait de dissension de font au sain du logiciel libre.

      Les alternatives libres, l'interopérabilité, une concurrence loyale, l'accès aux standards et aux contenues, les intérêts européen en matière de logiciel, les brevets etc. Ce son ces points que l'on peut soumettre aux politique, la présence ou non d'un driver proprio je ne crois pas que cela le concerne ( âpres tous c'est le choix de l'utilisateur ).

      Ce qui serait stupide c'est juste que pour des questions de détails, les acteurs et partisans du libre n'arrivent pas a faire front commun pour le défendre.
  • # FFII, EUCD.INFO, APRIL, AFUL

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Les associations existent déjà:
    - La FFII pour les brevets logiciels
    - EUCD.INFO pour DADVSI
    - L'AFUL pour la vente liée
    - L'APRIL pour un peu tout ça
    - L'adullact, pour le LL dans les institutions

    Mais tu as raison de te poser la question de comment promouvoir ces associations.
    • [^] # Re: FFII, EUCD.INFO, APRIL, AFUL

      Posté par . Évalué à 3.

      Pensez-vous réellement qu'une association pour chaque idée articulée autour du Libre est efficace pour réunir les Libristes ? Ne pensez-vous donc pas qu'il serait préférable de parler d'une forte voix unique que de multiples petites voix souvent divergentes ou redondantes, voire contradictoires ?

      Je pense personnellement qu'il vaut mieux un gros lobby fort avec une identité forte et claire : c'est d'ailleurs plus simple pour le politique. En effet, imaginez actuellement la difficulté et la confusion qu'il doit y avoir pour la plupart des politiques autour des divers acronymes des associations du Libre : FFII, EUCD, APRIL, AFUL, FSF, ...

      Je suis désolé de finir sur une note négative, mais de toute façon, le problème est réglé d'avance car un lobby du Libre fort n'existera jamais, au moins pas dans les 10 prochaines années (et dans 1 an ou deux, il sera déjà trop tard) : dans le Libre, on a d'excellents parleurs (cf les listes de diffusion Debian) mais quand il s'agit d'agir ou d'avoir des responsabilités, il y a beaucoup moins de monde.
      • [^] # Re: FFII, EUCD.INFO, APRIL, AFUL

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        > Pensez-vous réellement qu'une association pour chaque idée articulée autour du Libre est efficace pour réunir les Libristes ?

        Nota bene : la FFII n'est pas une association du libre, elle milite contre les brevets logiciels, EUCD.info est une initiative de la FSF France, avec une forte collaboration APRIL.

        Ensuite il faut distinguer les associations sectorielles et les autres.

        Reste l'APRIL et l'AFUL sur la promotion et la défense du libre en général.

        > Ne pensez-vous donc pas qu'il serait préférable de parler d'une forte voix unique que de multiples petites voix souvent divergentes ou redondantes, voire contradictoires ?

        Cf les discussions sur la liste interlug. Et concernant l'APRIL, nous allons prochainement proposer à l'AFUL un programme commun qui sera finalisé le 7 et 8 octobre, pendant le séminaire que l'APRIL organise pour fêter ses 10 ans d'existence. L'assemblée générale de l'AFUL ayant lieu deux semaines plus tard, ses membres auront tout le loisir d'en discuter.

        À ce propos tu es membre de quelles structures ? Et si tu n'es membre d'aucune, pour quelle raison ?
        • [^] # Re: FFII, EUCD.INFO, APRIL, AFUL

          Posté par . Évalué à 8.

          Toutes tes explications confirme la complexité à laquelle on est confronté quand on essaie de comprendre ce qui se passe dans tout cela. Et ce n'est pas à l'avantage du Libre.

          À ce propos tu es membre de quelles structures ? Et si tu n'es membre d'aucune, pour quelle raison ?


          Aucune. Je ne me reconnaîs dans aucune "structure", de l'APRIL à l'AFUL en passant par FSF-France. Et aucune ne se fera entendre sérieusement tant que les représentants cultiveront une image de gens "top mega cools" dans le style :

          http://fsffrance.org/about/about.fr.html

          Sérieusement, comment peut-on construire un lobby pris au sérieux qui défende le Libre quand l'image qu'on diffuse est celle de trentenaires qui ont mal grandis ? On parle de discuter avec des hommes politiques, avec des costards-cravattes, pas avec le beauf du coin : l'image est importante, c'est la première chose qu'on juge quand on voit quelqu'un (à moins d'être aveugle), que ça plaise ou non, c'est la vie !

          Donc voilà, oui pour un lobby sérieux du Libre, oui pour être membre et m'investir (j'ai déjà fait des dons là où je jugeais que c'était pertinent), mais pas n'importe où et pas avec n'importe qui. Et pour l'instant, je ne risque pas de considérer l'APRIL ou l'AFUL ou la FSF-FRANCE comme représentative du Libre. Si l'APRIL, l'AFUL et la FSF-FRANCE créé une entité commune pour aller faire du lobbying sous le même drapeau, je vous suis comme beaucoup d'autre. Mais pour l'instant, c'est beaucoup trop confus ...
          • [^] # Re: FFII, EUCD.INFO, APRIL, AFUL

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Le problème c'est que tout le monde n'est pas d'accord sur ce qu'il faut promouvoir. On l'a vu lors de DADVSI entre l'APRIL et l'AFUL notamment où l'un est contre les DRM quels qu'ils soient, et l'autre accepte les DRM à condition que ce soit du Logiciel Libre (si j'ai bien compris). Donc on ne peut pas réunir tout le monde sous le même drapeau.

            Pour la construction d'un «lobby pris au sérieux qui défende le Libre», je crois que c'est l'objectif de l'APRIL. Elle a pris position sur les brevets logiciels, l'EUCD, la LCEN, la vente liée, etc.
          • [^] # Re: FFII, EUCD.INFO, APRIL, AFUL

            Posté par . Évalué à 3.

            Bonjour,

            Sérieusement, comment peut-on construire un lobby pris au sérieux qui défende le Libre quand l'image qu'on diffuse est celle de trentenaires qui ont mal grandis ?

            C'est bien la le problème : l'image ! En aucun cas je ne veux t'attaquer personnellement, mais ce que tu dis la m'attriste profondément.
            Je suis peut être un de ces trentenaire qui a mal grandit, un de ceux qui refuse d'aller au tavail en costard cravatte... Pourquoi ? tout simplement parce que j'ai été embauché pour ce que j'ai dans le crâne et non pas pour mon "look".

            On parle de discuter avec des hommes politiques, avec des costards-cravattes, pas avec le beauf du coin : l'image est importante, c'est la première chose qu'on juge quand on voit quelqu'un (à moins d'être aveugle), que ça plaise ou non, c'est la vie !

            Tu as malheureusement raison. Mais c'est justement pour cela qu'il ne faut pas (à mon avis) se dire : "représentant du libre" = "representant en costard cravatte".

            Un lobby puissant et soit un lobby qui a derrière lui des sociétés (au sens large du terme) très riches financièrement ou très riches humainement.
            Ne revons pas, un lobby libriste ne sera sans doute jamais un lobby riche financièrement. Il faut donc qu'un tel lobby représente un maximum de personne afin de pouvoir peser sur les actions des politiques/multinationnales/PDG et consors.


            Je pense que lorsque l'on défend des idées et non pas de l'argent, qu'il faut que la manière de s'habiller et la manière de s'exprimer soir en harmonie avec ce que l'on défend.

            Je suis persuadé qu'une majorité de la population :

            * Adhère aux idées des "faucheurs volontaires" parce que leurs actes sont en adéquation avec leur façon de vivre et de se (re)présenter. Parce qu'ils défendent une cause "juste" dans l'esprit de la population.
            * Admire et écoute les "grands" scientifiques (qui n'aime pas Hubert Reeves ?) parce qu'ils savent expliquer simplement leur idées à tout à chacun sans jamais "dénigrer la populace qui de toute facon ne comprendra jamais un traite mot de leur jargon courant"


            Afin de rassembler un maximum de monde, il faut avant tout se faire connaitre ET reconnaitre.

            C'est pour cela que personellement, je prefererais adhérer à une association qui utiliserait une part de ces moyens financier à :
            * Faire de la publicité sur internet afin d'avertir/éduquer la population sur ce que sont les danger des DRM...
            * Editer et diffuser des tracts.
            * Acheter un encart publicitaire dans des quotidiens "gratuits" afin de toucher le plus grand nombre.
            * ... pour se faire connaitre.

            C'est aussi pour cela que je préférerais être représenté par une ou deux personnes charismatiques. Des personnes simples, parlant simplement capablent de :
            * Montrer que le "libre" c'est le partage du travail pour le bien de tous.
            * Avertir que d'enfermer la production informatique dans des brevets et aussi dangeureux que d'enfermer la production musicale dans des DRM ou d'enfermer les découvertes sur la génétique dans des brevets sur le vivant.
            * Expliquer simplement "capuec'estpaslibre"
            * Informer que le "libre" est une solution viable (migration de certains corps d'état vers des solutions "libres")
            * ... pour se faire reconnaitre... sur des plateaux télé, dans des émissions politiques, scientifiques ou culturelles. De s'inviter à des colloques à des manifestations populaires (des centaines de "codeurs foux" développant durant une année des softs qu'ils donneronts aux chercheurs le jour du téléthon)


            Je suis bien conscient que la représentation d'un groupe de personne est quelquechose de très difficile. Mais par pitié, avant de se "battre" sur le comment doit on ête habillé pour être connu et reconnu d'une majorité de personne, discutons d'abord sur ce que nous souhaitons défendre.

            La discussion est ouverte, j'espère que le thread sera long :)

            ...

            Le "libre", c'est aussi être libre de s'habiller comme on l'entend et n'être jugé que sur ses actes et ses idées ;)

            elwood42 en mode : marre des moutons.
      • [^] # Re: FFII, EUCD.INFO, APRIL, AFUL

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        dans le Libre, on a d'excellents parleurs (cf les listes de diffusion Debian) mais quand il s'agit d'agir ou d'avoir des responsabilités, il y a beaucoup moins de monde.


        Ce n'est pas propre au Libre, c'est partout pareil. Et c'est normal, on n'a pas le temps de militer partout. Quant à Debian, leurs listes de diffusion n'ont pas pour objectif de militer auprès des politiques.

        Pour ma part, je me reconnais dans les actions menées par l'APRIL. Et je note que lors des débats sur DADVSI ils savaient mettre les "costards-cravattes" lorsque c'est utile pour aller voir les députés de la majorité.

        Je suis désolé de finir sur une note positive, mais je trouve que tout n'est pas si noir que cela ;-)
  • # A.P.R.I.L :)

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Les objectifs que tu décris sont exactement ceux de l'APRIL, structure qui a 10 ans, forte de 350 membres (dont bon nombre de personnes morales dont Thalès, et d'autres grosses boîtes à venir très très bientôt).

    Pourquoi toujours chercher à réinventer la roue ? Surtout si tu pars du principe que l'éclatement des resources est un problème (et il l'est!), autant merger les initatives que les forker, non ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.