Journal un petit détail sur Orange et Hadopi

Posté par .
Tags : aucun
0
28
fév.
2009
Ce week-end c'est Hadopi... c'est pas une fête religieuse, juste un item dans ma todo list... Donc, après avoir rédigé une petite bafouille pour mon député, je me connecte sur le portail de mon FAI pour voir si par hasard il n'y aurait pas les prémisces de préparatifs indiquant que la chose serait déjà entendue pour eux. Rien.

Mais par contre un détail qui n'en sera plus un dans quelques temps: mes coordonnées sont erronées. L'adresse email enregistrée chez eux est de la forme prenom.nomNNNN@orange.fr. N'ayant jamais utilisé cette adresse, et n'ayant pas l'intention de m'y mettre, je me dis que je vais corriger cette information.

Et là surprise, c'est juste pas possible. Rien dans le portail. Appel à la ligne chaude, discussion surréaliste avec une personne aimable mais qui ne comprenait rien de rien à ma demande. Et pour finir un mail au support. Réponse ce matin:

J'accuse réception de votre courriel du 27/02/09 relatif à votre souhait
que votre adresse de messagerie soit modifiée par xxxx@xxxx.xxx.

Je vous informe qu'actuellement votre adresse de messagerie ne peut pas
l'objet d'une telle modification.

En effet, je vous précise que sur votre adresse principale
"xxxx.xxxx0600@orange.fr" que vous pouvez recevoir des
informations portant sur votre abonnement, sur nos offres et promotions.


Bien bien bien...

Et si certain se demandent pourquoi je tiens à recevoir les éventuels mails, c'est que entre les gamins, les copains des gamins, les amis et la famille de passage, c'est un vrai cybercafé ici ...

Tout ça pour ça ? ben oui ...
  • # Heu...

    Posté par . Évalué à 6.

    J'ai pas compris l'intérêt du journal et le rapport avec HADOPI. Peut-être parce que je viens de me réveiller, mais j'ai l'impression que c'est du décousu.
    • [^] # Re: Heu...

      Posté par . Évalué à 7.

      je t'ai envoyé l'explication sur ton email morphalus@guerrier.tld. Tu ignorais son existence ? Si tu veux la consulter, tu peux m'appeler au 0800GUERRIER (10€/min) je te communiquerais tes identifiants...

      Plus sérieusement, le lien entre les 2 c'est que le projet prévoit des avertissements par mail en cas d'infractions supposées/constatées. Or là, ils arriveraient dans une boite dont j'ignorais jusqu'à l'existence (et à la laquelle je n'ai pas l'intention de me connecter de toute façon). Et que la modification pour espérer les recevoir n'est pas possible.
      • [^] # Re: Heu...

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Meme si je comprend ton message, je n'ai pas bien compris pourquoi tu refuses de rajouter cet email à ton logiciel de mail?

        Tu recevras la lettre recommandée de toute façon...
        • [^] # Re: Heu...

          Posté par . Évalué à 1.

          Déjà je n'ai jamais dit que je ne rajouterais pas cette bal dans la longue liste de celle que je dois périodiquement vérifier si c'est vraiment le seul moyen, j'ai juste dit que je n'ai pas l'intention de m'en servir. Si on m'y oblige, j'aviserais. Avant d'en arriver là, on va déjà attendre la loi et le décret d'application. J'ai aussi la possibilité de changer de FAI (free s'accomodait trés bien de mon mail perso).

          Pour le courrier papier recommandé, il me semblait que c'était déjà une seconde étape, non ?

          Je ne prétends pas avoir mis la main sur un truc extraordinaire (mon titre dit bien "petit détail") mais je ne pense pas être le seul à ne pas utiliser la bal "généreusement" fournie par Orange et du coup à ne même pas savoir (ou avoir oublié) qu'elle existe.
          • [^] # Re: Heu...

            Posté par . Évalué à 3.

            J'apprécie le fait qu'il y a au moins 2 choses que tu n'es pas prêt a faire: arrêter le téléchargement et sécuriser ta ligne, choses que tu envisageras après le 2eme email (comme 90% des gens), ou passage à de l'échange plus obfusqué :)
            • [^] # Re: Heu...

              Posté par . Évalué à 4.

              sécuriser ta ligne

              mouahahahah
              En installant le logiciel privateur (et des Fenêtres en passant ?) certifié par Dieu dont la présence t'exonérera de toute responsabilité ?

              Parce que sinon je suis déjà en train d'imaginer ta tête si des petits malins s'amusent à inscrire des tonnes d'IP leures dans divers trackers et autres système et que notre cher législateur décide que pour lutter contre les vilains pédonaz^W corsaires il faut considérer de telles listes remplies de conneries comme preuves recevables légalement.

              Bon sur ce je m'en vais me préparer à la darkification du net et prendre des cours de contournement de grande muraille, etc
  • # Loi informatique et libertés, CNIL toussa....

    Posté par . Évalué à 10.

    ... ils connaissent pas chez Orange ? et, surtout, l'obligation de permettre à la personne de modifier ses données personnelles ? car, si je ne m'abuse, quoi de plus personnel qu'une adresse email ? surtout si elle sert pour la communication entre l'entité (ici Orange) et la personne (qui est, en plus, ici, un abonné)...

    Sacrés eux, toujours là pour nous faire rire Orangejaune...
    • [^] # Re: Loi informatique et libertés, CNIL toussa....

      Posté par . Évalué à 6.

      histoire de rigoler, écris à l'INSEE pour faire changer ton numéro de sécurité sociale/NIR
      • [^] # Re: Loi informatique et libertés, CNIL toussa....

        Posté par . Évalué à 4.

        Ça n'est pas du tout la même chose, ton numéro de sécu est "calculé" à partir de ton sexe, de ton année, mois, département et commune de naissance, et numéro d'ordre dans les registres d'état-civil. (les 2 derniers chiffres étant une clé de vérification si je me souviens bien)
        C'est, certes, une donnée personnelle, mais elle a pour but de "marquer" de manière univoque chaque individu, en plus de pouvoir être facilement retrouvé/recréé dans permettre de doublons et sans avoir besoin d'un "pointeur" (comme les plaques d'immatriculation)

        Par contre, tu peux écrire à l'INSEE pour leur demander les infos qu'ils ont sur toi, là ça serait vraiment drôle...
  • # grammaire

    Posté par . Évalué à 4.

    Je ne sais pas pour vous, mais la dernière phrase de leur réponse me paraît non-seulement incompréhensible, mais également grammaticalement fausse ... Il me semble qu'il manque un verbe, non ?

    Je pense que la moindre des choses quand on est payé pour écrire des mails aux clients, c'est de se relire, non ?

    P.S Je m'aperçois avec effroi qu'il manque également le verbe dans l'avant-dernière phrase... Et moi qui avais fait prendre Orange au lieu de Free à mon père, en croyant que le service serait plus professionnel, ben mon cochon !
    • [^] # Re: grammaire

      Posté par . Évalué à 5.

      Bonjour

      Les problèmes avec Orange ce sont :
      - une IP qui change,
      - pas de support IMAP pour les boites mails,
      - se connecter a ta livebox permet de lire tes e-mails (sur le fameux compte qu'on peut pas changer),
      - Le débit est lent,
      - Les DNS sont jamais à jour, en fait, c'est comme s'ils étaient synchronisés tous les 15 jours,
      - Le smtp tombe plusieurs fois par an, pour des durées supérieures à une semaine,
      - ...

      Avec free, c'est tout l'inverse.

      Les deux situations sont comparées dans une grande ville (Paris). Pas d'excuses pour Orange;

      A bientôt
      Grégoire
      • [^] # Re: grammaire

        Posté par . Évalué à 4.

        - pas de support IMAP pour les boites mails

        C'est possible, mais c'est ... 2€ par mois.

        Il n'y a pas de petits profits chez orange...
      • [^] # Re: grammaire

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En ce moment, alors que ça a marché pendant 6 mois sans trop de problèmes (depuis le remplacement d'une livebox qui avait claquée), ma connexion tient entre une heure et cinq minutes. Après, faut se déconnecter et se reconnecter (plusieurs fois) pour retrouver le net… C'est beau orange :-)

        Envoyé depuis mon lapin.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.