Journal Julian Assange arrêté par la police britannique

Posté par . Licence CC by-sa.
16
15
avr.
2019

Il a été arrêté jeudi 11 avril à l'ambassade d'Équateur. Les États-Unis demandent son extradiction. Première examination le 2 mai.

https://www.lalibre.be/actu/international/centre-d-espionnage-excrements-sur-les-murs-pourquoi-l-ambassade-d-equateur-a-mis-julian-assange-a-la-porte-5cb4122c7b50a60b45a4e1fc

https://framasphere.org/tags/assange

https://lundi.am/D-abord-ils-sont-venus-pour-Assange-par-LeakyWeek

Le vénérable Chomsky (qui veillit) compare son arrestation à celle de Lula et de Gramsci: https://www.youtube.com/watch?v=1K6YA6UAdS8 (j'apprends qu'il est interdit à Lula de lire presse et livres dans sa prison O_o )

https://www.liberation.fr/planete/2019/04/11/de-quito-a-moscou-l-arrestation-de-julian-assange-secoue-la-planete_1720797

  • # Lula : interdiction de lire ?

    Posté par . Évalué à 7 (+6/-0). Dernière modification le 16/04/19 à 11:00.

    j'apprends qu'il est interdit à Lula de lire presse et livres dans sa prison.

    En 2018 il y a eu une polémique suite à la divulgation d'une liste de 21 livres que Lula aurait lu en 57 jours en prison, certains affirmant que ce n'était pas crédible pour un type comme lui (sous-entendu un ex-ouvrier semi-analphabète alcoolique), d'autres répondant que la "performance" du juge qui a pris en charge l'affaire du triplex* était bien plus incroyable (250000 pages en six jours…), mais aucun pour dire que cette polémique n'avait pas lieu d'être du fait d'une interdiction de lire des livres. Bref, à moins que ses conditions de détention aient récemment changé, il semble que cette information soit fausse.

    * Une des affaires qui a envoyé Lula en prison (sans preuve matérielle mais sur la foi du témoignage d'un "repenti" en échange d'une remise de peine).

    • [^] # Re: Lula : interdiction de lire ?

      Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

      il semble que cette information soit fausse.

      Dans une interview, Chomsky mentionne que Lula a été à l'isolement, avec interdiction de recevoir des livres et de la presse (https://www.alternet.org/2018/11/after-visiting-brazils-lula-prison-noam-chomsky-warns-against-disaster-under-president-elect-jair/ ).

      à moins que ses conditions de détention aient récemment changé,

      Je n'ai pas trouvé cette info explicitement, mais c'est plausible. L'objectif de l'accusation et de l'emprisonnement était de l'empêcher de faire campagne et d'être ré élu président. Une fois les élections passées, c'est possible que ses conditions de détention aient été allégées.

      (les élections ont eu lieu le 07 et 28 Octobre 2018, la visite de Chomsky est antérieure puisqu'il y en est fait mention dans une vidéo publiée en Septembre 2018)

      • [^] # Re: Lula : interdiction de lire ?

        Posté par . Évalué à 5 (+4/-0). Dernière modification le 16/04/19 à 15:45.

        Je n'ai pas trouvé cette info explicitement, mais c'est plausible.

        Il est plausible que ce soit un terroriste qui ait mis le feu à Notre-Dame hier soir. Il m'en faut cependant un peu plus avant d'en faire une vérité.

        Une fois les élections passées, c'est possible que ses conditions de détention aient été allégées.

        Cette histoire de 21 livres lus en 57 jours date de juin 2018, avant les élections donc. Quant à imaginer Bolsonaro (et Morro) alléger les conditions de détention de Lula une fois élu, même pas en rêve !

        Je crois que le seul fait avéré est qu'il a effectivement été empêché de faire campagne, conformément à la législation électorale brésilienne (mais sinon ils auraient trouvé un autre prétexte, j'imagine).

        Par ailleurs, "solitary confinement" est peut-être une expression un peu malhonnête de Chomsky pour désigner une cellule individuelle ce qui, au Brésil, est un vrai luxe. J'en veux pour preuve les centaines de visites qu'il a reçu (principalement de ses avocats mais pas que) et cela, avant les élections. Quand on est à l'isolement, ça ne se passe pas comme ça.

        • [^] # Re: Lula : interdiction de lire ?

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 16/04/19 à 16:25.

          Il m'en faut cependant un peu plus avant d'en faire une vérité.

          oui, je ne prétends pas être arrivé à une conclusion. Je n'avais pas trop regardé la source de dzecniv, et du coup, je ne m'étais pas rendu compte que Chomsky est la seule source, ce qui, je te l'accorde est un peu léger. Ça ne signifie pas pour autant que ça ne soit pas plausible (plausible ne veut pas dire avéré). J'apprécierai que tu évites les analogies trop bourrines du genre de celle que tu as fait, je trouve ça insultant, et je ne crois pas avoir mérité ça :)

          D'après cet article plus récent, il a une cellule bien équipée, et il peut lire des livres et son courrier.

          Par ailleurs, "solitary confinement" est peut-être une expression un peu malhonnête de Chomsky pour désigner une cellule individuelle ce qui, au Brésil, est un vrai luxe.

          peut-être, mais la commission des droits de l'homme des nations unis parle aussi de solitary confinment (cité dans un article datant de Mai 2018).

          Je ne lis pas le portugais, mais la traduction google de https://liberapensado.com/regime-de-prisao-solitaria-imposto-a-lula-e-explicitamente-ilegal/23/04/2018/ parle aussi de conditions de détentions ne respectant pas certains standards (notamment visites autorisées seulement pour la famille et les avocats).

          Au vu de ces différentes sources, je pense pouvoir affirmer que les conditions de détention de Lula ont changé. Maintenant, je ne sais pas si ça a changé au bout de deux semaines, au bout de 3 mois, si ça a changé plusieurs fois, …

          En relisant la phrase de Chomsky de plus près, je note qu'il parle au passé. (He was sent to prison for 12 years, virtually a life sentence, solitary confinement, barred from receiving books, …). Je l'avais interprété comme une situation toujours en cours, mais il parle peut-être des premières semaines (ou mois) de la période de détention.

          Je pense que tu conclues aussi un peu vite quand tu affirmes qu'il s'agit d'une fausse information.

          • [^] # Re: Lula : interdiction de lire ?

            Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

            J'apprécierai que tu évites les analogies trop bourrines du genre de celle que tu as fait, je trouve ça insultant, et je ne crois pas avoir mérité ça :)

            Comme tu le dis, plausible et avéré sont deux choses bien différentes mais j'admets volontiers l'avoir exprimé de façon très bourrine et je m'en excuse sincèrement.

            parle aussi de conditions de détentions ne respectant pas certains standards (notamment visites autorisées seulement pour la famille et les avocats).

            Je ne dis pas que sa détention respecte tous les standards applicables (je n'en sais rien), juste que selon mes lectures des médias brésiliens il dispose d'une cellule avec télévision et qu'il reçoit des visites (comme je l'ai dit, principalement des avocats mais pas que puisqu'il y a eu aussi par exemple un émissaire "non officiel" du pape). Bref, il est loin d'être à l'isolement au sens où on l'entend dans la majorité des prisons du monde.

            Je l'avais interprété comme une situation toujours en cours, mais il parle peut-être des premières semaines (ou mois) de la période de détention.

            Les premiers mois de sa détention (le premier semestre 2018), il a lu 21 livres (et a pu regarder la télé) : il n'a donc pas été privé de livres comme le dit Chomsky et n'a pas été à l'isolement (au sens classique du terme).

            PS. Je suis le premier catastrophé par l'élection de Bolsonaro (qui passait obligatoirement par la condamnation préalable de Lula).

            • [^] # Re: Lula : interdiction de lire ?

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              j'admets volontiers l'avoir exprimé de façon très bourrine

              y a pas de mal, on se laisse vite emporter à l'écrit, et parfois, en tout cas, en ce qui me concerne, le plaisir d'une formulation piquante peut me faire aller un peu loin ;)

              Bref, il est loin d'être à l'isolement au sens où on l'entend dans la majorité des prisons du monde.

              je ne conteste pas que ce soit ses conditions actuelles.

              il n'a donc pas été privé de livres comme le dit Chomsky et n'a pas été à l'isolement (au sens classique du terme).

              Faut qu'on s'entende sur ce qu'est l'isolement. Je dirais qu'au sens classique, c'est quant on te met seul dans une cellule, et que tu n'as aucun rapport humain autre que quand le gardien vient t'amener ta bouffe. De nos jours, ça peut vouloir dire que tu es dans une petite pièce sans fenêtres, éclairée 24 heures sur 24, sans notion du temps, et sans distraction.

              Je ne serais pas aussi définitif que toi. Au vu de ce que j'ai lu, je dirais que s'il a été à l'isolement "classique" (selon mon paragraphe précédent), ça ne peut avoir été qu'au début de sa détention, et pour au plus quelques semaines.

              • [^] # Re: Lula : interdiction de lire ?

                Posté par . Évalué à 4 (+3/-0). Dernière modification le 16/04/19 à 17:36.

                Je ne serais pas aussi définitif que toi.

                Tout ce que je peux dire, c'est que selon wikipedia (https://pt.wikipedia.org/wiki/Pris%C3%A3o_de_Luiz_In%C3%A1cio_Lula_da_Silva#Apari%C3%A7%C3%B5es_ap%C3%B3s_a_pris%C3%A3o), il a eu droit aux visites dès le début, famille et avocats d'abord, puis ça s'est progressivement étendu - tant en terme de jours autorisés que de type de personnes autorisées - et ça jusqu'à aujourd'hui sans modification pendant la période électorale.

                Cela correspond tout à fait à la vision que j'en avais au travers de ce que j'ai lu ou vu sur ce sujet depuis le début de sa détention (je lis et comprends le portugais et je vais là-bas une fois par an).

                Mais cette discussion ne doit pas occulter l'essentiel : Lula est bel et bien, selon moi, un prisonnier politique. Il fallait en effet à tout prix l'empêcher de se représenter (les sondages le donnaient gagnant). L'affaire de corruption "lava jato" en a été le moyen (la seule "preuve matérielle" retenue contre Lula dans l'affaire du triplex étant un témoignage d'un convaincu de corruption contre une remise de peine). Il faut préciser qu'il doit encore répondre d'autres affaires devant la justice mais c'est celle-là qui permettait de le mettre en prison assez vite face aux échéances électorales.

                Lula n'est peut-être pas blanc comme neige mais le problème c'est qu'il n'a pas été jugé pour qu'il rende compte d’éventuelles malversations mais pour le rendre inéligible et qu'il ne puisse pas faire campagne. On peut évidemment émettre des réserves sur l'équité de son procès dans ces conditions (par un juge devenant ensuite le ministre de la justice de Bolsonaro qui plus est…).

                Lula paye - au prix fort, malheureusement - son laxisme ou son incapacité à dire non à une corruption qu'il ne pouvait pas ignorer (son parti a autant profité sinon plus que les autres partis de l'argent du lava-jato). Dilma a sans doute essayé de dire non et je pense que c'est ce qui lui a valu sa destitution, via la trahison de ses alliés (ie non-PT) qui étaient tout aussi mouillés dans cette affaire que les autres (l'un d'eux, Temer, son vice président qui l'a remplacé après la destitution vient d'ailleurs d'être arrêté à son tour).

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.