• # il est mort?

    Posté par . Évalué à 2.

    Relisez le titre…

  • # 1946 ou 2016 année poisseuse?

    Posté par . Évalué à 1.

    L'année 1946, un mauvais crue?

    sinon, c'est la qualité de réalisation de cette scène comparée à celle de Robocop sorti 1 an au paravant.

  • # Anecdote sur cette chute.

    Posté par . Évalué à 10.

    Venant de Wikipedia

    Lors du tournage du film Piège de cristal, aucun cascadeur n'a accepté de remplacer Alan Rickman pour la dernière scène où on voit Hans Gruber chuter d'une tour. En effet, la scène nécessitait de tomber d'une hauteur de 6 mètres et de dos, ce qui était dangereux, car les cascadeurs doivent voir où ils se réceptionnent lors d'une cascade. Alan Rickman a accepté de réaliser cette scène, et le cascadeur en chef qui dirigeait la scène devait compter jusqu'à trois et lâcher le filin qui retenait l'acteur qui se réceptionnerait sur un tapis, 6 mètres plus bas. Cependant, le réalisateur a demandé au cascadeur en chef de lâcher le filin à "deux" et non à "trois" pour créer un effet de surprise, ce qui a très bien fonctionné. Dans le film, l'expression stupéfaite du personnage Hans Gruber lors de la chute est la vraie réaction d'Alan Rickman, qui ne s'attendait pas à un coup pareil.

    • [^] # Re: Anecdote sur cette chute.

      Posté par . Évalué à 3.

      Cette scène est toujours autant impressionnante!

      Die Hard est clairement une date dans l'histoire du cinéma et plus précisement du cinéma d'action.
      Aller, un petit coup d'Honest trailer sorti il y a peu qui plus est.

    • [^] # Re: Anecdote sur cette chute.

      Posté par (page perso) . Évalué à 9. Dernière modification le 15/01/16 à 18:48.

      aucun cascadeur n'a accepté de remplacer Alan Rickman […] le réalisateur a demandé au cascadeur en chef de lâcher le filin à "deux" et non à "trois" pour créer un effet de surprise

      Donc, le cascadeur en chef voit ses collègues cascadeurs refuser de faire la cascade même sans l’effet de surprise parce que même comme ça c’est déjà dangereux, mais ça ne lui pose aucun problème de laisser un non-cascadeur faire la cascade en lui rajoutant un effet de surprise qui augmente probablement la dangerosité de la chose ?

      C’est moi ou le réalisateur et le cascadeur « en chef » sont des irresponsables ?

      • [^] # Re: Anecdote sur cette chute.

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ouais d'ailleurs il est mort.

      • [^] # Re: Anecdote sur cette chute.

        Posté par (page perso) . Évalué à -10.

        Il y a des fois où les règles sont trop généralistes, non bonnes dans ce cas précis, mais où les gens en profite pour "bloquer".
        Dans ce cas la, d'autres se bougent et font le nécessaire.

        Différence entre quelque chose qui "ne marche pas mais tu as tout bien fait dans les règles officielles" et quelque chose "voila, c'est fait".

        Perso, ça me rappelle les gens qui me refusaient de brancher la prise électrique pour un serveur car "pas leur fonction, si jamais ça fait exploser le serveur je ne suis pas assuré, en plus le câble tu viens de l'acheter au magasin du coin il n'est pas validé par le fabriquant", ben j'ai été l’irresponsable qui a branché le serveur (avec le câble pas validé que j'ai acheté moi-même) et permit au projet d'être dans les temps (n'étant pas cascadeurs, je regarde mes expériences dans le même genre "je ne prend pas de risques même si c'est un peu ridicule").
        Bref, le film est sorti, avec cette belle tête, voila il fallait bien du monde qui prend un risque.

        Un monde sans risque, c'est sûr c'est confortable. Mais est-ce fun?
        (note : je ne dis pas de faire n'importe quoi sous cette excuse. Mais il faut aussi voir que risque est pris. Je ne doute pas que que risque était petit si l'acteur lui même a fait la scène)

        • [^] # Re: Anecdote sur cette chute.

          Posté par . Évalué à 10.

          Perso, ça me rappelle les gens qui me refusaient de brancher la prise électrique pour un serveur car "pas leur fonction, si jamais ça fait exploser le serveur je ne suis pas assuré, en plus le câble tu viens de l'acheter au magasin du coin il n'est pas validé par le fabriquant", ben j'ai été l’irresponsable qui a branché le serveur (avec le câble pas validé que j'ai acheté moi-même) et permit au projet d'être dans les temps (n'étant pas cascadeurs, je regarde mes expériences dans le même genre "je ne prend pas de risques même si c'est un peu ridicule").

          Moi ca me fait penser au stagiaire à qui tu peux demander d'aller te chercher un café et qu'il le fera.

          Il ne fait pas ça parceque la tâche l'intéresse. Ce n'est pas non plus l'argent. Il est dans une sorte de position de faiblesse un peu plus subtile dont le maître de stage n'est pas directement responsable mais qui désavantage complètement le stagiaire dans le rapport de pouvoir. Le maitre de stage qui en profite est une enflure.

          Je soupçonne qu'un acteur pas très incontournable soit un peu dans ce genre de position de faiblesse dans une négotiation avec le réalisateur d'un blockbuster. Il peut accepter des choses même si c'est dangereux, qu'on le trompe et que l'intérêt artistique est douteux.

          • [^] # Re: Anecdote sur cette chute.

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Je soupçonne qu'un acteur pas très incontournable soit un peu dans ce genre de position de faiblesse dans une négotiation avec le réalisateur d'un blockbuster. Il peut accepter des choses même si c'est dangereux, qu'on le trompe et que l'intérêt artistique est douteux.

            Pas la peine de soupçonner, il y a des cas avérés. Comme lorsque Tippi Hedren a failli se faire crever un œil sur le tournage de Birds (par de vrais corbeaux alors que Hitchcock lui avait assuré que la scène serait tournée avec des oiseaux mécaniques). Mais c’est de l’ART, Hitchcock est un GÉNIE (et Hedren une jeune actrice sans expérience), alors ça passe.

        • [^] # Re: Anecdote sur cette chute.

          Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 16/01/16 à 12:38.

          j'ai été l’irresponsable qui a branché le serveur

          Tu es complètement ouf.

          Indéniablement, ton aventure fait cependant résonner quelque chose en moi car il m'est arrivé la même avec un sac d'aspirateur et du scotche.

          Il y a des fois où les règles sont […] non bonnes […], où les gens en profite pour "bloquer".

          Peut-être que c'est non-bon que les gens fait comme ça mais d'un autre côté, à quoi bon cette glorification fun des cascadeurs morts sur l'autel de l'industrie culturelle? C'est maladif de vouloir risquer la mort pour séduire le public. Il ne faut certainement pas en faire un modèle.

        • [^] # Re: Anecdote sur cette chute.

          Posté par . Évalué à 10.

          n'étant pas cascadeurs, je regarde mes expériences dans le même genre "je ne prend pas de risques même si c'est un peu ridicule"

          Ouais, effectivement, faire des cascades ou tu risque ta vie professionnellement, tous les jours, et brancher un serveur sur une prise électrique, c'est du meme genre.
          Et ca te qualifie pour faire la morale, évidemment! Attends mec! T'AS BRANCHE UN SERVEUR SUR UNE PRISE ELECTRIQUE!
          Si ya quelque chose de ridicule dans tout ca, c'est pas la prise de risque, hein…

          Je ne doute pas que que risque était petit si l'acteur lui même a fait la scène

          Ben ouais. Chute de 6 metres sur le dos, c'est que dalle.
          Moi j'ai des potes, ils branchent des frigos, et sur des prises qu'ont meme pas la terre. Avec le courant allumé et tout! Meme que j'ai un pote, il a change les piles dans son réveil. Des AAA!
          Alors tes cascadeurs qui risquent leur vie, hein, tu penses bien.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Anecdote sur cette chute.

          Posté par . Évalué à 1.

          Un monde sans risque, c'est sûr c'est confortable. Mais est-ce fun?

          six metre, coco.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.