Journal Pour l'accessibilité en ligne, IE est incontournable

Posté par .
Tags : aucun
0
3
déc.
2006
Ce n'est pas moi qui le dit, l'article est ici :
http://silicon.fr/fr/silicon/news/2006/12/03/windows-xp-embe(...)

La citation complète :
Pourquoi embarquer IE et pas un navigateur alternatif ? "Pour être présents sur la marché du client riche, nous devons supporter le Web 2.0. Pour l'accessibilité en ligne, IE est incontournable. C'est aussi ce qui explique en partie pourquoi nous n'avons pas choisi Linux, qui nous aurait coincé parce que les clients web proposés sur cette plate-forme ne supportent pas tous les services attendus."
(...)
"Aujourd'hui, pour être présents sur le marché du client riche, nous devons supporter Web 2.0, et pour l'accessibilité en ligne, Internet Explorer est indispensable", renchérit Vincent Pecout, directeur commercial d'Impact Technologies. "Sous Linux, on est coincé parce qu'aucun client web ne rend les services attendus."

Et pourtant on est pas vendredi ! :P
  • # Et si vrai ...

    Posté par . Évalué à 7.

    J'ai aidé des aveugles en informatique et c'est vrai que Firefox était une pourriture en matière d'accessibilité (il y a 1 an ~, j'ai pas retesté) : il y avait une extension Jaws pour Firefox qui marchait à peine.

    Par contre j'ai bossé sur IE/Jaws et pour dire : le support est pourri, on doit faire "entrée" avant de changer un formulaire et pour finir le script pour Jaws plante tout le temps et du coup Jaws parle plus dans internet explorer sans aucune raison.

    Sous Linux l'accessibilité c'est pas tip top, on commence à avoir des trucs sympa avec Orca/BrlAPI et AT-SPI, et encore il faut attendre KDE4 pour qu'on puisse avoir Qt4 qui supporte AT-SPI.
  • # En même temps

    Posté par . Évalué à 8.

    Ils le pensent pas vraiment, c'est du publirédactionnel.
    La boîte des types : http://www.itechno.com/fr/soc_partenaires.php

    En plus, d'après un rapide survol avec les moyens mis à disposition, Yves Grandmontagne semble être un pondeur de publirédactionnel, j'ai trouvé énormément plus d'articles se rapportant à un produit en long en large qu'à une comparaison d'éventails de technologies remplissant une même fonction.

    On me prévient que le journalisme est un métier en voit de disparition.

    (Si Yves Grandmontagne de silicon.fr se soucie de son référencement google et passe un jour ici, libre à lui de raconter comment il peut laisser passer autant de conneries publirédactionnelles dans un article non spécifié comme tel. Si ça se trouve, il a relu l'article, a checké tous les points techniques et a convenu qu'il signait là un excellent travail qui fait honneur à sa formation. Qui sait ?)
    • [^] # Re: En même temps

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      En fait, un vrai journaliste, c'est un mec qui dit du bien de Linux, ou qui interroge des gens, mais que des gens qui disent que Linux ça marche mieux que Windows.
      • [^] # Re: En même temps

        Posté par . Évalué à 10.

        nan, un vrai journaliste, c'est quelqu'un qui peut dire que truc s'est bien.
        Mais pour dire que c'est bien ou pas, il doit expliquer pourquoi, en quoi ça comble un besoin, et en quoi les produits pas biens ils sont pas biens par rapport aux trucs biens.

        Par exemple, le mauvais journaliste il dit :
        Pour comprendre cette ambition, il faut d'abord rappeler que le marché du logiciel évolue vers la virtualisation, à savoir qu'après deux décennies d'installation physique de l'application sur le poste de travail, celle-ci sera de plus en plus hébergée à distance, service web à la demande. D'où l'importance de la présence d'un navigateur web performant... Ce que le poste léger traditionnel n'offre pas !

        Le bon journaliste, il fait pas que mettre buzzwords en gras, il les explique aussi. En prenant en compte qu'il écrit pour siliconfr, il peut s'épargner la définition, par contre il peut dire en quoi le service à la demande impose la présence d'un client riche. Quelle est la feature qui nécessite "riche", en quoi cette feature est indispensable. En quoi bien entendu cette feature ne peut être implémenté que dans IE7 et pas dans un "alternatif".
        Il peut même dire que par exemple la multitude de services à la demande multiformats qui existent n'offrent pas les mêmes quelités que le produit vanté.

        Il est où le travail journalistique ? le type il écrit ce qu'il y a dans le dossier de presse plus des phrases creuses des 2 commerciaux. Pointe donc le travail de Grandmontagne, si tu trouves que je suis partial.
        Il peut critiquer Linux, dire que c'est de la merde en boîte, tant qu'il _argumente_.

        Il est creux, l'article. Rien nada. du pipotron.
        Pas un exemple, pas un argument, rien.
        • [^] # Re: En même temps

          Posté par (page perso) . Évalué à -4.

          En fait, je vois même pas pourquoi il devrait dire qu'une chose est bien ou pas (sous pour Linux ou Wikipedia, dont on est prié de ne penser que du bien, bien sûr). Il est là pour rapporter ce qu'il voit, et raconter ce qui fait l'actu, c'est tout.
  • # journal

    Posté par . Évalué à 8.

    Si on doit se taper un journal à chaque fois qu'un usager de LFR tombe sur une page ou des gens racontent qu'ils preferent windows à linux parce que windows à une part de marché plus importante pour la bureautique et est web2.0/décideur pressé compliant... :P

    Heureusement que pas grand monde tombe sur ce genre de page apparement puisque le débit de tels journaux reste encore raisonnable :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.