Journal FreeBSD manque de driver ? pas grave, on prend ceux de linux

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
12
fév.
2007
FreeBSD est désormais capable d'utiliser directement des drivers linux (en tant que module) sans modification du code original du driver.

Un couche d'adaptation à été écrite (sous licence BSD), permettant de faire de lien entre les API linux et les API FreeBSD.

Le développement à principalement été axé sur les drivers USB. Plusieurs drivers ont ainsi portés et sont disponibles dans les ports (particulièrement des webcams.)

Le site du monsieur qui fait ça : http://info.iet.unipi.it/~luigi/FreeBSD/linux_bsd_kld.html

Le module noyau de compatibilité :
http://www.freshports.org/devel/linux-kmod-compat/

Le port du driver gspca http://www.freshports.org/multimedia/linux-gspca-kmod/

Le port du driver ov511
http://www.freshports.org/multimedia/linux-ov511-kmod/

En espérant que beaucoup de drivers suivent.
  • # Hmmm... et au niveau licence?

    Posté par . Évalué à 1.

    je me demande ce qui se passe si quelqu'un veut charger un module GPL dans un noyau BSD.

    À moins évidemment d'interpréter les choses en disant que le noyau BSD et le module GPL ne sont pas liés avant que l'utilisateur les mettent ensemble -- ce qui me semblerait un peu capillotracté.
    • [^] # Re: Hmmm... et au niveau licence?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Cela ne pose pas de problème. Les 2 sont indépendants et peuvent fonctionner l'un sans l'autre.
    • [^] # Re: Hmmm... et au niveau licence?

      Posté par . Évalué à 4.

      > À moins évidemment d'interpréter les choses en disant que le noyau BSD et le module GPL ne sont pas
      > liés avant que l'utilisateur les mettent ensemble -- ce qui me semblerait un peu capillotracté.

      C'est l'interprétation correcte, pas du tout capillotractée.
      La GPL ne concerne que la distribution, pas l'utilisation faite par les particuliers.
    • [^] # Re: Hmmm... et au niveau licence?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Toujours la même question ... et toujours la même réponse, il y a plein de driver GPL disponible pour freebsd, seulement ils ne peuvent être en dur dans le noyau (à cause de la license GPL) sans "contaminer" tout le noyau qui deviendrait alors GPL.

      En revanche la license BSD autorise à n'importe quelle autre license de se lier à un lib/projet qui l'utilise. Donc tu peux mettre n'importe quelle license comme driver.
      Ce que tu mets en avant (le fait de lier) c'est un problème qui se pause sous linux à cause/grâce à la license GPLv2, mais qui n'existe pas avec un noyau BSD ni avec un noyau LGPL si il y en avait un.
      • [^] # Re: Hmmm... et au niveau licence?

        Posté par . Évalué à 2.

        RHRHRHAHAHAHAHGNAGNA BOINK ! BOINK !

        Y'en a ras le bol ! du "viral" et du "contaminer" !

        Le code GPL ne contamine pas le noyau (ou n'importe quel autre soft), c'est juste que si ce noyau n'a pas une licence compatible GPL, et que tu le redistribue, tu violes la licence GPL.
        Donc certes, une des solutions c'est de distribuer ton noyau sous une licence GPL, mais cette licence tu la change, elle ne se modifie pas spontanément, comme par magie.

        /me qui finalement trouve cette analogie au virale trop dangereuse, car nombreux sont ceux qui la comprennent de travers.
        • [^] # Re: Hmmm... et au niveau licence?

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          /me trouve que l'analogie au vaccin est déjà plus proche de la réalité : le choix de la liberté pour les utilisateurs s'étend et est effectivement au détriment du propriétaire, qui s'en plaindrait ?
          D'autre part, le virus tu ne choisis pas de l'attraper alors que le vaccin est un traitement sciemment choisi (qui voudrait être malade ?)
          • [^] # Re: Hmmm... et au niveau licence?

            Posté par . Évalué à 7.

            Tout dépend du point de vu !
            Par rapport au prorpiétaitre, peut-être, mais là on parle de FreeBSD.

            Et pour moi qui suis BSDiste, la GPL c'est plutôt le parasite qui prend sans redonner en retour, supprimant au passage certaines libertés (pas celles du point de vu utilisateur sacralisées par RMS, mais celles du point de vu programmeur).

            Mais bon, j'ai déjà exposé mon point de vu sur le sujet à plus d'une reprise, je ne poursuivrait pas le troll plus avant...
            • [^] # Re: Hmmm... et au niveau licence?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Visiblement mon post a été pris pour un troll, que je ne souhaitais pourtant pas lancer... je répondais au "viral" par un "vaccin", qui lui est sciemment choisi.

              Je reste persuadé que l'image du vaccin est beaucoup plus exacte.

              D'ailleurs, puisque l'on parle de l'esprit BSDiste, la clause de la GPL n'est généralement en rien gênante pour le développeur non plus puisqu'il va fournir systématiquement le source. Les seuls pénalisés sont ceux qui souhaiteraient propriétariser ou éviter de contribuer en ne fournissant pas le source. J'admets qu'un point d'anicroche est effectivement le changement de licence, mais l'esprit reste le même (GPListe ou BSDiste) et le texte de la licence BSD demeure d'ailleurs dans les sources (dans le respect du souhait du développeur et de la licence qu'il a retenue initialement).
        • [^] # Re: Hmmm... et au niveau licence?

          Posté par . Évalué à 2.

          Y'en a ras le bol ! du "viral" et du "contaminer" !

          A l'echelle humaine, un virus implique une reaction du systeme immunitaire.
          Si cela est transposable a l'informatique (ce qui "capilotracte" ;)): Quelles sont les implications sur le le systeme immunitaire BSD de la GPL ?
          1. en ce qui concerne le kernel, tous ce qui est GPL est disponible "par defaut" sous forme de modules. Aucune envie d'offrir un kernel de base non-BSD (ca c'est pour les vendors de boites noires)
          2. les sources kernel/userland sont bien cloisonnese a des repertoires "gnu". histoire de facilement les detacher du build (meme si, en pratique, c'est impossible sans un minimum de bidouillages)
          3. ca necessite des hacks infames pour etre "GPL compliant" dans les ports (principalement les ports emulators/linux*base)

          On peut donc en conclure que inclure du code sous GPL impose un traitement particulier :-)

          La GPL est contraignante. C'est pas un soucis au fond, quand le code est GPL, on sait a quoi s'attendre. C'est un peu comme les softs proprio ou les MFC... ca sert a rien de se rouler par terre en criant "c'est honteux", "c'est viral", "c'est anti-libre". Au fond c'est fourni as-is. On prend et on respecte la licence, ou bien on ferme sa gueule.

          PS: je reponds "oui" a la question "est-ce que la GPL est virale ?", uniquement parce que j'ai un point de vue BSD :)
          • [^] # Re: Hmmm... et au niveau licence?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            > PS: je reponds "oui" a la question "est-ce que la GPL est virale ?", uniquement parce que j'ai un point de vue BSD :)

            Et as-tu déjà donné du code sous license BSD, où es tu seulement quelqu'un qui apprécie la BSD pour la possibilité de propriétariser le code à ton compte ?
            • [^] # Re: Hmmm... et au niveau licence?

              Posté par . Évalué à 3.

              Et as-tu déjà donné du code sous license BSD, où es tu seulement quelqu'un qui apprécie la BSD pour la possibilité de propriétariser le code à ton compte ?


              Tu parles comme si c'était la seule utilité de la license BSD, ce qui est complètement faux.
            • [^] # Re: Hmmm... et au niveau licence?

              Posté par . Évalué à 1.

              Et as-tu déjà donné du code sous license BSD, où es tu seulement quelqu'un qui apprécie la BSD pour la possibilité de propriétariser le code à ton compte ?

              Je mets a disposition du code sous licence BSD, je ne le donne pas.
  • # Rêvez un peu

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Il existe des logiciels portables, des virus portables, (téléphone portable, ordinateur portable, ...) à quand les pilotes portables ? Bien sûr, un pilote qui utiliserait au mieux chaque noyau, c'est un doux rêve, mais s'il pouvait prémacher le boulot ça serait déjà pas mal. Il faudrait pour ça des API très haut niveau pour la gestion du DMA, du temps, des interruptions, etc.

    Ah on me souffle dans l'oreillette qu'en fait on en est encore à se disputer pour des questions de licence. Ok, j'ai rien dit.
    • [^] # Re: Rêvez un peu

      Posté par . Évalué à 1.

      Tu te rends compte que ce que tu demandes c'est une API stable pour les drivers ; et que ces braves gens qui développent Linux vont te dire que c'est stupide ; et que si t'es pas content t'as qu'a faire comme tout le monde et faire integrer tes drivers dans l'arbre principal du noyau, etc, etc... ? Et te pointer le fichier stable_api_nonsense.txt que t'avais qu'a le lire tu saurais, aussi.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.