Journal Autoconf, ac_check_lib et c++

Posté par .
Tags : aucun
0
22
avr.
2004
Salut journal !

J'ai du temps en ce moment, alors je l'occupe en apprenant à utiliser les autotools. J'ai un p'tit problème avec autoconf. J'utilise un bibliothèque partagée en c++, donc elle contient que des classes. Or la macro AC_CHECK_LIB nécessite une fonction pour verifier qu'une bibliothèque est bien installée (si j'ai bien compris). Donc vous connaissez une macro pour tester ce genre de truc ?
Au pire je peux en écrire un moi même, mais j'ai pas vraiment envie de me lancer dans la prog avec m4 :p

A+
  • # Re: Autoconf, ac_check_lib et c++

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    tu ne peux pas tester uniquement la lib (enfin je ne vois pas de façon simple pour trouver le nom de symbole correspondant à une fonction membre de la classe), donc le plus simple est que tu testes la présence simultanée de la lib + des headers, avec un AC_TRY_COMPILE
  • # Re: Autoconf, ac_check_lib et c++

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Passes à SCons, c'est l'avenir des Makefile ! :)

    Plus simple (Python) et plus portable :
    http://www.scons.org/(...)
    • [^] # Re: Autoconf, ac_check_lib et c++

      Posté par . Évalué à 1.

      Ou CMake, c'est en C donc pas besoin d'un langage de script pas nécessairement présent partout
      http://www.cmake.org(...) ou le gestionnaire de paquets le plus proche.
      Je l'utilise pour mon projet et c'est (assez) facile à utiliser. En tout cas bien plus que cette nullité de autobidule.
      • [^] # Re: Autoconf, ac_check_lib et c++

        Posté par . Évalué à 1.

        merci pour vos conseils. C'est vrai que les autotools sont assez merdiques à utiliser. Comme mon projet est très jeune, je peux encore changer de système de configuration. J'vais essayer les outils que vous me proposez. Merci :)

        Merci aussi au Pierre Tramo qui m'a donné la solution au dessus. Un [+] chacun !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.