• # Sentiments

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    le sujet de la reconnaissance faciale, notamment dès lors qu'il s'agit de reconnaissance faciale en temps réel, heurte les sensibilités. Le législateur ne peut obérer les sentiments des foules

    Le législateur devrait aussi prendre en compte les risques pour les libertés qu'il est censé défendre…

    Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.