Journal Commons.Host, un Cloudflare communautaire

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
18
12
jan.
2019

Commons.Host est un projet qui tente de créer un CDN distribué communautaire,
notamment pour se passer de CloudFlare et autres Akamaï.

Le code est basé sur Node.JS, et repose sur une mise en partage des ressources pour faire tourner des caches distribués parmi tous les participants.
(Contrairement à l'air du temps, c'est bien open source et pas une ICO avec un système de token…)

Quid de l'anycast sur une infra communautaire pour du vrai CDN régional ?

  • # basé sur le P2P ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 12/01/19 à 14:21.

    Intéressant !
    Quand tu écris "des caches distribués parmi tous les participants", c'est du P2P (comme PeerTube a aussi eu l'idée de l'appliquer à autre chose que du pur téléchargement récemment) ?

    • [^] # Re: basé sur le P2P ?

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 13/01/19 à 11:04.

      Ca me semble pas dans le principe du P2P. J'ai pas testé l'initiative.

  • # Golomb-Rice Coded Bloom Filters

    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 12/01/19 à 14:29.

    Qui connaît cette technique, ne présente t-elle pas un risque en termes de vie privée ?

    Cache Digests to the rescue! Using a clever technique, called Golomb-Rice Coded Bloom Filters, a compressed list of cached responses is sent by the browser to the server. Now the server can avoid pushing assets that are fresh in the browser's cache.

    https://help.commons.host/server/concepts/

    J'ai trouvé ça, peut être est-ce la même technique : http://giovanni.bajo.it/post/47119962313/golomb-coded-sets-smaller-than-bloom-filters
    L'article dit "GCS is well suit in situations where to want to minimize the memory occupation and you can afford a slightly higher computation time, compared to a Bloom filter" là ce serait une combinaison des deux ? Je n'y connais rien

  • # CAPTCHA ?

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 12/01/19 à 14:30.

    Quand un visiteur ne revient pas à cloudflare (typiquement, il a le Javascript désactivé), cloudflare laisse Google exploiter gratuitement le visiteur en lui présentant des reCAPTCHA. Commons.Host évite-il ce problème ?

  • # Pour quel usage ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Bonjour,

    Pour ma part je ne comprends pas quel sont les cas d'usages couverts par ce logiciel et le site internet n'est pas très explicite…

    Est-ce qu'il fait office de cache pour n'importe qui ou est-ce qu'il s'agit d'un CDN privé ?

    Merci

    • [^] # Re: Pour quel usage ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Ca me semble plutôt une mise en commun des ressources entre les participants plutôt qu'un cache public

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.