Journal Une imprimante laser multifonction qui juste (presque) marche

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
34
24
jan.
2018

Cher nal,

Ça faisait longtemps que j'avais pas vu de journal rapportant une expérience réussie avec une imprimante laser (une spécialité de libriste), alors je te rapporte la mienne avec une OKI MB472dnw :
http://www.oki.com/fr/printing/products/mono-multifunction/mb400series/mb472dnw/overview/

C'est une imprimante laser multifonction noir & blanc par une marque que je ne connaissais pas jusqu'à il y a peu, mais qui est en fait japonaise et qui a inventé l'impression « à LED » (et non laser) il y a 30 ans, ce qui est le cas de cette imprimante mais qu'on appelle abusivement « laser » parce qu'en gros, c'est la source de chauffe qui change mais le principe de déposition de fines particules reste le même.

Et donc ce qui nous intéresse, c'est comment elle marche sous Linux. Bien sûr, j'avais auparavant étudié si elle était compatible avec les standard de l'impression, pour éviter toute galère de driver, et le site indique qu'elle est compatible PCL 6 et PCL 5e, les standards « pro » (oui, c'est une imprimante pas vraiment grand public à la base) classiques. En pratique, elle est compatible « Postscript », comme indique le menu, donc tout roule. CUPS la rapporte comme « driverless », et effectivement, ça juste marche : une fois branchée au réseau, je vais dans le panneau de configuration de l'impression de XFCE, elle est déjà apparue tout seule, je la mets par défaut, j'imprime une page : paf, ça marche. Franchement, 10/10 pour zéro configuration et une imprimante qui fait pas chier.

Pour les autres fonctions, j'ai essayé la copie qui bien sûr juste marche, par contre pour le scanner j'ai pas encore trouvé comment faire : elle n'est pas détectée par un "scanimage -L", et l'envoi de mail ne marche pas après mes premiers essais. Bon, moins bon, mais par contre avec un Mac tout marche direct : elle apparaît dans le menu imprimante et scanner, et les deux fonctions marchent directement. Tout cela est dû à sa compatibilité « AirPrint » et « AirScan » de Apple, qui sont des standard ouverts dont j'ai vu des bouts d'implémentation du second sur le net, le scanner ne devrait donc pas être trop galère à utiliser dans le futur. Ils ont également des drivers proprios en paquet Debian (!!), mais je ne préfère pas me prendre la tête avec.

En passant, je vois qu'elle s'autoconfigure en IPv6, même si elle ne s'auto-détecte pas avec, mais les services sont exposés en IPv6 aussi si on la désigne « manuellement ». Elle a plein de fonctions réseau avancées (envoi de scan par partage SMB, réception d'e-mail, utilisation de carnet d'adresse LDAP, etc) qui doivent combler les besoins de tout le monde.

Niveau consommables, le toner de base est « petit » (2000 copies), et on trouve des toners en vente de 3000 et 7000, les premiers pour 70-90 € en fonction des enseignes. C'est un peu cher, mais j'ai vu que c'est le même modèle de consommable pour toute une vieille série d'imprimante, bref, ils ne changent pas de format comme de chemise, et ça me donne confiance. Le tambour est sensé, lui, tenir 25000 pages.

Son seul inconvénient serait sa taille : c'est une bécane « à l'ancienne », qui fait costaud, et qui pèse 20 kg pour une surface occupée de 40×40 cm : c'est gros.

Voilà, en bref je suis très content de mon acquisition. Je l'ai eu en promo dans une boutique que je n'aime d'habitude pas des masses, mais comme il n'y a pas beaucoup de revendeur… voici le lien, 155 € c'est donné pour du si bon matos :
https://www.rueducommerce.fr/produit/oki-mb472dnw-33ppm-a4-eth-802-11abgn-3gb-1200x1200dpi-in-22257910#moid:MO-39CB2M68134416
Ça a l'air d'être une fin de série vu sa « tête » par rapport à ses consœurs, que vous pouvez aller zieuter aussi (mais c'est plus cher).

  • # Oui

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Mon labo avait des imprimantes Oki (évidemment, vu que c'était au Japon), et j'imprimais gaiment dessus aussi bien à partir de Linux que de FreeBSD, de mémoire avec un driver de base. (On imprimait surtout du pdf et du postscript…).

    Paradoxalement, mon imprimante Brother à la maison ne marche pas sous windows (où elle s'emballe et vide mon réservoir sans rien imprimer après quelques cm de la première page), mais marche bien sous Linux :)

    • [^] # Re: Oui

      Posté par  . Évalué à 3.

      Paradoxalement, mon imprimante Brother à la maison ne marche pas sous windows (où elle s'emballe et vide mon réservoir sans rien imprimer après quelques cm de la première page), mais marche bien sous Linux :)

      Je suis content d'avoir quelqu'un d'autre dans ce cas. Personnellement c'est avec une HP Envy en réseau hertzien, achetée pour que ma compagne puisse imprimer des documents sur son PC sous Windows. Si mes souvenirs sont bons, il faut qu'elle redémarre à chaque utilisation depuis son PC. L'imprimante n'est plus vue par le PC après un moment, puis le pilote ne veut plus rien entendre. Le scanner par contre fonctionne bien quelque soit l'OS.

  • # Et d'autres fonctions encore

    Posté par  . Évalué à 9.

    J'oubliais, très important : elle a un ADF (Automatic Document Feeder) qui permet de faire des scans recto-verso automatiquement, par paquet de feuilles, et imprime bien sûr en recto-verso aussi. Je l'ai juste expérimenté une fois, mais c'est très utile !

    Et en passant, sous son interface utilisateur très bouton (et pas tactile, j'adore !) avec son LCD graphique monochrome (vive les années 80, pour de vrai) se cache même un clavier complet pour taper des adresses & configurations, même si on a accès aux même menus (presque) par interface web.

    Bref, elle est vraiment complète.

    • [^] # Re: Et d'autres fonctions encore

      Posté par  . Évalué à 5.

      Dernier arguement pour me convaincre : le scanner recto-verso. A ce prix, j'avais tout simplement pas trouvé.

      J'ai une vieille Brother dans le garage qui commence sérieusement à donner des signes de fatigue (après qqchose comme 15 ou 20 ans de bons et loyaux services), et je songeais à la changer pour y gagner le réseau, le recto-verso à l'impression, et j'osais à peine rêver au recto-verso au scan !

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Et d'autres fonctions encore

        Posté par  . Évalué à 5.

        Note que j'ai testé l'ADF pour de la copie, pas pour du scan, qui comme je le relate plus haut je n'arrive pas encore à faire marcher. J'espère que ça fonctionnera bien.

        • [^] # Re: Et d'autres fonctions encore

          Posté par  . Évalué à 4.

          Alors j'ai reçu cette imprimante. Pour le scan, étant donné que je déteste les logiciels de scan, je préfère scanner vers un dossier ou vers un e-mail. Et ça marche ! J'ai essayé vers un disque partagé (CIFS) sur un routeur. Sinon dans la doc il y a d'autres moyens de partage (FTP …).

          Sous KDE, l'imprimante est bien détecté mais il n'y a pas de driver spécifique à ce modèle. J'ai donc choisi un pilote "générique" comme tu l'indiques (PLC6) et ça roule.

          Au final, aucun pilote de périphérique nécessaire !

          • [^] # Re: Et d'autres fonctions encore

            Posté par  . Évalué à 4.

            Quand tu scannes vers un répertoire (ou clé USB je crois), tu peux choisir le format ? PDF, image…

            En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Et d'autres fonctions encore

      Posté par  . Évalué à 3.

      ADF (Automatic Document Feeder)

      Ou « Avaleur De Feuilles » :-)

    • [^] # Re: Et d'autres fonctions encore

      Posté par  . Évalué à 2.

      Bref, elle est vraiment complète.

      Reçu la mienne hier. Je confirme que c'est gigantesque, c'est bien une petite imprimante de bureau.
      Concernant le scan sur mac, par contre, ça ne fonctionne pas direct. Elle était bien vue par le machine, par contre, la connexion échouait. Suite à l'installation du pilote "scanner" twain sur le site OKI, tout est rentré dans l'ordre.

  • # Gachapin

    Posté par  . Évalué à 7.

    J’ai aussi une Oki au boulot, que j’appelle Gachapin parce que c’est une imprimante matricielle (qui imprime avec des aiguilles et est donc un peu dinosaure)

    c.f https://en.m.wikipedia.org/wiki/Gachapin

  • # Si j'avais su...

    Posté par  . Évalué à 2.

    Journal sympa.
    J'ai achete une Ricoh SP 220SNw lors du black friday, dont je ne suis pas totalement satisfait. J'aurai volontier achete une OKI comme tu viens de decrire a la place.

    • [^] # Re: Si j'avais su...

      Posté par  . Évalué à 2.

      Ça n'est pas la même gamme : déjà elle pèse deux fois moins lourd, donc ça doit être rempli de plastique plutôt que du métal. C'est plus une imprimante grand public.

      Ensuite, niveau driver, aucune indication de standards pros supportés -> galère assurée. Pour moi ça vaut largement le coup de mettre deux fois plus pour un truc qui marchera à coup sûr.

  • # Prix

    Posté par  . Évalué à 2.

    Ça donne envie, mais chez moi le prix est à 251€, c'est de la discrimination ou le prix a changé ?

    • [^] # Re: Prix

      Posté par  . Évalué à 3.

      Comme chez McDo : "Recette victime de son succès".
      Plus sérieusement, j'en ai pris une ce matin, c'était vendu et expédié par RDC. Maintenant c'est expédié par "AS Discount PEM". Je pense que ceci explains cela.

    • [^] # Re: Prix

      Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 29/01/18 à 09:01.

      Pour 207€ port compris je viens de commander un modèle avec la couleur chez LDLC (MC363dn) : https://www.ldlc.com/fiche/PB00235844.html

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Prix

        Posté par  . Évalué à 3.

        Effectivement, c'est un modèle que j'avais également repéré. C'est une gamme « en-dessous » de la MB472dnw (résolution deux fois moindre, 600×600 au lieu de 1200×1200), mais la différence en qualité ne doit pas être gigantesque. Par contre, c'est 10 kg de plus : je pense que je ne pourrais pas la porter seule, contrairement à celle que j'ai acheté. C'est l'aspect qui m'a rebuté, en plus du coût de l'impression couleur (+300%, en gros).

        Sinon en soldes sur RDC il y a également un modèle encore plus haut de gamme de la marque, couleur aussi, pour 324 € :
        https://www.rueducommerce.fr/produit/oki-mc562dnw-imprimante-multifonctions-couleur-led-a4-210-x-297-mm-original-a4-support-jusqu-a-30-ppm-copie-jusqu-a-30-ppm-impression-350-feuilles-33-6-kbits-s-usb-2-0-lan-hote-usb-11796190/offre-68964560

      • [^] # Re: Prix

        Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 12/02/18 à 08:35.

        Reçue samedi, j'ai fait mumuse avec ce week-end.

        Quelques remarques :

        • je confirme : c'est un monstre, au design 90's
        • on peut vivre sans driver, que ce soit en imprimante (compatible Postscript) ou scanner (envoie les scans par email ou sur un répertoire partagé CIFS)
        • cela dit, il vaut mieux utiliser les drivers pour plus de souplesse.
          • Le PPD fournit pour l'impression est pas mal, on peut régler mono/couleur, recto-verso, qualité d'impression, impressions en N-1 etc
          • Le driver scanner est un peu plus tordu à installer, en tous cas sur Debian/Ubuntu. Ils fournissent un .deb, mais il ne marche pas directement, faut le bidouiller… bref c'est pas génial. Ensuite une fois fait, ça marche avec xsane, c'est l'essential pour moi.
        • pour scanner en réseau sans driver, c'est format PDF (un PDF par page, ou un PDF pour l'ensemble) ou JPEG.
        • c'est un véritable photocopieur. avec un bouton direct "copie en N&B" et un autre "copie en couleur", c'est très pratique. Et puis il y a bcp de réglages possibles ! Exemple de tentative : je pose 4 feuilles imprimées recto/verso dans le chargeur du scanner, je lui demande de me photocopier ça, mais 2 colonnes par page, imprimé recto/verso (je passe donc de 4 feuilles R/V à 2 feuilles R/V). Tout ça depuis l'écran de contrôle, sans passer par un ordi.
        • pour ceux qui ont donné déjà leur âme à Google, elle est compatible Google Print, c'est assez sympa ce truc (impression directe depuis le smartphone Android, en utilisant le WiFi local si possible (ça ne passe pas par les serveurs Google) sinon via les serveurs Google quand on n'est pas sur le réseau local
        • cerise sur le cake : 3 ans de garantie (il faut s'inscrire sur le site du fabriquant) et 2 toners noir petite capacité gratuits (promo actuelle).

        Bref à 200€, je pense que c'est un bon achat pour une utilisation non intensive car les consommables ne sont pas donnés.

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

        • [^] # Re: Prix

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          les consommables ne sont pas donnés.

          C'est une des moins chères du marché côté consommables (je n'ai pas dit la moins chère).
          Et surtout achète du compatible. Pour une monochrome c'est zéro problème (pour les couleurs aussi, mais le moindre pépin est mis sur le dos des toners compatibles).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.