Journal DVD et lecteurs de salons

Posté par .
Tags : aucun
0
31
août
2006
Je ne sais pas si l'info est passée, mais je viens d'être victime de plusieurs DVD gravés avec un lecteur de salon (des émission et des séries télé que j'ai enregistrées et aussi des films qui sont passés à la télé , bref que du légal de mon point de vue : la belle et la bête de cocteau, stargate saisons 7,8 et 9 etc. (avec les pubs, parfois sans, si j'ai pris la peine de les ôter ;-) )

le DVD est illisible avec libdvdcss 1.2.9 (pourtant j'ai bien finalisé le DVD ) !

mon lecteur de salon est un sharp DV-HR300F... je suis TRES TRES fâché étant donné que j'ai gravé pas mal de DVD avec avant de tenter de les lire sous linux (mandriva 2006)
  • # [:haha] mandriva puxor

    Posté par . Évalué à -10.

    n/t
  • # CSS ??

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je ne comprends pas que tu parles de CSS, si ce sont des DVD que tu as fait toi même, il n'y a pas (à ma connaissance) de protection CSS.

    Est-ce que tu arrives quand même à monter le DVD ? Vois tu les fichiers qui sont dessus ?

    Dans un autre genre, le problème inverse : les DVD que je grave depuis mon PC (DVD-RW) sautent énormément sur ma platine de salon (une Samsung). Mais je crois que c'est ma platine qui est en cause, car j'ai eu le coup avec plein de DVD de la videothèque qui sautent sur ma platine de salon et passent très bien sur mon PC. Que me conseilleriez-vous comme marque de platine qui aurait une bonne gestion des erreurs ou DVD endommagés ?
    • [^] # Re: CSS ??

      Posté par . Évalué à 1.

      linux reconnait ces DVD comme cryptés...
      et je les lis impec sur mon lecteur de salon.

      en fait je pense que le décodage se fait puisque les menus sont décodés et interprétés par libdvdnav mais il y a un truc de rajouté dans le block 12288 qui rend libdvdcss inopérant dans sa version.

      dans les logs, je lis:

      libdvdread: Using libdvdcss version 1.2.9 for DVD access
      *** Zero check failed in ifo_read.c:324
      for vmgi_mat->zero_3 = 0x00000000010000000000000000000000000000
      *** Zero check failed in ifo_read.c:324
      for vmgi_mat->zero_3 = 0x00000000010000000000000000000000000000
      libdvdread: Can't seek to block 12288
      libdvdread: Can't seek to block 12288
      libdvdread: Invalid IFO for title 1 (VTS_01_0.IFO).
      Can't open the title 1 info file.
      • [^] # Re: CSS ??

        Posté par . Évalué à 0.

        for vmgi_mat->zero_3 = 0x00000000010000000000000000000000000000

        L'erreur est là >---------------------------------------------------------^

        De rien, à vot' service!
  • # Peut-être hors sujet mais...

    Posté par . Évalué à 10.

    Les DVD sont extrèmement sensibles lors de la gravure à tout un tas de petits détails.
    La qualité du graveur par exemple influe beaucoup sur le résultat, le support aussi. Si vous voulez obtenir des DVD lisible facilement sur autre chose que la plateforme de gravure, voici rapidement les recommandations que l'on peut faire :

    a) évitez les DVD+R\RW. Les DVD+ sont beaucoup plus compelxes à lire que les DVD- . De fait on peut faire nettement plus de choses avec (multi-mode, gravure depuis un point arbitraire, multisession détaché etc.) MAIS de part cette complexité pas mal de lecteurs même sois-disant compatible DVD+ se prennent les pieds dans les différents catalogues et les métadonnées.
    (Par contre les DVD+ c'ets le top pour sauvegarder des données destinées à être lues exclusivemetn sur ordi)
    b) Si possible limiter la vitesse de gravure. Graver un DVD en 8x est rarement une bonne idée. Lors de la gravure un DVD va déjà générer des erreurs en pagaille (toutes corrigées par les différents CRC si la gravure s'est bien terminée) , ca n'est pas la peine de prendre plus de risque en poussant le lecteur au maximum. La vitesse qui marchent très bien sur mon plextor sous Linux c'est 1,43x (le minimum). Si je passe à 2 ou 4x mon DVD reste lisible mais les erreurs correctibles se multiplient.
    c) Prenez un support de bonne qualité. Les DVD gravables noname ont les mêmes inconvennients que la gravure à grande vitesse : multiplication des erreurs de gravure. Personnellement je recommande les DVD de marque Verbatim ou Fujifilm pour les produits finis destinés à être distribués, ils passent bien avec à peu près tous les graveurs que j'ai essayé. Si ca fait trop mal au porte-monnaie, j'ai aussi obtenu de bons résultats avec les TDK, mais c'était il y a un moment.
    En fait il faut essayer de mettre la main sur des disques fabriquées par Tayo yunden ou à défaut par Mitsubishi Chemicals. Le site cdfreaks.com est un bon moyen de comparer les résultats et de choisir une marque de référence soi-même.
    d) Pas de multi-sessions. Les DVD-R sont nuls en multi-session. Si vous voulez faire du multi-session prenez des DVD+, mais comme dit dans le a) ils sont plus complexes à lire et donc on prend le risque d'avoir des DVD lisibles sur un nombr eplus limité de plateformes.
    e) Si possible faites la finalisation du disque sur l'ordi plutôt que sur la platine. Certaines platines ont uen façon assez spéciale de refermer le catalogue (probablement pour ajouter pleins de fonctionnalités rigolotes utilisable seulement par la platine elle-même). Tant pis pour les fonctionnalités non standard.

    Normalement en respectant ces consignes on arrive à faire des DVD relativement bien compatibles avec la plupart des platines.
    • [^] # Re: Peut-être hors sujet mais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Effectivement, les DVD gravés sont fragiles.

      C'est bizarre, avec mon graveur (Graveur externe USB Sony) les Verbatim (en -RW) ne marchent pas du tout (je ne peux les lire nulle part), par contre avec les TDK ça passe. Malgré tout, ils doivent contenir pas mal d'erreur car sur ma platine, ça saute très souvent (je grave avec la vitesse minimum: 2.4x).
      • [^] # marque

        Posté par . Évalué à 1.

        mes DVD sont des DVD-R de marque TDK et je les ai gravés à la vitesse x1 sur mon graveur de salon.

        Par contre je les ai finalisés sur le lecteur de salon et c'est sans doute là pourquoi libdvdread fait la tête avec.

        il fonctionnent impec (comme déjà dit) avec mon lecteur de salon sans aucun saut d'image ni de son.
        • [^] # Re: marque

          Posté par . Évalué à 2.

          Un bon test à faire serait de voir si tu peux monter tes disques sur ton OS Linux, et ensuite essayer d'ouvrir (avec vlc, mais ca doit passer aussi avec les autres) les .vob contenus dans VIDEO_TS
          Ces .vob devraient s'ouvrir et être lus par VLC (si le fichier est protégé CSS ca fera de gros blocs verts, mais au moins on saura que les données sont accessibles.)
  • # CPRM

    Posté par . Évalué à 3.

    Tu as probablement une platine utilisant le CPRM. C'est une saloperie de plus visant à empêcher la copie de DVD (enrigistrement de chaîne en paiement à la séance, par exemple). Sa mise en place est assez aléatoire. Toutes les marques de platines ne l'utilisent pas et certaines acceptent de lire des DVD CPRM mais ne protègent pas les DVD qu'elles gravent. Bref c'est le boxon.

    Plus d'info:
    http://www.casualtek.com/2006/01/17/cprm-le-point/
    http://en.wikipedia.org/wiki/CPRM
    • [^] # Re: CPRM

      Posté par . Évalué à 4.

      Y a aussi de la saloperie de Macrovision sur les dvd : http://www.macrovision.com/products/activereach_dvd/ripguard(...) , mais je sais pas si c'est implementé sur les platines...
      • [^] # Re: CPRM

        Posté par . Évalué à 1.

        je penche pour le CPRM : mon graveur de salon qui date de 2005 n'accepte que les DVD-R/-RW (et pas les DVD+R) et d'après l'article que cite Croconux, ça confirme les soupçons.

        c'est donc bien une saloperie ce truc....?#!!!¹& GRRR !
      • [^] # Re: CPRM

        Posté par . Évalué à 0.

        le macrovision est implemente en soft par la platine a la lecture.
        c'est juste un flag active sur le dvd en fait.

        Donc le macrovision ca gene pas quand tu lit sous linux.
        • [^] # Re: CPRM

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Tu n'as pas lu l'article pointé on dirait... ça ne parle pas du macrovision classique (analogique) mais d'une technologie nommée ripguard qui empêcherait le ripping sans empêcher la lecture sur les lecteurs actuelles... (je me demande bien comment ça fonctionne). Connaissais pas en tout cas ce système.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.