Journal Brew Dog : L'Open Source sans pression

Posté par . Licence CC by-sa
29
13
avr.
2017

Saviez-vous que la dynamique brasserie Ecossaise Brew Dog (celle qui ravit amateurs de bière et hipsters du monde entier) propose l'intégralité des recettes de ses 262 bières ? (avant même leur commercialisation parfois) : https://www.brewdog.com/lowdown/blog/diy-dog-v20

https://www.brewdog.com/diydog

Pas de licence claire, mais un "Adapt our recipes, tear them to pieces - but most of
all, enjoy them and share your brews and results. "

Faisons le test des 4 libertés la Free Software Definition :
0_ liberté de boire la bière comme on le veut et pour n'importe quel usage : check
1_ liberté d'étudier la recette et de la modifier : check
2_ liberté de redistribuer ses bières : check
3_ liberté de redistribuer les bières et recettes modifiées : ça a l'air bon aussi

Il semblerait bien qu'on puisse aujourd'hui dire "Free as in free beer" :)

  • # Il ne manque pas un truc ?

    Posté par . Évalué à -2.

    To drink in moderation?

  • # C'est cool mais pas de la bière libre sans licence

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est cool et ça me donne envie d'acheter leur bière.

    Par contre non, sans "licence claire", ce n'est pas de la bière libre. Le truc de la licence, c'est pas juste pour faire chier, c'est qu'on est dans un monde basé sur des lois (donc en fait si, c'est pour faire chier, mais on n'a pas le choix quoi), etc. et donc c'est mettre au clair le "contrat" avec les gens sur ce qu'on les autorise à faire ou non.
    Là typiquement on ne sait pas s'ils autoriseraient la commercialisation d'une bière modifié basée sur leur recette ou carrêment même une bière brassée avec exactement leur recette sans aucune modification. Attaqueraient-ils en justice?
    De même, même sans commercialisation, si ça les dépassait et que des communautés se créaient autour de leur bière avec des milliers de buveurs sur des sites hors de leur contrôle qui se mettraient à faire leur propre bière avec cette recette comme origine, qui sait si un jour ils ne décidaient pas de demander un dû?
    Le problème de l'absence de licence est qu'on ne sait pas exactement jusqu'où va leur laisser-aller qui pourrait être plus marketing qu'autre chose mais peut-être ne s'attendent-ils pas à un mouvement important vers les faiseurs de bières libres et on ne sait quelle serait leur réaction si cela se produisait.

    Donc voilà, c'est cool, mais ce n'est pas de la bière libre.

    Attention, avant qu'on me saute dessus: je ne fais que jouer le pinailleur pour expliquer un peu les licences. Je trouve cela sympa quand même et si je trouve de leur bière dans une boutique, j'achèterais probablement (j'aime bien acheter des bières de petits brasseurs). Après tout, toutes les bières que j'ai bu dans ma vie étaient propriétaires. Je tenais juste à préciser les points légaux sur ce que signifie être une "bière libre" pour prendre le journal sur l'angle un peu sérieux. :-)

    Pour info, une vraie bière libre existe déjà depuis quelques années (je ne l'ai malheureusement jamais goûtée), sous CC by-sa: la Free Beer. Malheureusement leur site n'est plus mis à jour depuis 2010 et affiche plein d'erreurs.
    Apparemment les RMLLs 2012 ont aussi brassé une bière libre (sous licence CERN Open Hardware 1.1). Je ne sais pas s'ils ont reproduit l'expérience. Jamais bue non plus. ;-(
    Le concept existe donc depuis quelques temps, souvent probablement en blague/réaction à la phrase de Stallman.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

    • [^] # Re: C'est cool mais pas de la bière libre sans licence

      Posté par . Évalué à 4.

      Je ne vois pas en quoi on pourrait t'empêcher de vendre la biere en fait.

      Les produits alimentaires en général sont protégés par le secret commercial. Si par exemple Picard publie, même par inadvertance, la recette de sa moussaka, qu'est ce qui t’empêche de refaire la même et de la revendre ? Pour moi rien.

      Les bières comme les moussaka sont simplement (imho) protégés par le droit des marques. Tu peux refaire la même, tant que l’étiquette et le nom sont différents, tout va bien.

    • [^] # Re: C'est cool mais pas de la bière libre sans licence

      Posté par . Évalué à 10.

      Par contre non, sans "licence claire", ce n'est pas de la bière libre. Le truc de la licence, c'est pas juste pour faire chier, c'est qu'on est dans un monde basé sur des lois (donc en fait si, c'est pour faire chier, mais on n'a pas le choix quoi), etc. et donc c'est mettre au clair le "contrat" avec les gens sur ce qu'on les autorise à faire ou non.
      Là typiquement on ne sait pas s'ils autoriseraient la commercialisation d'une bière modifié basée sur leur recette ou carrêment même une bière brassée avec exactement leur recette sans aucune modification. Attaqueraient-ils en justice?
      De même, même sans commercialisation, si ça les dépassait et que des communautés se créaient autour de leur bière avec des milliers de buveurs sur des sites hors de leur contrôle qui se mettraient à faire leur propre bière avec cette recette comme origine, qui sait si un jour ils ne décidaient pas de demander un dû?
      Le problème de l'absence de licence est qu'on ne sait pas exactement jusqu'où va leur laisser-aller qui pourrait être plus marketing qu'autre chose mais peut-être ne s'attendent-ils pas à un mouvement important vers les faiseurs de bières libres et on ne sait quelle serait leur réaction si cela se produisait.

      Ben en fait si on sait.

      Les licences se basent sur le droit d'auteur. Hors les recettes ne sont pas protégées par le droit d'auteur car elles n'appartiennent pas au domaine artistique, ne sont pas brevetables tant que ça restent des suites d'étapes basique sans nouvelle technique/technologie C'est la réponse que te donnera un juriste, ça a été confirmé en 1974 par le Tribunal de Grande Instance de Paris et un cas concret jugé en belgique en 2010 fait office de jurisprudence internationale. c'est un peu la raison pour laquelle des grands groupes se basent essentiellement sur le secret.

      Au final les seules choses que tu peux protéger c'est la marque (le nom de ton produit final) et le texte et images qui peuvent accompagner la recette. Mais rien n'interdit quelqu'un de republier la recette en changeant la forme du texte sans modifier le fond. En gros tu change de mots, d'unité de dosage, d'illustrations, etc et ton texte est une autre oeuvre littéraire mais ta recette n'est pas différente.

      • [^] # Re: C'est cool mais pas de la bière libre sans licence

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        C’est ce que je m’appretais à répondre :-)

        Pas de droit d’auteur sur les recettes. Donc pas de licence puisque celles-ci reposent sur le droit d’auteur.

        • [^] # Re: C'est cool mais pas de la bière libre sans licence

          Posté par . Évalué à 4.

          Pourquoi s'emmerder à faire du logiciel libre alors ;)
          La bière c'est vachement plus rigolo.

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

          • [^] # Re: C'est cool mais pas de la bière libre sans licence

            Posté par . Évalué à 6.

            Carrément que c'est plus rigolo :-)

            Je suis tombé dans le brassage amateur depuis 4 ans maintenant, et c'est carrément génial. Si tu aimes les bonnes bieres, tu peux te faire vraiment plaisir et experimenter plein de choses. Et tu obtiendras rapidement de bons résultats.

            Il y a une part de bricolage a maitriser, je te conseille si tu veux t'y mettre de commencer par qque chose de simple.

            J'avais fait avec un pote, à l'occasion des RMLL 2014 à Montpellier, une presentation sur le brassage amateur. C'est une introduction au brassage de biere qui peut bien aider. Evidement, on parle du lien entre logiciel libre et biere libre ;-)

            Si tu souhaites revoir cette conference, ~ 30 min dans mes souvenirs.

            https://rmll.ubicast.tv/permalink/v12516049cbffc896b2m/

      • [^] # Re: C'est cool mais pas de la bière libre sans licence

        Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 14/04/17 à 00:02.

        Hors les recettes ne sont pas protégées par le droit d'auteur car elles n'appartiennent pas au domaine artistique

        Le droit d'auteur n'est nullement limité au domaine artistique. Il s'agit "d'œuvres de l'esprit". Or même si les recettes de cuisine ne sont pas listées dans les œuvres absolument non ambiguës (liste non exhaustive comme l'indique le terme "notamment"), les cuisiniers ont essayé depuis des lustres de les faire reconnaître comme œuvres de l'esprit.
        C'est vrai qu'historiquement ils n'ont pas eu beaucoup de chance avec la jurisprudence. C'est pourquoi beaucoup de professionnels de la cuisine se rabattent sur d'autres aspects de la cuisine, comme l'image. Et ce, avec un certain succès! En Allemagne par exemple, on a pas mal entendu parler y a un an d'une loi interdisant la photo de nourriture et de chefs cuisiniers allemands qui ont fait jouer cette loi apparemment!

        En conclusion, les gens qui veulent absolument racketter autrui sont légion et ils entendent sans cesse parler d'autrui qui y parvient avec succès (dans d'autres secteurs) et ils se disent "pourquoi pas moi?". Et comme en matière de droit d'auteur, il n'y a pas de liste exacte de ce qui rentre en tant qu'"œuvre de l'esprit", les cuisiniers ont toujours essayé de faire valoir leur cuisine comme tel et ils continueront. C'est le premier point. Le second, c'est qu'on le sait, en justice, avoir raison ou plutôt être vainqueur dans l'hypothèse où on va au bout du procès n'est pas assez, pour la simple raison qu'on n'est pas sûr de pouvoir aller au bout justement. La pression, le manque d'argent, la dépression d'un procès ridicule qui dure des années, ce sont des choses qui font qu'un quidam moyen va rapidement à la négociation en face de grosses entreprises avec des avocats et plein de sous.
        Exemple de procès où un chef aux US a attaqué son ancien assistant pour notamment avoir utilisé la même recette de salade César (ridicule, hein?) et qui a conduit à un accord secret.
        Je pense que la seule raison pour laquelle la cuisine n'est pas encore reconnue comme telle à 100% est qu'il n'y a pas eu encore "assez" de procès ou par des entreprises assez grosses (contrairement au logiciel par exemple).
        Le jour où un gars reproduit la recette de Coca Cola et que c'est prouvé, avec les sous en jeu, je ne suis absolument pas certain que Coca Cola perde.

        Donc oui, toi comme moi pensons que le droit d'auteur est ridicule sur une recette (personnellement j'irais même plus loin), mais le droit d'auteur est dans la loi et en attendant mieux, ben le seul moyen d'être sûr est d'avoir des licences sur tout ce qui peut potentiellement se qualifier comme œuvre de l'esprit (peut-être pas aujourd'hui, mais demain on ne sait pas), en connaissance de cause. C'est triste mais c'est comme ça. C'est comme le logiciel, personnellement mon rêve n'est pas que le logiciel libre soit le plus courant. Mon rêve serait qu'il n'y en ait plus besoin et que la loi dise que le code ne peut se prévaloir de droit d'auteur et qu'on soit obligé de le divulguer. En attendant que ce rêve se réalise, je ne fais confiance qu'en les logiciels qui ont mis une licence claire.

        Le truc, c'est que beaucoup de recettes sont tellement proches qu'il faut arriver à prouver qu'il y a eu copie. Genre la bière, je ne connais pas les détails de fabrication, mais j'imagine que la base doit être la même sur toutes les bières. Donc va prouver que j'ai copié telle bière! Par contre si quelqu'un se mettait à commercialiser une bière basée sur une recette publique de Brew Dog et le disait haut et fort (en se disant "c'est cool, ils l'ont diffusée eux même"), aucune idée de comment ils réagiraient puisqu'ils ont pas parlé explicitement de la commercialisation possible d'une copie de leur bière.
        Le truc, c'est que s'ils s'en foutent réellement et qu'ils n'ont aucune intention d'embêter qui que ce soit judiciairement dans un futur hypothétique, alors ils n'ont rien à perdre à mettre une licence libre et en plus ça ferait un méga-buzz (une grosse entreprise de bière du commerce avec des bières CC by-sa par exemple, ça ferait bien jazzer! Plus que des étudiants dans leur coin qui font une bière libre pour s'amuser). :-)

        Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

    • [^] # Re: C'est cool mais pas de la bière libre sans licence

      Posté par . Évalué à 4.

      Tu ne connais pas ?
      Leurs bières sont vraiment excellentes. Et ce n'est plus une "petite" brasserie, ils ont un succès assez retentissant en Europe et même au delà :)

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

  • # La bière open source

    Posté par . Évalué à 10.

    Et elle est vraiment orange

  • # JolieBulle

    Posté par . Évalué à 7.

    Au passage, un lien vers un logiciel libre de gestion de recettes de bière :

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.