• # Moui

    Posté par  . Évalué à 7.

    Et je suppose qu'ils sont les preuves suffisantes de leur antériorité ?

    Ce n'est pas la peine de s'enflammer à chaque dépôt de brevet, la politique des offices de brevets étant d'accepter à peu près tous les brevets présentés; par contre lors d'un éventuel procès un brevet comme celui là a 99% de chances d'être invalidé: comme ça, ca fait de l'argent à l'office de brevet, aux juges, aux avocats (accessoirement aux fabricants de disques durs pour stocker les dépêches liées à ce dépôt et tous les commentaires qui s'en suivent :) ) et tout le monde est content.
    Le seul petit inconvénient est la possibilité de "chantage au brevet" par une grosse société contre une petite (voire un particulier), mais bon, rien n'est plus important que la prospérité des sociétés de conseil en "propriété intellectuelle"...
    • [^] # Re: Moui

      Posté par  . Évalué à 0.

      Rah, s/sont les preuves/ont les preuves/ bien sûr.
    • [^] # Re: Moui

      Posté par  . Évalué à 4.

      Je sais pas si c'est comme ca dans tous les pays, mais en tout cas en suisse, le bureau des brevets ne peux pas refuser une brevet.

      Si tu veux tu peux brevter la roue ...
      • [^] # Re: Moui

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

        déjà fait :)
        • [^] # idées de brevets :

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          et l'eau chaude ?
          (technique consistant à augmenter la température de l'eau domestique de manière artificielle)

          et le nu artistique ?
          (technique consistant à reproduire le portrait d'un particulier après retrait des éléments composant l'habillage de ce particulier)

          et l'animal de compagnie ?
          (technique consistant, pour un particulier, à conserver un être vivant qualifié de domesticable dans le local de ce même particulier, avec charge de l'entretenir)
    • [^] # Re: Moui

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      A l'office Europeen des brevets, c'est assez complexe de poser un brevet. Ils vont meme controler les brevet en jap et ils ont une base de publication assez enorme. Ils peuvent (doivent) utiliser internet pour etudier les eventuel disclosure.
      En tous cas, dans le domaine que je connais peut etre pas les autres.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.