Journal Tiscali 1024k == Méfiance !!!

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
24
jan.
2004
J'imagine que, parmis les visiteurs de DLFP, certains d'entre vous sont abonnés au même ISP que moi, à savoir Tiscali.

Tiscali, ils sont sympas parce qu'ils nous ont pondu des nouveaux tarifs revus fortement à la baisse. Avant, pour du 512k je payais 40€/mois alors que maintenant, pour le même débit il faut débourser 20€/mois (ça fait quand même une sacré réduction) et le 1024k est à 30€/mois.

Bon, je ne sais pas si je suis un cas isolé ou pas, mais j'ai fais un petit résumé de mon histoire sur mon modeste petit blog => http://gcnweb.free.fr/index.php?m=200401#post-34(...) (Accessible lorsque les serveurs de free.fr sortent de leur coma).

Bref, je pense que je vais demander à repasser en 512k (encore faut-il que je trouve la manip à effectuer parce que l'espace client sur le site de Tiscali me proposer de passer en 128k mais pas en 512k ):
  • # Re: Tiscali 1024k == Méfiance !!!

    Posté par  . Évalué à 1.

    Rien à voir avec ton souci chez Tiscali, mais je suis curieux de savoir avec quel logiciel tu as pondu ton graphique :)

    Sinon en effet, 600 au lieu de 1024 c'est pas top, surtout si tu lances plusieurs téléchargements à la fois, ce qui élimine la limitation du côté du serveur.
  • # Re: Tiscali 1024k == Méfiance !!!

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    tout pareil, 1024/128 depuis deux ou trois mois.. par contre j'ai vraiment 1024 en download, au moins sur ftp.fr.debian.org :)
    • [^] # Re: Tiscali 1024k == Méfiance !!!

      Posté par  . Évalué à 4.

      Idem, aucun probleme de debit avec tiscali. Je fait des apt-get ou des dl d'iso sur des ftp rapides a 125ko/s sans probleme!

      La seul chose que j'ai a leur reprocher, c'est leur contrat qui me semble abusif pour la resilation (ie: resiliation possible uniquement une fois par an a la "date anniversaire")...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.