• # Réminiscence

    Posté par  . Évalué à 0.

    […] Mais ce dispositif a aussi une traduction réelle en Chine, avec le système de crédit social.

    Ce dispositif piloté par le gouvernement chinois est pointé du doigt pour ses conséquences sur l’uniformisation des comportements et sur une exclusion rampante d’une partie de la population. Il a ainsi été documenté que des millions de personnes n’ont pas pu prendre de transports à cause de ce système leur accordant une note trop basse ni à certains établissements ou procéder à certains actes courants.

    Pourquoi ceci me fait inéluctablement penser à un dispositif récent mis en place en France ? Et pourquoi « procéder à certains actes courants » me fait penser, entre autres, à « se faire soigner à l'hôpital » ? Damnation… vade retro, Complotas !!

  • # 248 qui voudraient que ça se mette en place malgré tout?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    La résolution, adoptée par 377 voix pour, 248 contre et 62 abstentions, déclare que le Parlement européen « considère que toute forme de notation normative des citoyens à grande échelle […] entraîne une perte d’autonomie, menace le principe de non-discrimination et ne peut être considérée comme conforme aux droits fondamentaux, en particulier à la dignité humaine. »

    248 contre, est-ce à dire 248 qui seraient favorable à une forme de notation sociale ? Ça en fait un paquet, je trouve…

    Enfin, s'ils viennent de dire non (pour le moment) à cette folie, c'est pas non plus comme si nous manquions d'idées pour créer des équivalences discriminatives un peu partout…

    Un pote à moi, avec qui on ne discute que par messagerie vu la distance entre nous-deux, s'est récemment inquiété de savoir si j'avais des emmerdes de pognon, à ma plus grande surprise (j'ai eu des soucis, mais uniquement de santé). Extrait de notre bavardage:

    Moi: … Oui, j'ai eu pas mal de soucis ces derniers temps, mais là ça va mieux.
    Lui: Oh oui, j'ai vu ça.
    Moi: Ah bon? ( NDLA: j'en ai parlé à personne)
    Lui: ben oui, tes messages n'avaient plus la bonne couleur sur mon iPhone.
    Moi: Gné ?
    Lui: Ils étaient bleu (NDLA: ou vert, je sais plus mais il semble que Apple tague d'une couleur les messages échangés entre utilisateurs d'iPhone et d'une autre les messages envoyés depuis des smartphone non-Apple, par la plèbe donc).
    Moi: …
    Lui: Alors, c'est a ce point que t'es passé sous Android?
    Moi: À ce point de quoi?
    Lui: tes soucis d'argent (NDLA: je coupe ici, le gars est cool, juste à fond dans le monde Apple et dans l'importance de ne pas s'afficher avec n'importe quel appareil et autres gadget… Pour les curieux, j'ai juste récemment viré mon iPhone pour un smartphone sous eOS, et pour ce qui est de mes soucis de pognon, je sais pas, mais quand je l'ai au téléphone je peux toujours aussi bien entendre mon banquier afficher ce sourire aussi sincère qu'il est gluant, qu'il réserve à ses clients qui ne le font pas chier)

    Bref, il semblerait qu'on soit toujours déjà tous la notation sociale d'un autre…

  • # Une impression de déjà vu

    Posté par  . Évalué à -1.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.