• # La fin du libre sur Github

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    Le deal de github était pas mal: tu publies tes sources (de préférence, mais pas obligatoirement, sous licence libre), et en échange, on t'offre un hébergement gratuit.

    Cela a permis à beaucoup de gens de découvrir ce qu'il se passe quand on publie ses sources, avec des forks, des contributions externes, etc, et peut être les a convaincus de se mettre aux logiciels libres.

    Aujourd'hui, c'et fini. Ces projets vont être mis en mode "privé" et les gens ne toucheront plus au logiciel libre. On va revenir au "je publierai mes sources quand ça sera prêt, propre, et parfait (c'est à dire probablement jamais)".

    • [^] # Re: La fin du libre sur Github

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Justement, si des devs ont été convaincu je vois pas bien pourquoi subitement ils reviendraient en arrière.

      L'intérêt de GitHub est justement l'aspect social, collaboratif qui en résulte. Et lui ne va pas disparaître.
      C'est comme si on disait que GitLab tue le libre car offre des dépôts privés.

      Ce que ça va changer c'est que certains payaient pour des dépôts perso privés et qu'ils n'auront plus besoin de le faire.

      • [^] # Re: La fin du libre sur Github

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Pour moi l'intérêt de Github est que plein de gens se sont mis à publier leur code alors que s'ils avaient eu l'option de le mettre en privé, ils auraient fait ce choix par défaut.

        Du coup, oui, pour les gens qui ont déjà compris l'intérêt d'avoir leur code en public, ça va continuer à marcher. Mais pour les nouveaux développeurs qui découvrent Github à partir de maintenant, non. Ils vont créer leurs projets dans leur coin, sans le publier, et petit à petit, le côté social de Github va s'éroder, et peut être finir par disparaître.

    • [^] # Re: La fin du libre sur Github

      Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 08/01/19 à 13:12.

      Les dépôts privés sont limités à 3 contributeurs. Au final, ce ne sera pas différent de ceux qui gardaient le dépôt sur leur PC sans le publier.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.