giant_teapot a écrit 18 commentaires

  • # Merci pour ce moment

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche Certification de clés PGP et CAcert à Paris le 20 avril 2015. Évalué à 1.

    Un grand merci à l'orga et aux accréditeurs présents ! C'était fort sympa et rondement mené. Si comme le laissait entendre Frédéric, d'autres éditions sont prévues prochainement, j'en serai avec plaisir.

    Merci spécial à Benoît qui, en plus des points, offrait aussi des stickers DLFP ! On a jamais trop de stickers DLFP. :)

  • [^] # Re: [HS] impossible de voir l'image en HTTPS

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Tu dessines ce weekend?. Évalué à 10.

    Faire rager sur CACert dans les commentaires d'un journal sur un tuto Krita, c'est aussi ça la magie du vendredi !

  • [^] # Re: Souveraineté, poil au...

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Système d'exploitation "made in france" -- Cocorico. Évalué à 6.

    Euh, pardon… l'autre horizontal.
    De toute façon ça veut rien dire ces machins ! Selon comment on est tournés ça change tout ! :)

  • [^] # Re: Souveraineté, poil au...

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Système d'exploitation "made in france" -- Cocorico. Évalué à 1.

    C'est exact de dire que ce ne serait pas contradictoire avec les principes du logiciel libre en tant que tel (4 libertés, etc.). Dans ses concepts fondamentaux, le libre condamne la discrimination des utilisateurs, mais non la discrimination des contributeurs.
    En s'accordant sur le fait que c'est de cette seconde discrimination qu'il est question, je vais essayer de compléter mon propos.

    On peut voir dans le développement de logiciels libres comme un espace de collaboration, presque un projet de société. Un projet a cependant une gouvernance, d'une façon ou d'une autre, et cette dernière est laissée à la discrétion des fondateurs du projet.

    Un projet a le droit de refuser n'importe quelle contribution, mais le bien fondé de ce droit n'implique pas que tout refus est un choix intelligent ou encore moral/déontologique.

    Et à ce moment arrivent des éléments de réflexion subjectifs que j'aurais dû signaler dans mon message.
    Je ne pense pas que la paranoïa soit une bonne justification pour refuser tout ou partie des contributions qui ne correspondraient pas à un certain critère géopolitique. Je pense que nous sommes tous ici attachés à l'idée d'une communauté d'intérêt humaniste et sans frontières.

    Or je trouve que cette annonce et le projet qui pourrait en découler jouent dangereusement avec cette idée de crainte a priori de ce qui n'est pas estampillé bleu blanc rouge horizontal.
    Nous ne savons pas encore dans quelle mesure de telles restrictions pourront être observées (et je soupçonne que les initiateurs de ce projet n'y aient pas réfléchi suffisamment), mais je ne pense pas que ce genre de clivage soit la bonne façon de procéder.

    J'espère que ça aura quelque peu clarifié ma position. :)

  • # Souveraineté, poil au...

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Système d'exploitation "made in france" -- Cocorico. Évalué à 10.

    Sur un projet «libre et ouvert» (sic) comment caractérise-t-on l'origine made in france du logiciel ? Doit-on établir un quota de commits étrangers avec une police qui aurait pour rôle d'inspecter toute contribution ne provenant pas de la mère patrie ?

    C'est d'une belle drôlerie. D'un côté on annonce un projet libre parce qu'on aime les bébés pandas et qu'on est les gentils, de l'autre on met en avant une sorte de nationalisme technologique nauséabond. Clairement il existe un "ennemi de l'extérieur techno-fasciste", mais on se gardera bien de le nommer…

    En attendant, le ministère de la défense signe des accords avec Microsoft.

  • [^] # Re: Sandbox

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal CodeLauncher: un petit serveur maison pour exécuter rapidement du code C ou Python. Évalué à 2.

    Je dirais même que ce serait une des suites les plus intéressantes à donner à ton problème.

    Les techniques de software fault isolation (SFI) sont nombreuses et peuvent se situer à plus ou moins haut niveau : conteneurs lxc, seccomp, SELinux, ASLR, etc.

    Je ne sais pas quelle est ta prochaine milestone, mais selon tes centres d'intérêt, cela pourrait être une expérience très enrichissante à terme. :)

    (my two cents)

  • [^] # Re: mais encore

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal CodeLauncher: un petit serveur maison pour exécuter rapidement du code C ou Python. Évalué à 1. Dernière modification le 20/05/14 à 11:14.

    De ce que j'ai vu dans le code, il s'agit plutôt de créer un subprocess qui lance gcc puis le binaire généré si la compilation a réussi.

    Edit : grilled :p

  • [^] # Re: Du bon délire !

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Du rab de poney. Évalué à 2.

    Je crois qu'il y a des malades qui se sont amusés à faire ça sur localhost
    Sinon, ce truc a tellement pourri la productivité de mon lundi que je me serais cru vendredi !

  • [^] # It's a trap !

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Fréquence 404 : Du libre, du GNU, du Gentoo et c'est tout !. Évalué à 3. Dernière modification le 03/08/13 à 10:48.

    Ah pour ma part, je suis incapable d'envisager que ce soit autre chose qu'un complot.
    Mieux… En fait il s'agit d'une expérience sociologique sur la relation à la médiocrité. En fait l'auteur de ces émission est un acharné qui a enregistré des heures d'émission juste pour créer une illusion parfaite combinant, bien obligé, tous les écueils possibles lors de la réalisation. Le vrai but est de nous confronter à un niveau de nullité le plus interpellant possible juste pour observer notre indignation…

    Non, c'est pas ça ?

  • [^] # Académie française

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche Viperr 4 Vipera Aspis. Évalué à 7.

    • authentibution
    • modifibution
    • réemballabution

    Non ?

  • [^] # Re: quelques points

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche De tout, de rien, des bookmarks, du bla bla #29. Évalué à 3.

    L'auteur de cette article propose de savoir écrire les yeux fermé des algo comme A*, des parcours de graph et autre algo de trie. La facilité de faire cela serait un bon moyen d'être embauché.

    Propos intéressant et qui me rappelle un étido paru sur TechCrunch il y a quelque temps sur l'utilisation des exercices d'algo lors des entretiens, au détriment de choses un peu plus "concrètes" comme la façon de mener à bien un projet (article ici).

    Pour ma part, je suis partagé. Je continue de penser que l'algo est quelque chose de primordial quel que soit le rôle dans une équipe de dev. Chacun doit pouvoir être en mesure de remettre en question les choix faits, mettre en perspective l'apport en complexité d'une structure de données et son usage ou d'un algorithme.

    Par contre j'admets volontiers que le niveau en algo ne fait pas tout et peut même avoir des effets pervers. Je pense principalement à la "réinvention de la roue". Quasiment toutes les structures de données sont disponible d'une façon ou d'une autre pour un langage donné, et souvent optimisées par rapport aux particularités dudit langage.

    Au final, l'important est peut-être d'avoir une bonne vision d'ensemble des enjeux de l'algorithmique (le Big O en tête) et ainsi que des limites des outils les plus courants (algos et structures de données).

  • [^] # Re: Légal ?

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Notre fichier client ne sera pas vendu à des tiers, sauf si on fait faillite. Évalué à 2.

    On dirait bien que ça ne pourra pas se passer comme ça, et c'est heureux. D'après la CNIL, la FNAC devrait d'abord envoyer un premier mail d'information aux clients Virgin, leur expliquant avoir racheté le fichier et sollicitant leur consentement pour recevoir des offres commerciales (cf article sur Slate.fr).

    Par contre, la question qu'on se pose moins : quid des anciens "partenaires" de Virgin ? Ont-ils des copies du fichier client ? On-t-il le droit de le conserver et de continuer à en faire un usage commercial ?

  • [^] # Re: Légal ?

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Notre fichier client ne sera pas vendu à des tiers, sauf si on fait faillite. Évalué à 3.

    Je m'étais également posé la question (d'autant que le fichier a l'air d'avoir plus d'un million et demi d'entrées), et il y a un article de Slate qui en parle avec pas mal de détails :
    http://www.slate.fr/france/74763/virgin-fnac-revente-fichier-clients-cnil-donnees

    En gros, il semblerait que la FNAC soit contrainte de demander l'autorisation de chaque personne inscrite dans le fichier Virgin pour en faire un usage commercial (avec système d'opt-in pour les mails et d'opt-out pour le courrier postal et le démarchage téléphonique).
    Autrement, l'entreprise pourrait être accusée d'envoi de spam, et c'est jusqu'à 750€ d'amende de courrier le message (d'après l'article cité plus haut).

  • [^] # Re: Nous chez...

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche Blagues d'informaticiens. Évalué à 10.

    Un dev Microsoft, un dev Apple et un dev Linux sont dans une voiture. Soudainement, un pneu éclate et ils s'arrêtent sur le bord de la route pour constater.
    Le dev Apple s'écrie :
    - "Vite, il faut remplacer cette roue pour repartir !"
    Le dev Linux ajoute :
    - "Il faut également comprendre pourquoi le pneu a crevé pour que ça ne se reproduise plus."
    Enfin, le dev Windows :
    - "Mais non, on a qu'à repartir comme ça ! On verra bien si ça se répare tout seul."

  • [^] # Re: Pas si old mais très lights

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Oldies but goodies. Évalué à 3.

    • zathura : lecteur de documents poids plume très bien fichu
    • i3 : gestionnaire de fenêtres en mode tilling minimaliste (chaqun aura son avis sur la question)
    • irssi : client IRC très complet et complètement sciptable

    Et cerise sur le gâteau, ces projets sont plutôt bien actifs !

  • [^] # Re: Parce que quelqu'un en doute sérieusement ?

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Les dangers du Wifi enfin prouvés !. Évalué à -1.

    Au temps pour moi aussi, je suis allé un peu vite en besogne. :)
    En fait quand on suggère que la lune a un effet sur le comportement des gens, on peut soulever différentes hypothèses (comme des histoires de luminosité selon la phase de la lune, ce qui pourrait sembler raisonnable).

    Mais une hypothèse qui refait souvent surface est que le cerveau étant (comme les autres organes) composé principalement d'eau, la lune doit avoir un certain effet dessus, comme c'est le cas pour l'eau des océans… Et c'est à cette hypothèse que je faisais tacitement référence. Voila voila…

  • [^] # Re: Parce que quelqu'un en doute sérieusement ?

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Les dangers du Wifi enfin prouvés !. Évalué à 2.

    Certainement, mais dans le contexte, il n'était pas question d'équivalence masse-énergie.

    Je pense qu'il suffit en fait à revenir à des choses bien plus simples : la loi de Coulomb qui est un des nombreux exemples de lois en carré inverse (tout comme l'expression de la gravité en mécanique newtonienne).
    Donc clairement, la force d'un champ magnétique diminue très vite par rapport à la distance, ce qui devrait au moins rassurer les plus alarmistes (et irrationnels).

    Tout ceci me fait penser au foin qu'on a pu faire avec l'impact de la pleine lune sur le comportement des gens… Ces allégations sont majoritairement ineptes justement parce que l'attraction gravitationnelle de la lune (ou tidal effect) est en carré inverse. Et en plus on peut faire le calcul soi-même avec un niveau collège !

  • [^] # Re: Oui mais non

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Les dangers du Wifi enfin prouvés !. Évalué à 5.

    Merci beaucoup pour le lien, je m'attendais à voir la parution d'articles de ce style. Vu le sérieux de la couverture médiatique de cette "actualité", on pouvait s'attendre à ce genre de déception. J'espère qu'on pourra avoir d'avantage de peer reviewing sur le protocole expérimental, et que ces jeunes gens sauront prendre en compte ces retours.

    Dans l'idéal, j'espèrerais que l'expérience soit reconduite par ses auteurs avec plus de précautions (tant pour l'aspect pédagogique que scientifique), mais je crains que ce soit très peu probable… et finisse par promouvoir une certaine forme de charlatanisme scientifique.