Journal Liberasys : visualisation des consommations électriques pour Lorient

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
28
28
oct.
2016

La ville de Lorient souhaite réduire sa dépense énergétique globale. Elle a fait confiance à Liberasys pour mener à bien le projet de mesure et de visualisation en temps réel de la consommation électrique des bâtiments.

Les systèmes de mesure de consommation électrique sont onéreux. Plus il y a de points de mesures, plus la facture est salée. La ville de Lorient a choisi une solution alternative. Cette dernière a initié un appel d'offre spécifiant l'utilisation de solutions à base de logiciels libres (programmes disponibles librement, sans coûts de licences). Ainsi, en investissant dans l'intégration de composants libres, la ville diminue les coûts de passage à l'échelle.

Liberasys, acteur local du logiciel libre, a été retenu pour ce marché. Retours de Gautier Husson, dirigeant de Liberasys :
L'intégration de logiciels libres fait partie de notre domaine d'expertise. Sur ce projet nous allons plus loin que le logiciel pur. En effet, nous intégrons des systèmes périphériques et les liaisons avec les compteurs électriques. Cela s'approche de la domotique.
Notre savoir faire nous a permis de sélectionner des solutions logicielles et matérielles qui pourront évoluer sur le long terme. En effet, la sécurisation et la mise à jour sont prises en compte dès la phase de conception.
Afin de minimiser les investissements de notre client, nous détournons l'usage d'un logiciel libre pré-existant. Et ce tout en apportant plus de fonctionnalités. En quelques jours de travail, nous avons déjà un prototype fonctionnel répondant au cahier des charges.

Enfin, cerise sur le gâteau : la Ville de Lorient souhaite publier les documents et les logiciels produits sous licence libre. Ainsi, d'autres villes ou structures pourront à leur tour utiliser les résultats. Et en retour, contribuer à améliorer les fonctionnalités, ce qui bénéficiera à la ville de Lorient. En somme : un cercle vertueux, communautaire, volontaire et économique.

Contacts :
Liberasys : contact_@_liberasys.com / 09 80 66 00 56
Pierre Crépeaux : responsable du service environnement de la ville de Lorient : pcrepeaux_@_mairie-lorient.fr

Liens : http://www.liberasys.com/visualisation-des-consommations-electriques-pour-la-ville-de-lorient/

  • # journal journalistique

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    J'ai rédigé cet article de manière journalistique. J'espère que cela vous donnera "quand même" envie d'aller voir le lien vers le site de mon entreprise pour en savoir plus ? :-) Promis, il y a plus de détails techniques en suivant le lien…

    • [^] # Re: journal journalistique

      Posté par  . Évalué à 3.

      Ca donne envie effectivement, mais même le lien n'en dit pas tellement plus.

      nous détournons l'usage d'un logiciel libre pré-existant

      Lequel précisément ? Et en quoi vous détournez son usage ?

      Félicitations au passage pour amener le libre dans nos mairie.

      • [^] # Re: journal journalistique

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1. Dernière modification le 28/10/16 à 14:27.

        Bonjour et merci pour le commentaire. Quand le projet sera prêt et/ou livré je livrerai tous les détails techniques. Pour le moment je fais un peu de rétention d'information afin d'avoir un temps d'avance technologique (pure stratégie pour l'intérêt de ma société). Le lien montre au moins des captures d'écran et donnes quelques petits détails. Je comprends cependant que l'on puisse rester sur sa faim :-)

        • [^] # Re: journal journalistique

          Posté par  . Évalué à 5.

          Ok, mais dans ce cas à part "Félicitations" que veux-tu entendre ? Difficile de discuter de trucs techniques intéressants si tu ne parles pas de la machinerie.

          De ce que je comprends de ton projet et de ta capture d'écran, ça aurait pu se faire avec munin par exemple. Un démon munin-node qui tourne sur le raspberry pi, et un munin sur le serveur de supervision. Il "suffisait" d'écrire un script basé sur un template munin pour lire ta sonde physique.

          Le libre est bien placé pour ce type de projet je trouve, il y a pléthore de solutions de supervision fonctionnelles.

          • [^] # Re: journal journalistique

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 29/10/16 à 21:28.

            J'ai posté cette dépêche en copier/coller d'un article que j'ai rédigé à destination de la presse et du blog du fablab dans lequel je loue mes bureaux. Je l'ai collé ici pour ne pas faire un journal "bookmark" vers la page de mon entreprise. J'ai fait ce journal pour donner des nouvelles du projet car certains lecteurs me l'ont demandé sur la dépêche précédente concernant le choix de licences.
            Alors, oui ça fait un peu "ovni" ici par rapport aux publications habituelles, mais je préfère faire un copier/coller et donner des nouvelles plutôt que ne pas prendre le temps de rédiger un article dédié à linuxfr.org. Et c'est en anticipant les remarques qui me sont faites que je n'ai pas fait une dépêche mais un journal… Mea culpa mais j'assume :-)
            Je tâcherai de faire mieux pour annoncer la sortie du projet. En attendant, je donne des nouvelles comme je peux… A priori ça intéresse des lecteurs, même dans ce style rédactionnel, car le score de la dépêche est de 21 actuellement ?

  • # Suite sur le choix de la license

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Pour faire suite à https://linuxfr.org/users/ghusson/journaux/liberasys-visualisation-des-consommations-electriques-pour-lorient#comment-1679662 :
    Je confirme qu'il y a de très grandes chances pour que le résultat soit placé en open source. Je vais conseiller l'EUPL car le projet a des chances de s'ouvrir au niveau européen pour les administrations et structures publiques.

    • [^] # Re: Suite sur le choix de la license

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      il y a de très grandes chances pour que le résultat soit placé en open source

      il y a le logiciel, mais aussi :

      • les données recueillies : la licence proposée par Etalab est intéressante pour faire de l'open data
      • les publications d'analyse des données / plans d'actions (avec les critères retenus) : une CC-by-sa peut suffire
      • la documentation du système mis en place : une CC-by-sa peut suffire, là tu en serais aussi producteur, à voir si ça te convient :-)
      • [^] # Re: Suite sur le choix de la license

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Merci BAud pour ton commentaire. J'en profite…
        Ce qui est prévu : les graphes seront publiquement disponibles. Pour les données, je ne sais pas ce qui est prévu. Cela paraîtrait logique l'open data à terme. Merci pour ta suggestion de license.
        Pour les documents, pourquoi ne pas les placer également en EUPL ? Il y a une raison particulière ?
        La documentation du système, de l'architecture, de l'intégration… je ne sais pas encore quoi faire. Pour le moment j'ai un peu "peur" de livrer tout le "savoir faire". Mais si le projet décolle bien, pourquoi pas…

  • # NDR : Moi-même

    Posté par  . Évalué à 10.

    Liberasys, acteur local du logiciel libre, a été retenu pour ce marché. Retours de Gautier Husson, dirigeant de Liberasys :

    Dis comme cela, ça fait un peu spam. Il serait plus sympathique de mettre une note disant que Gautier Husson est aussi le rédacteur de la news.

    On passerai d'un article moussant une entreprise sur fond de libre à un article expliquant une intégration du libre par une entreprise.

    • [^] # Re: NDR : Moi-même

      Posté par  . Évalué à -2.

      +1

    • [^] # Re: NDR : Moi-même

      Posté par  . Évalué à 5.

      À voir le pseudo de l'auteur, on peut difficilement lui reprocher de chercher à cacher ce détail.

      Quand un particulier présente son logiciel ou lance un financement participatif, on ne lui reproche pas d'écrire lui-même son journal.

      • [^] # Re: NDR : Moi-même

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Je suis d'accord avec la remarque du SPAM. Voir mon commentaire du 29/10/16 à 21:25 pour comprendre le pourquoi c'est resté "comme ça" dans la dépêche :-)

  • # Raspberry Pi libre???

    Posté par  . Évalué à 3.

    des composants libres existants au niveau matériel et logiciel […] Raspberry Pi

    hmrf ! Le layout est pas publié, critère indispensable pour considérer ça comme de l'openhardware / hardware "libre"…

    • [^] # Re: Raspberry Pi libre???

      Posté par  . Évalué à 3.

      En plus de ne pas être libre c'est pour moi du jetable. Ce genre de carte sont des cartes fait pour faire du prototypage, pas de la production. Leur MTBF doit pas dépasser 2 ans et les composants sont dans des plages de température de fonctionnement faibles. Je vois de plus en plus ce genre de carte installé dans des armoires électriques à coté d'éléments de puissance (qui chauffe donc un max) ou sur la voie publique (armoire d'éclairage publique) où ça gèle l'hiver, brancher sur des réseaux qui sont fortement bruité avec plein d'harmonique. Résultat après 2 ou 3 ans et/ou après un hiver très très froid ou un été très très chaud, ça tombe en panne et faut les changer (et sur ce genre de carte pas de réparation possible, la seul solution c'est le remplacement). Faire de l'électronique (numérique en plus) qui dure 10 ans et qui résiste au froid et au chaud ça existe mais ça coute bien plus chère que ces cartes de prototypage.

      • [^] # Re: Raspberry Pi libre???

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

        Point déjà débattu précédemment. J'ai fait un choix. Supporter un autre matériel si besoin ne posera pas de problème grâce à l'industrialisation des déploiements et des configurations des logiciels.

    • [^] # Re: Raspberry Pi libre???

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      C'est vrai que le Raspberry PI n'est pas parfait au niveau libre. Mais franchement, je préfère une communauté active et un fournisseur qui suit les montées en version d'OS plutôt que d'avoir les typons et un support de 2/3 ans.

      • [^] # Re: Raspberry Pi libre???

        Posté par  . Évalué à 1.

        la beaglebone black de chez TI est bien mieux à ce niveau la et element 14 fournit une version "industrielle" avec des composants allant de -40 à 85°C.

        J'ai d'ailleurs jamais compris l'engouement qu'il y a eu pour la raspberry pi alors qui la beagle est bien plus intéressante pour faire des POC (et antérieur à la raspberry pi). Broadcom ont joué une joli coup marketing et on ceux se refaire une virginité "opensource" grâce à ça, la raspberry c'est un cpu grevé (bizarrement) sur un GPU, ok c'est mieux qu'une beagle pour faire tourner un XBMC/Kodi sur une télé mais pour tout les autre cas d'utilisation la beagle est vraiment plus intéressante (avec un support par défaut dans yocto/poky d'ailleurs).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.