Journal PHP allow_url_fopen et virtualhost

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
11
juin
2004
Bonjour,

J'ai des problèmes avec une application PHP lors du déploiement sur un serveur zSeries avec plein de virtualhosts apache :
php_info me dit bien qu'allow_url_fopen est "on" mais je ne peux même pas ouvrir mes propres pages en http (ex:
readfile('http://monsite.maboite.com/index.html'(...));
) et encore moins celle des autres virtualhosts. Le message d'erreur est le timeout apache (maximum execution time).

Question :
qu'est-ce que ces @#! d'admin ont pu faire pour empêcher ces communications ? Un réglage de firewall agressif ? autre chose ?
  • # Pb DNS ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    monsite.maboite.com resout'il correctement depuis ton serveur ?
    Une ouverture de socket vers l'IP en question donne quoi ?
    • [^] # Re: Pb DNS ?

      Posté par  . Évalué à 0.

      je doute que les vhosts repondent tres bien en utilisant l'ip ..
    • [^] # Re: Pb DNS ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Pour information, http://127.0.0.1/(...) plante aussi.
      (c'est pour ça que j'ai commencé à soupçonner un réglage de firewall agressif)
      De plus, j'ai pas d'accès en ligne de commande :-< mais malgré tout il est souvent plus rapide de se dépatouiller tout seul que d'attendre qu'un admin daigne s'occuper de ton cas (aka les joies de l'externalisation).
  • # hum

    Posté par  . Évalué à 2.

    Voici quelques causes possibles à ton problème selon moi :

    1/ le nom monsite.maboite.com qui n'est pas résolu par php sur ton serveur (un simple nslookup en console devrait t'en assurer). Donc un problème de configuration des paramètres rézo du système.

    2/ Un proxy mal ou pas configuré

    il se peut aussi que la machine que tu utilises ne soit pas déclarée sur le firewall comme pouvant ouvrir des connexions vers l'internet.

    Voilou...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.