Journal Le New York Times libère 2 applications internes

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
30
oct.
2007
Cher journal,

C'est sous ce titre que Libération/Ecrans annonce un revirement intéressant d'un des plus gros journal américain [1].

Comme la plupart des journaux, le New York Times faisait payer l'accès à une partie de son contenu sur internet. Mais ils se sont rendus compte, notamment, du traffic qui pouvait être généré par les moteurs de recherche (et donc les affichages publicitaires [2]), un mouvement plus intelligent (amha) que les procès de CopiePresse contre ces moteurs. Son contenu est maintenant gratuitement accessible (ce qui ne veut pas dire qu'ils ne suivront pas vos goûts de lecture mais c'est un autre débat).

Le New York Times va un pas plus loin en libérant deux applications qu'ils utilisent. Oh, cela ne va pas révolutionner le monde du logiciel libre car ces deux applications permettent surtout d'accélérer l'accès aux données sur des sites web fortement solicités. Mais quand même ...

La première application, DBSlayer [3], est une couche d'abstraction pour la base de données (MySQL pour le moment).

La seconde application, XSL Cache [4], est une modification de l'extension XSL de PHP, de nouveau pour augmenter les performances.

Finalement, c'est un peu un juste retour des choses : utilisez PHP/MySQL sur vos gros sites et publiez les modifications qui vous sont utiles. Ces modifications peuvent aider d'autres personnes (un peu comme Google le fait avec MySQL [5]).

[1] Article d'Ecrans : http://www.ecrans.fr/Le-New-York-Times-libere-ses,2459.html
[2] Article d'Ecrans sur la gratuité du contenu du NYT : http://www.ecrans.fr/La-presse-americaine-trouve-le,2133.htm(...)
[3] DBSlayer : http://code.nytimes.com/projects/dbslayer
[4] XSL Cache : http://code.nytimes.com/projects/xslcache
[5] https://linuxfr.org//2007/04/27/22421.html
  • # NYTimesReader

    Posté par . Évalué à 2.

    Ils ne veulent pas libérer plutôt NYTimesReader ?

    Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un outil qui télécharge les derniers articles et les rends disponible offline moyennant un abonnement via un lecteur très agréable à utiliser (navigation par flèches du clavier, mise en page adaptée au formats écran, etc...). C'est super pour les pendulaires qui prennent le train.

    Le gros problème c'est que ce lecteur utilise les technologies WPF/Silverlight et qu'il est donc limité aux OS Windows pour l'instant.

    Pour l'instant no-luck avec wine + mono, j'espère que ça s'améliorera.
    • [^] # Re: NYTimesReader

      Posté par . Évalué à 1.

      AvantGo fait ca non? J'ai pas testé depuis plusieurs années remarque... Mais j'avais joué avec il y a à peu pres 5 ans et ca marchait (oui bien sur c'est proprio, leur retour sur investissement est basé sur la pub)
      • [^] # Re: NYTimesReader

        Posté par . Évalué à 2.

        c'est un peu le même genre, sauf que AvantGo est destiné aux pc de poches alors que NYTimesReader marche sur les pc. Un grand écran, c'est quand même mieux pour lire un article.

        Mais du coup, c'est vrai que je contemplais l'idée ces derniers jours d'écrire (ou de modifier, ne réinventons pas la roue) un client rss qui garde en offline les pages web qu'il linke et qu'il fournisse une interface de visualisation et de navigation du même style que celui du NY Times....

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.