Journal MPAA vs MIT

Posté par .
Tags : aucun
0
29
avr.
2004
Une interview excellente de Jack Valenti (figure de proue de la MPAA) conduite par une etudiant du MIT a propos des droits numeriques, en particulier celui de lire legalement des DVD cryptes (c'est a dire presque tous) sous Linux.

http://www-tech.mit.edu/V124/N20/ValentiIntervie.20f.html(...)

En particulier les remarques suivantes:

TT: Indeed, but are you doing that when you rent a movie from Blockbuster and you watch it at home? ... I run Linux on my computer. There’s no product I can buy that’s licensed to watch [DVDs]. If I go to Blockbuster and rent a movie and watch it, am I a bad person? Is that bad?

JV: No, you’re not a bad person. But you don’t have any right.

[...]

[Winstein shows Valenti his six-line “qrpff” DVD descrambler.]

TT: If you type that in, it’ll let you watch movies.

JV: You designed this?

TT: Yes.

JV: Un-fucking-believable.



Merci /.
  • # Re: MPAA vs MIT

    Posté par . Évalué à 2.

    Le problème c'est que les lecteurs avec une licence pour lire des dvd ça existe sous linux.
    Cf http://linuxfr.org/~Zorro/12078.html(...)
    Ce qui légitime leur raisonnement: "Pour lire un dvd sous linux, vous devez acheter un lecteur avec une licence".

    Ce qui signifie (du moins aux yeux de la MPAA) que la lib decss n'a aucune raison d'être. Raison de plus pour l'attaquer :-(
    • [^] # Re: MPAA vs MIT

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ca existe c'est vite dit, ca existe pour une distribution, hors si c'est pas celle la la mienne je fait comment?

      J'attaque TurboLinux pour vente liée afin qu'ils reprenent le reste de la distro qui ne m'interesse pas et me laissent le lecteur (d'ailleur il n'est pas sur le site de CyberLink PowerDVD pour linux alors qu'il serait inclus dans la TL 10F)?
      • [^] # Re: MPAA vs MIT

        Posté par . Évalué à 1.

        Ca existe pour 2 distributions, linspire a acheté une licence.

        Et la MPAA va avoir du mal à voir la nuance, tu n'as qu'à te retourner contre ton vendeur de distribution pour qu'il te propose un lecteur en règle.

        Le top serait que la lib decss obtiennent une licence.
        • [^] # Re: MPAA vs MIT

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est beau de voir que ya des gens qui rêvent...
          Pour obtenir une licence, il faut bien evidemment entre autre que le truc ne permette pas de faire de copies decryptées. libdecss etant une librairie avec ca permet par design de faire des copies décryptées. C'est même le but (copie décryptée en RAM du stream vers le soft qui l'utilisera, si tu ecris un bidule de 3 lignes qui ecrit sur ton HD tu obtiens alors l'objet du CRIME :p )
          • [^] # Re: MPAA vs MIT

            Posté par . Évalué à 1.

            Je rêve un peu c'est vrai :-)

            Mais le fait de fournir une licence avec des infos pour faire des logiciels qui lisent uniquement des dvds n'a pas vraiment fonctionné: Combien de logiciels sous windows pour ripper un dvd?

            Le rêve ultime: que les industriels comprennent que les protections sont inutiles et qu'ils arrêtent d'essayer d'entuber leurs clients (les zones pour les dvds par exemple...)
            • [^] # Re: MPAA vs MIT

              Posté par . Évalué à 1.

              les protections sont inutiles (les zones pour les dvds par exemple...)

              Les zones des dvd ne sont pas une arnaque pour indissocier l'oeuvre de son support, mais une protection commerciale. Exemple : un film qui sort un an plus tôt dans son pays d'origine, je l'achète sur le net, et j'ai le dvd avant qu'il passe chez nous au ciné... c'est ça qu'ils veulent éviter.

              Mais effectivement, ça ne couvre la question du cryptage (ou chiffrement, pour les intaigristes ;)
              • [^] # Re: MPAA vs MIT

                Posté par . Évalué à 1.

                Il me semble que les protections commerciales sont interdites par le GATT, en plus le zonage du DVD est permanent. Hors une fois que le film est sortie dans toutes les zones + un délai d'exploitation en salle (les cartels sont aussi interdits dans de nombreux pays), leur argumentaire est caduc mais la ségrégation continue.

                Pour moi, le zonage est un délit.
      • [^] # Re: MPAA vs MIT

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        En fait, PowerDVD (de Cyberlink), comme LinDVD (d'InterVideo), peuvent tourner sous toutes les distrib (y a même une version iso bootable de PowerDVD Linux, qui marche très bien, et qui ressemble curieusement à du MoviX ; la version exécutable stand-alone est un peu plus capricieuse sous ma MDK 9.2, par contre) , mais aucun éditeur ne veut signer avec eux. Les pauvres...
  • # JV est à gerber

    Posté par . Évalué à 1.

    unlike in analog, the ten thousandth copy is as pure as the original -- it is a big problem.

    Pour lui avoir une copie aussi pure que l'original est un problème, mais de vendre des films sur support analogique est qui se dégrade ne lui pose apparemment auncun problème.
  • # Re: MPAA vs MIT

    Posté par . Évalué à 1.

    En résumé, d'après lui, il vaut mieux interdire à tout le monde, quitte à limiter les usages légaux, parce que quelqu'un de mal intentionné pourrait copier un disque/DVD.

    Quant à l'histoire des copies numériques « pures » qui s'échangent, il faudrait qu'il regarde quelques DivX pour s'apercevoir que la copie est loin d'être « pure » et qu'il vaut largement mieux avoir un DVD pour profiter du film sur grand écran.

    Rien de nouveau ici, mais ces gens-là ne sont pas prêt de faire avancer les choses avec des raisonnements et une méconnaissance (ou une mauvaise foi) comme ça...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.