Journal Du MS en pièces détachées

Posté par .
Tags : aucun
0
5
déc.
2003
et un p'tit tour http://zdnet.fr/actualites/technologie/0,39020809,39132671,00.htm(...) pour apprendre que MS va permettre aux chercheurs d'utiliser des technologies brevetées sans faire payer de royalties. Et permettre aux sociétés d'acheter les licences les licences correspondant à chaque sous-ensemble de programmes.
On dirait que MS est en train de comprendre l'intéret de ce type d'ouverture.

Mon avis est que je ne pense pas que se baser sur du code contenant des bouts brevetés et une bonne idée. Et cela est valable aussi bien pour MS que pour IBM, RH et tout ceux qui participe aux libres en ayant implémentés plusieurs principes brevetés dans le LL.
  • # Re: Du MS en pièces détachées

    Posté par . Évalué à 0.

    L'idée est effectivement a creuser, il faudra faire extrêmement attention au code utiliser sous GPL, si un jour MS retrouve du code a lui dedans !!!!
  • # Re: Du MS en pièces détachées

    Posté par . Évalué à 2.

    c'est bien, jusqu'au jour où la licence change...
  • # Re: Du MS en pièces détachées

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    On laisse les chercheurs travailler avec des technos sous brevets sans les faire payer leur utilisation et dès qu'on trouve qqchose d'ontéressant commercialement on ressort les brevets et on les fait valoir....

    c'est vraimement pitoyable, tout est bon pour rentabilser........
  • # Re: Du MS en pièces détachées

    Posté par . Évalué à 1.

    En même temps en France l'exception pour la recherche est deja dans la loi, donc bon...
    • [^] # Re: Du MS en pièces détachées

      Posté par . Évalué à 1.

      Comment cela ?
      • [^] # Re: Du MS en pièces détachées

        Posté par . Évalué à 2.

        Ta le droit de violer tous les brevets du monde si c'est dans un but de recherche, par contre ta bien sur pas le droit d'industrialiser ce qui resulte de toutes ces violations.

        De toute facon on a pas de brevet logiciel pur (croisons les doigts pour le futur) en Europe.

        Tiens, dans le meme esprit les maths ne sont pas brevetables (meme aux states je crois), et seul les trucs industrialisables sont normalement brevetables.
        Apres c'est sur que l'OEB fait nimporte quoi mais ca pourrait invalider pas mal de brevets en cas de proces.

        Ptet que si un jour les brevets log passent (erf :/) on pourrait dire que les codes sources c'est pas de l'industriel mais de la recherche et donc s'exampter de les respecter, ou alors creuser la voie des maths. Dis comme ca cela peut sembler bizarre mais c'est une voie a creuser legislativement. Un juriste dans la salle ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.