Journal Que faire pour promouvoir IPv6 ? www.linuxfr.org en IPv6 ?

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
10
nov.
2007
Je me demande ce que l'on peut vraiment faire pour promouvoir IPv6.

IPv6 fonctionne mais manque seulement la masse critique d'utilisateurs qui distribue du contenu et de l'information. J'ai une machine qui utilise IPv6 uniquement (sans dual-stack IPv4/IPv6) mais qui utilise une machine dual-stack dans mon reseau privé avec un polipo proxy pour avoir accès en HTTP aux sites IPv4 only.

Le gros avantage est d'avoir un subnet /48 qui permet de faire toute les compositions possibles et d'avoir l'ensemble de ses machines disponibles sur Internet IPv6 (bien entendu il ne faut pas oublier de configurer son petit firewall ;-). Meme pour les utilisateurs qui n'ont que de la connectivité IPv4, le tunnel broker sixxs (http://www.sixxs.net/) est super simple à utiliser. Il existe aussi plusieurs serveurs NNTP (par exemple: newszilla6.xs4all.nl) accessible en IPv6 uniquement contenant beaucoup d'articles ;-)


linuxfr.org accessible en IPv6 ? c'est pour bientôt ?
  • # Solution simple

    Posté par  . Évalué à 10.

    Imposer aux fournisseur de contenues adultes de ne passager que via IPv6. Le reste de l'industrie suivra dans les 6 mois qui suivront.
    • [^] # Re: Solution simple<<<t

      Posté par  . Évalué à 10.

      • [^] # Re: Solution simple<<<t

        Posté par  . Évalué à 2.

        Oui c'est en effet une bonne solution mais pour l'instant... ils n'ont pas encore la disponibilité des grands éditeurs de contenu pour adulte...

        traceroute6 www.ipv6porn.com
        traceroute to www.ipv6porn.com (2001:4978::b00:b1e5) from 2001:, 30 hops max, 16 byte packets
        ....
        7 ge-3-5.bb2.bru1.be.gbxs.net (2a01:300:30::2) 39.188 ms 34.489 ms 34.262 ms
        8 so-7-0-0.bb1.ams3.nl.gbxs.net (2a01:300:30:6::2) 34.873 ms 33.646 ms 35.179 ms
        9 ge-0.3.0.core1.ams.bb6.your.org (2001:7f8:1::a502:6943:1) 26.243 ms 25.053 ms 26.741 ms
        10 gr-ams1.core1.chi.bb6.your.org (2001:4978:8000:1::1) 174.163 ms 199.277 ms 173.214 ms
        11 * * *
        12 * *
  • # Faire bouger les choses

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    linuxfr.org accessible en IPv6 ? c'est pour bientôt ?
    A ma connaissance, ce n'est prévu. Mais ce n'est pas la bonne question à se poser. Si tu veux vraiment que les choses changent, demande toi ce que tu peux faire pour aider à ce changement.

    Ca peut être monter un site ipv6fr.org (le domaine est déjà pris, mais il en reste plein d'autres disponibles), écrire des tutoriaux sur le passage d'ipv4 à ipv6 (exemple : qu'est ce que l'absence de NAT va changer pour les personnes qui ont une passerelle/firewall sous linux) ou encore écrire des dépêches sur linuxfr.org parlant d'IPv6. Bref, jette toi à l'eau et essaye d'impliquer d'autres personnes avec toi. C'est toujours plus motivant, et ca permet de tenir la distance.
  • # IPv6 et UTF8

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

    UTF8, c'est pour... l'avenir.
    Alors IPv6, c'est pour quoi ? Non franchement, IPv6 pour quoi faire ?
    • [^] # Re: IPv6 et UTF8

      Posté par  . Évalué à 8.

      Pour faire sortir les trolls de leur antre ?

      Non, sérieusement, quand tu as un peu touché aux horreurs dûes aux NATs, tu pries pour qu'un jour les "décideurs" se bougent leur cul pour promouvoir un peu plus IPv6.

      Mais bon, le contournement de NAT ça fait vivre une si grosse partie de l'industrie (en main-d'oeuvre, en bande passante, en développement logiciels, en gros hacks de merde à adapter à chaque fois différemment, etc ...) que passer en IPv6 ferait perdre tout une partie de leur pouvoir à ces acteurs (bah oui, c'est comme pour les antivirus, si tout marchait bien tout de suite et qu'on n'avait plus besoin de développement tarabisquotés ni de serveur relais, une grande partie de l'emprise des industriels bossant dedans deviendrait nulle).

      Bref, imagine un monde où l'échange de fichier, la VoIP, les applis collaboratives, le P2P (ha non, c'est vrai, P2P is evil), etc ... marcheraient directement sans problème. Un monde où on n'aurait pas besoin de gros serveurs qui obligent à centraliser tout ça, et où les données circuleraient de manière efficaces et en respectant l'environnement (bah oui, traffic optimisé = moins de boulot pour les routeur = moins de consommation = moins de pollution = plus de gens en bonne santé et heureux = la paix dans le monde ...).

      Bref, c'est un peu ça l'IPv6 : l'anti Minitel 2.0, et à mon avis, ça dérange assez de monde pour que certains aient envie de trainer les pieds dans cette migration.
  • # pas pour le moment

    Posté par  . Évalué à 2.

    Pour avoir lancer un troll sur une mailing-list il y a un peu plus d'une semaine sur le sujet, les retours que j'ai compris :
    - tout le matériel n'est pas encore compatible IPv6 de bout en bout : certains équipements adsl (boitebox, dslam,...), certains postes clients (comme windows),... En général, les routeurs des FAI sont déjà compatibles IPv6.
    - pas de maîtrise du passage à l'échelle d'une telle opération : pour un FAI qui a des millions d'utilisateurs, c'est trop risqué pour le moment : écroulement réseau, filtrage et qualité de service difficile,...
    - d'autres problèmes plus urgent que l'ipv6 à régler d'abord : sécurité protocole de routage BGP,...

    Peut-être qu'on verra plutôt apparaître plus de services de tunneling IPv6 dans un premier temps.
    Il faudra peut-être attendre la fin de la vie du matériel actuel des FAI qui ne fait que IPv4.
    • [^] # Re: pas pour le moment

      Posté par  . Évalué à 1.

      Pour le matériel, ne suffit-il pas seulement une mise à jour du firmware ?
      Parce qu'a ce moment, suffirait pour un FAI de faire quelques dslam IPv6 et de passer progressivement les utilisateurs en IPv6 de manière tranquille.
      Sinon, si effectivement il faut changer le matériel, ça risque d'être coûteux pour peu de retour finalement (enfin pour les FAI, on sait très bien qu'ils ont rien a faire de leur abonnés (ou presque...)).

      Ensuite plus haut, un commentaire parle du P2P qui serait plus décentralisé, ce qui freine quelque part aussi l'arrivée de l'IPv6.

      Enfin comme on dit, Wait and See ;)
      • [^] # Re: pas pour le moment

        Posté par  . Évalué à 1.

        Il y a peut-être des composants spécialisés pour le traitement de certaines tâches comme l'IPv6. Les firmwares avec fonctionnalités en plus correspondent peut-être à un autre tarif,...
        • [^] # Re: pas pour le moment

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          Dans le troll^W thread que tu as lancé, il y a eu quelques précisions intéressantes tout de même :
          - les matériels sont renouvelés environ tous les 3 ans (amortissement standard a priori) : la plupart supportent donc déjà les fonctionnalités de IPv6
          - les freins sont surtout liés à la maîtrise de la tenue en charge (sans expérience in vivo ya pas grand' chose pour rassurer) et les effets collatéraux (principalement administration en parallèlle vue comme un coût que comme un réel gain), tout cela est plus de l'ordre de la gestion du risque que de problèmes concrets...
          - concrètement, il n'y a pas de frein technique (cela sera surtout de la vérification standard de non-régression et adaptation des process), surtout de s'y mettre, d'y aller, de régler les petits soucis qui se présentent au fur et à mesure (je ne dis pas qu'il n'y a rien à faire ;-) ) et surtout de savoir proposer des services supplémentaires.

          Une bonne suggestion dans le thread était de proposer IPv6 à un sous-ensemble des utilisateurs pour rôder les process, essuyer les plâtres sur les configurations (principalement côté poste client àmha et applications impactées).
          Le tout est de trouver la killer-feature qui permettra un service concret à l'utilisateur : entre l'hébergement chez soi (couplé au FTTH, la fibre quoi par exemple) ce qui sensibilisera au passage l'utilisateur aux responsabilité d'hébergeur, la sécurisation et la simplicité apportée pour les freephones (VoIP et SIP, éviter le phreaking pour les appels téléphoniques) et l'exemple classique d'avoir une IP publique pour chacun de ses PC (et son toaster).

          J'avais pris des notes sur http://wiki.eagle-usb.org/wakka.php?wiki=AboutIPv6 pour ceux intéressés par le thread en question.
          • [^] # Re: pas pour le moment

            Posté par  . Évalué à 3.

            (et son toaster).
            Et si il tourne sous windows CE tu vas avoir des tranches de pains grillé à 3heures du matin parce qu'il s'est pris slammer.

            Bon ok c'était facile.
            /me sors

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.