Journal L’expérimentation FTTH de France Télécom débute

Posté par .
Tags : aucun
0
22
juin
2006
France Télécom lance son expérimentation en permettant aux intéressés de s'inscrire. Si vous habitez à Paris dans le 3ème, 4ème, 6ème, 7ème, 13ème ou 16ème arrondissement ou à Rueil-Malmaison, Asnières-sur-Seine, Villeneuve-la-Garenne, Boulogne-Billancourt ou Issy-les-Moulineaux, et que vous êtes prêt à profiter du 100 Mb/s symétrique pour 70 ¤ mensuels (sic), alors foncez !

http://treshautdebit.francetelecom.com/dap/controller/index.(...)
  • # IP fixe ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Avec un 100Mbps symétrique, ça vaudrait le coup d'héberger un site web, mais es-t'on en IP fixe ?
    • [^] # Re: IP fixe ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Méchant personnage subversif !

      Tu veux faire ton propre site citoyen/pirate ??? Et proposer des fichiers non DRMisés plein de virus en téléchargement ?
      Vivement qu'on interdise ça ! Je ne me sens plus en sécurité, ces jours-ci !
    • [^] # Re: IP fixe ?

      Posté par . Évalué à -1.

      un dyndns et on en parle plus...
      • [^] # Re: IP fixe ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        « Pas du tout, efface »

        Il n'est pas très agréable (oh, la jolie litote) de devoir héberger un serveur de noms sur une IP dynamique, par exemple. Les filtres du genre SpamAssassin n'aiment pas non plus les serveurs mails sur IP dynamique.
        Dyndns, c'est facile, mais c'est quand même pas la même chose qu'une vraie IP statique.
        • [^] # Re: IP fixe ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Serveur dédié, ACL, bind9, php et apache+ssl :
          dyn.php :
          - lis /etc/bind/db.exemple.com
          - récupère l'ancienne ip
          - le serial
          -> Vérifie un numéro de clef (en dur dans le fichier php)
          -> Vérifie login+pass crypté en db sql
          - backup le contenu dans /etc/bind/db.exemple.com.bak
          - incrémente de 1 le serial
          - recup ta nouvelle ip de $_SERVER['REMOTE_ADDR']
          - écris le fichier /etc/bind/db.exemple.com
          - lance rndc reload exemple.com
          (nécessite le droit de lire un fichier rndc.conf+rndc.key avec une clef autorisée a demander l'update de la zone dans named.conf)
          (exemple.com est le nom de la zone)

          Avec un time to leave de 5minutes (ou plus) par défaut dans la config (on peux mettre plus pour d'autres entrées), ça roule ;)

          Testé et approuvé avec rapsys.be chez moi
          (noip me faisait chier car pas de wildcard, et dyndns met très/trop longtemps a se mettre a jour)

          Vala ;)
          Si vous voulez la même config chez vous je vous la fait rapsys gmail (compte gtalk ou jabber), dons paypal sur rapsys free fr acceptés ;)
          • [^] # Re: IP fixe ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Quelques coups de host me confirment que les NS de rapsys.be ne sont pas hébergés sur des IP dynamiques.

            On peut héberger plein de trucs sur du dynamique, mais généralement pas une zone de domaine, à moins de vouloir surcharger le registre du TLD.
            • [^] # Re: IP fixe ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je comprend pas ce que tu veux dire...

              J'ai pourtant dis sur un dédié pour mettre le serveur dns !!!

              Quand a ns.rapsys.be je l'utilise comme nom de domaine pour l'url de la page de mise a jour de mon ip...
  • # Que sera l'avenir?

    Posté par . Évalué à 2.

    Avec le temps les débits des liaisons (symétriques) augmentent et se déploient. Allons nous vers un hébergement au sein de l'entreprise ou chez des petits hébergeurs. Ou bien allons nous rester chez des grands data centers géré par des commerciaux vantant une fiabilité à 100% sur un site "W3C not valid".

    Cela me fait penser aux grand ordinateurs aujourd'hui remplacé par des pc. Parfois même par des boîtiers standards aligné sur des étagères ...

    Sera il raisonnable dans le futur d'héberger son site web dans la cave de la pme? Un onduleur couplé à un groupe électrogène n'est il pas plus fiable qu'un data center surexploité avec 15.9A sur une prise de 16A?

    D'ailleurs la meilleur sécurité est la redondance. Mieux vaut avoir son site web en France, et une copie en Australie. Il y a il des possibilités de collaboration au niveau des hébergements? Par exemple: si un site tombe à cause d'une tempête exceptionnelle, l'url est commuté automatiquement vers un site de secours.

    Idem pour la sauvegarde, si le site brûle rien ne sert d'avoir une sauvegarde sur un DLT à xxx xxx euros ... Mieux vaut sauver ses données sur des sites distant en les cryptant. Un exemple tout bête: Un voleur s'introduit chez vous et vole votre portable contenant toutes votre comptabilités. Heureusement vous avez une sauvegarde sur votre disque portable usb à proximité (main) de votre portable ...
    • [^] # Re: Que sera l'avenir?

      Posté par . Évalué à 2.


      D'ailleurs la meilleur sécurité est la redondance. Mieux vaut avoir son site web en France, et une copie en Australie. Il y a il des possibilités de collaboration au niveau des hébergements? Par exemple: si un site tombe à cause d'une tempête exceptionnelle, l'url est commuté automatiquement vers un site de secours.


      DNS ?
    • [^] # Re: Que sera l'avenir?

      Posté par . Évalué à 2.

      Sera il raisonnable dans le futur d'héberger son site web dans la cave de la pme? Un onduleur couplé à un groupe électrogène n'est il pas plus fiable qu'un data center surexploité avec 15.9A sur une prise de 16A?

      Il y a des entreprises qui font deja ca. Apres, tout depend de la qualite de ton courant chez toi (ou chez l'entreprise) pour la fiabilite. Cela dit, elle ne fait pas tout. Si tu heberges chez toi et que ca prend feu, qui assure ? Et les donnees perdues ?

      Les data center ont de beaux jours devant eux encore pour un bon moment, parce qu'un hebergeur dedie/mutualise a les capacites et les infrastructures necessaires pour fiabiliser ce genre de choses (salles blanches, dispositif incendies, portes blindees...) Et ont (je l'espere, parce que ca j'en sais rien) les assurances qui vont bien avec, qui font qu'en cas de panne, s'il y a un probleme, le dedommagement n'est pas imputable a l'entreprise qui est hebergee, mais a l'hebergeur, qui fait remonter ca a l'assurance pour pouvoir amortir les coups durs.

      D'ailleurs la meilleur sécurité est la redondance. Mieux vaut avoir son site web en France, et une copie en Australie. Il y a il des possibilités de collaboration au niveau des hébergements? Par exemple: si un site tombe à cause d'une tempête exceptionnelle, l'url est commuté automatiquement vers un site de secours.

      La, tu casses toute ton idee :) Depuis quand une pme/pmi a les moyens d'avoir une succursale en Australie ? Si un grand hebergeur ne propose pas de replication, est-ce qu'une petite boite va mettre en oeuvre ce genre de dispositifs (ca suppose des surcouts assez importants mine de rien)

      D'ailleurs la meilleur sécurité est la redondance. Mieux vaut avoir son site web en France, et une copie en Australie. Il y a il des possibilités de collaboration au niveau des hébergements? Par exemple: si un site tombe à cause d'une tempête exceptionnelle, l'url est commuté automatiquement vers un site de secours.
      La par contre, la parade s'organise, on trouve de plus en plus de services de sauvegarde de donnees en ligne. J'en connais un, je ne vais pas faire de pub parce que c'est pas le genre de linuxfr, et c'est pas libre, il en existe pas mal d'autres. Les hebergeurs proposent aussi souvent des backup (OVH par exemple sous forme de CD...)
      • [^] # Re: Que sera l'avenir?

        Posté par . Évalué à 3.

        Depuis quand une pme/pmi a les moyens d'avoir une succursale en Australie ?
        J'imagine plutôt un échange, une entité en France héberge un site de secours d'une entité B en Australie et vice et versa. Le site de secours peut juste être une information comme quoi les lignes électriques sont par terre. On peut imaginer aussi un service lié avec le nom de domaine.
  • # Pour ceux du 15éme

    Posté par . Évalué à 2.

    Il y a aussi http://www.citefibre.fr/ , mais qui couvre beaucoup moins de foyers (15éme seulement).
  • # Précision

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai eu un papier de FT dans ma boite aux lettres...

    Dans le cadre de l'expérimentation, les frais de raccordement sont gratuits. Il indique quand même qu'il faut compter 1/2 journée pour recevoir le technicien qui va tirer la fibre jusque dans l'appart.

    Ensuite il y a 2 mois gratuits.
    Et pis faut s'engager sur 1 an.

    Perso ça me plairait bien d'avoir 100 Mb/s symétrique, mais bon le peu de fois ou ça me servirait vraiment (upload de beaucoup de photos par exemple) ne justifie pas la différence de prix.

    En plus, le papier est tellement orienté "utilisation en bon père de famille" que ça fait presque peur. Ça cause télévision, téléphonie... et pas une mention des débits proposés. Sur le site web j'ai trouvé le chiffre de 100Mb/s, mais pas de précision sur l'upload. Bref, ça aurait été Free ou Nerim, j'aurais ptet signé. Mais pas là.

    Actuellement, pour moins de 70¤ par mois et j'ai du 20/1 Mb/s chez moi ET un serveur dedié chez un hébergeur (Pas besoin de laisser mon PC allumé tout le temps, onduleurs, etc.)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.